AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alan
AlanBeorc


Messages : 1309
Age : 28
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV228/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (28/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV24/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (4/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMar 19 Nov - 14:42

Dans l'infinité du désert, la nuit était rarement chaude. Toute la chaleur emmagasinée par le sable durant la journée s'évadait aussi rapidement qu'elle était arrivée et les habitants allaient se réfugier dans leurs couvertures chaudes et devant des feux de camp... tous sauf les désignés volontaires pour la ronde de nuit. Le pourquoi de cette ronde était simple : il n'était pas rare que des bandits se terrent dans le désert afin de décourager les traques et les villages bâtis dans le désert étaient des proies de choix pour eux. Toutefois, ce village disposait d'excellents combattants, prêts à mettre en déroute la moindre attaque et à riposter avec force.

Bref, ce soir, Alan était installé devant l'entrée principale du village, emmitouflé dans ses couvertures, épées au flanc. Sa peau a commencé à bronzer à force d'exposition au soleil et il endurait de mieux en mieux les épreuves du désert. Ce n'était pas lui qui rechignait à faire ces gardes de nuits, d'une part car il fallait bien gagner sa croute et d'autre part parce que son habitation était, depuis peu, la demeure d'une barde enceinte, d'une rousse assez grande, d'un petit voleur et de sa version adulte et de ses enfants venus du futur, ce qui portait, en le comptant et comptant ses bébés ainsi que Lila, le nombre d'habitants à 10, 11 bientôt une fois que Liyu aura accouché. Il y avait Drake aussi, mais Alan ne voulait pas de ce taré dans sa maison. L'esprit maléfique résidait donc... ailleurs, on ne savait pas où.

L'arrivée de tous ces phénomènes était quand même étrange. D'après ses enfants, Kerorian devait devenir fou, le tuer et entamer le dépeuplement du reste de Tellius. A priori, une des raisons de sa folie était du à la présence de Drake dans son épée, mais maintenant que ce n'était plus le cas, il n'y avait plus de raison de s'inquiéter... c'était en tout cas ce que prétendait Gaël, mais Alan avait un mauvais pressentiment.

Après tout, l'épée n'était qu'une des raisons, les autres pourraient suffire à le rendre fou. Peut-être était-ce la paranoïa qui le poussait à envisager cette situation ou bien un pressentiment. Dans tous les cas, il n'était plus question d'abandonner ses épées maintenant. Il savait désormais que, s'il mourrait, Liyu sera seule pour s'occuper de tout le monde et la bardesse ne méritait pas un tel fardeau. Il survivra et prendra tout sur lui.

Comme un tic pour se rassurer, Alan caressa la garde d'Artamon. La lame dorée répandit une douce chaleur à travers son corps et l’apaisa un instant. Ragaillardi, il reporta son attention sur le désert sans fin qui s'étendait devant lui.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liyu
LiyuBeorc


Messages : 455
Age : 26
Localisation : Sur les routes, à nouveau...
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV222/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (22/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV278/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (78/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeSam 30 Nov - 15:00

En quelques jours, la vie de la barde avait beaucoup changée... Peut-être un peu trop. Elle qui vivait depuis des années en nomade avec seulement un gamin voleur mais sympathique, elle se retrouvait momentanément sédentaire, avec... neuf autres personnes. Dans une maison conçue a l'origine pour en abriter deux ou trois. Autant dire qu'ils étaient serrés... Du coup, ils s'étaient débrouillés comme ils avaient pu... Ainsi ils avaient étalés des couvertures par terre de manière à ce que ce ne soit pas trop inconfortable.
Mais le plus surprenant dans l'histoire, c'était qu'elle était enceinte... Elle ne parvenait pas encore à réaliser qu'elle portait une nouvelle vie en elle, surtout après une seule nuit de... bref... Du coup, elle se rendait compte de plein de choses. Ce qu'elle avait pris pour une maladie passagère était en faire des nausées due à la grossesse. Elle fatiguait plus qu'avant, et elle comprenait enfin pourquoi elle avait tout le temps faim. Mais le pire dans tout ça, c'était la saison. On était en automne. Pas de framboises. Et la barde en sentait le gout acidulé sur le bout de sa langue en permanence, et elle mourrait d'envie d'en manger.

Actuellement, elle dormait. Allongée sur un tas de couvertures, avec Niall, enfin sa petite version... Kerowyn, Gaël, Kira et la version adulte de Niall dormaient dans ce qui faisait office de cuisine... Parfois, ils alternaient histoire que tout le monde puisse être confortablement installé de temps en temps. Et la cuisine était plus froide que le salon.

Un bruit réveilla soudain Liyu. Dans la cheminée, le bois avait craqué plus fort que d'habitude, comme un mini coup de tonnerre... Elle se frotta les yeux, se rendant compte que c'était un appel à l'aide dudit feu... il se mourrait. Elle attrapa une bûche sur le coté du foyer et la plaça dans le feu pour le relancer. Puis elle se rallongea pour continuer sa nuit... Sans grand succès. Elle n'arrivait plus a dormir maintenant, elle s'était réveillée et elle avait envie de se dégourdir les jambes... Oui, en pleine nuit. Elle attrapa son poncho et l'enfila. Elle se souvenait qu'Alan était de garde de nuit actuellement... Elle pourrait peut-être lui apporter un truc a manger ? Elle prit un morceau de pain et de la viande séchée dans la cuisine, en prit un peu pour elle et sortit de la maison pour aller en bordure du village.

Quelques minutes plus tard, elle s’asseyait a coté d'Alan et lui tendait la collation.

- Il fait froid la nuit ici... Tiens, j'ai pensé que tu voudrais manger un morceau.



La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 171105113328738956

« La musique ne résonne plus de la même manière qu'avant... »
–- Liyu Kiyaysha

Couleur des paroles de Liyu : GreenYellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siyarell.forumgratuit.org/
Alan
AlanBeorc


Messages : 1309
Age : 28
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV228/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (28/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV24/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (4/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeDim 1 Déc - 18:50

Le froid l'ankylosait et le forçait à bouger un peu de temps en temps, non seulement pour se réchauffer mais aussi – et surtout – pour se maintenir réveillé. Garder le village, seul dans son coin, était assez éreintant et ennuyeux, mais ça n'en restait pas moins un poste important pour la survie du village. Il serait bien resté chez lui, malgré le manque de place évident depuis l'arrivée massive de personnes le temps qu'ils trouvent leur propre chez-soit. Liyu et les enfants étaient les privilégiés dans l'histoire : ils avaient les lits de par leur statut. Pour les autres, il leur fallait se partager le canapé, chacun prenant son tour.

Un peu d'exercice et il se réinstalla sur le sable froid, quelques grains s'immisçant à travers le tissu de ses habits pour irriter sa peau pourtant assez dure de par les années éreintante.


« Il fait froid la nuit ici... Tiens, j'ai pensé que tu voudrais manger un morceau. »

Le guerrier leva les yeux vers Liyu. La bardesse lui tendait un morceau de pain et de viande séchée. Son petit vendre ajoutait beaucoup à sa beauté actuelle.

« Merci. »

Il prit volontiers la collation et mordit dans la lanière de viande, mastiquant tranquillement son repas.

« Insomnies ? Tu devrais te reposer, tu sais ? »

Il n'espérait pas que la bardesse lui obéisse. Elle avait sans doute du mal à dormir de par sa grossesse. Difficile pour un homme de s'imaginer combien ce long procédé pouvait épuiser les femmes.

Une silhouette se découpa alors à l'horizon. Massive, menaçante, elle captiva l'attention d'Alan qui se releva, main sur la poignée d'Artamon. Tous ses sens étaient en alertes devant la potentielle menace, il ne parvenait pas encore à discerner correctement les traits de l'individu.


« Qui va là ? »

La silhouette avançait de plus en plus puis Alan commença à discerner un peu mieux la masse : il avait une épée à la ceinture et une, bien plus imposante, sur le dos. Il portait une cape et ses cheveux roux volaient au vent.

« Kero ? C'est toi ? »

Il était de retour ? Sa garde se relâcha un peu. Il semblerait qu'il aie égarré son éternel bandeau frontal, mais sinon, ça ressemblait trait pour trait à Kerorian. Pour autant, sans confirmation de sa part, il allait rester un brin vigilent, prêt à protéger Liyu au besoin.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liyu
LiyuBeorc


Messages : 455
Age : 26
Localisation : Sur les routes, à nouveau...
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV222/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (22/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV278/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (78/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeDim 15 Déc - 12:11

- Insomnies ? Tu devrais te reposer, tu sais ?

La barde secoua la tête. Elle n'avais pas particulièrement envie de dormir pour l'instant, elle avait de plus en plus de mal à se rendormir. Peut-être parce-qu'elle était inquiète... Après tout, ce n'est pas tous les jours que l'on porte son premier enfant, surtout que la elle ne savais pas si sa futur fille pourrait vivre avec son père... Cela dépendrait de Kerorian... Puis tiens, quand on parle su loup...

Le rôdeur marchait vers le village, mais il n'étais pas comme d'habitude. Le changement le plus flagrant, c'était l'armure qu'il portait... une grosse armure, qui changeait radicalement par rapport aux anciens vêtements du rôdeur. Il avait également enlevé son bandeau, et il avait l'air... Martial. Cela l'inquiéta. Kerorian était quelqu'un de fondamentalement gentil, et le voir avec cette armure ne lui présageait rien de bon.

Kero ? C'est toi ?
- Il a l'air bizarre...

Elle eut un réflexe qui l'étonna. Elle posa la main sur son ventre, déjà arrondi, comme pour protéger son enfant. Un geste stupide et inutile, mais qui la rassura quelque peu....



La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 171105113328738956

« La musique ne résonne plus de la même manière qu'avant... »
–- Liyu Kiyaysha

Couleur des paroles de Liyu : GreenYellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siyarell.forumgratuit.org/
Kerorian
Kerorian


Messages : 1641
Age : 24
Localisation : Pas là en tout cas...

