AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMarqué


Messages : 272
Age : 21
Localisation : Sur les routes
Autre Indication : Puis-je vous aider?
Groupe : Windwaker

Feuille de personnage
Niveau:
5/20  (5/20)
Points d\'Expérience:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI   Lun 24 Oct - 22:31



Daein, la région de naissance de sa mère. Un pays au climat dur, mais également un des pays qui avec énormément de ressource pour celui capable de voir par-delà les apparences. Région d’origine des Wyverns, ces féroces créatures n’ont résister qu’un temps à la main humaine avant d’être apprivoisé, et ainsi, Daein créa les cavaliers wyverns, des chevaliers montés aériens avec une lance, dont l’agressivité et la puissance montrait parfaitement la logique de ce pays. Doté de nombreuses montagnes, dont j’en suis descendu il y a peu, c’est un continent rempli de nombreuses défenses naturelles particulièrement efficaces pour tenir les envahisseurs à distance. La capitale Nevassa, en est un des plus beaux exemples avec son système de défense.

Tel un véritable colosse en armure lourde, Daein se tient avec une puissance militaire colossale et varié, combinant de nombreuses vertus d’autres pays. La rigueur de Criméa, les forces volantes de Begnion, et la rage du combat de Gallia. On en venant toujours dans le militaire avec ce pays. Si l’on cherchait un endroit pour acquérir une science de la guerre, c’était le lieu parfait. Quel incroyable décalage, la tranquillité de son temple laissa place à une agitation des plus fortes. Chaque coin de rue grouillait d’activité, les regards s’échangeaient avec la violence d’un entrechoc d’épée. Le son des marchés, l’odeur de l’eau souillé et pourrissante dans le coin de la rue. Bien que désagréable, tout ceci avait un certain charme pittoresque qui faisait rire le bretteur.

Il prenait le temps d’observer les autres, chaque métier, chaque visage. Comme ceux qui le regardait, il apprenait sur les autres. Tel vendeur est une bonne adresse, ou pas, telle personne est de confiance… Vraiment, on apprenait tant en écoutant les autres en silence, sauf quand on se faisait remarquer bien sûr. Et si la plupart de ces tentatives s’étaient soldés par un succès, d’autres le furent moins, et certaines pires que tout avec sa marque, visible aux yeux de tous sur sa main gauche.

Blaze déambula le plus tranquillement du monde hors du village, le son de ses épées cognant dans leurs fourreaux, et le souffle du vent au visage. Il s’arrêta et se retourna pour observer le village d’un peu plus loin.  Il resta assis sur une petite coline qui donnait une vision globale de la zone. Derrière lui se tenait une grande forêt, qu’il allait devoir traverser pour rejoindre Nevassa, arrêt obligatoire sur son chemin, il pourrait y trouver bien des objets très rares, le marché noir y est luxuriant et un marqué tel que lui est le parfait client. Aussi, il n’était plus aussi honteux à utiliser tous les artifices à disposition. Certains hommes douteux, il fallait le dire, l’avait aiguillé sur des contacts à Nevassa, moyennant renseignements et des fois, un peu d’argent. Créer un réseau est difficile, mais on commence toujours doucement. Certains Loups dans Daein, ce qui est déjà très rares, constituaient pour l’instant celui-ci, et c’est bien peu.

Le vent souffla avec force et secoua les arbres. Les feuilles prirent leur envol pour le monde merveilleux des airs, rejoignant les nuages. Un jour elles toucheront le sol, certaines plus tôt que les autres. Mais elles eurent l’effet de rappeler le voyage que le Marqué devait entreprendre. Il dégaina sa lame Katty de sa hanche et la bloqua fermement contre son épaule. Ainsi maintenu, il sortit de son bras valide une pierre à aiguiser et commença à passer lentement, avec un geste expert, le roc sur la lame. Un crissement délicieux atteint ses oreilles alors qu’il continuait méticuleusement. Il releva la tête pour voir certaines personnes à la sortie du village l’observer. Si son point de vue lui donnait une vision totale du village, l’inverse était valide, et tout le monde, suffit-il qu’ils soient curieux, pouvait le voir sans le moindre problème. Il n’en tint pas compte et continua sa petite routine, le tranchant de l’arme reflétant les rares rayons de Soleil traversant les nuages de Daein. Soudainement, une petite bourrasque lui souleva un peu les cheveux, il soupira.

« Hum. Il va pleuvoir. »

Changement de programme il semblait. Les pluies de Daein sont diluviennes et peuvent compromettre sérieusement sa progression. Mieux vaut remettre à plus tard et ne pas prendre de risque qu’un voyage désagréable et très long. En analysant le vent, sa chaleur, sa direction, puis en observant le ciel, chargé de nuage dont les nuances de gris tendaient vers noir, indiquait qu’une véritable « drache » se préparait. Mais cela n’entama point la jovialité du bretteur qui continuait à aiguiser sa lame, assis sur le sol.


Dernière édition par Blaze Kazeroï le Mar 17 Oct - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gray Ashura
avatarBeorc


Messages : 17

Feuille de personnage
Niveau:
14/20  (14/20)
Points d\'Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI   Jeu 8 Déc - 16:19

De son côté, un jeune homme assis dans une drôle de charrette tirée par deux énormes poneys, sifflotait gaiement. Pourquoi il sifflotait ? Parce qu'il était content. Pourquoi était-il content ? Parce qu'il sifflotait. Pur et simplement. Gray était une personne simple, avec des désirs simples et qui ne désiraient pas comprendre les troubles du monde. Si tout le monde pouvait simplement se détendre un coup et se mettre à discuter paisiblement, comme dans le village de Gray... Tout irait pour le mieux !
Au lieu de cela, apparemment, les nations ne trouvaient rien de mieux à foutre que de se taper dessus pour des bêtises. Sérieusement, ils étaient gouvernés par des mômes ou quoi ? Il y avait plus important dans la vie que ça ! La joie, la vie, la bonne humeur !
Gray aussi aimait l'acier et le feu, mais à leur juste place : dans une forge, avec lui qui cognait fort sur le métal. Comme ça, il se faisait plaisir, rendait honneur au métal et permettait à autrui d'utiliser avec satisfaction ses biens.

