AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Bastille [PV : Engar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMarqué


Messages : 315
Age : 22
Localisation : Sur les routes
Autre Indication : Puis-je vous aider?
Groupe : Windwaker

Feuille de personnage
Niveau:
25/60  (25/60)
Points d\'Expérience:
59/100  (59/100)

MessageSujet: La Bastille [PV : Engar]   Ven 9 Fév - 11:20



Que se passe-t-il quand on met en cage un homme qui a toujours vécu à ciel ouvert. Dont les grandes lignes de sa vie pouvaient se résumer à simplement marcher dans les dunes sous le Soleil de plomb. Un homme qui n’a que pour possession son nom, ses épées et sa liberté. Prêt à défendre cette dernière comme si sa vie en dépendant… Eh bien.  Nous le saurons peut-être un peu plus tard. Fraichement mis en cellule de garde à vue avec une paire de menotte aux mains, Blaze n’avait pour compagnon qu’Engar, les murs, l’odeur nauséabonde et la douleur accompagnant le coup du sang de la dernière baffe subit. Il y avait plusieurs cellules, certaines vides, d’autres avec des gens dedans, attendant aussi. Bien que le silence qui régnait était relatif, c’était la combinaison des différents bruits qui donnait cette ambiance angoissante et désagréable.

Soupirant, le bretteur était contre un mur, assis et les jambes en tailleur. Vraiment, c’était d’un ennui… Il n’y avait rien à faire et cette inactivité grignotait sa confiance. Mais au moins, il n’était pas seul, bien qu’il y avait peu de réconfort à partager ce genre de moment. Un bruit de pas retentit l’obligeant à se lever pour se mettre à la porte. Un garde arrivait, silencieux comme pour essayer de se montrer intimidant pour apporter de quoi manger.


« Tu sais que manger avec des menottes n’est le plus pratique ? »

« Pas mon problème. » lança-t-il en posant le plateau au sol pour Engar et Blaze. Il fit demi-tour immédiatement et referma la porte.

« … Pas commode. »

Le bretteur se rapprocha d’Engar et mit le plateau au milieu.

« Bien, on risque d’être là pour un bout de temps… Je suppose qu’on peut un peu discuter. Ce n’est pas commun d’avoir deux Marqués dans une même cage. » Un rire léger accentua l’aspect comique. « En tout cas, j’étais mieux à Daein moi. »


Bien que l’envie de communiquer et échanger avec Engar le démangeait, il préférait rester relativement calme et de ne pas se lancer dans un monologue, chacun avait certainement beaucoup de questions pour l’autre. Blaze réfrénait sa curiosité pour ne pas embarrasser son compagnon de cellule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engar
avatarMarqué


Messages : 386

Feuille de personnage
Niveau:
18/60  (18/60)
Points d\'Expérience:
13/100  (13/100)

MessageSujet: Re: La Bastille [PV : Engar]   Lun 12 Fév - 22:10

Et bien sûr, avec sa grande gueule, Blaze n'a pas pu s'empêcher de se montrer insolent, aggravant encore notre cas... Mais dans le fond je suis plutôt d'accord avec lui et je crois bien que si je n'étais pas aussi las j'aurai eu des propos à peu près similaire... Enfin bref, dans le fond, hormis un coups pour lui ça n'a sans doute pas changé grand chose à notre situation, jeté en prison en attendant que le général se réveille, s'il se réveille, pour témoigner de l'agression dont il avait été victime... Maintenant que j'y pense, j'ai beau avoir déjà été emprisonné c'est la première fois que je suis dans une véritable prison, et c'est à peu près comme je l'imaginais. Puant, Bruyant et ennuyant... Une atmosphère bien malsaine et oppressante en somme, surtout avec ces menottes qui entravent mes gestes... Une sensation que je n'aime vraiment pas, j'ai l'impression d'être vulnérable, de ne pas être capable de me défendre si quelque doit arriver, quelque chose comme cet assaut de mort vivant je serai impuissant, encore.. NON, je ne dois pas y penser, je ne dois pas m'attarder, ça ne va pas se répéter, je serai sorti avant, Mysti va nous faire sortir de là et avec un peu de chance j'aurai même le droit de taper un ou deux ingrats ! Vraiment, même si Blaze a été un peu sanglant, il suffisait d'un coups d'oeil pour comprendre ce qui s'était passé !

J'ai beau savoir qu'il n'y a rien à faire, je sens ma colère qui enfle en moi, petit à petit et la venue du garde et de la nourriture n'est pas faite pour me calmer. Oh bien sûr pour la qualité même de la nourriture je ne me suis pas fait d'illusion au vu de l'endroit où je me trouve. Dans le fond, j'ai déjà connu des jours durs où je n'avais rien à manger, donc je ne vais pas me plaindre de cela, par contre le fait de devoir le faire, ainsi entraver c'est... Tout bonnement dégradant, sans même parler du manque de praticité de la chose ! D'ailleurs peu m'importe Blaze et sa désinvolture.

"Ça le sera quand vous recevrez ces menottes dans votre gueule !"

Mais je n'ai pas le temps de finir ma saillie que la porte s'est déjà refermée, me laissant seul avec Blaze et ma colère... Je n'ai même pas faim, et ignorant le plateau je me contente d'aller m'adosser à un mur, ne me tournant vers l'épéiste que quand il m'adresse la parole. Je ne le comprends pas à vrai dire. Comment peut il prendre la chose avec autant de calme ?! Pourtant il s'était encore plus emporté que moi à l'origine ! Enfin, malgré ça, faute de mieux pour tuer le temps je lui réponds tout de même, en un grommellement.

