AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Lun 16 Juin - 22:37

Le chariot tanguait, secouant la petite troupe au cours du voyage. Alan observait les paysages, le regard vide. Il cherchait désespérément un décor familier, quelque chose qui le fasse réagir, qui l'aide à renouer avec son passé perdu, mais rien ne venait. Les arbres n'étaient qu'arbres, les champs n'évoquaient rien à sa tête vide. Les décors étaient certes majestueux, mais ne lui inspiraient rien de plus que ce soudain attrait paysagistes qui le changeaient de ce désert sans fin ni détail.

A en croire ses enfants, il serait né dans ce pays. Mais il ne se sentait aucune attache avec cette nation, rien ne venait se rappeler à lui. Il ne savait pas où il habitait, où était sa maison. Etait-elle seulement encore à lui ? N'a-elle pas été récupérée par une autre famille ? Il n'était même pas certain de trouver de réponse à ses questions.

Dans le pire des cas, il découvrira ce pays, refaisant la culture effacée par son amnésie. Il n'est pas parti seul : Gäel et Lila sont avec lui, l'un pour l'aider à se défendre - quand bien même il a prouvé que ses capacités de combat sont « mystérieusement restés » - et l'autre par peur de le perdre à nouveau et définitivement. Leur relation est déjà difficile en soit car l'amour d'Alan pour la chatte a été effacé, quand bien même il ressent une affection immense pour elle qui le pousse à l'aimer comme il l'a aimé avant l'incident, il n'était pas l'Alan d'autrefois et ça troublait la Laguz qui ne savait plus vraiment quoi penser ou faire de lui. Elle devra faire avec, elle était déjà en train d'accepter le fait que son amant tel qu'elle l'a connu ne reviendra peut-être pas, que ce séjour à Begnion était peut-être vain.

Hormis eux et le cocher, il y avait quelques membres du village du désert où ils vivaient. La décision d'Alan de partir en voyage permettait aux autochtones de commercer avec le marché Criméen et ainsi refaire leur stock de produits locaux. Ils arrivèrent donc finalement à Melior, capitale leur permettant de faire leurs emplettes plus facilement. Le village où était supposer vivre Alan ne se trouvait qu'à une demi-journée de marche, ça laissait le temps au groupe de faire leurs courses.

L'amnésique descendit de la charrette et observa les environs. Naturellement, les gardes imposaient un contrôle du convoi, des voyageurs et des produits. Il attendait tranquillement que la procédure se fasse.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 303

Feuille de personnage
Niveau:
27/60  (27/60)
Points d\'Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Lun 16 Juin - 23:09

Précédent : Palais

Le contrôle se déroulait parfaitement bien, dans le calme et la sérénité. Les habitants avaient l'habitude de voir des étrangers arriver pour le commerce, si bien qu'une enceinte de gardes servait à juguler les abus. Le convoi était en bonne voie pour repartir lorsque Mysti arriva en personne du palais pour observer les files de voyageurs qui patientaient, un sourire aux lèvres. Il était ravi que la cité soit si active et vivante. Il s'était remis de sa petite escapade à Daein et Elincia était en bonne forme, rassurée qu'il soit enfin revenu.

Un doux soleil baignait la capitale de Criméa, les oiseaux chantaient, chiens et chats jouaient avec les enfants, la vie était paisible. Une récente réunion des conseillers de la reine avait validé le projet de construction d'un nouveau pont, permettant de fluidifier plus encore les échanges commerciaux et l'immigration d'intellectuels venus pour la renommée des enseignements de la cité. Autant dire que tout allait pour le mieux.

Soudain, posant son regard au hasard sur les passagers, le général des armées se figea. Fraise le sentit car elle gratta nerveusement du sabot à terre. Mysti la talonna doucement pour qu'elle avance à hauteur du jeune amnésique.


"Vous... Votre visage ne m'est pas inconnu."

Le général fit signe aux douaniers de ne pas débloquer tout de suite le passage, ou bien d'isoler le chariot pour passer au contrôle suivant. Il descendit de sa selle d'un geste souple, sa cape volant derrière dans un froissement de velours rouges aux liserés dorés. Il présenta son épée de verre scellée en guise de justification de son identité puis demanda d'un ton calme :

"Je suis le général des armées de Criméa, Mysti de Méline. J'ai besoin que vous me donniez votre nom, je dois procéder à une vérification."


Dernière édition par Mysti de Méline le Sam 22 Nov - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Mar 17 Juin - 10:04

Tout se déroulait plutôt bien, dans le plus grand des calmes. Alan avait déjà passé les contrôles et attendait que les autres aient fini de se faire examiner. Concrètement, il ne restait presque plus personne et ils étaient sur le point d'entrer quand un homme à cheval débarqua, se dirigeant tout droit vers le pauvre amnésique.

« Vous... Votre visage ne m'est pas inconnu. »

L'homme haussa un sourcil, se tournant vers la personne qui l'a interpelé. Il semblait vraiment bien vêtu, signe qu'il était quelqu'un de puissant à défaut d'être important. Mais l'épée qu'il présenta alors signifiait qu'il était tout aussi important. S'il a bien retenu les rapides leçons qu'on lui a faite sur la société à travers le monde : les épées de verre scellées étaient marques d'une fonction importante auprès de la cour.