Oh, Gray savait se défendre contre les malandrins... Il était gentil, mais fallait pas pousser non plus. Si quelqu'un tentait de le voler, il risquait de se retrouver avec un sacré mal de crâne. On parlait d'un forgeron quand même ! Gray pouvait rester une journée dans la forge, et s'il en ressortait le torse suant, c'est parce qu'il faisait chaud dedans ! Point !

Mais en attendant, Gray appréciait les paysages entourant lui et ses poneys... Bob et Lennon. Des noms simples pour des poneys simples. Tout comme lui... Toutefois, le temps inquiétait quelque peu le forgeron. Il allait devoir faire une halte, son cuir de montagnard lui indiquait qu'une putain de pluie se préparait. Les poneys et les roues du chariot apprécieraient pas s'il roulait par un temps de merde pareil. Alors, autant se poser tranquillement sur la route et patienter que la pluie s'arrête. Comme on disait dans son patelin "Après la pluie, le beau temps !"

C'est alors que Gray vit au loin une personne aiguisant son arme auprès d'un arbre... Apparemment la personne avait aussi vu que la pluie approchait et lui aussi s'abritait.

"Hoy Voyageron ! Permettrions vous que nous nous joignasse à votre abri sous cte arbre que voici ? Mes ponassions apprécierant que moyen la pluie qui s'en vaille à notre rencontre !"

Un parler propre au village de Gray, qui a été oublié pendant un long moment dans un coin reculé de la montagne, dans une forêt assez dense. Le manque total de voyageur avait fait que le patelin avait développé un dialecte... Etrange.

Toutefois, sans réellement attendre la réponse du bretteur, Gray commença à déployer sa forge, afin d'ouvrir le toit dépliable de sa roulotte, laissant paraître l'invraisemblable véhicule qu'était cette forge ambulante.

"Tant que j'y suailles, pretassiez moi votre lamiolle. M'en vais vous l'aiguisailler, pour passer le tempaille qui s'en viasse."

Proposa le jeune homme avec un grand sourire et en sortant sa meule à aiguiser, ce qui était sans aucun doute plus efficace pour aiguiser une lame qu'une pierre à aiguiser... Sans compter que c'était un peu le travail de Gray au fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMarqué


Messages : 272
Age : 21
Localisation : Sur les routes
Autre Indication : Puis-je vous aider?
Groupe : Windwaker

Feuille de personnage
Niveau:
5/20  (5/20)
Points d\'Expérience:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI   Dim 11 Déc - 21:22



Sa pierre passait avec régularité et précision sur le bord tranchant de Katty, faisant crier l’acier à chaque passage. Le mouvement était en diagonale vers le bas, remontant d’abord par le bout du shinogi, l’arrête de l’épée distinguant le bord tranchant du reste de la lame, pour redescendre sur tout le bord tranchant, donnant cet angle qui fait le tranchant de la lame. Et quelle épée il avait, les lame Katty se distinguait par son tranchant, sa courbure et sa forme inhabituelle. Cela lui souleva la question qu’il avait posé à son maître : pourquoi le tranchant pouvait encore être utile à l’époque des armures de plaque. La réponse n’était pas si évidente…



Admirant son reflet dans l’acier, Blaze pensa pendant à la situation de combat dans lesquelles il risquait de se retrouver, surtout contre des combattants plus expérimentés et plus capables. De front, il n’avait que peu de chance. Il passa son doigt sur le bord et s’ouvrit avec une facilité déconcertante l’index. Le filet de sang teinta la lame et la pierre qu’il tenait alors qu’il apportait ce dernier à sa bouche. Levant les yeux, il observa un bien étrange individu. Celui-ci était sur un chariot, tiré par deux chevaux, et dont il n’avait jamais vu ce type en réalité. Une curiosité le força à poser sa pierre à aiguiser sur le côté et laisser son épée reposer tranquillement sur son épaule pour faire la conversation. Ah, ainsi lui aussi sentait que les nuages s’apprêtaient à pleurer ? Soit. Le bretteur fit un hochement de tête discret pour acquiescer. L’accent de ce dernier était assez unique, probablement un dialecte qu’il n’avait pas entendu, mais qui n’avait pour effet que d’attiser sa curiosité.



Alors que le bretteur regarda son index s’arrêter doucement de saigner, il vit l’homme déployer son chariot, révélant des outils qu’il avait déjà vu de nombreuses fois : une forge ? Une forge mobile ? Il en lâcha sa pierre pour l’observer mettre en place tout ceci. Ce forgeron ambulant lui proposa d’aiguiser sa lame, sans le savoir pourquoi, Blaze eut une réaction à retardement, trop absorbé par l’intriguant véhicule pour répondre immédiatement. Brisant soudainement cette observation, il regarda une seconde dans le blanc des yeux le forgeron. Sa prudence naturelle lui fit tourner les ménages, bien que son instinct ne lui laissât ressentir aucun danger venant de ce bien étrange individu. Soupirant, il répondit : « Je vois que tu as déjà sorti ta meule à aiguiser, ça serait malpoli de ma part de refuser, mais j’ai pas un clou, t’es prévenu. »



Le bretteur se releva, fit tournoyer quelques rondes avec Katty avant de se rapprocher du forgeron pour lui donner son épée par la garde. Il aurait aimé rajouter qu’elle était assez tranchante pour couper un membre net, mais ce n’était pas le cas lorsque son tranchant était aussi émoussé. Se débarrasser un temps de ce surpoids d’acier n’était pas si désagréable, si ce n’était que désarmant. Après tout, ce n’est pas comme-ci il avait deux autres épées sur lui. Avant de se rassoir, il retira les accroches de cuir sur lui pour faire tomber dans un bruit reconnaissable, Kaze au sol. Toujours dans son fourreau, Blaze la souleva avec peine pour la placer contre l’arbre avant de s’assoir à côté de celle-ci. Son œil s’attarda sur le forgeron ambulant, reprenant la parole.