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV235/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (35/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV223/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (23/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMar 17 Déc - 10:33

Le vent nocturne apporta jusqu'au sombre Héros les voix soufflées de ses deux amis, n'en plantant que plus profondément encore la souffrance de devoir les exécuter lui-même. Il lui semblait avoir aimé Liyu, et Alan ne lui inspirait que de bons sentiments...quelle tragédie que de ne pouvoir leur offrir un seul foyer en ce bas-monde. Peut-être devrait-il leur en parler d'abord, essayer de trouver peut-être une solution, après tout il existe encore des terres qu'il n'a pas exploré, Goldoa par exemple ! S'ils parvenaient à trouver un accord avec les dragons, il leur serait possible de vivre en paix ! Aucun bandit ne s'approcherait jamais d'eux, ni personne d'ailleurs.
Mais ce n'était que folie évidemment ! A quoi pensait-il donc, était-il donc désespéré à ce point qu'il cherche une issue improbable ? Les dragons ne feraient qu'une bouchée d'eux ! Non, objectivement il n'a aucune échappatoire, tant qu'ils vivront, ils souffriront.


- Kero ? C'est toi ?

Le cœur du guerrier manqua un bond alors qu'il marqua un arrêt. Kerorian déglutit péniblement et tenta de calmer sa respiration. Il tremblait de tout son corps et devait serrer les mâchoires pour s'empêcher de claquer des dents, le tambour dans sa poitrine cognait furieusement contre ses côtes et il sentit une sueur glacée lui courir le long de l'échine. La barde dit quelque chose à l'intention du bretteur, mais il ne l'entendit pas.
Rassemblant toute sa volonté, il s'efforça à faire encore quelques pas jusqu'à arriver près de ses futures victimes et sa douleur s'en trouva décuplée. Les revoir était un soulagement autant qu'une torture, et ce qu'il s'apprêtait à faire le serait encore bien plus... Son esprit commença à se déchirer, une partie de lui hurlait de ne pas faire ça, de revenir à ce qu'il était avant et d'essayer de trouver une solution, de ne pas baisser les bras car il y a toujours de l'espoir, qu'il était Kerorian un brave homme prêt à donner sa vie pour sauver les siens, et c'était juste...
Mais il y avait aussi cet écho noir, ce sombre murmure qui roula tel une avalanche jusqu'à devenir un torrent de rugissements furieux qui l'exhortait à frapper, à leur épargner la douleur, la haine et la maladie, de mettre fin à tous leurs tourments mais aussi à tous ceux qui le rongeaient. Qu'il purifie par l'acier millénaire leurs cœurs à tous meurtris et qu'il brise enfin cette faille qui étreignait sa poitrine et qu'il puisse finalement vivre en paix...ou mourir en harmonie.
Et ces cris opposés tentaient d'attirer un à un le peu de volonté propre qui restait encore à un jeune enfant qui avait beaucoup grandi. Comme il regrettait l'époque où sa vie n'était que découverte, savoir et bonheur, ô combien il avait aimé dévoré chaque livre de la bibliothèque de son grand-père en suivant ses sages enseignements. Pourquoi n'était-il pas retourné avec lui après avoir vu le monde ? Ou pourquoi n'avait-il pas lui-même créé son propre temple, ou quelque chose de similaire ? Il aurait été si heureux, et si paisible de vivre au milieu de livre et de dispenser son savoir au futur de l'humanité...
Au lieu de quoi il était là, pleurant silencieusement sous son couvert d'obscurité, regrettant de ne pouvoir recouvrir son âme si sensible d'une épaisse armure, de l'enfouir sous une montagne d'acier et de la masquer si possible à jamais... La voix tremblante, les nerfs à bout, il s'abandonna, peut-être pour la dernière fois, à ceux qu'il considérait comme des amis.


"Je suis allé jusqu'aux plus hautes montagnes de Daein...il n'y a plus rien. Rien que des histoires de meurtres, des tombes par centaines, des ruines encore ensanglantées, des massacres, des monstres, que des monstres partout... Je n'en peux plus de toute cette folie..."

Le petit garçon qui pleurait en lui, face à toute cette tension, à cette peur et cette violence, avait besoin de s'ouvrir à quelqu'un, c'était un combat qu'il ne pouvait pas gagner seul, il avait bien trop peur de se confronter par sa seule force au chaos de son esprit et à la réalité qu'allait façonner ses prochains actes, quel qu’ils soient...

"Je suis désolé...mais il n'existe nulle part où nous seront vraiment en paix. Il n'y a que guerre et haine dans ce monde de merde..."

Des larmes commencèrent à rouler sur ses joues malgré ses efforts pour les retenir, toute la pression qu'il avait accumulé depuis Esberg, le désespoir de voir ses rêves voler en éclats tranchants, le terrible doute qui le tiraillait depuis un moment lui retombèrent dessus d'un seul coup, sans qu'il n'ait la volonté de les repousser. C'en était trop pour le pauvre Rôdeur, ces voix qui hurlaient en même temps de les épargner et de les tuer, de les aimer et de les haïr le faisaient dangereusement danser au bord d'un gouffre dont il semblait trop familier.
La folie...




"Il y a...des ombres...dans ma tête..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
AlanBeorc


Messages : 1309
Age : 28
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV228/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (28/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV24/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (4/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMar 17 Déc - 20:30

C'était vraiment Kerorian ? Il y avait un truc étrange. Maintenant qu'il approchait, Alan vit que la silhouette avait une armure assez imposante. Pourtant le visage ressemblait pas mal à Kerorian... il lui ressemblait... à ceci près que l'expression qu'il avait sur le visage ressemblait plus à celui d'une personne totalement dépressive... la même qu'Alan il y a encore un moment. Mais pourquoi avait-il une telle armure ? Certes, ça le rendait encore plus colossal qu'il ne l'était déjà, mais... on porte rarement ce genre de chose au cours de ses voyages à moins de se préparer à la guerre de quelque ampleur qu'elle soit.

« Il a l'air bizarre...
- C'est vrai... »

Et si... si les mises en garde de leurs enfants venus du futur s'étaient réalisées ? Alan se plaça instinctivement en avant, prêt à protéger Liyu si Kerorian venait à lancer l'assaut. Cette expression si grave sur le visage, ça ne lui ressemblait vraiment pas. Il avait l'air tellement mal à l'aise et hésitant.

Finalement, après ce qui semblait au bretteur être une éternité, le géant donna de la voix. Son timbre tremblant et sombre apportant un air encore plus dramatique à ses propos.


« Je suis allé jusqu'aux plus hautes montagnes de Daein...il n'y a plus rien. Rien que des histoires de meurtres, des tombes par centaines, des ruines encore ensanglantées, des massacres, des monstres, que des monstres partout... Je n'en peux plus de toute cette folie... »

A l'entendre, il s'est rendu en enfer. Alan connaissait ça. Ses voyages n'ont que rarement été rose et joyeux. L'utopie du monde parfait ne s'applique pas en ces contrées Telliusiennes.

« Je suis désolé...mais il n'existe nulle part où nous seront vraiment en paix. Il n'y a que guerre et haine dans ce monde de merde...
- Eh, vieux... »

Alan s'approcha, ressentant une profonde empathie pour son ami gigantesque. Jamais il ne l'a vu aussi dévasté. Le bretteur s'avança vers lui, ayant pour unique objectif de réconforter cet homme au bord de l'effondrement. Son instinct lui hurlait pourtant de garder prudence, mais c'était Kerorian, non ? C'était son ami. Il n'avait pas l'air fou, il ne ressemblait pas à ce monstre que ses enfants lui ont décri, cet être de folie totale qui lui a ôté la vie, qui a plongé Tellius dans le chaos le plus total...

Pourtant ses tripes se serraient, un fragment, le plus bestial, de son âme lui imposait de rester vigilent.


« Je peux pas te mentir, la mort fait parti de ce monde. Beorcs et Laguz sèment la destruction au gré du vent et de leurs pulsions bestiales. Où qu'on soit, on devra faire face à un danger total. Que ça soit dans ce désert avec les pillards qu'on repousse parfois, sur les mers avec les pirates et les corbeaux ou encore le reste du monde avec cette guerre inter-raciale qui gangrènent ce putain de monde. Mais hé, c'est comme ça qu'on est. J'ai passé plus d'un an à vagabonder pour trouver un havre pour mes mioches et j'ai fini là. C'est toi qui m'a conseillé de venir ici, tu te souviens ? C'est pas le paradis, mais je me suis jamais senti aussi bien ici qu'ailleurs. En plus, j'ai pas à m'inquiéter de voir mon visage foutu sur un avis de recherche. Ok, un désert, c'est pas terrible pour Liyu qui est enceinte mais tu verras : toi, moi et les autres, on est assez fort pour botter le cul de quiconque s'en prendra à nous. Alors sèche moi tes larmes, dis merde à ce que t'as pu voir et souris moi un peu avant d'aller te pieuter. Tu dormiras par terre pour ce soir, mais demain soir je suis de repos alors je te paierais un verre. »

Ouais, une bonne beuverie entre potes avec Kira, Gaël et Kerowyn... et pourquoi pas le reste du village, quitte à faire la fête autant bien la faire. Bon, pas d'alcool pour Liyu, pas tant qu'elle sera enceinte, mais ça l'empêchera pas de se joindre à la table et de chanter un peu, tiens.

Alan tendit la main à Kerorian, prêt à lui remonter le moral comme il pouvait.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liyu
LiyuBeorc


Messages : 455
Age : 26
Localisation : Sur les routes, à nouveau...
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV222/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (22/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV278/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (78/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMer 1 Jan - 13:02

- Je suis allé jusqu'aux plus hautes montagnes de Daein...il n'y a plus rien. Rien que des histoires de meurtres, des tombes par centaines, des ruines encore ensanglantées, des massacres, des monstres, que des monstres partout... Je n'en peux plus de toute cette folie... Je suis désolé...mais il n'existe nulle part où nous seront vraiment en paix. Il n'y a que guerre et haine dans ce monde de merde...