« Je suis le général des armées de Criméa, Mysti de Méline. J'ai besoin que vous me donniez votre nom, je dois procéder à une vérification.
- Mon nom ? Eh bien je suis...
- Adolph, tout va bien ? »

Lila intervint alors, avant qu'Alan ne donne son véritable nom. Vêtue d'un manteau de voyage à capuche rabattue pour ne pas montrer ses « signes particuliers », elle est parvenue à passer la douane par pure chance. Pourquoi est-ce qu'elle l'appelait Adolph ? Il ne devait pas dire qui il était ?

« Heu... oui. Apparemment, monsieur me connaît. Il pourra peut-être m'aider.
- J'en doute, mon chéri, on n'est presque jamais venus ici et tu n'as jamais fait parti de l'armée. »

La chatte attrapa la main d'Alan et se tourna vers le général.

« Mon amant a quelques troubles de la mémoire, vous aurez bien du mal à en tirer quoi que ce soit, monsieur. Nous sommes juste de passage pour chercher quelqu'un ou quelque chose qui pourrait l'aider à retrouver quelques souvenirs. »

Alan ne comprenait définitivement pas. Elle ne donnait pas son véritable nom, mais elle ne cachait pas la raison de leur venue ici. Pourquoi ?

Gäel arriva à son tour. Il a suivi la scène de loin, le temps qu'on le fouille, et il rejoignit le couple dès qu'il le put.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 303

Feuille de personnage
Niveau:
27/60  (27/60)
Points d\'Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Mar 17 Juin - 19:06

Le chevalier nota l'hésitation de l'homme avant que n'intervienne une personne à qui il n'avait rien demandé, visiblement sa femme ou une quelconque parente. Des troubles de mémoire ? La belle excuse. Mysti n'était pas dupe, il avait déjà vu le visage quelque part, mais il ne parvenait pas à remettre la main sur où. Il se promit de fouiller dans ses archives. En attendant, les deux autres s'éloignaient, rejoints encore par une autre personne. Il remonta rapidement en selle et les suivit du regard.

"Je connais la cité à la perfection. Si vous avez besoin d'aide pour retrouver un lieu ou une personne particulière, demandez à me voir au palais. Je vous souhaite un bon séjour."

Gagner du temps pour chercher. Il ne savait pas pour quelle raison mais Mysti était persuadé qu'il y avait anguille sous roche dans cette histoire. Une fois reparti vers les douaniers, il fit un discret signe pour qu'on les suive sans les importuner.

Une fois de retour dans son bureau, le mage se fit à fouiller ses archives, ses tiroirs, ses placards, incapable de se souvenir pourquoi il avait la sensation que ses traits étaient familiers. Il finit par s'asseoir tout au fond de sa chaise en soupirant, laissant son regard errer sur différents édits, protocoles, avis de recherche. Alors qu'il réfléchissait, son regard s'arrêta un moment sur l'un des avis en particulier. Lorsqu'il s'en rendit compte une bonne dizaine de minutes plus tard, il se leva d'un bond et s'approcha.


"Alan, le tueur de nobles... Huit cents pièces d'or. Se pourrait-il que... ?!"

Il retourna chercher dans son tiroir une copie de l'avis de recherche, la porta au portraitiste royal qui avait dessiné tous les portraits exposés dans les postes de milice et lui indiqua plusieurs essais de retouches à faire.

"Vieillissez-le un peu. Là des cheveux plus longs, pas beaucoup. Un teint plus bronzé.
-Messire est-il satisfait ? Messire ?
-C'est son portrait craché ! Merci !"

Le général roula l'affiche, la glissa à sa ceinture puis se dirigea à grands pas vers la sortie. Si le tueur de nobles étaient en leurs murs, même amnésique il avait des complices. Il faudrait donc réussir à le retrouver sans éveiller l'attention.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Mer 18 Juin - 10:23

Le contrôle s'acheva alors et ils purent entrer en ville. Le général eut l'amabilité de les informer qu'en cas de besoin, il était à leur disposition. Tout s'était parfaitement bien déroulé et c'était tant mieux. Alan avait encore du mal à comprendre pourquoi ils ont fait tout ce manège et masqué son identité, aussi allait-il leur poser la question mais...

« On t'expliquera plus tard, papa, viens. »

Son fils et Lila l'emmenèrent en direction d'une taverne où ils s'installèrent. Lila commanda les boissons et Alan observa les environs... non, rien de familier.

« Bon, vous m'expliquez ?
- Tu te souviens quand je t'ai dit que ta tête était mise à prix ?
- Oh... Mais ils n'ont pas oublié depuis le temps ? Si ça se trouve, c'était un ami, ce général.
- Fort probablement pas.
- Il va falloir rester prudent. A mon avis on est surveillé et ils attendent juste une confirmation pour attaquer. »

Alan grimaça et observa autour de lui, s'attendant à voir des soldats, mais il ne vit rien. Ils n'étaient probablement pas entrés.