« Eh bien, un forgeron ambulant n’est pas commun, et j’ai beaucoup voyagé pourtant. Je m’appelle Blaze, voyageur. »

Sur ces dernières paroles, les nuages se mirent à gronder, ce qui fit dessiner un long sourire sur son visage. La nature avait une certaine beauté dans sa rage naturelle, et cette pluie s’annonce être plus un orage, peut-être que ce pauvre arbre ne suffira pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gray Ashura
avatarBeorc


Messages : 17

Feuille de personnage
Niveau:
14/20  (14/20)
Points d\'Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI   Ven 16 Déc - 0:13

"T'en fions point pour les piecettailles. J'aimaille mon besogneuse, c'tout."

Dit un Gray, tout souriant, et voyant que son compagnon d'abri lui prêtait effectivement sa lame.
Le forgeron regarda donc la lame d'un oeil de connaisseur... La lame était bien équilibrée, et probablement d'une redoutable efficacité quand elle était aiguisée. Toutefois, le forgeron avait espéré que son propriétaire n'ait pas fait l'erreur qu'il venait de déceler et que faisait trop souvent les épéistes qui insistaient pour entretenir leur propre matos. Bon d'un autre côté, cela valait mieux que ceux qui ne l'entretenait pas du tout. En plus, c'était un truc de forgeron, donc c'était excusable.

Le forgeron s'assit donc à sa meule, et fit signe à Blaze d'approcher.

"Moi c'est Gray gars. Je venassions d'un villameau tellement paumailler que je serions point foutu de le trouvailler sur une cartasse. Je voulions voir du pays, et y avaissait assez de fils de forgeron par chty moi. Alors, j'ai appeloin mes frangins et on a construisit cte bicoque."

Fit le forgeron, en tapotant son étrange véhicule, qui était effectivement assez hors norme.

"Maintenant, m'en vaille t'apprenare un ptit truc. T'es du genraille à aiguiser tes épailles jusqu'à ce qu'elle soient finaudes comme point possible, vrai ? Ct'une bêtisaille de feraille ainsi. Elle est aiguisaille, ok, mais elle est plus fragillaile."

Gray commença donc à faire tourner la meule, et en appliquant conscieusement le même geste en boucle en croissant, faisant épouser la lame et la pierre et dégageant aussi quelques étincelles. Sur son visage, on pouvait lire l'expression même du bonheur.

"L'mieux que tu puisses ferailles gars, c'est de l'aiguisailler juste assez pour qu'elle tranchaille bien et non parfaitemantaille. Plus solide et plus endurantaille sera ta lamaille. Ok ?"

Fit Gray en montrant ensuite sa lame à Blaze... Effectivement, les dépôts étaient parties, mais le forgeron n'était pas encore satisfait... C'est pourquoi il se mit à renifler la lame, avant de secouer la tête.

"... Après un combaston, tu pensares à nettauyer ta lame doucement ? Avec un chiffonaille ou un truc ? Ta lamaille sent la graisse, ca aidare l'emoussure de ta lame gars..."

Gray soupira, et commença donc à retourner sur la machine à aiguiser.

"M'en vais la nettoyailler correctement, après l'aiguisaille, si cela ne te dérangerarer point."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMarqué


Messages : 272
Age : 21
Localisation : Sur les routes
Autre Indication : Puis-je vous aider?
Groupe : Windwaker

Feuille de personnage
Niveau:
5/20  (5/20)
Points d\'Expérience:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI   Ven 16 Déc - 12:03



Le bretteur ne pouvait pas refuser l’offre du forgeron, mais cela lui laissait tout de même un goût désagréable dans la bouche. Etant naturellement bienveillant, il était toujours du genre à offrir gratuitement son aide, ses services, ou quoique ce soit pour venir au secours des autres. C’est cette optique qui le définissait, mais étrangement, il n’aimait pas recevoir cette même gentillesse gratuite. Ça sonnait… faux. Ou était-ce simplement comment tout le monde se sentait devant son attitude si altruiste ? Il hocha la tête pour se rappeler d’être humble, bienveillant qu’il était, il avait ses défauts, de nombreux défauts. Pour une fois, il était intéressant d’être celui aidé plutôt que celui qui aide. Et l’avenir va lui réserve probablement encore beaucoup de situation de ce genre. Passant un œil sur son bras inanimé, il soupira brièvement avant de reporter son attention à ce fameux Gray.

Ce dernier venait d’un village bien isolé, ce qui expliquait cet accent très… local qu’il avait. Blaze n’en tenait pas compte, tant que c’était compréhensible… Rien n’est plus frustrant que de ne pas pouvoir communiquer avec quelqu’un, et après s’être taper le désert et la langue ancienne pendant toute sa jeunesse, autant dire que rien ne semblait compliquer après. Un sourire très amical et franc se dessina sur son visage, Gray était donc aussi un voyageur dans l’âme ? Une très bonne surprise qui le rendit un peu plus euphorique. Ainsi c’était la raison de cette forge ambulante ! Il avait hâte de raconter tout ça à son propre forgeron à Hatary, il en resterait sur le cul !

Alors que Blaze réfléchissait déjà la tête de ce dernier devant cette histoire, Gray lui reprit son attention. En effet, c’était un forgeron et bien que Blaze ait fréquenté ce métier de près pendant un long moment, il n’avait jamais atteint une vraie intimité avec celui-ci. Il savait prendre soin d’une lame, ceci ne posait pas de problème, Kaze en était l’exemple le plus flagrant. Mais chaque leçon était importante. Il porta sa main à sa barbe et regarda les étincelles de la meule aiguiser doucement l’épée. Durant cet instant, Gray semblait… heureux, malgré la difficulté et la redondance de cet exercice, on voyait que c’était ce qui le faisait vibrer de l’intérieur. Vraiment, une forme de bonheur, venant d’un travail bien fait dans les mains d’un expert.

Ecoutant les paroles, il prit le temps de les considérer longuement. Certes, moins l’aiguiser la rendrait plus durable, mais à quoi bon une lame durable s’il n’est pas capable de survivre avec. Blaze n’était pas en position de force, plus jamais en réalité. Se battre à un bras à l’épée est un incroyable handicap, qu’une technique parfaite ne pourrait compenser. Il lui faut ce tranchant, il faut que d’un geste du bras gauche, il puisse couper un membre, une tête, un cou, n’importe quelle partie exposée de son adversaire. Soupirant avec un peu de désespoir, il répliqua tout en observa sa lame.