Elle se souvenais du départ de Kerorian, à la recherche d'un coin ou ils pourraient s'installer... Elle était bien consciente qu'elle ne pourrais pas voyager aussi facilement qu'avant avec un bébé en bas-âge, mais Alan y était bien arrivé lui, alors elle ne voyais pas ce qui l'en empêcherais... A part peut-être le fait qu'elle était incapable de se défendre efficacement. Alors un bébé en prime... Elle devais encore s'habituer au fait qu'elle n'avais plus que d'elle-même et de Niall - très débrouillard cela dit - à s'occuper a présent...

Cela dit, voir le rôdeur aussi ravagé la désolait. En voyant les larmes perler aux yeux d'un si solide gaillard, elle senti son cœur se serrer. Il avait l'air tellement mal...


Je peux pas te mentir, la mort fait parti de ce monde. Beorcs et Laguz sèment la destruction au gré du vent et de leurs pulsions bestiales. Où qu'on soit, on devra faire face à un danger total. Que ça soit dans ce désert avec les pillards qu'on repousse parfois, sur les mers avec les pirates et les corbeaux ou encore le reste du monde avec cette guerre inter-raciale qui gangrènent ce putain de monde. Mais hé, c'est comme ça qu'on est. J'ai passé plus d'un an à vagabonder pour trouver un havre pour mes mioches et j'ai fini là. C'est toi qui m'a conseillé de venir ici, tu te souviens ? C'est pas le paradis, mais je me suis jamais senti aussi bien ici qu'ailleurs. En plus, j'ai pas à m'inquiéter de voir mon visage foutu sur un avis de recherche. Ok, un désert, c'est pas terrible pour Liyu qui est enceinte mais tu verras : toi, moi et les autres, on est assez fort pour botter le cul de quiconque s'en prendra à nous. Alors sèche moi tes larmes, dis merde à ce que t'as pu voir et souris moi un peu avant d'aller te pieuter. Tu dormiras par terre pour ce soir, mais demain soir je suis de repos alors je te paierais un verre.

La jeune barde acquiesça. Si cela pouvait aider le rôdeur, elle était même prête à lui céder sa place sur les couvertures et à dormir elle-même par terre... Cela dit, elle sentait que ça lui ferait plus de mal que de bien. Il l'aimait, et si elle ne le lui rendait pas elle pensait qu'il n'aurais pas besoin qu'elle sacrifie son confort pour le sien... Et elle se faisait l'effet d'une égoïste rien que de penser comme ça.

- Si tu veux, je peux te laisser quelques couvertures...

Dans l'histoire, il y avait autre chose qui dérangeait la barde. L'ancien esprit de l'épée, Drake... Alan n'en voulais pas chez lui, et elle se disait que ce serait peut-être mieux pour Kerorian. Mais ils ne pourraient pas manquer de se rencontrer durant le séjour du rôdeur parmi eux, et elle avait peur que cela tourne a la guerre pure et simple entre les deux hommes... surtout qu'elle n'avait rien de particulier contre Drake, et qu'elle l'appréciait même un peu. Or, dans l'état actuel de Kerorian, elle avait peur qu'il devienne agressif...



La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 171105113328738956

« La musique ne résonne plus de la même manière qu'avant... »
–- Liyu Kiyaysha

Couleur des paroles de Liyu : GreenYellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siyarell.forumgratuit.org/
Kerorian
Kerorian


Messages : 1641
Age : 24
Localisation : Pas là en tout cas...

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV235/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (35/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV223/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (23/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMer 1 Jan - 15:35

Alan lui fit un long discours, qui toucha juste plusieurs fois et lui proposa de rester avec eux, de prendre du temps pour se reposer et se remettre les idées au clair. La tête lui tourna, c'est vrai qu'il était totalement égaré, et que le bretteur et lui même était quand même deux solides gaillards prêts à mettre la pâtée à ceux qui oseraient se ramener, sans compter tous les autres qui sont aussi dans le village. De plus, en dépit de sa "bonne" résolution, il ne parvenait pas à se décider à brandir son épée et à les tuer.

Il regarda la main que lui tendait son ami, ne parvenant pas à prendre une décision, quelle qu'elle soit. Puis Liyu reprit la parole, il la regarda et se sentit une nouvelle fois déchiré : Ce qui restait de son enfance lui criait de baisser les armes et de protéger cette fille avec qui allait bientôt lui donner un enfant, mais une autre partie le mettait en garde, sans qu'il ne parvienne à définir contre quoi...ou qui. Et enfin un sombre murmure résonnait dans son esprit l'invitait à renier l'ordre, la paix et les différents penchants de son cœur et d'en finir avec tout ça, ce même murmure qui avait dominé ses pensées lors de sa découverte d'Esberg...


"Je crois qu'un peu de repos me fera du bien..."

Il n'aimait pas laisser ainsi en suspens son jugement, mais il ne parvenait pas à trancher. Le guerrier se dit qu'avec un nuit de pause, une vraie pause, sans avoir à se demander qui frapper ou protéger, et comment diriger sa vie pour pouvoir remettre un peu à plat ses pensées. Toutefois il s'avisa que la barde lui avait proposé de lui céder des couvertures. Kerorian en déduit qu'elle lui offrait une de celles dont elle se servait, un très mauvais choix selon lui.

"Gardes tes couvertures Liyu, je n'en aurais guère besoin contrairement à toi..."

Un instant le Rôdeur imagine la chanteuse morte, l'espace d'une seconde il la vit à terre, vautrée dans son propre sang, les larmes au bord de ses yeux inertes dans lesquelles on lisait l'incompréhension et la peur, son ventre déchiré par une lame sans égal, le petit foetus broyé coulant à moitié hors de son abdomen éventré dans des flots de fluides vitaux. Dans ce court moment d'éternité, il réalisa qu'il avait souhaité sa mort...et que qu'il aurait une raison de s'en réjouir.
Puis il cligna des yeux, revenant à la réalité, un peu plus désorienté encore et se porta une main au front.


"Ca serait dommage qu'il t'arrive quelque chose..."

Le vagabond secoua la tête, faisant claquer quelques plaques d'armure par la même occasion, et soupira un bon coup.

"Je crois que je vais aller m'installer près du feu, ça m'a l'air pas mal..."

Le guerrier ne se sentait absolument pas d'aller squatter avec la fille, les rejetons du futur, les tantes, les oncles et les inconnus et tout le reste, il préférait rester seul, tranquille, à la belle étoile...




"Il y a...des ombres...dans ma tête..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
AlanBeorc


Messages : 1309
Age : 28
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV228/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (28/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV24/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (4/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMer 1 Jan - 18:56

Peu importe ce que lui criait son intuition, Alan ne pouvait pas laisser tomber Kerorian. C'était son ami, une personne qui comptait pour lui, accessoirement le beau père de son fils du futur et celui à qui il doit d'avoir trouvé la paix dans ce désert. Lui refuser son aide serait pire qu'hypocrite, en conséquence.

« Je crois qu'un peu de repos me fera du bien...
- Si tu veux, je peux te laisser quelques couvertures...
- Gardes tes couvertures Liyu, je n'en aurais guère besoin contrairement à toi... »

Alan était d'accord avec Kero : une femme enceinte avait la priorité sur le confort. Au pire, il restait le divan. C'était un truc bricolé avec du bois et des peaux, mais ça sera toujours mieux que dormir à même le sol.

« Ca serait dommage qu'il t'arrive quelque chose... »

De quoi parlait-il ? Certes, dormir à même le sol n'était pas confortable pour la femme enceinte, mais au stade où en est Liyu, elle ne risquait absolument rien...

« Je crois que je vais aller m'installer près du feu, ça m'a l'air pas mal... »

Et il fila vers le grand feu de camp. Alan ne pouvait pas bouger de son poste pour le réconforter, mais l'idée de laisser son ami en détresse seul ne lui plaisait guère. Aussi se tourna-il vers Liyu.

« Je pense qu'il a besoin de compagnie. Tu pourrais demander à Kerowyn d'aller le voir ? C'est sa fille et je pense qu'elle aimerait profiter d'un peu de temps libre avec son père. Et puis... je pense qu'il vaut mieux que ça soit elle plutôt que Drake. »

Vu qu'Alan a refusé à Drake l'accès à son toit, il y avait de fortes chances pour qu'il traîne dans les parages. S'il venait tourmenter Kero, les chances pour que ça dégénère étaient assez élevées...


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liyu
LiyuBeorc


Messages : 455
Age : 26
Localisation : Sur les routes, à nouveau...
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV222/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (22/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV278/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (78/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeSam 1 Mar - 21:28

- Je pense qu'il a besoin de compagnie. Tu pourrais demander à Kerowyn d'aller le voir ? C'est sa fille et je pense qu'elle aimerait profiter d'un peu de temps libre avec son père. Et puis... je pense qu'il vaut mieux que ça soit elle plutôt que Drake.

A nouveau, Liyu se retrouva à acquiescer. Kerorian avait l'air dans un sale état et la jeune femme ne pensait pas que croiser Drake en ce moment lui ferait du bien... Au contraire. Elle soupira en prenant la direction de la maison d'Alan, se demandant comment Kerowyn prendrait d'être réveillée en pleine nuit. Mal certainement. Puis elle comprendrait que son père était dans les parages et elle voudrais le voir. Elle essayait bien de le cacher, mais Liyu voyait bien qu'elle avait envie de connaitre son père... Elle entra dans la maison puis, sans réveiller Niall a coté duquel elle passait, elle alla vers la pièce a vivre ou squattaient sa fille, pour l'instant blottie dans les bras de la version adulte du fils d'Alan. Elle lui secoua légèrement l'épaule.

- Mmmm...
- Kerowyn, Kerorian est arrivé cette nuit... Je pense qu'il a besoin de compagnie...

La guerrière entrouvrit les yeux, grognant encore et marmonnant un truc incompréhensible qui était censé signifier "...mouerfj'arrivesfaischier..." puis elle s'écarta des bras de Gaël pour se redresser, encore à moitié sous la couverture.

