AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La mort attendra...encore... [Blaze]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatarMarqué


Messages : 249
Age : 21
Localisation : Sur les routes
Autre Indication : Puis-je vous aider?
Groupe : Windwaker

Feuille de personnage
Niveau:
3/20  (3/20)
Points d\'Expérience:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: La mort attendra...encore... [Blaze]   Mar 11 Juil - 14:41



Dans un moment d'inquiétude, je me rongeai le pouce. Le temps était désormais compté et dans mon état, c'était pas la peine d'essayer de brandir une épée. Kaze reposait tranquillement contre le mur, adosser à une chaise pour bonne mesure. Mon épée d'acier restait à ma hanche mais cette dernière me lançait régulièrement. Quant à Melly, eh bien elle repose, comme toujours dans mon dos. Malgré mon habitude de méthodiquement localiser toutes mes armes, je n'arrivais pas à me calmer, seules mes blessures empêchaient de trahir mon stress. Sans Toarsen, autant laisser ce village seul et partir avant le début des représailles.
Le bruit de chevaux arrivant dans le village ne manqua pas d'alourdir ce poids sur mes épaules, mais finalement, je repartis dans une tentative désespérer de trouver un plan... Peut-être par le feu? Qui sait, cela pourrait au moins les forcer en déroute. Mais je risquerais ma peau pour ça... Ce village n'en vaut pas la peine, c'est trop de risque d'y aller seul. Du moins, c'est ce que je pensais avant que les cavaliers rentrent dans l'auberge. Au début, je ne leur aie même pas accordé mon attention, trop occupé à panser mes plaies et à réfléchir. Jusqu'à ce l'un d'entre eux s'approche de moi, je lui rendis un regard froid. Un guérisseur? Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien faire ici, les médecins itinérants sont rares en ces temps... Pourtant, le second s'approcha, un bâton de cure à la main que je reconnaîtrais entre mille. La lumière du bâton s'appliqua sur ma jambe et les plaies ne furent plus qu'un mauvais souvenir, mieux, je me sentais... en pleine forme. Comme-ci cette journée n'avait été que du beurre.
Je me relevai de ma chaise pour faire tourner mon bras valide dans un craquement, un sourire malin au visage. C'était bon d'être en forme, les routes sont si intransigeantes ces derniers temps que je ne me souvenais même plus à quand remontait la dernière fois que j'étais dans cet été de bien-être. Mon bras débordait d'énergie, et malgré l'absence de réponse de mon second bras, c'était déjà amplement suffisant. Je me retournai pour les remercier. Pourtant, mon visage passa rapidement de joyeux à inquiet.

"Merci, enfin. Les guérisseurs itinérants se font rares, et un manieur du bâton Cure l'est d'autant plus. Hélas je n'ai pas grand-chose à vous offrir si ce n'est quelques conseils. Vous feriez mieux de ne pas rester dans ce village. Il y a récemment été attaquer par des bandits qui faisaient partie d'une plus grande bande, leur campement est proche et la répercussion arrivera rapidement..."



Je filais pour récupérer Kaze. Dans un grand geste, je remis l'attache avant de vérifier que le Nodachi avait conservé tout son tranchant. La sensation de l'esprit du vent à mes côtés ajouta à mon confort, hélas insuffisant pour cacher mes craintes. Attaquer ce campement était certainement suicidaire, mais avec un cavalier et un guérisseur... C'était certainement plus réalisable. Le cavalier avait une armure déjà assez cabossé, pas trop, mais ca ne remettait pas en doute son expérience du combat. Celle du guérisseur à cheval en revanche... Déjà que c'est une armure mince, elle était également neuve, donc pas testé, ce qui ne manqua pas de m'inquiéter.
"J'avais pensé à fuir, mais avec votre aide, nous pourrions au moins garantir que ces bandits n'attaqueront pas avant plusieurs mois ce village. Si nous sommes assez rapides, nous pourrons porter le combat à eux et éviter aux villageois un nouveau bain de sang."
Plutôt ironique de parler de sang alors que ma tenue en était couverte. Dire qu'elle était propre il y a quelques heures, à peine lavé. Je vous jure, avoir l'air propre en tant que vagabond est déjà une plaie, mais en plus vagabond guerrier, ça en devient impossible. Pourtant, j'étais désormais décidé à forcer ces bandits à bouger. Un campement aussi proche d'un village est clairement néfaste et la seule raison pour laquelle ce dernier n'a pas été rasé par eux... C'est qu'ils l'exploitent. Ce village ne doit être pour eux qu'une bête qui laisse s'engraisser avant de lui couper un ou deux membres et attendre que ça repousse.
"Qu'en dites-vous? Désolé de vous imposer ce choix difficile mais vous êtes les seules personnes qui semblent prête à se battre." 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 6