« Alors, on fait quoi ?
- On fait comme prévu : on mange un bout et on file à pied vers ton village, on cherche ta maison, on la visite si possible et quand le chariot arrive on repars à Hatary.
- Et si mon ami le général envoie des troupes pour nous arrêter ?
- On se défend et on fuis à pied jusqu'à Hatary.
- Chouette programme... »

Alan n'était pas plus emballé que ça par l'idée de se promener tel un fugitif dans les royaumes qui abritaient peut-être ses souvenirs. Le fait que sa tête soit mise à prix ne l'aidaient vraiment pas. En plus, ce qu'il a fait n'était visiblement pas si horrible que ça vu qu'il n'aurait tué que des nobles coupables de méfaits quelconques. Pourquoi on voudrait l'arrêter ? En plus, la prime sur sa tête était assez conséquente. Tout ça pour un « justicier incompris »... ce monde était dingue... des hommes bêtes, des dragons, des armes maudites... où est-ce qu'il a atterri ?


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 303

Feuille de personnage
Niveau:
27/60  (27/60)
Points d\'Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Mer 18 Juin - 15:20

Il avait été facile de retrouver la trace du criminel. Les soldats en ville effectuaient des rondes régulières, sans menacer quiconque n'était pas hostile. Comme ils stationnaient parfois devant des bâtiments pris au hasard, aucun habitant n'avait remarqué de différence, et il avait suffi qu'ils se placent autour de la taverne à tour de rôle. Fort de cette information, le général méditait au poste de milice le plus proche. Si cet homme était réellement le tueur de nobles et s'il avait perdu la mémoire, était-il aussi dangereux qu'on le supposait ? Pour quelle raison cherchait-on à lui faire retrouver la mémoire et dans quel but ? Le plus plausible dans cette situation était d'interroger directement les deux complices, mais ceux-ci ne coopéreraient, imaginant à l'avance l'issu de l'affaire. Il fallait donc trouver un moyen de les approcher sans qu'ils fuient et sans qu'ils se défendent. Tant qu'ils restaient discrets, Mysti en ferait autant et aucune violence ne serait perpétrée. Seulement voilà, là, c'était la théorie. Qui croirait qu'un homme de son rang n'utiliserait pas la violence en cas de refus ? Qui se rendrait à lui sans discuter ? Les truands avaient le cuir dur et la jambe leste...

Il fallait tout d'abord obtenir des informations, les mettre en confiance et savoir ce qu'ils faisaient à Criméa. Ike avait rendu Ragnell longtemps auparavant, ce n'était donc sans doute pas pour la voler...


"Le plus beau serait de les croiser à nouveau par hasard... Mais je peux précisément par provoquer le hasard... que faire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Jeu 19 Juin - 11:31

Comme prévu, ils restèrent à la taverne le temps de manger. Gaël se chargea de payer le repas puis ils se levèrent et quittèrent l'établissement. La nervosité pouvait facilement être perceptible chez une Lila qui avait tendance à regarder un peu partout, tout comme Gaël mais celui-là cachait mieux sa nervosité. Quand à Alan... il ne savait pas vraiment quoi faire, il se contentait de les suivre en écoutant son instinct qui lui disait de ne pas se retourner pour ne pas éveiller de soupçons.

La sortie de la ville se profila à l'horizon. Bientôt, ils seront sortis et ils pourront respirer. A moins que la garde ne les empêche de sortir, ce qu'il n'espérait pas, ils devraient pouvoir aller sans risque à leur destination. Après tout, ils n'ont rien fait de mal et hormis des bandits, ils ne devraient pas faire de mauvaise rencontre... enfin, il l'espérait.

Il continuait de se poser des questions sur ce général qui les a abordé... était-il vraiment à sa recherche ou bien était-ce un vieil ami que son enfant du futur n'a pas connu ? Il l'ignorait et – étrangement – la 2e option lui paraissait peu probable au vu de ce qu'on lui a dit sur son passé... il n'était pas copain avec les forces de l'ordre pour avoir décimé une partie de la noblesse corrompue donc il ne devait pas avoir beaucoup d'ami parmi les corps armés des nations et ce même s'il a raccroché pour se consacrer à sa famille...

Au final, ils arrivèrent près de la grande porte de sortie. Il suffisait de la franchir et leurs craintes s'envoleront enfin...


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 303

Feuille de personnage
Niveau:
27/60  (27/60)
Points d\'Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Ven 20 Juin - 11:40

Le dernier rapport des forces de sécurité força Mysti à prendre une décision : Alan et ses deux comparses quittaient la ville et échappaient à la justice. Il fallait les coincer avant qu'une tragédie arrive ailleurs, c'était une occasion en or. C'est ainsi que le général avait ordonné la mise en place d'une embuscade. De tous les chemins qui partaient de Criméa, certains étaient toujours bloqués par les douanes, donc ils ne prendraient pas le risque d'y passer. D'autres, plus escarpés, partaient en direction des montagnes et nécessitaient une monture ou du matériel pour être franchis. Ceux qui restaient enfin, furent quadrillés d'une multitude d'archers et de lanciers embusqués dans les buissons.

Alan, Lila et Gaël purent quitter la ville sans encombres, mais cela fut de courte durée puisque, une fois loin de la foule, ils virent une vingtaine d'arcs se dresser dans leur direction, prêts à tirer.


"Par ordre des forces de sécurité criméanes, on ne bouge plus ! Vous êtes en état d'arrestation !
-Du calme, pas de zèle excessif !"

Mysti se dévoila à son tour et fit avancer sa jument face au petit convoi, un air résigné au visage. Il sortit l'avis de recherche avec le portrait original d'Alan et le déroula aux yeux de tous.