« C’est la lame de mon maître, je l’ai acquise il y a très peu. Elle est vieille et l’entretien durant son inactivité fut minimal. Je pensais pouvoir la remettre en état seul mais ton aide est plus que la bienvenue. » Il se releva et fit craquer son dos en se courbant avant de hocher de la tête pour laisser Gray continuer sa besogne.

« Je viens d’Hatary, comme toi, j’adore voyager, découvrir des paysages fantastiques, rencontrer des gens. Ce genre de chose quoi. Mais revenons sur les épées. Vois-tu, je sais que trop aiguiser une lame, au point où elle tranche parfaitement, la rend plus fragile. J’ai perdu l’usage de mon bras droit, tu imagines que cela implique beaucoup de changement dans le maniement d’une lame. »
Prenant sa pierre à aiguiser et le faisant sauter dans sa main pour la rattraper au vol, il continua : « Merci beaucoup, en réalité, faire tout ça avec ma condition se révèle des plus fastidieux. Pour la peine, je vais te montrer ce que le forgeron de mon village m’a fait, je suis sûr que tu apprécieras. »

Le bretteur sortit de son dos sa lame cachée : Melly. Courte, pour une épée, très courte, trop longue pour une dague, pas assez pour être une véritable épée. Faite avec pour idée la rapidité et le tranchant. Melly se distinguait des autres épées, déjà par sa taille, mais aussi son épaisseur : avec un corps bien plus épais, elle offre la possibilité d’un puissant tranchant sans mettre en danger la structure de la lame. De plus, ceci lui donne un poids un peu moins équilibré, mais définitivement agréable en main. Blaze fit un petit moulinet avant de la poser à côté de Gray sur la table. Brillante comme neuve, il était clair qu’elle n’avait pas besoin d’entretien et était des plus récentes.

« Mon forgeron m’a fait ça quand il a appris que je ne pouvais plus me servir de mon bras droit, tu en penses quoi ? »
Pas qu’il ne faisait pas confiance à cet homme qu’il considérait presque comme sa famille, mais avoir un avis extérieur et d’un autre pays qui plus est, peut s’avérer très intéressant pour la suite. Une pluie douce commença à tomber autour de l’arbre, le feuillage protégeant le duo, mais bientôt l’humidité s’installerait, et le froid avec. Avoir une source de chaleur serait pas une mauvaise idée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gray Ashura
avatarBeorc


Messages : 17

Feuille de personnage
Niveau:
14/20  (14/20)
Points d\'Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI   Lun 19 Déc - 12:59

"T'en faisaille point pour la mannaille, gars. Je le fions, parce qu'il pleuvoir et que m'ennuyare sinon..."

Mais alors que le forgeron se mettait donc à rigoler, en entendant le manchot le remercier, le campagnard sentit des gouttes commencer à tomber... Le forgeron arrêta donc un instant d'aiguiser la lame de Blaze, et commença à alimenter en charbon le feu de sa forge, tout en arrosant le tout d'un peu d'accélérateur.

"Un ptit faille pour combattre la froidure et l'humidation... Quant à la raisonnaille de votre aiguisation... Je la comprendaille. Mais je trouvassions tristoune qu'un émanchaille comme vous ayasse à se bastonner."

Ne put s'empêcher de dire le Forgeron, qui le long de sa prise de parole, passa du sourire à une mine maussade. Lui-même n'aimait pas se battre et essayait plutot de résoudre les problèmes par le dialogue. Toutefois, plus d'un bandit de petit chemin avait découvert le marteau de Gray qui leur avait caressé les côtes. Ils n'étaient point morts, mais ils devaient avoir appris leur leçon.
Blaze sortit alors sa seconde lame et demanda son avis à Gray.
Le forgeron regarda la lame, qu'il retourna deux fois, avant d'en admirer le fil. Il prit également un petit marteau qu'il utilisa afin de faire tinter la lame. un son clair et cristallin en ressortit.
Le forgeron regarda Blaze, avec un énorme sourire.

"J'en diraille que j'avions des prograssions à faire."

Gray rendit alors la lame à Blaze, content d'avoir pu tenir une lame d'une telle qualité. Tout simplement.

"Mais sion un plaisir d'aiguisaille votre lamaille gars."

Fit Gray, reprenant le travail, alors que le ploc ploc de la pluie se faisait plus fréquent. Les deux poneys, eux, s'étaient placés contre le tronc et broutaient tranquillement.

"Ces canassailles, c'est Bob et Lenon. Soyons gentils et endurailles. Faut bien ça pour tirer notre chariot. Moi ce qui me fait doucement rigolationner, c'est les poneys de dehors de mon villhameau. soyez Grand et point assez musculationnés pour le travail des champs !"

Le forgeron rigola un peu en pensant à cela, alors qu'il reprenait gaiement la longue tâche de l'aiguisage de la lame qui lui avait été confié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMarqué


Messages : 272
Age : 21
Localisation : Sur les routes
Autre Indication : Puis-je vous aider?
Groupe : Windwaker

Feuille de personnage
Niveau:
5/20  (5/20)
Points d\'Expérience:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI   Jeu 22 Déc - 1:13



Gray mentionna qu’il était assez triste qu’un handicapé comme lui devait se battre. C’était vrai en parti, et il ne pouvait que le remercier de s’inquiéter ainsi pour lui. Après tout, on ne peut pas retirer à un guerrier son plaisir de combattre. Mais la nuance était fine : Blaze appréciait les duels, mais détestait le violence gratuite. Ce point de vue est hélas bien loin de la réalité et trop peu adhèrent à celle-ci, alors dans ce cas, ce n’est rien de plus que de la survie, et il restait particulièrement adepte. Une pluie fine commença à tomber, puis plus forte avant de devenir un beau rideau d’eau. Cet arbre ne les protégerait pas totalement, mais cela rendant l’attente acceptable. Le feu de la forge dégageait une douce chaleur qui le réconforta.