"Peut être bien.. .Quand j'y pense j'y suis pas resté longtemps à Daein, mais à peine y ai je mis le pieds que j'ai entendu parler de l'assassin d'un type bien important, et vu mes tendances à m'attirer les ennuis, je me suis dit qu'il valait mieux que j'évite de traîner dans un coin où les gens allaient être parano... Mais faut croire que c'est partout pareil !"

Mon poing frappe violemment le mur. Bien sûr, ça me fait plus mal qu'autre chose, et vu la chaleur liquide que je sens entre mes doigts, je me suis juste blessé... Mais ça a le mérite de me calmer un peu, me permettant de poursuivre d'une voix toujours agacée mais moins agressive.

"Et ouais... C'est que la deuxième fois que je croise un marqué et l'autre était sacrément vieux ! Cela dit... Je sais pas trop ce que ça signifie. Dans mon village j'étais un fichu mouton noir, mais visiblement en fait la plupart des gens n'en ont rien à faire ou ignorent tout bonnement ce qu'on est... Enfin dans le fond, humain, laguz ou marqué, on devrait s'en foutre après ce qui s'est passé à Sie..."


Mais alors que j'évoque de nouveau ces événements je blêmis, et ma main plonge dans ma poche, n'en ressortant qu'une poignée de feuille. Il.... Il n'y en avait que pour 3 jours au mieux !

"Non... Non, non, non..."


J'en avais plus au baraquement, et j'aurai bien fini par trouve un substitut, mais là ça ne sera jamais assez le temps que Mysti se réveille... Mes nuits sont déjà assez peu reposantes comme cela, je n'ai pas besoin d'être nouveau tourmenté ! Un tourment que seuls ces herbes me permettent de chasser...

Ahaha... Mon inquiétude doit paraître tellement ridicule pour Blaze mais qu'est ce que j'en ai à foutre de lui ? Vu sa nonchalance coutumière il ne peut pas comprendre, non... Il ne peut pas...

"Aha... Je crois qu'on va tout les deux passer des nuits dérangeantes..."


J'essaye de plaisanter, mais... Ca se voit que je ne suis pas d'humeur je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMarqué


Messages : 315
Age : 22
Localisation : Sur les routes
Autre Indication : Puis-je vous aider?
Groupe : Windwaker

Feuille de personnage
Niveau:
25/60  (25/60)
Points d\'Expérience:
59/100  (59/100)

MessageSujet: Re: La Bastille [PV : Engar]   Mar 13 Fév - 15:49



Ne souhaitant point rendre la situation plus désagréable qu’elle ne l’était déjà, le bretteur prit un peu d’eau et un morceau de pain, rassis certes mais c’est mieux que rien. Engar semblait plus troublé, beaucoup plus même. La colère est naturelle dans ce genre de situation mais il n’y pouvant rien, cela ne sert pas à grand-chose. Le Marqué eut une réponse dans un marmonnement, visiblement la discussion serait courte et un peu forcée.

Blaze hocha le sourcil à la mention de Death. Cela remontait un peu, lui arrachant une expression mélancolique et empli de déception. Il y avait une certaine vérité dans ces paroles, en ce moment, bien peu d’endroit était sûr. Ce n’était pas sa faute dans tous les cas. Toutefois, sa haine le dépassa un instant et Blaze sursauta quand il frappa le mur. La suite de l’histoire mentionnait un autre très vieux Marqué. Avec leur vieillissement ralenti, il devait avoir plusieurs siècles dans les bras ! Son discours coupa court à Sienne, une panique le prit alors qu’il tenait une poignée de feuille et ce n’était définitivement pas du thé. Ne connaissant pas ce genre de plante et à la réaction, le bretteur identifia les herbes comme une drogue, quelques choses du genre du moins. Engar y semblait très attaché, dépendant presque. Après, quelle était l’effet de ces feuilles ? … Cela était son défi, possédant le tact d’un Loup Laguz, c’est-à-dire quasi nul, ça s’annonçait particulièrement difficile.


« Espérons qu’on n’en passera pas beaucoup… Tu sais que j’étais à la fête où l’assassinat du roi de Daein est arrivé ? Je bossais pour Nailah à l’époque, tu y crois ? Héh, même moi j’y croirais pas. » Blaze s’écroula sur le dos, les mains reposant sur sa nuque malgré les menottes. « Malgré une tentative, un général Daeinien nous a pris moi et Mysti, pour des ennemis. Et au lieu de forcer le passage, notre général préféré s’est contenté de menace. Tu imagines que cela n’a pas mordu malgré le fait que ce général de Daein ait exécuté un de ses soldats devant tous. »

Un long soupir finit sa phrase avant de laisser un silence s’installer. Le bruit de goutte tombant et s’écrasant au sol dans un *ploc* régulier et frustrant. Le bretteur se rassit droit pour observer ses chaines en continuant son propre récit.


« Après, j’ai coupé les ponts avec Nailah pour faire ma route. Jusqu’à entendre l’armée des morts. Peut-être que j’aurais dû y aller mais, j’avais d’autres idées en tête pendant ce moment. » Un doux sourire d’homme amoureux se dessina sur son visage pour s’évaporer aussi rapidement. « Enfin bref. Jsuis pas expert mais c’est pas des feuilles de thé ça hein ? » Il lança un petit rire « Ne t’en fais pas, je suis personne pour juger. Mais tu devrais essayer de manger quand même, on ne récupère sur un estomac vide. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: La Bastille [PV : Engar]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Bastille [PV : Engar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Soirée à l'opéra Garnier...
» Les lieux
» HUITIEME INTRIGUE ♫ LE COACHELLA ouverture du festival : deuxième scène, bastille.
» [RP] Prison de la Bastille
» MAQUETTE DE LA BASTILLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Tellius :: 

Criméa

 :: Mélior
-