"La ressemblance est assez frappante, qu'en pensez-vous, "Adolph" ? Si vous avez réellement des troubles de mémoire, vous devez tout de même vous reconnaître. Il s'agit je le crains de votre portrait il y a à près 2 ans. Il est écrit ici que vous êtes recherchés pour avoir tué plusieurs nobles de Begnion impliqués dans de sordides histoires. Je puis imaginer que vos intentions étaient louables, mais une vie reste une vie, même mal employée. Les personnes qui en sont privées ne reviennent jamais, alors que vous en prison, vous pouvez toujours voir vos proches et espérer la clémence. Je pourrai plaider en votre faveur si vous me prouvez que vous avez changé, que vos intentions meurtrières se sont éteintes, et que votre mémoire soit tout à fait en état de reconnaître ses faits et de les expliquer. Quant à vous deux, ses protecteurs, j'attends de connaître vos identités et vos motivations pour protéger de la sorte un criminel qui aurait dû être appréhendé depuis longtemps. Le vol des armes sacrées met en péril nos nations, j'espère que vous en êtes conscients."

Le chevalier avait parlé d'un ton sévère mais pas méprisant. Jusqu'alors, Alan n'avait causé aucun désagrément à Mélior, il ne donnait aucune raison de se faire attraper si ce n'était ses crimes restés impunis. Il y avait comme un goût d'amertume à se dresser devant lui, le mage croyait fermement que les gens pouvaient changer. Encore fallait-il qu'ils le veuillent. Comme les deux acolytes pouvaient se défendre à tout moment, il avait disposé avant même de se montrer son tome de feu devant lui, sur sa selle, en renfort des soldats qui les tenaient toujours en joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Dim 22 Juin - 23:08

Tout semblait bien se passer alors qu'ils franchissaient les grandes portes de la ville. Il ne restait plus qu'à marcher un peu jusqu'au village et ils aura peut être ce qu'il cherchait. Pourtant, le destin était bien cruel avec l'amnésique...

« Par ordre des forces de sécurité criméanes, on ne bouge plus ! Vous êtes en état d'arrestation ! »

Plus loin devant eux se trouvaient une vingtaines d'archers. Alan jaugea la situation... les arcs étaient bandés, prêts à décocher et ils pouvaient flécher un périmètre assez large pour s'assurer de toucher quelqu'un. Non, il n'avait aucune chance contre d'aussi nombreux soldats. C4est alors que le cavalier derrière les tireurs se manifesta.

« Du calme, pas de zèle excessif ! »

Alan eut tôt fait de reconnaître le général de tout à l'heure. Bon, c'était pas un ami, dommage. Il était dans la merde du coup. L'armée l'a choppé et il ne pouvait pas fuir sans y laisser du sang. En plus, si c'était un général, il pouvait ordonner le contrôle des frontières pour le chopper. Il fallait qu'il trouve une issue et vite...

« La ressemblance est assez frappante, qu'en pensez-vous, "Adolph" ? Si vous avez réellement des troubles de mémoire, vous devez tout de même vous reconnaître. Il s'agit je le crains de votre portrait il y a à près 2 ans. Il est écrit ici que vous êtes recherchés pour avoir tué plusieurs nobles de Begnion impliqués dans de sordides histoires. Je puis imaginer que vos intentions étaient louables, mais une vie reste une vie, même mal employée. Les personnes qui en sont privées ne reviennent jamais, alors que vous en prison, vous pouvez toujours voir vos proches et espérer la clémence. Je pourrai plaider en votre faveur si vous me prouvez que vous avez changé, que vos intentions meurtrières se sont éteintes, et que votre mémoire soit tout à fait en état de reconnaître ses faits et de les expliquer. Quant à vous deux, ses protecteurs, j'attends de connaître vos identités et vos motivations pour protéger de la sorte un criminel qui aurait dû être appréhendé depuis longtemps. Le vol des armes sacrées met en péril nos nations, j'espère que vous en êtes conscients. »

Le cerveau d'Alan carburait à cent à l'heure pour trouver une échappatoire. C'était étrange. Les paroles du général semblaient sensées, mais on dirait que quelque chose en lui refusait la pénitence... quelque chose qui lui envoyait sans cesse l'image de deux bambins qu'il reconnaissait comme étant ses enfants, enfin s'il croyait ce qu'on lui a expliqué depuis son réveil... l'instinct paternel serait donc plus fort que l'amnésie ?

« Et comment je suis supposé vous prouver que j'ai changé ou que ma mémoire est bien défaillante ? Et, si ce qu'on m'a dit est vrai, l'arme que j'aurais soit disant « volé » a été rendue. Enfin, j'ai l'impression que je pourrais passer des heures à me justifier sans que la justice ne me croie. Surtout quand je sais qui tire les ficelles. »

Il se sentait bizarre. Les paroles fusaient seules de sa bouche et la colère commençait à s'emparer de lui, comme si une réminiscence de son lui passé s'éveillait petit à petit. C'était pareil quand il maniait les épées, il avait l'impression que quelque chose le guidait inconsciemment.