- J'arrives... R'tourne te coucher, m'man...
- Je sais pas si je vais arriver a dormir mais je peux essayer...

La barde pinça les lèvres, un peu vexée de la façon cavalière dont sa fille venait de la congédier, mais elle n'insista pas et retourna sous sa couverture dans l'espoir de se reposer.

Pendant ce temps, Kerowyn se levait, encore à moitié dans le pâté, et saisit son manteau de voyage pour couvrir sa chemise de nuit. Elle enfila rapidement ses bottes également, qui seraient certainement plus chaudes que le sable nocturne du désert d'Hatary, puis elle sortit de la maison en tentant de faire le moins de bruit possible. Elle aperçut Kerorian, assis près du feu de camp au milieux du village, et se dirigea vers lui. En l’apercevant, elle eut un mauvais pressentiment... Pour commencer, il dégageait quelque chose de plus sinistre que la dernière fois qu'elle l'avait vu. Ensuite, il portait une armure, ce qui le rapprochait déjà un peu de sa version futur... Elle grinça des dents, mais décida qu'elle allait confirmer ses soupçons avant de lui sauter à la gorge... Elle s'approcha et s'assit a coté de lui près du feu.


- C'est nouveau cette armure ?



La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 171105113328738956

« La musique ne résonne plus de la même manière qu'avant... »
–- Liyu Kiyaysha

Couleur des paroles de Liyu : GreenYellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siyarell.forumgratuit.org/
Kerorian
Kerorian


Messages : 1641
Age : 24
Localisation : Pas là en tout cas...

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV235/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (35/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV223/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (23/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeLun 10 Mar - 16:55

Kerorian s'était assis face au feu, ne pensant même pas à décrocher la tueuse de dragon de son dos et s'était pris la tête entre les mains, regardant d'un œil vide les flammes danser devant lui. Les lueurs chaleureuses du brasier le plongèrent rapidement au cœur de ses pensées, leurs ondulations crépitantes crachant de temps à autre une étincelle attiraient son regard, et voilèrent d'un masque de ténèbres le reste du monde qui les entourait, il n'y avait plus que la nuit, le feu, et lui. Et ses cauchemars.
Au milieu des braises, il commença à voir des armées s’entre-tuer, des marées de soldats marcher au rythme implacable des tambours pour répandre la mort, des bandits masqués lever des épées et des haches pour assassiner les graines de la vie. Un coup de vent fit plier les flammes, balayant ses hallucinations, chassant ces menaces pour les remplacer par la peur. Les guerriers en armure complète laissèrent place à des villages en cendre, à des montagnes de cadavres, de corps inanimés, calcinés, empilé sans plus aucun respect les uns sur les autres.
Une braise craqua, une bûche glissa légèrement. La suie qui la couvrait lui rappelèrent Esberg. Un village exilé de tout, perché loin de la folie des Beorcs, de la haine des Laguz, de la violence de l'existence...et qui pourtant en avait été la victime. Il revoyait les poutres brûlées dépasser de toits effondrés, le Rôdeur repensa au cimetière qu'il avait aperçu, au nombre de morts qu'avait du faire les assauts qui avaient dévasté ce pauvre petit patelin, à la quantité d'innocents qui avaient vu leur fin arriver, inéluctable et prématurée.

Au cœur de la fournaise, il se perdit encore un peu plus, vers l'avenir cette fois. Qu'est-ce qui les attendait ici ? Alan avait raison, il pouvait très aisément rester ici, à protéger ce qui était devenu sa famille, quoique d'une façon un peu précipitée, et à eux deux plus tous les costauds qu'il y avait ils devraient pouvoir éclater tous les petits brigands minables qui oseraient pointer leur sale tronche dans les parages... Mais il savait aussi qu'il viendrait un jour où tout s'arrêterait. Où leurs talents ne seraient pas suffisants. Une attaque massive, un duelliste sans égal, ou tout bêtement un simple tueur discret. Peu importait leur puissance, il y aurait forcément un jour où le malheur les frappera, et il ne parvenait pas à l'accepter.
Une voix lui disait que ce n'était qu'une infime probabilité, que nombreux étaient ceux qui vivaient une vie entière en paix, même relative, et s'efforçait de lui redonner espoir, de redorer la vie à ses yeux. Une cacophonie lui hurlait de façon anarchique que cette probabilité avait fauché Esberg, et que ces dix dernières années avaient vu deux guerres qui avaient failli dévaster tout le continent et même leur apporter à tous une fin subite. D'ailleurs ils étaient morts, pendant un instant. Ce moment où tout s'était figé, ce laps de temps durant lequel le monde était devenu silencieux. Beaucoup avait vécu leur vie sans soucis, certes. Mais combien étaient morts, terrassés par la haine humaine, la soif de l'argent, ou blessés sans espoir de rédemption et condamnés à ne vivre qu'une demi-vie ?


- C'est nouveau cette armure ?

Le vagabond releva la tête, il n'avait pas entendu sa fille approcher. Il réalisa soudainement qu'elle s'était approché et un réflexe lui fit essayer de s'emparer de son épée. Sa main s'agita maladroitement dans les airs, assis, son épée reposait à demi sur le sol et sa poignée était très basse. Se rappelant où il était et qui était cette jolie rousse, Kerorian reprit le contrôle de sa main et soupira. Il ne savait vraiment pas quoi faire, devait-il s'abandonner à la facilité et juste les tuer, se libérer de cet étouffant poids sur la conscience et repartir à travers le continent, les laisser là et les oublier à leur sort, ou bien devait-il s'efforcer de les défendre jusqu'au bout, quitte à perdre la raison et à souffrir chaque jour ? Cette dernière option lui rappela que Liyu ne l'aimait pas, et que s'il restait là il allait devoir la fréquenter, et la regarder élever leur enfant, sans jamais avoir le bonheur qu'il espérait. Son cœur se glaça un peu à cette idée, il eut à nouveau envie de pleurer.

"A défaut de pouvoir défendre mon esprit, au moins je protège mon corps..."

Ô combien il aurait aimé pouvoir recouvrir son mental et ses sentiments d'une carapace d'acier, enterrer toutes ces peurs et ces douleurs très loin sous d'épaisses plaques de métal, et d'immuniser son cœur aux lames comme aux émotions. Ses tourments le poursuivaient, le harcelaient sans aucune relâche depuis Esberg, et cela faisait bien longtemps que sa volonté était tombée face au désespoir. Le Rôdeur avait besoin de fuir, de se cacher de lui-même, il se demanda un instant si ce n'était pas pour ça qu'il avait acheté cette armure. Il n'arrivait plus à se souvenir de la transaction, ni où ni comment, il y avait un grand vide. C'est à peine s'il se rappelait où il était.

"Je peux faire quelque chose pour toi ?"

Comme t'épargner la désillusion de vivre dans un monde de mensonge et de violence, se dit le guerrier, la lueur des flammes se reflétait dans ses yeux écarlates privés d'espoir. Son bras se contracta quand il songea que sans Liyu il se sentirait beaucoup mieux. Sans cette barde jamais il n'aurait goûté aux peines de cœur et se serait évité déjà de longues souffrances. Sans cette fichue chanteuse, il ne se serait pas retrouvé avec cette invasion du futur dans un désert qui lui est hostile. Sans cette maudite femme il n'aurait pas besoin de se soucier d'une famille à élever et protéger, ni de la peur de les perdre. Elle était la source de tous ses problèmes...certes, ce n'est pas elle qui déclenche des guerres et organise des embuscades, mais il ne craindrait rien de tout cela si elle n'était pas là !
Son sang commença à bouillir, une réelle haine s'éleva à l'encontre de la malheureuse barde et une volonté funeste regagna le guerrier. Il allait la tuer, et avec elle tous les fantômes qui le hantaient.
Il réalisa soudainement que sa fille lui parlait, il commença seulement à écouter en se jurant que dès qu'elle aurait fini son discours, il la congédierait puis exécuterait sa génitrice, le reste ne lui importait au final que peu. Éliminer la source de ses tourments passait en priorité, il aviserait après s'il avait besoin de déboîter tous les autres sur le passage ou non.




"Il y a...des ombres...dans ma tête..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
AlanBeorc


Messages : 1309
Age : 28
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV228/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (28/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV24/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (4/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeJeu 13 Mar - 14:26

Alan était encore un peu perturbé. Il ne s'imaginait pas vraiment le retour de Kerorian comme ça. Ce voyage a profondément bouleversé son ami, il le sentait. Peut-être que ce géant optimiste ne sera plus jamais le même. Néanmoins, Alan se sentait un peu rassuré. Quand Kerorian est parti, il avait peur que cette sombre prédiction apportée par ses enfants ne se réalise, que le géant sombre dans la démence et détruise tout sur son passage, emportant dans son sillage de mort un père de famille.

Liyu prit congé à son tour allant réveiller Kerowyn afin que cette brave fille aille réconforter son père. Mieux valait ne pas laisser Kerorian seul, il avait besoin de compagnie et de soutien, Alan le sentait.

La nuit n'était pas encore terminé, toutefois. La relève n'arrivera pas avant un petit moment. Normalement, d'ici peu, peut-être une heure ou deux, quelqu'un viendra relayer Alan pour qu'il puisse enfin se reposer. Peut-être qu'il ira tenir compagnie à Kero à son tour, ou au moins aller voir s'il va bien. Tant pis s'il passe une nuit blanche, son ami avait besoin de soutien...

Gaël était réveillé. Il a toujours eu le sommeil léger et l'arrivée de Liyu pour réveiller Kerowyn a eu pour effet de le tirer de son sommeil à son tour, bien qu'il reste discret. Parfois le sommeil le reprenait, mais pas cette fois... oh non, pas cette fois. Liyu venait d'annoncer le retour de Kerorian et il aurait « besoin de compagnie ». Pourquoi un besoin de compagnie ? Il l'ignorait, par contre Liyu venait d'annoncer qu'elle ignorait si elle parviendra à dormir quand sa fille lui suggéra d'aller se coucher, signe que quelque chose n'allait pas forcément pour le mieux.