Gray prit le temps d’observer avec calme Melly, la tournant plusieurs fois sous différents angles pour mieux juger cette dernière. Un petit coup de marteau la faisant raisonner lui donna un frisson agréable. L’acier avait ce bruit si familier… Il récupéra avec un grand sourire sa lame pour la ranger sobrement dans son fourreau, il répondit avec sympathie :

« Le plaisir est pour moi, c’est rare de trouver un connaisseur. Beaucoup de guerriers ne voient que l’arme, les épées sont bien plus que cela. »

Blaze jeta un coup d’œil à sa grande lame Kaze qui reposait contre le tronc de l’arbre qui leur servait d’abri. Les deux poneys s’étaient approcher pour brouter sans le moindre problème du monde, tranquillement et vaquant à des pensées probablement simples. Gray lui parla ainsi un peu de Bob et Lenon. Blaze s’approcha d’eux en laissant le forgeron à sa besogne pour caresser doucement le cheval, puis l’autre. Il n’avait jamais été très à l’aise concernant l’exploitation d’un animal, ayant vécu pour une éternité à Hatary, sa vision était un peu différente. Il ne pouvait s’empêcher de ressasser le passé, voyant ses Loups tirer un grand chariot. C’était d’une certaine manière assez proche… Blaze posa une petite tape sur le dos des poneys gentiment.

« Ils sont bien courageux en effet, ta forge ne doit pas rien peser ! Dit toi qu’à Hatary, ce sont les Loups qui tirent les chariots, vu qu’on a pas de chevaux. »

Blaze rejoint de bon cœur le rire de Gray. Il ne pouvait se retirer ce sentiment d’abuser de la gentillesse du forgeron ambulant. Ruminant sur une idée de remboursement si on pouvait le dire comme ça, ce fut les deux poneys qui lui donna une idée. Il sortit de sa pochette arrière un verre et le plaça sous la pluie, récoltant une bonne quantité d’eau. Une fois ceci fait, il rejoint Gray près de son étable et mit le verre le plus proche du feu de la forge pour faire chauffer l’eau. Pendant ce temps, il retira de sa poche interne différents objets : des plantes, plus ou moins sèches, et un morceau de tissus assez fin. Trouvant une surface stable et plane près de Gray, il commença le difficile processus de créer un sac de thé, posant d’abord bien à plat le tissus, il souleva son bras inerte pour qu’il serve de poids afin de maintenir en place ce dernier. Y ajoutant les plantes, il referma en prenant son temps, passant chaque coin du carré de tissus sous sa main inerte avant de finalement former un carré fermé de plantes et d’arômes. Effectuant un dernier nœud, il trempa doucement le carré dans le verre, désormais chaud bouillant.

Le froid commençait doucement à mordre la peau du bretteur. Avoir un feu était toujours réconfortant mais la nature est simplement plus forte que la main de l’homme. Si l’humidité n’était pas réellement une issus, le froid l’était avec un vent de plus fin et discret, mais particulièrement réfrigérant. Le bretteur finit par voir la couleur de l’eau prendre une teinte plus verte, ce qui lui apposa un sourire aux lèvres. Soulevant le verre de sa main valide, il le proposa à Gray :

« Tiens, attention c’est chaud. »

Une délicieuse et douce odeur se dégageait du verre. Une petite fumée de vapeur confirmait que la boisson était définitivement à haute température.

« C’est du thé si tu te demandes, je le fais avec des herbes qui poussent dans les montagnes de Daein. Tu m’en diras des nouvelles. »


Rien n’était mieux qu’une boisson chaude dans ce genre de moment, et si Blaze avait pensé à s’en faire pour lui, il n’avait pas réellement soif ou froid sur l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gray Ashura
avatarBeorc


Messages : 17

Feuille de personnage
Niveau:
14/20  (14/20)
Points d\'Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI   Lun 26 Déc - 1:23

De son côté, Gray sifflotait dans le froid... Cela lui rappelait la maison. Le travail dans les champs, alors que la pluie tombait. On sortait alors les chapeaux du village. Le machin empêchait de passer à deux dans un couloir ou une porte... Mais d'un autre côté, il était largement plus efficace qu'un parapluie. L'élastique sous le menton permettait de ne pas se le faire décrocher par le vent... En bref, fallait juste apprendre à endurer le froid et c'était nécessaire quand on s'occupait des poules et les porcs. C'était d'ailleurs très gentil les cochons. C'est mignon, c'est gentil, c'est affectueux.
Alors, le forgeron sifflotait dans le temps humide et froid. La maison... Il y retournerait, sans doute. Mais pas maintenant... En revanche, ce que racontait Sir Blaze était extrêmement intéressante... Des Loups pour tirer des chariots ? C'est ... C'est étrange... Gray fit un peu la moue.

"Arf... M'aimions point les loups dans notre villhameau. Nos patous faisaillaient un sacrémento bonnassion travail à les éloignons. Nos moutons, ca nous fesions de la super lainasse."

Le forgeron continua donc tranquillement d'aiguiser la lame, alors que la pluie tomba et que la chaleur de la forge commençait à ne plus suffire...

"Mais ca doit fairasse de sacrés bestiaulos pour traînasse les carrioles."

Le temps passa tranquillement, alors que Gray s'absorbait totalement à sa tache. Il fallait juste l'aiguiser pour qu'elle puisse couper le plus fin des poils de tête qu'il avait sur le tête...

Le forgeron dut toutefois stopper son travail, quand Blaze s'approcha de lui, avec une drôle de boisson qui fumait. Cela fit hausser un sourcil à Gray, qui n'avait rien senti ou vu de pareil. C'était étrange, mais cela l'intéressait également beaucoup. Alors, quand Blaze lui expliqua que c'était du thé, Gray le regarda en mode "Aaaah..."

"Chez moi, z'avions un truc aussi. S'pelle le Frotis. On sert ça dans des cubasses en métalion. Jle savions car c'est une commande régularienne de la tavernaille. Le machin, l'attaque la feraille... De ce que je savions, y a de la pomme et des herbes de montagnes... ca réchaufaille énormément aussi !"

Fit-il, en posant la tasse sur une enclume à proximité, attendant que le liquide refroidisse quelque peu, avant de pouvoir le boire...
Toutefois, quand il le fit, le forgeron lâcha un petit juron de chez lui et se tourna vers Blaze.

"C'yon sacrémant bonnard ton machin gars ! Merci !"