« Dites-moi, général. Vous ne vous êtes jamais interrogé sur le bien fondé de vos supérieurs ? Vous n'avez jamais cherché à voir s'ils ne faisaient rien d'illégal et plus dangereux encore que le trafic d'armes sacrées ? »

Gaël observait son père d'un air inquiet. Quelque chose n'allait pas, il le sentait.

« Pap... Alan, du calme. Je crois qu'on a assez d'ennuis, là. »

Tout comme Lila, il ignorait royalement la question du général, surtout que quelque chose clochait avec l'amnésique, visiblement.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 303

Feuille de personnage
Niveau:
27/60  (27/60)
Points d\'Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Lun 23 Juin - 22:06

Surpris de la hargne soudaine dont faisait preuve Alan, Mysti fit reculer Fraise d'un pas et verrouilla son regard au sien. Sans perdre de son calme et de son autorité, il freina d'un geste les archers qui avaient retendu la corde de leur arc aussitôt le son de la voix plus fort.

"Vous savez "qui tire les ficelles" ? Vous n'êtes donc pas si amnésique que cela ? Puis-je savoir de quelles ficelles parlez-vous ? J'ai l'impression que notre conversation s'étend au-delà d'un simple trafic d'arme sacrée et de meurtres. Peut-être me fais-je quelque illusion."

Le chevalier observa Alan sans ciller, le jaugeant du regard pour déterminer approximativement jusqu'où il pourrait aller s'il attaquait. Contrairement aux deux jeunes personnes qui l'accompagnaient, une fois un peu en colère il dégageait une puissance plutôt intimidante. Pire, son niveau dépassait sans doute celui du général, auquel cas il pourrait perdre des plumes et des hommes dans l'affrontement. Il décida de jouer carte sur table.

"J'ai fait plus que simplement m'interroger, Alan. Il y a peu, avec de loups venus d'Hatary, j'ai démasqué et évincé du pouvoir un ministre qui conduisait un important trafic de Laguz. Même les nobles de Criméa peuvent être corrompus j'en suis conscient, et c'est pourquoi je cherche des preuves et je souhaite être convaincu avant de vous arrêter que vous êtes un criminel notoire. Je ne prétends être la justice, mais agir pour elle. Ashera me guide et Yune me permet de frapper si nécessaire. Et vous ? Vous êtes-vous posé la question de savoir ce que ressentaient les familles de ceux que vous aviez tués ? Les villageois craignant d'être la prochaine victime ? Les souverains ne sachant pas s'ils devraient vous remercier de les avoir débarrassés d'un fléau ou vous réprimander pour avoir commis un crime ? Vivre dans la peur d'un tueur n'est pas un cadeau. Mon devoir est de vous éviter de recommencer et de poursuivre les personnes corrompues par des moyens légaux et dignes de confiance."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Mar 24 Juin - 10:37

Divers sentiments qu'il ne contrôlait pas et dont il ne comprenait pas l'origine bouillaient en lui. Colère, hargne, envie de combat... c'était une entité supérieur qui s’emparait de son corps. Il avait beau lutter, quelque chose commençait à s'emparer de lui et il n'arrivait pas à la repousser.

Laisse moi faire, nouveau né. Ce n'est pas ton combat, c'est le mien.

La voix résonnait à la frontière de son âme. Cette même voix qui a accueilli sa naissance. Elle était toujours aussi puissante et froide, toujours à lui intimer des ordres sans la moindre compassion. Mais c'était sa vie, il refusait de se laisser dicter des ordres par une puissance inconnue.

Et pourtant il n'avait pas la force de lutter contre cette entité spirituelle.


« Vous savez "qui tire les ficelles" ? Vous n'êtes donc pas si amnésique que cela ? Puis-je savoir de quelles ficelles parlez-vous ? J'ai l'impression que notre conversation s'étend au-delà d'un simple trafic d'arme sacrée et de meurtres. Peut-être me fais-je quelque illusion.
- J'ai eu la chance d'avoir des personnes à mes côtés pour m'expliquer ma vie passée. Quand aux ficelles, vous savez bien de quoi je parle. Le pouvoir attire les âmes corrompues, c'est comme ça que marche le monde. La position de sénateur est le masque idéal pour cacher les cœurs les plus vils et leur permettre de commettre leurs pêchés en toute impunité. Si ce qu'on m'a dit est vrai, j'ai brisé plus d'un masque. Je ne dis pas que tous les sénateurs sont mauvais, mais je met ma main à couper qu'il y a quelques pommes pourries dans le panier de Crimea. »

Une légère auréole de flammes noires commençait à luire autour de l'amnésique. La situation était inexplicable pour Gaël, quand bien même il associait facilement ces flammes à Artamon, et encore plus pour Lila qui n'a jamais vu Alan dans cet état. Devaient-ils s'inquiéter ?