Gaël ne se souvenait pas en détail de l'arrivée du démon le soir où son père est mort. Il était petit, à peine capable de tenir sur ses jambes et de balbutier des trucs cohérents quand c'est arrivé, un peu comme le mini-lui actuel, mais il se souvenait clairement de cette gigantesque lame qui transperçait son père de part en part avant de se retirer, le sang qui coulait à gros bouillon sur le sable doré d'Hatary, la colère des villageois qui repoussait alors cet homme tant bien que mal, tentant de lui ôter la vie... beaucoup sont morts cette nuit là. Gaël ne savait pas si le démon avait « besoin de compagnie », ce soir là... en tout cas, ce n'était pas Kerowyn qui a été lui tenir compagnie, après tout il n'y avait pas d'eux du futur dans leur monde.

La présence de sa chérie contre son torse commençait à lui manquer, comme un doudou manquerait à un enfant, et il se redressa. La maison était définitivement trop petite pour la troupe, en atteste le fait qu'une mèche de cheveux blanchâtre lui chatouille le nez dans son mouvement, lui donnant une folle envie d'éternuer... envie qu'il ne sut réprimer et ce juste devant l'oreille de sa sœur.


« Mmmmgnatésoué...
- Merci.
- Tvaou ?
- Pisser... »

Pas la peine d'inquiéter Kira avec cette histoire. Sa sœur se retourna alors sur le divan en bois et se rendormit. Enjambant Niall, le guerrier aux cheveux d'ébène sortit du camp. Droit devant lui, il aperçut son père, fidèle au poste. Et à droite, le grand feu de camp où se trouvait deux touffes rougeâtre.

Ce n'était peut-être pas le moment d'interrompre une réunion familiale en fin de compte... mais au cas où ça chaufferait, il restera là, dans l'ombre...


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liyu
LiyuBeorc


Messages : 455
Age : 26
Localisation : Sur les routes, à nouveau...
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV222/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (22/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV278/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (78/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeJeu 13 Mar - 19:10


Liyu s'installa sur le tas de couverture sur lequel elle avait passé la moitié de la nuit, à côté du garçon qui n'avait apparemment pas cillé quand elle s'était levée, pas plus qu'il ne cillait maintenant qu'elle venait se recoucher. Il dormait comme une masse ce gosse... Ce n'était pas plus mal, ça lui évitait de s'ennuyer, et il faisait moins de bêtises ainsi. Elle se couvrit et ferma les yeux, essayant de se détendre pour dormir.

Dans la pièce à côté, le Niall adulte, lui, avait bien entendu qu'il se passait des choses. Des années dans la vie d'un voleur de grand chemin, ça aiguise les sens, et il était loin d'avoir le sommeil aussi lourd que son alter-ego du passé. Autant dire que s'il n'avait pas tout saisi à ce qu'il venait de se passer, il avait néanmoins compris que Kerorian était de retour au village, et que tout ne semblait pas aller pour le mieux... Et en plus Kira était à moitié réveillée. Il se pencha sur elle pour déposer un p'tit bisou sur sa joue avant de se glisser hors des couvertures, prenant le temps d'enfiler ses vêtements et de récupérer son épée et son poignard. Il n'était pas question que les choses dégénères... Il sortit retrouver Gaël à l'extérieur.


- Alors, comment ça se présente ?

La guerrière rousse tiqua en voyant du coin de l’œil le mouvement de la main de Kerorian, mais en voyant qu'il ne saisissait pas son épée elle se rasséréna. Apparemment, il n'avait pas encore totalement sombré... Mais elle était sa fille, et bien qu'elle ne vienne pas du même espace temporel le lien du sang demeurait. Elle sentait bien qu'il était au bord d'une falaise, et que derrière lui le vent soufflait vers le vide. Elle plongea son regard dans le feu.

- A défaut de pouvoir défendre mon esprit, au moins je protège mon corps...

Il fit une pause, semblant se perdre dans ses pensées, et elle tourna les yeux vers lui à nouveau. Sa voix avait quelque chose qui reflétait l'état d'esprit dans lequel il semblait être, et elle se demanda si elle n'aurait pas mieux fait de prendre son arme...

- Je peux faire quelque chose pour toi ?
- Je crois que c'est plutôt à moi de te poser cette question, tu as pas l'air bien du tout.

Sentant qu'il s'assombrissait encore plus, elle réfléchit à toute vitesse à un moyen de le calmer. Il contracta le bras. Elle eut une idée.

- Ca te dis un duel ?

Elle ne l'admettrait jamais, mais elle avait envie de connaitre son père avant qu'il ne devienne un monstre. Or il était visiblement sur la mauvaise pente, et elle était consciente que si elle pouvait apprécier le Kerorian qu'elle avait croisé dans la clairière, elle ne pourrais jamais s'entendre avec celui qui vivait dans son temps. Ce qu'il deviendrait si elle ne faisait rien. Il devait se défouler avant de craquer. Dans cette optique, un duel lui semblait une bonne idée.



La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 171105113328738956

« La musique ne résonne plus de la même manière qu'avant... »
–- Liyu Kiyaysha

Couleur des paroles de Liyu : GreenYellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siyarell.forumgratuit.org/
Kerorian
Kerorian


Messages : 1641
Age : 24
Localisation : Pas là en tout cas...

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV235/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (35/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV223/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (23/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMar 25 Mar - 15:21

Lorsqu'il sortit de ses sombres préméditations de meurtre, il n'avait pas tout à fait entendu la question de sa fille. Les sons en résonnaient encore dans les oreilles mais il n'y avait pas fait attention. Le guerrier commença à recomposer les mots, puis la phrase et haussa un sourcil en réalisant l'offre que lui proposait sa rejetone.
Le Rôdeur hésita un instant sur sa réponse, il savait qu'il allait bientôt exploser et il ne refuserait aucun combat jusqu'à ce qu'il se soit calmé. D'autant qu'il se souvenait très bien de ce que les gamins du futurs leur avait raconté le jour de leur arrivé, qu'il avait tué tout le monde dans le futur et que tous les trois le haïssaient. Peut-être voulait-elle régler ses comptes tant bien que mal avec son sinistre géniteur.
Il écarta cette pensée en se disant qu'elle ne serait pas venue se renseigner sur son état de santé avec cet air réellement inquiet. D'autant plus, remarqua t-il peu après, que la rouquine n'avait pas pris son arme. Sa fille voulait certainement lui offrir un peu de sport pour se défouler... Le triste vagabond eut le cœur serré en se disant qu'elle était bien courageuse de venir lui proposer son soutien après ce qu'elle a vécu, alors qu'il s'apprêtait sans doute à ruiner une fois de plus sa vie.
Kerorian soupira une nouvelle fois, sa volonté à nouveau mise à l'épreuve. Il enfouit son visage dans ses mains, n'en pouvant plus de voir sa détermination sauter d'un instant à l'autre. Jamais il n'a apprécié de blesser quelqu'un, encore moins de le tuer, et depuis qu'il ne voyait d'autre issue que d'exterminer les siens pour leur épargner cette vie pénible, il sentait son esprit s'effriter un peu plus encore à chaque instant, chaque phrase, chaque pensée grignotait son âme déjà tourmentée.
Que devait-il faire, se cacher à jamais et avoir peur pour le reste de ses jours ? Laisser libre cours à son désespoir et tout détruire sur son passage, même la vie et l'avenir de sa...famille ? Quoiqu'il fasse de toute façon il était condamné, s'il s'enfuyait, il abandonnait une fois de plus Liyu, bien que son cœur ne sache plus s'il doit se glacer ou s'enflammer à ce nom, et sa fille, et s'il restait dans son état il ne serait qu'un poids de plus, une gêne...

Le Rôdeur jeta un coup d’œil à sa pauvre enfant, qui avait son âge, et soupira une nouvelle fois. Le vieux maître Daeroth lui avait appris à aimer les autres, à se dévouer pour eux, et plus encore pour ceux qui lui sont chers. Le guerrier sentait qu'il aurait pu construire un avenir heureux avec ces gens, s'il oubliait tout ce qu'il avait vu et restait vivre ici il aurait tout ce qu'un homme peut désirer : Un ami avec qui partager ses loisirs, une descendante au caractère bien trempé qui le ferait rire jusqu'à ce que ses os ne soient plus que poussière, un gendre qui n'a pas l'air plus sage que sa compagne, une belle-fille avec qui on ne s'ennuie pas, et une vie paisible loin des soucis des hommes... Et puis qui sait, peut-être même qu'un jour il saurait à qui confier son cœur ? Peut-être à Liyu, si le destin le veut, ou bien à une Laguz ? Le vagabond repensa alors à Alan, qui avait épousé une dragonne, avant d'entretenir des liens particuliers avec une femelle du peuple félin après sa mort. Ce village était mine de rien loin d'être désert, sans mauvais jeu de mots, alors qui sait ce qui pourrait bien y arriver...
Un autre soupir. Chaque fois qu'il fermait les yeux il les revoyait, les tombes, les maisons en cendres. Jamais il ne pourrait oublier. S'il n'avait pas été un guerrier, sans nul doute qu'il se serait installé confortablement entre deux amis, une choppe à la main et une histoire sur le bout de la langue, mais la mort rôdait autour de lui, et lorsqu'il essayait de lui tourner le dos, il en sentait les doigts glacés lui courir sur la nuque. Jamais il ne pourrait vivre sans guetter l'horizon, se coucher un soir en se disant qu'il y aura toujours un lendemain, jamais il ne pourrait vivre ici tant qu'il y aurait ce poignard qui l'attend au milieu des ombres.
Il devait partir.