Une fois que le forgeron eu fait un travail qu'il jugea convenable, Gray posa le dos de la lame sur une pierre et alla chercher un simple épi de blé qu'il avait ramassé dans ses voyages. Quand il posa le petit céréal sur la lame, ce dernier tomba des deux côtés : un petit morceau à droite et un gros à gauche.
Cela fit sourire Gray, qui se leva pour proposer sa lame
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMarqué


Messages : 272
Age : 21
Localisation : Sur les routes
Autre Indication : Puis-je vous aider?
Groupe : Windwaker

Feuille de personnage
Niveau:
5/20  (5/20)
Points d\'Expérience:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI   Ven 30 Déc - 11:25



Le jeune bretteur retint un rire discret en voyant le forgeron pensant aux loups… les animaux hein. En effet, Blaze mentionnait les Laguzs Loup, dont la force et l’endurance étaient bien plus impressionnante que leur comparatif naturel. Une petite poussée de salive lui remplit la bouche à la mention des moutons, mais ils étaient principalement utilisés pour la laine… Peut-être un instinct de Loup enfoui profondément en lui faisait surface ? Après tout, les loups ont toujours été les prédateurs naturels des moutons. Ceci lui rappela quelques images floues de son père à la crinière rouge sang, lui tirant une expression déplaisante dont il se débarrassa d’un revers de la manche. A la présentation de son thé, Gray mentionna une de ces propres expériences culinaires dont Blaze écouta avec attention. Le vocabulaire du forgeron rendait la conversation très intéressante car elle mettait la capacité de compréhension du Marqué à l’épreuve. Il maitrisait déjà la langue ancienne, mais les langues plus rurales restaient difficiles à décrypter. Il caressa doucement son bouc.

« Le Frotis ? A l’occasion, ça me ferait définitivement plaisir de gouter cette fameuse boisson ! Ça serait une bonne arme contre le froid mortel du désert la nuit… On pense souvent à la chaleur, mais la vérité est que la nuit se révèle tout aussi dangereuse. »

Il rigola brièvement en laissant Gray déguster le thé. Il répondit, le sourire aux lèvres.

« Un simple et bien humble retour des choses. C’est le moins que je puisse faire ! »

Ainsi, il attendit avec patience, méditant et observant la beauté simple d’un élément déchainé, le dos contre l’arbre. La pluie martelait le sol sans répit, transformant ce dernier en boue. Les feuilles résistaient de toutes leurs forces à la tempête d’eau qui les agressaient, bruissant dans leurs efforts. Le bruit d’aiguisage s’arrêta soudainement et Blaze tourna un œil curieux sur Gray. Un épi de blé fit office de référence, celui-ci fut couper sous son propre poids, avant d’être présenté devant lui. Un long sourire aux lèvres, il posa un genou à terre avant de la prendre par la garde. Se relevant doucement, il tourna la lame désormais éclatant de pureté, observant les contours, avant de la passer doucement dans l’air de droite à gauche, très délicatement. L’air semblait fendre lui-même sous le tranchant de cette dernière. Satisfait, Blaze mit la garde en bouche pour se libérer sa seule main valide et sortit un vase remplit d’eau. Il le déposa sur la table de la forge en regardant Gray, lui indiquant de se reculer un peu juste au cas où.

Cet exercice datait, mais il avait la capacité de juger la qualité d’une lame et celle de son manieur. Blaze arma un long coup horizontal, pour trancher en deux le vase. Sans la moindre hésitation, il trancha d’un geste sec trahissant sa grande expérience dans les épées. Le vase ne fit aucun mouvement, laissant un léger doute sur l’efficacité du coup. Il y avait toujours ce petit doute, avait-il touché ou pas ? Il tapa du plat de la lame le vase qui se fendit en deux morceaux, la coupure parfaitement droite, sans aucune imperfection. L’eau s’écoula enfin et s’effondra en même temps que le haut du vase.

« Elle est parfaite Gray. »

Dans un gémissement de douleur, il commença à essayer de faire bouger son bras droit pour tenir son fourreau avant de la ranger, mais celui-ci refusait avec persistance. Il passa d’un long mouvement de bras Katty dans son fourreau, avant de se résigner et prendre quelques pas de sécurité pour s’entrainer un peu. Il commença à tenir différentes positions et tranchant avec des enchainements variés, appréciant le plaisir d’une lame propre et quasiment neuve. Durant ses propres coups, il lança :

« Si tu es un forgeron ambulant, je suppose que tu ne vas pas rester longtemps non ? Je vais à Nevassa, si c’est ta destination, on peut faire un bout de chemin ensemble ! »

Il continua avec ferveur ses mouvements, tous millimétrés et avec une précision qui ne laissait rien au hasard. Concerné par le fait qu’il laisse de côté Gray, il proposa :

« J’ai une autre lame, contre l’arbre, elle n’a pas besoin d’entretien mais c’est aussi un bijou, jettes-y un œil si le cœur t’en dit, c’est pas comme-ci j’avais grand-chose de plus en réalité… Humpff ! »

Il commença à ajouter des mouvements plus acrobatiques, des rotations et des passements de garde dans ses enchainements. Se laissant absorbé à son entrainement pendant un instant, il remarqua qu'il allait rapidement finir trempé s'il continuait et décida de se résigner en la ranger définitivement d'un long geste. La lame effectua un dernier tintement avant de retrouver sa position de repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gray Ashura
avatarBeorc


Messages : 17

Feuille de personnage
Niveau:
14/20  (14/20)
Points d\'Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI   Mer 18 Jan - 11:54

Gray sourit en entendant Blaze se demander quel goût avait le Frotis... L'alcool du village de Gray. Celui-ci, qui n'avait plus grand chose à faire de toute façon, s'en alla prendre une boite assez bien scellé, dans laquelle reposait une gourde en métal. Ladite gourde était elle aussi bien refermé par un bouchon fonctionnant avec un effet de pression et de suction, afin de prévenir le moindre risque d'échapper du liquide.

"Se trouvassions que j'eusse une flasquiole du machin. Je l'enfermaille car c'est inflammatoire... Le pov Roger a faillasse perdationner son bras ainsi..."