« J'ai fait plus que simplement m'interroger, Alan. Il y a peu, avec de loups venus d'Hatary, j'ai démasqué et évincé du pouvoir un ministre qui conduisait un important trafic de Laguz. Même les nobles de Criméa peuvent être corrompus j'en suis conscient, et c'est pourquoi je cherche des preuves et je souhaite être convaincu avant de vous arrêter que vous êtes un criminel notoire. Je ne prétends être la justice, mais agir pour elle. Ashera me guide et Yune me permet de frapper si nécessaire. Et vous ? Vous êtes-vous posé la question de savoir ce que ressentaient les familles de ceux que vous aviez tués ? Les villageois craignant d'être la prochaine victime ? Les souverains ne sachant pas s'ils devraient vous remercier de les avoir débarrassés d'un fléau ou vous réprimander pour avoir commis un crime ? Vivre dans la peur d'un tueur n'est pas un cadeau. Mon devoir est de vous éviter de recommencer et de poursuivre les personnes corrompues par des moyens légaux et dignes de confiance. »

L'auréole de flammes s'intensifia alors d'un coup, drapant le bretteur d'un manteau de flammes noires et cachant son visage derrière un masque de flammes représentant un visage aux traits grossiers, une bouche démesurée dansant au rythme des flammes, deux fentes en guise d'yeux lui donnant l'air passablement mauvais. Artamon, toujours à la ceinture, brillait d'une lueur sombre qui contrastait fortement avec les flammes qu'elles laissaient échapper. Il se mit alors à parler d'une voix puissante. Chaque vibration émettait une puissance magique qui se ressentait jusqu'à l'os pour Kira et Gaël, probablement pareil pour le général à proximité.

« Et celui qui a brisé ma vie ? S'est-il demandé ce que j'allais ressentir en envoyant un assassin tuer mon père ? S'est-il soucié de mon bonheur quand il m'a réduit à l'esclavage ? Les villageois ont-ils des choses à se reprocher au point de craindre un criminel qui n'a jamais pointé sa lame que contre des gens de pouvoir ? S'ils ont peur de quelqu'un qui n'a jamais accordé d'intérêt à la plèbe, ils sont bien paranoïaques, mais grand bien leur fasse, ça les préservera de leurs véritables ennemis. Je n'ai jamais demandé la reconnaissance pour mes actes, j'ai agi par ma propre volonté, je vivais de ce que je pouvais en tant que mercenaire, je n'ai jamais porté atteinte à qui que ce soit sinon à ceux qui participaient à des activités illégales au sein des sénats de Tellius. Que vos rois se gardent leurs cadeaux et offrent leurs geôles à ceux qui portent vraiment atteinte au bien-être de ce monde. »

Les flammes commençaient à s'estomper petit à petit, la puissance dans sa voix faiblissait, comme si la fatigue commençait à se ressentir.

« Ce corps n'a aucun souvenir de ma vie antérieure, ce nouveau né n'a rien fait sinon hériter du fardeau d'un fantôme scellé dans sa lame. Si vous voulez vraiment être juste dans votre sentence, c'est une épée que vous devrez enfermer. Et je doute qu'on vous prenne au sérieux si vous menez cette lame jusqu'à une cellule. De toute manière, je ne me laisserais pas faire, soyez-en certain. Ce corps ne m'appartiens peut-être plus, mais je le défendrais aussi longtemps que son cœur battra. »

Les flammes s'estompèrent, laissant un corps à la peau légèrement rougi par la chaleur. Il regardait le général avec incompréhension. Comme pour s'assurer d'avoir repris le contrôle de son corps, il bougea légèrement la main. Puis il s'exprima, non sans hésitation.

« Je... ne suis pas certain de ce qui vient de se passer. »

Et ce n'étaient pas Kira et Gaël qui allaient l'expliquer. Tous deux étaient choqués par ce qu'ils venaient de voir. Ils avaient plus ou moins saisi la globalité du phénomène qui venait de se produire, mais pour le peu de réponses qu'ils avaient, tout un flot de questions se posaient.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 303

Feuille de personnage
Niveau:
27/60  (27/60)
Points d\'Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Lun 30 Juin - 10:56

L'ensemble des archers et lanciers avaient reculé de quelques pas, certains avaient même perdu l'équilibre en trébuchant sur des racines et ne se relevaient pas, trop horrifiés pour bouger. Mysti lui-même avait pâli en ressentant la puissance et la malfaisance de l'apparition. L'une de ses mains moites s'était refermée avec force sur le pommeau de son épée. La seconde tenait une page de son tome en main, prête à l'arracher et incanter avec. Un moment de silence s'écoula pendant lequel le général repassait dans son esprit les mots empreints de souvenirs de l'entité. Il fit l'effort de bouger pour se redonner contenance, descendit de sa selle avec son livre sans toutefois avancer vers eux.

"Avec ce que je viens d'entendre, deux choses deviennent limpides à mes yeux. Tout d'abord, même si l'affaire date de plusieurs années, il est clair que l'enquête n'a pas été poussée assez loin. Bien que barbare, le métier de mercenaire est reconnu en tant que tel, et si vous pouvez justifier que vous avez porté votre lame contre ces hommes sous l'égide d'un autre, alors c'est cet autre qui doit être jugé pour ses motivations. Secondement, votre arme est ensorcelée par un esprit dangereux. Je n'ai pas de raison de vous emprisonner, mais je ne peux vous laisser partir en l'état."

Il fit deux pas en avant, à mi-chemin entre Fraise et les trois autres, puis tendit la paume ouverte vers le ciel.

"Veuillez me remettre votre arme, afin qu'elle soit scellée et ne vous cause plus d'ennuis. Si vous obtempérez, vous pourrez la récupérer une fois exorcisée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Mar 1 Juil - 12:17

Il n'était pas vraiment certain de ce qui s'était passé, mais Alan était pronfondément convaincu que ce n'était pas de son fait. Il y avait quelque chose qui s'est passé... quelque chose en rapport avec son épée apparemment.

