AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le journal d'un Vengeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Burnagore
avatarMarqué


Messages : 106
Age : 25
Localisation : Un vagabond ne mentionne pas ce genre de détail.
Autre Indication : Attention ! Je suis armé.
Groupe : Ex-Membre de l'Ordre de la Lame

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Le journal d'un Vengeur.   Lun 7 Sep - 14:41



Le "Journal d'un Héros", hein... Loin de moi l'idée de me considérer comme tel. Peut-être que ce fût le cas avant cette maudite chute et toutes les trahisons résultantes. Mais plus maintenant. Pas après ce que j'ai fait pour en arriver à ce niveau. Autrefois, je prêchais presque la bonne parole. Je dégainais mon arme le moins souvent. Je réglais les conflits sans répandre trop de sang.
Mais plus maintenant.
Où que j'aille, le sang coule à flot. Je m'y suis résigné, c'est un fait. Tourmenté par cette voix malsaine, par tous mes souvenirs, par mes cauchemars... Rien ne sera plus jamais comme avant. Certaines taches de sang ne s'effaceront jamais, au même titre que ma maudite marque et mes horribles cicatrices.
Bref, cet ouvrage traitera de mon parcours, et plus précisément de sa chronologie.


Première aventure en solo


Résumé : Une mission trop simple pour une paye trop importante. La suite logique ? Un employeur avare et idiot. Sans doute aurait-il pu vivre de glorieuses années dans sa chaumière, entouré de ses vastes champs. Une vie sereine, débarrassé des charognards. Ce dont je me suis occupé pour cet enfoiré. Cet abruti a refusé de payer pour une tâche aussi ingrate. Lui et ses hommes en ont payé le prix fort. Je ne décrirai pas le massacre, mais je suppose que le village a dû en entendre parler. Vous aussi, peut-être ? Sachez que ce n'était pas prévu, mais que je ne regrette pas mon acte.


La Parole d'un Sage


Résumé : Un village à priori banal avec un peuple à priori... banal, lui-aussi. Du moins, c'est ce que je croyais. Je m'étais accordé un court instant de repos parmi les ombres pour ne pas faire de mauvaises rencontres, ou pour éviter de discuter. Je ne m'en rappelle plus vraiment...
Néanmoins, un vieillard eut l'audace d'engager la conversation. Il ne représentait pas un danger, pas sur le plan physique. Raison pour laquelle je lui ai accordé ma confiance, au fil de la discussion. Ses bons conseils resteront gravés dans mes pensées. Avant toute chose, je dois trouver des alliés fiables. Des guerriers capables du pire, mais qui ne me poignarderont pas dans le dos. Quelque chose de paradoxal, effectivement. Mais pour ma sœur, il va falloir que je prenne des risques.


Le sentier de la terreur


Résumé : La Mort teintait les arbres de la forêt. J'étais sur le point de punir la bêtise d'un groupuscule de bandits quand une laguz féline m'eut aperçu en plein besogne. Elle se nommait Khar'a et fuyait les morts comme la peste. Son point de vue optimiste me rappelait les agréables pensées de ma sœur, mais ces dernières m’écœuraient désormais. Ce monde débordant d’hypocrisie me donnait la nausée. Cette conversation au sujet de la morale ressemblait partiellement à celle entamée avec Agnan Daeroth. Mais le fait de les entendre pendant une boucherie... tout devint insipide. "Haine" m'influençait peut-être, après tout. Malgré les propos de la laguz au sujet de ma cruauté, de mon horrible façon d'agir et de ma stupidité, mon avis reste le même : Tuer avant d'être tué; pardonner aisément incite à l'offense.

Attiser le brasero de la vengeance !

Résumé : Le premier nom sur ma liste passait inévitablement par le village de mon oncle. Quelle ironie. Et comme d’habitude, la situation a dérapé. Un colosse du nom de Redeye a transformé la taverne en champ de bataille, zone de danger qui s'est ensuite élargie. Habitué à ce genre de scène et aux cadavres jonchant le sol, j'ai brièvement conversé avec ce monstre. Puis des gardes espéraient nous barrer la route... en vain. Des gardes, mais aussi l'un de mes ennemis et ses laquais. Doryan, ce sale traître ! La bataille fut rude et éreintante. Au final tout est rentré dans l'ordre. Je suis parti avec mon trophée, et je compte bien le faire parler. La vengeance ne fait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le journal d'un Vengeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» IMPORTANT : Journal recrute rédacteurs
» Journal de Hermione Blake
» Journal d'un archéologue [PV]
» Journal d'une serdaigle plus qu'allumée !( écrit +com)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Le Commencement :: 

Les Récits d'un Âge Oublié

 :: Journaux de Bord
-