Fit le forgeron, en posant la flasque et en sortant deux verres qui tenaient plus du dé à coudre qu'autres choses... Apparemment, la tempête avait l'air de se maintenir, et il était probable qu'ils ne pourraient pas bouger pour aller au village avant un petit moment... Du moins, sans prendre de risques inconsidérés avec la charette de Gray qui était bien trop lourde pour être convenablement manier sur une telle route. Certes, cela ne faisait pas longtemps que Gray voyageait sur les routes, mais l'ouverture d'esprit et la volonté d'apprendre était toujours récompensé en ce monde. C'est pourquoi plusieurs réparations de fortunes sur les routes ont été récompensé avec des conseils et des tuyaux de la part des marchands reconnaissants. En effet, l'intervention d'un forgeron ambulant, aussi absurde que soit l'idée, était une forme de bénédiction quand il apparaissait quand on en avait besoin. De plus, le côté... Vert, pour être poli, du forgeron, aidait à lui faire instinctivement confiance. Ca et sa nature sympathique de manière générale.

Toutefois, plus intéressé par l'entraînement que par la boisson, ce que Gray comprenait, Blaze désigna quand même sa dernière lame que Gray pouvait admirer s'il le souhaitait. Ni une, ni deux, le forgeron voulut jeter un oeil à cette beauté... Tout en se demandant comme Blaze avait bien pu diable se les payer ! Chacune de ses épées étaient juste des chef d'oeuvres à ses yeux, et Gray voudrait bien être sous l'apprentissage d'un tel forgeron, afin de comprendre les techniques de forges utiliser ! Car, si Gray avait un bon oeil, il ne se faisait pas d'illusion sur ses compétences. Il était dans la moyenne des forgerons. Ni bon, ni mauvais... Il compensait toutefois avec une réellement envie de travailler et de progresser. Gray savait donc qu'il était voué à s'améliorer tôt ou tard... Là, il pourrait commencer à attaquer les armes réellement intéressantes à fabriquer... Comme celle qu'il tenait entre les mains.

"Je soyons toujours impressionassioner par les guerroyassions. Sauf les soldhaillons que j'ai rencontrassionnassiez la dernière fois... Figuraille tu qu'ils avassionnez point la monnaille qu'ils me devassions. C'est l'autre armurouillé qui leur servassions de cheffaille qui me la avouassiez avant de me demandassionnez de s'occupaille de son casquaille... C'étassions... Particulariaille. Et je sachions de quoi je cause, vu le dialactaille que je causaille. Je fassions des efforts afin que l'on me comprenaille mieux."

Fit le guerrier en soupirant... Avant de commencer à verser le contenu de la flasque métallique dans les deux dé à coudre servant de verres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMarqué


Messages : 272
Age : 21
Localisation : Sur les routes
Autre Indication : Puis-je vous aider?
Groupe : Windwaker

Feuille de personnage
Niveau:
5/20  (5/20)
Points d\'Expérience:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI   Lun 23 Jan - 22:47



Le bretteur sourit à la mention que Gray possédait effectivement une bouteille de cette fameuse boisson. Une bonne nouvelle, mais d’un autre côté, c’était encore lui qui bénéficiait du jeune forgeron. Bon… On va dire que c’est un échange, même si Blaze sentait qu’il recevait plus qu’il ne donnait, et cela avait le don de le rendre anxieux et nerveux. Fort heureusement, ces marques n’étaient pas visible à l’aide de son petit entrainement expéditif, une bonne manière de se vider brièvement la tête pour remettre tous les compteurs à zéro.
Les épées étaient… Non. Aucun mot dans le monde ne peut décrire avec précision ce qu’on ressent lorsqu’on brandit une lame, lorsqu’on réussit à vaincre un adversaire dont l’avantage est écrasant par un subtil mélange de patience, de réflexion et de concentration. La dure réalité des épéistes est la suivante : le maniement de cette dernière est exigeante, et le succès ne vient pas par la force brute ou la sournoiserie. Non. La subtilité… C’est d’atteindre l’équilibre. Comme Blaze l’a vu précédemment, les extrêmes sont faciles, Kerorian avec sa force massive écrase tout sur son passage, Burnagore avec son agressivité et sa vitesse extrême déferle sur ses adversaires comme une tempête. Mais dans ces chemins, ils ont chacun perdu leur humanité : Kerorian n’est qu’un cadavre marchant avec pour moteur la soif de sang et Burnagore s’est condamné par sa propre vengeance.
Pour qu’il puisse devenir ce qu’il veut être, il doit trouver l’équilibre. La force compte et sans un minimum de ferveur et de rage dans ses coups, il ne couperait rien. Une lame est une arme, elle est faite pour tuer. Un point c’est tout. Il ne faut pas dénier le but de son outil. Il faut vouloir tuer pour combattre avec efficacité, mais seule, cette volonté ne sert à rien. Le bretteur expert n’est pas si loin d’un assassin… Il lui faut de la patience, de la persévérance, de l’endurance et de la tactique. Il faut qu’il se dédie corps et âme au maniement de sa lame, sans laisser cette dernière embuer son esprit critique et tactique… C’est cela. Un équilibre de force et de sagesse. Vouloir tuer, mais pas assez pour être aveuglé. Avoir la force de trancher, mais pas n’importe où et n’importe comment. Un assassin doit faire preuve de méthode dans ses approches, car seule celle-ci compte pour lui. Le guerrier doit se fier à sa force brute pour survivre. Lui, doit trouver le fragile équilibre… Ainsi est le destin d’un bretteur. Les paroles de Gray le coupa de ses pensées.

« Eh bien eh bien… Tout travail mérite salaire. Même si ton accent n’est pas très standard, il n’est pas non plus barbare ou sauvage. Entre nous, c’est ton travail, celui d’un forgeron, qui nous garde en vie. Sans toi et tes pairs, nous serions sans armures, sans armes. C’est assez proche d’un cadeau de vie en réalité. Payer pour cela est la moindre des choses… Désolé pour la mauvaise expérience, il a du bon et du mauvais partout je suppose. Du moins, c’est pas à Criméa que tu rencontreras des gens pareils, ils sont tous très sympa là-bas. Ahaha. »

Le sourire enfantin de Blaze s’efface brutalement à la vue des dés à coudre qui allait faire office de verre.