C'était amusant de voir que les archers s'étaient reculés sous le coup. Même le général était intimidé par le spectacle. Il descendit de son cheval avec un livre. S'il se souvenait bien de ce qu'on lui a dit, les mages se servaient de tomes de magie pour utiliser des sorts.


« Avec ce que je viens d'entendre, deux choses deviennent limpides à mes yeux. Tout d'abord, même si l'affaire date de plusieurs années, il est clair que l'enquête n'a pas été poussée assez loin. Bien que barbare, le métier de mercenaire est reconnu en tant que tel, et si vous pouvez justifier que vous avez porté votre lame contre ces hommes sous l'égide d'un autre, alors c'est cet autre qui doit être jugé pour ses motivations. Secondement, votre arme est ensorcelée par un esprit dangereux. Je n'ai pas de raison de vous emprisonner, mais je ne peux vous laisser partir en l'état »

Alan ressentait une certaine appréhension quand à ce qui allait se produire. Le général s'approchait, tendant la main vers lui.

« Veuillez me remettre votre arme, afin qu'elle soit scellée et ne vous cause plus d'ennuis. Si vous obtempérez, vous pourrez la récupérer une fois exorcisée. »

Remettre son épée ? L'idée paraissait sensée, il ne s'agissait que d'une lame et si c'était le prix à payer pour avoir la paix, il ne serait pas si terrible... et pourtant, il se le refusait. D'une part, il sentait que l'épée ne voulait pas partir et d'autre part...

« Cette épée est un fragment de mon passé. J'en ai besoin pour retrouver ma mémoire. C'est vrai qu'elle a l'air dangereuse après ce qui s'est passé, mais je veux comprendre qui j'étais, ce que j'ai fait. Je dois retrouver mes souvenirs. Je ne peux pas vous la remettre avant ça. »

Il était conscient que c'était se mettre le général à dos, mais il ne pouvait définitivement pas se séparer de cette lame.

***

Lila a observé la scène, encore sous le choc. Elle a ressenti la puissance de l'entité dans la lame et n'en revenait pas... il était là, dans cette épée. Alan était dans cette lame ! Tous ses souvenirs, toutes sa personne étaient enfermée dans ce bout de métal... mais quelque chose n'allait pas. Elle n'était pas mage, mais elle a bien senti toute la puissance obscure qui en émanait. Que s'est-il passé ? Et tous ces soldats qui avaient l'air passablement éffrayés... ils allaient les attaquer ? C'était trop dangereux...

« Alan... on devrait s'en aller... »

Elle n'avait vraiment pas envie de finir en prison, surtout une prison Beorc... qui sait ce qu'ils vont lui faire quand ils verront qu'elle est une Laguz ?

Gaël, de son côté, est encore sous le choc de ce qu'il a vu, mais ses réflexes de combattant le maintiennent en alerte si jamais les choses de gattent. Il pourra faire diversion et leur permettre de fuir... il faudra qu'il parle à Kerowyn de tout ce qu'il vient de voir. Apparemment, son père est scellé dans Artamon, perverti par une puissance obscure...


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 303

Feuille de personnage
Niveau:
27/60  (27/60)
Points d\'Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Ven 4 Juil - 20:28

Mysti avait gardé le bras tendu, même après le refus d'Alan de lui remettre l'épée.Il fronça les sourcils, conscient des regards posés sur lui, notamment ceux de ses hommes. Arrêter Alan sans motif concret était à ses yeux une aberration. Le faire parce qu'il refusait de lui remettre son arme pourrait mieux passer mais on lui demanderait des comptes après et il n'avait aucune preuve tangible de ce qu'il avançait, surtout si le trio refusait de coopérer. Alors, dardant ses yeux noisettes tour à tour sur le bretteur et ses enfants, il reprit son bras et lança :

"Puisque vous persistez à refuser ma clémence, je suis obligé de vous assigner une escorte durant tout le temps que durera votre séjour à Criméa. Au moindre trouble, vous serez officiellement arrêtés et emprisonnés, et j'informerai également Begnion que l'un de ses criminels est ici. Capitaine ! Transmettez immédiatement !
-Bien, mon général."

Sur-le-champ, quatre hommes quittèrent les lieux pour récupérer chevaux et reprendre le chemin de Mélior. Mysti n'ordonna aux autres de baisser leurs armes qu'une fois la poussière soulevée par le galop hors de vue. Les soldats se rangèrent en ordre de bataille et il sélectionna une demi-douzaine, plus lui-même, pour accompagner Alan, Gaël et Lila.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Lun 7 Juil - 22:28

Il ne pouvait pas donner Artamon. Alan n'était pas fou... du moins, il se plaisait à le croire, mais il venait quand même de réaliser l'importance de cette épée. Elle était emplie de magie noire, rien que ça rebuterait n'importe qui, mais cette magie était une clef de son passé, visiblement. Il ne pouvait pas ignorer ce détail qui avait toute son importance à présent. Il fallait qu'il garde Artamon près de lui et redouble de prudence à son égard.

Le général gardait la main tendue vers lui, malgré le refus clair du bretteur de lui confier son épée. Finalement, il la baissa. Alan s'attendait à l'appel du général pour les arrêter, lui et ses compagnons.