Feuille de personnage
Niveau:
10/60  (10/60)
Points d\'Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: La mort attendra...encore... [Blaze]   Mar 11 Juil - 15:09

Quand le cavalier revint, son camarade avait déjà fini son travail et demandait à l’ex-blessé des explications sur ce qu’il se passait ici et ce qui lui avait valu cette blessure. Pendant l’explication les deux notèrent le bras immobile de leur interlocuteur. La magie de Jim n’ayant pas suffi à lui rendre de la vitalité, son cas devait être bien plus grave qu’une simple plaie.

« Ne pas rester dans le village ? Vous êtes marrant, vous, on a voyagé une nuit et une journée entières, nos chevaux sont épuisés… »
« La faute à qui, hm ? »

Ignorant le regard accusateur du guérisseur, Liam eut un large sourire à la proposition du bretteur, qui leur suggérait ni plus ni moins que d’aller botter quelques fesses de bandits. Une idée qui lui plaisait beaucoup, mais qui fit plutôt soupirer son ami qui aimait toujours aussi peu verser le sang. Toutefois ils avaient le choix entre ça et laisser les villageois dans les ennuis, et cela suffit à le convaincre.

"Qu'en dites-vous? Désolé de vous imposer ce choix difficile mais vous êtes les seules personnes qui semblent prêtes à se battre."
« Je suppose que le choix est fictif… Dans une telle situation, je ne vois pas comment nous pourrions tourner le dos à ces gens. »
« Je pense que les chevaux tiendront un peu de surmenage, si c’est pour la bonne cause… Vous avez eu de la chance qu’on passe dans les parages. On y va quand vous le sentez. »

Jim secoua la tête. Il n’avait pas exactement la même opinion des circonstances.

« J’aimerais d’abord poser quelques questions, si ça ne dérange pas… Tout d’abord, est-ce qu’on sait combien ils sont ? Ensuite, est-ce qu’on sait comment ils sont organisés et équipés ? Et enfin, est-ce qu’on est obligés de partir tout de suite ou bien on a quand même le temps de se reposer avant d’aller les jeter dehors ? »
« … Rabat-joie. On a passé la journée sur la route et il s’est rien passé, j’ai besoin d’action ! »
« Et moi j’ai besoin que tu sois raisonnable une fois de temps en temps, je n’ai pas envie de tuer Eclipse parce que tu n’es pas capable de tenir en place. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMarqué


Messages : 249
Age : 21
Localisation : Sur les routes
Autre Indication : Puis-je vous aider?
Groupe : Windwaker

Feuille de personnage
Niveau:
3/20  (3/20)
Points d\'Expérience:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: La mort attendra...encore... [Blaze]   Mar 11 Juil - 19:28

Le duo semblait ne pas être de la région, du moins, cet attirail le prouvait. Après une analyse plus minutieuse, je pouvais discerner des emblèmes de Criméa en plus d'une couleur rapellant les forces de ce pays. Sans compter l'accent assez audible, plus de doute, c'était certainement des Criméens. Eh bien, Mysti n'en serait que plus heureux que l'image de son pays soit si bien rendu par eux. Mais pour l'instant, il avait en effet ce que l'on pourrait mentionner comme un devoir. L'un semblait tout de suite prêt à se lancer dans l'action, l'autre était plus calme. Un duo assez complémentaire dans ces cas-là, mais trêves de bavardages futiles.


"Combien... Environ une dizaine, un bon détachement ayant déjà fait le raid de ce village. Quant à l'organisation, c'est le chef qui est tombé aujourd'hui, il ne lui reste que des hommes de mains dans son campement. Leur équipement est vulgaire, des haches de bronzes, peu voir pas d'armure. Par contre, il y a un mage et deux archers parmi eux. Le campement est d'ailleurs rustique, des tentes en toiles, des petits feu de bois, pas grand chose si ce n'est que ca permet de survivre temporairement dans un endroit."