Alan lui avait dit qu'il défendraient ensemble ce petit village perdu, mais savait-il seulement que son ami ne supportait ni le climat ni la probabilité d'une attaque ? Kerorian commençait à savoir ce qu'il pouvait faire, ce qu'il allait faire. Il quitterait cette bourgade au soleil cruel, et reprendrait les innombrables routes du destin à la recherche du sien. Et un jour il reviendrait, lorsqu'il aurait exterminé jusqu'au dernier homme qui oserait s'aventurer jusqu'ici, lorsqu'il aurait fait coulé tant de sang que les rivières couleraient rouges, et qu'Hatary serait prête à sombrer dans les légendes, alors il disparaîtrait, et reviendrait libéré de tout fardeau, de ses peurs, de ses haines, pour vivre ces vieux jours dans un petit hameau oublié, entouré des siens.
Un soupçon d'amusement s'illumina dans son esprit lorsqu'il se dit que le pauvre Alan allait certainement monter la garde chaque nuit pour rien, puisqu'il s'assurera d'exécuter jusqu'au dernier bandit. Le Rôdeur tourna la tête vers sa fille qui était toujours à côté de lui, à attendre sa réponse, la pauvre allait encore devoir vivre sans père hélas, mais il confiait volontiers ce rôle à son ami. Il était bien plus doux que lui, bien moins...instable. Et plus expérimenté, il fera un très bon chef de famille...

Il se releva enfin, plantant ses yeux où dansaient la lueur fugace des flammes dans ceux de sa descendante où luisait le même éclat de rubis. Comme il aurait aimé la connaître plus en détail, mais ça valait mieux pour eux qu'il s'en aille. Le Rôdeur passa doucement une main derrière la nuque de Kerowyn et lui embrassa le front.


"Désolé ma petite Kerowyn, mais ce n'est pas possible..."

La silhouette d'Alan semblait toujours à son poste, à l'entrée du village. Le géant en armure se demanda s'il devait aller le voir en premier ou non. Rapidement il décida qu'il irait d'abord parler à Liyu, cela l'aurait embêté d'aller saluer son ami pour lui dire qu'il allait partir, et de devoir lui refaire ses adieux dix minutes après en repartant... Il regarda du côté de l'espèce de maison biscornue dans laquelle résidait la barde et toute la "petite" famille.

"Je dois parler un peu à Liyu, tu ferais mieux d'aller dormir...ma fille."

Il lui adressa un dernier sourire avant de la laisser, se disant juste après l'avoir quitté que c'était sans doute un bien stupide conseil puisqu'elle dormait sûrement dans la même baraque que la barde...oh et puis zut, l'un n'empêche pas l'autre. Le Rôdeur leva les yeux au ciel en marchant, le noir était partout ce soir-là, avec une infinité d'étoiles dans une infinité de ténèbres. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait plus pris le temps de regarder un peu les étoiles, de s'amuser à retrouver les constellations connues, à essayer d'en deviner d'autres. Quelque part, il se sentait proche des astres. On allait sans doute bientôt le haïr, le maudire, le fuir comme la peste et son nom serait amant de la peur, mais en même temps il s'en moquait, peu lui importait que tous crient au monstre en le voyant, il sentait dans sa poitrine briller une petite étincelle d'espoir, celle de pouvoir créer un avenir pour les siens. Il savait que c'était folie, et que c'est cette même pensée qui l'a fait sombrer dans l'égarement le plus complet à Esberg, mais au milieu de ses pensées, le guerrier ressentait aussi un pouvoir immense qui n'attendait que de se développer et d'être utilisé, rien ne lui assurait qu'il serait assez fort pour accomplir son...rêve, ni que la tueuse de dragon lui apporterait une puissance sans égal, mais il allait essayer. Il allait protéger sa famille. C'était tout ce qu'il demandait...
Sur le chemin, il aperçut deux silhouettes se tapissant dans l'ombre. Kerorian fronça tout d'abord les sourcils en levant la main vers la lame dans son dos, puis crut reconnaître la forme chétive du Niall du futur, et la carrure plus épaisse du rejeton d'Alan. Il sourit à nouveau en s'approchant.


"Hé bien, personne ne dort ce soir ?"




"Il y a...des ombres...dans ma tête..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
AlanBeorc


Messages : 1309
Age : 28
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV228/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (28/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV24/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (4/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMer 26 Mar - 20:48

Gaël ne pouvait pas s'en empêcher, c'était plus fort que lui. Toutes ces années passées dans la crainte que son beau père, le démon à l'épée de géant, vienne et lui prenne tout ce qui lui reste, tout ce temps passé à s’entraîner pour protéger ses proches, à prier pour le repos de son père, à s'inquiéter si sa famille s'éloignait... Non, il ne voulait pas laisser Kerowyn seule avec son père, pas avant d'être certain qu'il était totalement saint d'esprit.

Un bruissement détourna, l'espace d'une petite seconde, l'attention du guerrier, mais ce n'était que Niall qui sortait également de la maison.


« Alors, comment ça se présente ?
- Ben... apparemment, il s'est pas encore jeté sur elle pour la découper en morceaux. »

Et ça semblait parti pour durer. Le Marqué tendait l'oreille pour tenter de capter leur conversation, mais il ne tirait que des paroles incompréhensibles, altéré par la distance qui les séparait. Niall en entendrait peut-être plus que lui, lui qui était spécialiste de l'espionnage et des larcins.

Finalement, Le géant empoigna la tête de sa fille et Gaël eut à peine le temps d'attraper son épée que le grand... embrassa le front de sa fille. Parano... il était devenu parano. Mais en même temps, il ne voulait pas voir sa chère et tendre mourir et il ne pouvait que difficilement voir le géant autrement que comme une menace avec cette armure inquiétante.

Finalement, il rengaina son épée quand Kerorian s'éloigna dans leurs directions.


« Hé bien, personne ne dort ce soir ?
- Si, Kira, Liyu et les gamins. Evite de les réveiller. »

Il laissa le grand s'éloigner puis rejoignit Kerowyn au feu de camp.

« Alors ? Il a pas encore perdu l'esprit ? »

Il était tellement inquiet, il avait besoin de l'entendre dire que tout va bien.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liyu
LiyuBeorc


Messages : 455
Age : 26
Localisation : Sur les routes, à nouveau...
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV222/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (22/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV278/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (78/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeVen 28 Mar - 9:54

- Désolé ma petite Kerowyn, mais ce n'est pas possible...

A vrai dire, Kerowyn ne s'attendait tellement pas à ça qu'elle en resta figée sur place. Jamais son père ne l'avait appelée "ma petite Kerowyn", et pour elle c'était tellement étrange qu'elle en resta sans voix... Ce genre de familiarités, en particulier de la part d'un père, c'était pour les autres enfants... Pour elle c'était aussi étrange que si un homme était venu danser le french cancan juste sous son nez. Ça, plus le baiser qu'il venait de déposer sur son front... Elle recula vivement de peur qu'il essaye de lui briser la nuque, comme il l'avait fait chaque fois qu'elle avait eu l'occasion de le rencontrer - avec moins de subtilité tout de même.

- Je dois parler un peu à Liyu, tu ferais mieux d'aller dormir...ma fille.

Elle le regarda s'éloigner, médusée. La, elle avait le sommeil coupé pour tout un mois.

- Ben... apparemment, il s'est pas encore jeté sur elle pour la découper en morceaux.
- Je vois...

Niall regardait la scène, avec un air mi-amusé mi-inquiet, les mains posées sur sa dague et son épée courte. S'il le fallait, il protègerais celle qu'il considérait comme sa petite sœur contre cette espèce de montagne de muscles, et il savait que Gaël le soutiendrait. Mais voyant le colosse s'approcher d'eux, visiblement tendu mais sans attitude agressive tout de même, il se calma un peu.

- Hé bien, personne ne dort ce soir ?
- Si, Kira, Liyu et les gamins. Evite de les réveiller.
- Ouais, enfin je penses pas que Liyu se soit déjà endormie, surtout dans son état...

Le voleur jeta un regard en coin à Kerorian, le sous-entendu de sa phrase clairement compréhensible. Après tout, il était bien placé pour savoir que sa mère adoptive avait eu le sommeil léger pendant sa grossesse, et qu'elle s'endormait difficilement.

Et tandis que le rôdeur s'éloignait, le voleur décida de le suivre pendant que Gaël allait se rasséréner auprès de sa chérie. Il avait l'air tellement tendu que Niall comprit qu'il avait besoin de se rassurer. Mais lui, sa chérie elle dormait, et il n'était pas question que Kerorian en profite pour lui faire du mal... Il n'était pas tranquille non plus.

Kerowyn regarda Gaël avancer vers elle, l'air encore hébétée.


- Alors ? Il a pas encore perdu l'esprit ?
- Euh... Je sais pas... On peut considérer qu'un bisou sur le front et un "ma petite Kerowyn", c'est de la folie ou pas ?



La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 171105113328738956

« La musique ne résonne plus de la même manière qu'avant... »
–- Liyu Kiyaysha

Couleur des paroles de Liyu : GreenYellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siyarell.forumgratuit.org/
Kerorian
Kerorian


Messages : 1641
Age : 24
Localisation : Pas là en tout cas...