« Puisque vous persistez à refuser ma clémence, je suis obligé de vous assigner une escorte durant tout le temps que durera votre séjour à Criméa. Au moindre trouble, vous serez officiellement arrêtés et emprisonnés, et j'informerai également Begnion que l'un de ses criminels est ici. Capitaine ! Transmettez immédiatement !
-Bien, mon général. »

Cette fois-ci, ce n'était pas une proposition, c'était clair. Le fait d'être traité comme un danger public n'était pas pour plaire à l'amnésique, mais la solution imposée était malgré tout plus acceptable que remettre son arme. Et puis, il n'y avait qu'une seule étape à leur voyage à Crimea : son ancienne maison. Donc, au final, ils pouvaient bien supporter la présence de quelques soldats, un général et autant de canassons.

« Et si on rentrait plutôt chez nous ?
- Au point où on en est, maintenant, autant continuer... »

Le bretteur se mit en route, suivi par Lila et un Gaël bien silencieux. L'idée d'être suivi par des soldats, mettait le garçon du futur bien mal à l'aise. Évidemment, il concevait qu'il valait mieux ça que voir son pauvre père en prison, mais ça demeurait malgré tout, mais c'était de mauvaise augure : à la moindre petite chose de travers, ils seront directement incriminé et expédiés à Begnion, ce qui est loin d'être leur destination... jamais dans sa vie il n'a eu à souffrir des frasques de son père, personne n'ayant fait le lien entre lui et un hors-la-loi porté disparu, mais il ne pourra plus en dire autant à cette époque maintenant qu'on l'a vu avec lui...

Il aimerait bien que tout aille bien, pour une fois...


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 303

Feuille de personnage
Niveau:
27/60  (27/60)
Points d\'Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Ven 11 Juil - 8:50

Efficaces, les gardes se scindèrent en deux groupes en suivant les indications de leur général. Il avait pris soin de ne choisir que des troupes à cheval pouvant rapidement intervenir en cas de problème, avec des armures intégrales plus légères mais réparties sur tout le corps. Ainsi, en cas d'affrontement quelconque, il évitait au maximum les blessures graves et le manque de réactivité. Une fois tout le monde en place, le trio mystérieux reprit sa route sans donner la moindre explication. Mysti respecta ce silence mais fit placer la garde tout autour d'eux en les gardant à l’œil. Il aurait bien aimé connaître au moins les noms de ceux qui avaient l'air plus jeunes, mais il songea qu'ils lui faisaient presque une faveur en acceptant un tel cortège sans résistance. Ah, quelle était dure la fonction de justicier...
Suivant


Dernière édition par Mysti de Méline le Lun 7 Déc - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   Mer 16 Juil - 21:45

Malgré leur réticence apparente, le trio s'est accommodé à la présence des soldats. Alan se montrant plus conciliant que Lila ou Gael. Le bretteur se laissant guider par les deux autres étant donné qu'il n'a aucune idée d'où se trouve leur destination. L'ancienne maison d'Alan fut en vue au terme d'une bonne demi-journée de marche, à l'orée d'un village. L'endroit est mal en point. Deux ans sans avoir été repris, la poussière et la nature ont pris d'assaut les lieux. Alan pénétra l'endroit qui semblait pourtant avoir subi des travaux à en juger des planches calées grossièrement avec une fixation sommaire qui aura au moins accordé une protection le temps qu'elle aura été habitée. Le bretteur s'accorda quelques instants à visiter les lieux et fouiller la maison. Il ne restait que des meubles, quelques ustensiles et un peu de nourriture en décomposition, pris d'assauts par les insectes. Au final, il revint vers le groupe, l'air un peu perdu.

« Il n'y a rien ici. Ca ne me dit rien. »

Lila semblait assez perturbée par l'annonce de son amant amnésique, mais Gaël, lui, n'afficha rien.

« Alors, on fait quoi ?
- Il reste la forêt...
- Je... préfère éviter de vous mettre en danger pour si peu.
- En danger ? De ? »

Alan hésita un instant, observant le général, puis il finit par se lancer. Maintenant qu'ils en sont là.

« Je pense qu'à Begnion, ils s'assiéront sur le statut de mercenaire et m'arrêteront si on me voit. A quoi bon retrouver la mémoire si c'est pour finir à la potence juste après. »

Ne prêtant guère attention aux soldats, Alan attendit une réponse de Gaël et Lila. La chatte resta silencieuse tandis que le bretteur du futur baissa les yeux, fixant la lame dorée à la ceinture de son père.

« Alors on fait quoi ?
- On rentre et... on avisera là bas. »

Inutile de traîner : au moindre problème à Crimea, ils se front arrêter, il ne pouvait pas vraiment se permettre de risquer leur liberté en jouant la montre. Quand le convoi viendra les chercher, ils rentreront vers Hatary...


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les fantômes d'un passé enterré [PV : Mysti]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand un fantôme de ton passé revient frapper à ta porte (William&Elena)
» Quand les fantômes du passé reviennent vous hanter.
» Les fantômes du passé [PV Eänlys Diansìn]
» Karuli ∞ Les fantômes ne sont que des fleurs fanées du passé.
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Tellius :: 

Criméa

 :: Mélior
-