En me grattant le bouc, je réfléchissais. Le feu était certainement une manière de réduire à néant leur campement ce qui les forcerait à dégager. Mieux encore, à les mettre en déroute et s'assurer que le village ne risque rien. Quant au temps...


"Partir tout de suite serait optimal : Les bandits ne nous attendent pas, la nuit tombe ce qui rendra notre attaque plus difficile à endiguer et enfin, cela les empêcherait de se regrouper. Nous pourrions attendre le lendemain matin, mais c'est également courir le risque qu'ils décident que l'absence de leur chef n'a que trop durée avant de descendre dans le village. Dans ce cas, c'est à nous de défendre les villageois, et notre infériorité numérique rendra la tache d'épargner les vies innocentes beaucoup plus difficiles."

Attaquer ou défendre, il faut choisir. Mais si la vie m'avait bien enseigné quelque chose, c'est qu'un bretteur se doit d'avoir l'initiative s'il veut survivre. Être passif risque de se retourner contre nous. J'ai eu une chance extraordinaire aujourd'hui. Certains diraient que je ne devrais pas la pousser, car on ne rejoue jamais après le jackpot. Mais attendre demain reviendrait à mettre les dès contre moi. Je finis par prendre une chiffon mouillé pour me rafraichir le visage et remettre mes cheveux correctement pour me présenter.


"Dans tout les cas, je m'appelle Blaze Kazeroï. Bretteur d'Hatary."

Une introduction bien plus simple que celle d'un freelancer au compte de Nailah. Cette liberté avait définitivement un bon côté... Du moins, pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 6

Feuille de personnage
Niveau:
10/60  (10/60)
Points d\'Expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: La mort attendra...encore... [Blaze]   Mer 12 Juil - 11:41

Une dizaine d’hommes, dont un mage et deux archers, et des haches pour le reste. Armure proche du néant, ce qui s tenait parfaitement, et surtout pas de chef. Voilà qui était plutôt encourageant ! Liam réfléchissait déjà à comment il allait tous les éliminer en découpant dans le tas, et son compagnon captant son regard eut un léger sourire moqueur. Cet idiot était capable de se suicider sur les haches en allant chercher les archers en dernière ligne.

Leur interlocuteur, dont ils ne manquèrent pas de voir les impressionnantes épées, argua que s’ils partaient tout de suite ils auraient l’avantage de la surprise, ce qui était en effet non négligeable s’il y avait un mage parmi eux, comme ils ne savaient pas quel genre de mage c’était.

« Dans ce cas, il vaut mieux partir vite, oui, s’ils risquent d’avoir la même idée que nous et d’attaquer en pleine nuit. On aurait l’air malins… »

Il se tourna ensuite vers son compagnon, le regard fâché, et lui murmura :

« Par contre toi, je ne t’ai toujours pas pardonné alors tu vas me faire le plaisir de revenir en un seul morceau, vu ? »

Acquiescement blasé du cavalier, qui regardait plutôt leur nouveau compagnon d’armes qui se présentait.

« Liam Dunvae. Et le râleur à côté de moi c’est Jim Ë-Kabaria. On vient de Crimea. »

L’intéressé soupira lourdement et se leva. Il y avait des jours, comme ça, où l’idée d’étrangler son ami effleurait doucement son esprit…

« Bon, si on y allait au lieu de s’échanger des mots doux ? J’ai cru comprendre que la situation était urgente. »

Il partit devant sans attendre leur réponse. Les deux autres le retrouvèrent dehors, déjà prêt, sa jument protestant un peu contre l’effort à cette heure tardive.

« Par contre je vous préviens, messieurs, s’ils sont vraiment dangereux il n’est pas impossible que je vous rejoigne dans la mêlée pour abréger le combat et pouvoir rentrer plus vite. »
« Et c’est moi qui suis un fou furieux, à part ça ? Enfin, ça te fera pas de mal de te battre un peu pour une fois ! »

En réponse il reçut un coup de bâton sur le crâne, ce qui le fit plus rire qu’autre chose. Il s’esquiva rapidement et enfourcha sa monture, récupérant sa lance. Il invita Blaze à monter avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: La mort attendra...encore... [Blaze]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La mort attendra...encore... [Blaze]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Tellius :: 

Daein

 :: Les villages de Daein
-