« Attend. Si c’est de l’alcool… » Il hésita un lourd instant. « Je préfèrerais m’abstenir… J’ai une histoire avec ça et j’aimerais la laisser derrière pour de bon. »

6 mois. 6 long moins sans la moindre goutte de liqueur. Les premières semaines l’avaient en partie aider à l’amener au bord du suicide. Depuis, la simple odeur lui retourne l’estomac. Le pire, c’est qu’il sait qu’il apprécierait une bonne lampée d’alcool bien fort qui tient au corps. Mais plus jamais. La dernière fois qu’il avait bu c’était pour noyer son désespoir dedans… Et bon dieu que cela avait mal fini. Résistant ou pas, tout avait une limite.

« Héh, je pourrais t’expliquer en détail mais je veux pas te zapper le moral, sache juste que je me tiens mieux loin de ça. Désolé de te laisser seul devant un verre, je sais que c'est une sensation désagréable mais… Vraiment, j’aimerais partager, mais je veux pas. »


Blaze tira un sourire un peu nerveux, déjà Gray s’occupe de son équipement gratuitement, et maintenant il refuse un verre de sa part ? Quel hôte infâme il faisait. Pitoyable était la sensation qui le remplissait en cet instant. Il retrouva tout de même un peu de contenance en regardant le ciel doucement se dégager. Quelques rayons de Soleil semblaient percer les nuages, malgré la pluie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gray Ashura
avatarBeorc


Messages : 17

Feuille de personnage
Niveau:
14/20  (14/20)
Points d\'Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI   Sam 15 Avr - 23:22

Gray sourit en rigolant, avant de taper le dos de Blaze avec la force qu'on pouvait attendre d'un forgeron.

"T'en fassions pas gars ! Comme disaillons le vioquard Roger "Un gars qui sachions ses faillasses est un gars qui sachions marchailler droitions."

Le forgeron réouvrit donc la bouteille et reversa délicatement le liquide à l'intérieur... Avant de refermer le tout dans le coffret qu'il remit ensuit à sa place. Certaines choses n'étaient point faite pour être à la lumière du monde, et celle-ci en faisait peut-être partie... M'enfin cela ne l'empêchait pas d'apprécier l'extérieur, tout en regardant la pluie tomber...
Ainsi Blaze avait des problèmes avec l'alcool ? Gray savait que cela existait... Personne dans son village en avait, mais on l'avait élevé avec une ouverture d'esprit telle qu'on cherchait encore les bords. Alors on respectait les problèmes et les habitudes d'autrui... Car c'était ainsi qu'on apprenait et qu'on se construisait plus solidement.

"M'enfin... Faut que tu sachions que la vie, c'est comme la cieal. Après la pluivassions viendaille le solal."

Montre les rayons du soleil qui semblait enfin faire un trou dans les nuages... Un arc en ciel se faisait voir au loin et Gray appréciait les rayons, tout simplement.

"Pis écoutassions. Si les forgegars comme moi sauvassions la vie de vous autres gars, c'est reciproquacions. Vous nous savaillez la nôtre sur les routassions. C'est de la symbiotisation gars. Un jour tu me rendrassions la pareille, j'en suis certainaille. Sinassions, je pensailles que tu sauvassarions une vie avec la lamaille affutaillonée, si ? C'est une récompensaille en soi !"

Fit le forgeron en tapant une nouvelle fois le dos du bretteur manchot... Simplement pour lui montrer qu'il l'appréciait, tout simplement. Le forgeron était ainsi, à se lier avec tout le monde pour n'importe quoi... Voyant le bon en chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMarqué


Messages : 272
Age : 21
Localisation : Sur les routes
Autre Indication : Puis-je vous aider?
Groupe : Windwaker

Feuille de personnage
Niveau:
5/20  (5/20)
Points d\'Expérience:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI   Dim 16 Avr - 17:57



La sensation qu’il était en train de vexer Gray le mit mal à l’aise seulement pour recevoir une tape dans le dos. Franche, sec et assez puissante pour démontrer les talents de forgeron de ce dernier. Blaze grimaça d’abord avant de rendre un sourire brillant de confiance et d’amitié. C’était comme un poids en moins sur la conscience. Le bretteur roux rigola même de plein cœur en écoutant le dicton du forgeron.

« En effet, je préfère m’assurer de savoir par quel bout tenir mon épée ! »

Un petit courant d’air passa dernière son oreille. Le temps allait retombé, mais ce fut une fois de plus son interlocuteur qui fut le plus rapide à le remarquer. Car en effet, une fois la tempête passée, le Soleil montrait en général le bout de son nez. Un proverbe qui lui avait paru stupide à une époque, car uniquement initié au temps des déserts. En suivant le doigt de Gray, on apercevait des percées de lumières radieuses à travers les nuages. Majestueux. Si les anges descendaient sur terre, c’est certainement dans ces faisceaux là qu’ils tomberaient. Leurs beautés étaient sans nom. L’arc en ciel finit de clore le spectacle, et Blaze fut heureux d’en avoir été témoin.

Mais cette fin de pluie annonçait aussi qu’il devait reprendre son chemin. La demande de Nailah ne doit pas attendre, même si le voyage serait certainement plus sûr à plusieurs, il en resterait notamment plus lent. Gray lui répondit sur le sujet des lames. Arrachant un long sourire sur le visage du bretteur, heureux d’avoir trouvé une personne digne de confiance.

« Je te promet d’essayer de sauver le plus de vie avec. Mais avant tout la mienne et la tienne. » dit-il avec un clin d’œil.

La seconde tape dans le dos le prit encore plus brutalement que la 1ère mais l’intention amicale la rendit plus agréable encore. Blaze rengaina ses épées et aida Gray à débarrasser sa table de travail pour se préparer à la route.

« J’aurais adoré continuer notre conversation dans une auberge, mais la route m’appelle, je dois me rendre à Daein… Si c’est sur ton chemin, je serais honoré de faire route avec toi ! »
Tant pis pour la lenteur, Gray semblait…. Non, est de très bonne compagnie. Pourquoi se priver d’une chose si rare !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une discussion entre connaisseur [PV : Gray] FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite discussion entre... amis ? [Kenpachi/Tenzouille]
» Discussion entre hommes [PV][TERMINÉ]
» Discussion entre esprits (PV Mimi + Libre)
» La république dominicaine a un projet. Haiti n'a pas de penseurs.
» Discussion entre professeurs [PV' Hatlatis]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Tellius :: 

Daein

 :: Les villages de Daein
-