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV235/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (35/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV223/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (23/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeLun 9 Juin - 18:20

Drake se faufila entre les ombres, longeant les murs et se cachant au moindre bruit, jetant sans cesse des regards autour de lui pour s'assurer que personne ne le remarquerait. Il n'était guère aimé dans les parages, en particulier par Alan et il en aurait mis sa main au feu que le bretteur n'attendait qu'une bonne occasion de l'emplâtrer une bonne fois pour toutes. Les rejetons du futurs ne le portaient pas leur cœur non plus, et si Liyu semblait assez gentille pour ne pas lui lancer des pierres à vue, elle paraissait tout de même plutôt mal à l'aise en sa présence, et à juste titre. Après tout elle avait appris qu'il avait tout vu de sa rencontre avec Kerorian.
Fort heureusement pour l'entité étrange, il y avait bien quelques villageois qui ne se soucient pas de ses origines et qui acceptaient de le loger du moment qu'il ne causait pas de troubles. Cela lui allait très bien, aussi ne posait-il pas de questions sur ses bienfaiteurs. Mais aujourd'hui, il voulait revoir la barde, et lui parler, elle était la seule à laquelle il pouvait essayer de s'expliquer, d'arranger un peu les choses, mais de jour c'était impossible, avec la future rouquine géante qui grandissait dans son ventre, elle était sans cesse accompagnée, et quasiment toujours par des gens qui ne pouvait pas le voir en peinture, si bien que la seule solution qu'il eut trouvé fut de la rejoindre discrètement le soir. C'était risqué évidemment, mais toujours moins que d'aller la voir en pleine lumière.
Il repéra la maison de la chanteuse, et s'en approcha encore plus doucement, sur la pointe des pieds. Drake savait qu'elle ne dormait pas seule, tant par sécurité que par manque de place, et qu'il lui fallait alors d'autant plus redoubler de prudence. Il se glissa jusqu'à la porte, risqua métaphoriquement un œil à l'intérieur et identifia la silhouette de son objectif. L'homme mystère ralentit sa respiration et s'aventura, aussi vaillant qu'une truite sur un barbecue, dans la chaumière. Elle paraissait moins peuplée que d'habitude, peut-être les couples y logeant avaient décidé de prendre du bon temps ? Enfin, qu'importe. Cela lui simplifiait la tâche. Il s'accroupit lentement jusqu'à la femme allongée et lui secoua doucement l'épaule, l'appelant dans un murmure pour essayer de la réveiller sans la brusquer, ça ne serait pas très productif de la faire se lever en sursaut.


"Liyu ? Est-ce que tu aurais cinq minutes, je voudrais te parler mais je n'ose pas venir te voir en pleine journée..."
Puis il entendit un bruit lourd derrière lui, et un mouvement dans sa direction...


Kerorian avait quitté sa fille l'esprit un peu plus léger, bien entendu ses problèmes n'avaient pas changé. Il y avait toujours sa fille qui allait naître, sa relation plus que problématique avec Liyu et les innombrables menaces qui pesaient sur eux. Il n'était pas non plus sûr, au contraire, d'être un bon père, de pouvoir les protéger ou de réussir à améliorer ses rapports avec la barde. Pour être franc ça le déprimait même, et l'avenir lui paraissait plus dur que jamais du fait qu'il allait devoir vivre avec tout ce petit monde et souffrir pour eux. Mais il avait retrouvé un peu d'espoir en se disant que sa fille du futur avait l'air prête à lui pardonner, et il sentait qu'il allait probablement pouvoir s'en faire une bonne amie, et qu'Alan l'aiderait en cas de menaces. Certes, il y avait toujours un risque qu'il arrive quelque chose qui ruine tout, mais après tout ils étaient dans le désert ! Quelle armée serait donc assez folle pour se lancer à la chasse aux clochards au milieu d'un millier de dunes ? Seuls des bandits isolés pouvaient, vraisemblablement, débarquer pour leur vouloir du mal, et ce n'est pas une poignée d'imbéciles qui l'inquiéteront, ni lui ni son ami bretteur. Et certainement pas sa fille, elle semblait encore plus vaillante que lui à sa belle époque, ça promettait.
Quant à Liyu...il n'espérait plus gagner son cœur, à cause d'elle il avait déjà bien trop souffert, et il ignorait ce que elle avait bien pu ressentir depuis leur rencontre. Cependant il ne comptait pas l'abandonner, elle ne semblait pas du genre à rejeter les autres, même quelqu'un comme lui, et il se sentirait soulagé s'il pouvait au moins la soutenir, faire de son mieux pour qu'elle vive une vie paisible et heureuse. Même dans un pays aussi pourri que ne l'était Hatary à son goût.

Le Rôdeur se reconcentra un peu en arrivant à la maison de la chanteuse, c'était bien beau de retrouver un peu de goût pour la vie, mais cela ne l'empêchait pas d'être particulièrement stressé à l'idée d'aborder la barde. Son cœur tambourinait furieusement, envoyant des flots de sang qui cognaient dans ses oreilles. Il avait l'impression d'être à moitié sourd et était à peu près certain de se mettre à bafouiller quand Liyu lui parlerait. Il haussa simplement les épaules, après tout entre avoir envie de massacrer tous ceux qu'il a aimé et avoir peur d'être ridicule, la deuxième option lui semblait largement préférable, et puis si ça permettait à la future mère de rire un peu c'était bon à prendre, même à ses dépens.
Puis il remarqua cette ombre qui se glissait dans la maison. Le géant accéléra le pas, craignant qu'il ne s'agisse d'un brigand, d'un voleur ou de tout autre malfrat, portant déjà la main à l'épée qui pendait à sa hanche. Pas question de brandir la Tueuse-de-Dragon dans une maison, ni à proximité de son ex-compagne d'un soir. Il rejoignit bientôt la porte, et aperçut la silhouette, qu'il trouva étrangement familière, penchée sur ce qui devait être la barde enterrée sous une pile de couvertures. Sa tension retomba légèrement en constatant qu'elle n'avait pas l'air animée de mauvaises intentions, même s'il s'imagina l'espace d'une seconde une myriades de possibilités, un amant qui rejoignait sa partenaire, un ami qui venait s'assurer qu'elle aille bien, un autre gosse du futur qui squatte la baraque avec les autres...jusqu'à ce qu'il entende ses murmures.
Il avala la distance qui les séparait d'un seul pas de géant et saisit d'une poigne de fer le col de l'ombre avant de la balancer hors de la pièce, le rejoignant pour le saisir une nouvelle fois et approcher le visage de l'intrus du sien, cherchant à reconnaître les traits sous la clarté de la lune.


"Toi !"

Le Rôdeur projeta à nouveau le malheureux au sol. C'était le visage qu'il connaissait depuis qu'il avait rencontré Kira, la fille magicienne -maudite soit-elle ?- d'Alan, ce même visage que depuis lors il pouvait haïr de toute son âme. C'était le faciès de tous les méfaits, le traître des traîtres, le monstre qui était source de tous ses cauchemars depuis maintenant des mois entiers. L'infernal esprit sournois qui avait souillé ses pensées et manqué de le pousser à détruire plus encore que sa vie.
Et maintenant il le tenait. La vengeance avait sonné.

Secoué de se faire manipuler comme un pantin par le monstrueux vagabond, Drake essaya pourtant de se relever, tentant vainement de gagner quelques secondes pour s'expliquer, se justifier, car si Alan qui le regardait toujours d'un œil noir, Kerorian lui n'attendait réellement que de le tuer, et par malchance il semblait être revenu pile ce soir-là. Quelle poisse. Le gantelet de fer revint le saisir une nouvelle fois avant de le propulser contre un mur, l'impact le sonna une nouvelle fois. C'était sûr, il était bon pour avoir la migraine pendant au moins deux semaines. Le pauvre homme tenta de se remettre sur ses pieds, s'appuyant pourtant plus sur le mur que sur ses jambes en tendant une main en avant, essayant d'implorer ne serait-ce qu'un brève répit pour qu'il puisse en placer une. Pourtant, quand il vit le géant empoigner la longue poignée dépassant de son dos, Drake se ravisa bien vite et s'esquiva aussi vite que possible, la lame démesurée siffla en le frôlant, entaillant salement le mur alors qu'il filait sur ses jambes vacillantes, l'adrénaline le poussant à courir aussi vite que possible en direction du feu où il distinguait des silhouettes, appelant désespérément à l'aide. Il voulait bien se faire tabasser par toute la famille du bretteur s'il parvenait à s'en sortir, ça lui offrait toujours un avenir plus radieux que celui que proposait le fou furieux qui lui courait après en hurlant de rage, son épée de géant à la main et crachant un vocabulaire plus fleuri que les champs de Criméa au printemps.




"Il y a...des ombres...dans ma tête..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
AlanBeorc


Messages : 1309
Age : 28
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV228/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (28/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV24/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (4/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMar 10 Juin - 1:43

Kerowyn avait l'air... choquée. Oui, perturbée, troublée, perdue, les synonymes pouvant s'appliquer ne manquaient pas. Au moins, elle avait l'air d'aller bien. Gaël lui avait quand même posé la question. Il avait besoin de savoir, de l'entendre dire que tout allait bien. Elle seule pouvait appaiser ses craintes. Le géant ressemblait tellement à cette entité cauchemardesque qui hantait son quotidien il y a encore quelques semaines, alors qu'il était dans cette Tellius à feu et à sang, par la force et la volonté d'un seul homme, ce monstre hideux qui a pourtant engendré la femme qu'il aime. Qu'elle le dise, qu'elle prononce les mots capable de l'appaiser.

« Euh... Je sais pas... On peut considérer qu'un bisou sur le front et un "ma petite Kerowyn", c'est de la folie ou pas ?
- Heu... je crois pas, non. »

Un peu amusé, le Marqué s'installa devant le feu, à côté de la belle rousse, cherchant sa main pour la serrer dans la sienne, cherchant un dernier réconfort.

« On dirait que tout ira bien, cette fois. »

Kerowyn devait être vraiment troublée. La pauvre n'a jamais connu d'affection paternelle. Liyu l'a aimé comme une vraie mère, mais la bardesse devait en plus s'occuper d'enfants qui n'étaient pas sien, donc son affection était un peu entravée, mais bien là. Les trois enfants ont du faire avec et se débrouiller avec le soutien de Niall.

Toute tension l'avait quitté, il se sentait même capable de retourner se coucher, dormir sur ses deux oreilles, retrouver la quiétude qu'il n'a pas ressenti depuis longtemps. Mais il n'allait pas abandonner la belle comme ça. Lentement, il approcha son visage du sien, cherchant ses lèvres pour un dernier baiser. Et il aurait pu l'avoir, si un cri ne l'avait pas interrompu.

De toutes les personnes qui aurait pu briser ses fantasmes, Drake était surement la dernière personne qu'il aurait aimé voir faire. Cette enflure de première courait vers eux, à toutes jambes, poursuivi par une vision cauchemardesque : un gigantesque rouquin, brandissant une lame toute aussi gigantesque. Kerorian l'a trouvé et avait visiblement soif de sang.


« Oh par la culotte d'Ashera, non ! »

L'enfant du bretteur se leva et dégaina Artamon. La lame dorée brillait d'un éclat inquiétant, reflétant les flammes du feu de camp alors qu'il se dirigeait vers le géant, n'accordant aucun intérêt à Drake. D'ailleurs, à peine eut-il dépassé le vaurien qu'Artamon s'assombrit jusqu'à devenir noir. Une brume épaisse en jaillit et se répandit. Les volutes dansaient, formant des faciès spectraux inquiétant, leur bouche grande ouverte semblait vouloir lancer une complainte muette. Gaël n'y voyait rien, mais Kerorian non plus et c'était l'effet recherché.

« Kerorian, Calme toi ! Il n'en vaut pas la peine. Range ton épée, je t'en prie ! »

Par pitié, ne brise pas les rêves du pauvre orphelin du futur, ne reproduis pas les cauchemars de son enfance.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liyu
LiyuBeorc


Messages : 455
Age : 26
Localisation : Sur les routes, à nouveau...
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV222/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (22/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV278/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (78/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMar 10 Juin - 13:04

En réalité, la barde n'avais pas encore réussi à s'endormir. A somnoler par contre, c'était une autre histoire, et actuellement elle était sacrément dans les vapes. Niall, où du moins sa version enfant, dormait à côté d'elle, et elle s'était laissé lentement mais surement glisser dans une torpeur salvatrice pour son état de fatigue. Ça avait quelque chose d'épuisant d'être enceinte tout de même, et la fraicheur de la nuit l'aidait à se détendre après a chaleur caniculaire de la journée.

Lorsqu'elle sentit une main sur son épaule, elle se força à émerger en grognant de manière très peu féminine. Elle se retourna lentement, levant la tête vers la silhouette qui la surplombait dans l'ombre. Un type, avec des cheveux hirsutes et un visage mi-inquiet mi-cynique, à moitié visible au clair de la lune qui filtrait par les volets entrebâillés.


- Liyu ? Est-ce que tu aurais cinq minutes, je voudrais te parler mais je n'ose pas venir te voir en pleine journée...
- Mmmm.... Drake ? Tu ferais mieux de pas traîner dans le coin, y a...

La chanteuse n'eut pas le temps de finir sa phrase que l'homme se retrouva tiré en arrière par une silhouette massive. A croire que tous les psychopathes du pays s'étaient donnés rendez-vous dans sa chambre pour venir lui gâcher ce qu'il lui restait de nuit... Déjà qu'elle dormait mal en ce moment.

- ...Kerorian.
- Toi !

Si l'ex-démon s'était rendu dans sa chambre à peine quelques minutes pus tôt, elle aurais eu le temps de lui dire de s'en aller. Elle ne l'avais pas eu. Et elle voyait sur le visage enragé de Kerorian que ce n'était pas une bonne chose, impression confirmée lorsque ce dernier balança le visiteur de nuit sur le sol d'un geste violent. Drake s'enfuit aussi vite qu'il le put, suivit par un Kerorian enragé, et la barde se leva dans la précipitation, sans faire attention à ne pas réveiller Niall, qui grogna à cause de l'agitation. Pour lui aussi, se faire réveiller en pleine nuit n'avait rien d'une partie de plaisir.

- Attends, reviens !

Tandis que Liyu s'élançait à la suite de Kerorian, sa fille venue du futur se remettait de ses émotions. Son souffle était presque revenu à la normal, aidé par la présence de Gaël qui lui tenait la main. L'image d'un Kerorian attentionné avait quelque chose de profondément déstabilisant pour elle, mais elle pensait qu'elle pourrait s'entendre avec cette version passée de son paternel... Il avait l'aire infiniment triste, réveillant ses instincts compatissants, et elle ressentait le besoin de l'aider.
Elle se laissa aller sur l'épaule de son amant avec un soupire, la tension retombant.


- On dirait que tout ira bien, cette fois.
- Je l'espère...

Un cri retentit et la guerrière sentit un poids de presque vingts années tomber dans le fond de son ventre, un poids qui s'était allégé sans qu'elle ne s'en rende compte en constatant que Kerorian pouvait être autre chose qu'un fou sanguinaire.

La pire chose qui puisse arriver, c'est de voir ses espoir brisés. Pour Kerowyn, qui avait vécue sa vie entière avec l'ombre de son père derrière le dos, qui n'avais connu l'amour que des personnes avec lesquelles elle avait grandie, regardant toujours derrière son épaule pour voir si son colosse de père, épée géante au poing, n'allait pas apparaitre soudain pour briser sa vie... Cette espoir se résumait de manière simple : vivre une vie dépourvue de cette crainte constante, de ce manque paternel et du carnage qui avait été son quotidien. En se tournant vers l'origine du cri, elle remarqua Drake, qui courait vers eux, mais ce ne fut pas cette vision qui accapara son attention. C'était le rôdeur.

Une parfaite vision de ses espoirs volant en éclats.

D'une main tremblante, elle tendit la main vers son dos, ou se tenait habituellement la garde de Zwei, la seule chose qu'elle ait hérité de son père : Une lame qui ne l'avait jamais trahie. C'était bien la seule bonne chose qu'elle avait connue de son père pendant sa vie, mais c'était son encre, son appui. Sa vie s'était basée sur sa capacité à se défendre. Une capacité dont elle se voyait en partie dépouillée actuellement : elle avait oubliée son épée dans la maison. Quelle idiote...

De son côté, Gaël sortit son épée, qui se mit à exsuder une épaisse fumée noir.


- Kerorian, Calme toi ! Il n'en vaut pas la peine. Range ton épée, je t'en prie !

Le premier réflexe de la guerrière aurait été de se mettre devant Gaël pour le protéger. Après tout, il n'était pour rien dans la folie de Kerorian, et en tant que sa fille elle se sentait irrationnellement responsable de ses actes. Mais désarmée comme elle l'était, elle ne pourrais pas grand chose face à la fureur de son rouquin de père. Elle se défendait au combat à mains nues, mais elle ne ferais certainement pas le poids face à la dragonslayer, le cauchemars de toute sa vie.

- Merde... Ça va recommencer...

Sa voix était moins assurée qu'elle ne l'aurait souhaité, mais elle n'y faisais pas attention. Elle sentait ses terreurs de petites filles remonter à la surface, et elle avait besoin d'un coup de fouet. Elle secoua la tête pour se sortir de l'état de panique passager qui la saisissait de plus en plus, se raclant la gorge.

- Papa ! Ça suffit, du calmes bon sang !

Elle avait limite du se forcer pour l'appeller ainsi, mais elle espérait que ce rappel qu'il avait une famille à protéger l’empêcherait de sombrer dans la folie...

Derrière Kerorian, Niall, du moins sa version adulte, courait comme il pouvait dans le sable pour essayer de rattraper le rôdeur, qu'il avait vu partir à la suite de Drake. Étonnant d'ailleurs que cette enflure ait réussi à entrer dans la maison sans qu'il ne s'en rende compte, mais le mal était fait. Il fallait arrêter le géant à tout prix. Pour lui, la situation était encore différente...

Étant responsable de la rencontre entre Kerorian et Liyu qui avait amené la naissance de sa petite sœur, il avait passée sa vie dans la culpabilité, sans oser avouer aux autres le rôle qu'il avait joué dans la conception de la guerrière. Plus que Kerorian, c'était la peur de ses propres actes et de leurs répercutions qui l'avait hanté toute sa vie, et il comptait bien faire en sorte que son lui passé, sa mère adoptive et Kerowyn n'aient jamais à connaitre ce qu'il avait lui-même connu. Il ne voulait pas non plus, à aucun prix, que Kira grandisse sans son père. Plus simplement, pour lui, ce retour dans le passé n'était pas dû au hasard. Il était persuadé que c'était l'occasion de se racheter, et de faire du monde un endroit meilleur... Sauf que tout lui filait entre les doigts.

Il avait dégainé son poignard et son épée courte, prêt à en découdre s'il le fallait. Il serait même prêt à tuer le colosse pour sauver le futur de tous ceux qu'il aimait, même s'il ne le ferait pas de gaieté de cœur. Car contrairement à Kira et Gaël, il avait brièvement connu le bon Kerorian, celui qui se souciait des autres et qui était doux comme un agneau. Mais il préférait que ce souvenir reste, plutôt que celui d'un Kerorian psychopathe assoiffé de sang.



La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 171105113328738956

« La musique ne résonne plus de la même manière qu'avant... »
–- Liyu Kiyaysha

Couleur des paroles de Liyu : GreenYellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siyarell.forumgratuit.org/
Kerorian
Kerorian


Messages : 1641
Age : 24
Localisation : Pas là en tout cas...

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV235/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (35/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV223/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (23/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMar 10 Juin - 14:11

La situation aurait pu être ironique, presque même amusante...si elle n'avait pas été aussi catastrophique. Peu sportif, paniqué, et sans le moindre équipement, Drake n'avait guère confiance dans ses chances de survie, et de voir les gens qui le détestait lui venir en aide lui faisait miroiter un tant soit peu une perspective d'avenir. Car quand on a un fou furieux de deux mètres de haut brandissant une lame tout aussi grande et dont le seul but pour la nuit est de vous éparpiller aux quatre coins d'Hatary façon puzzle, hé ben on se dit qu'on aurait peut-être du être plus gentil par le passé. Bien que tout cela ne soit que secondaire, car la malchanceuse proie du Rôdeur préférait de loin se concentrer sur sa fuite précipitée, il aurait tout le temps de s'expliquer, s'excuser, voir même de se racheter sous la condition que le géant psychopathe ne lui mette pas la main, et accessoirement son épée, dessus.

Kerorian poursuivait l'être si détesté à pas de géant alors qu'il s'éloignait en direction du feu et du petit couple du futur. Drake les dépassa précipitamment alors que Gaël et Kerowyn se retournaient vers lui pour essayer de lui barrer la route. Misérables fous. L'espace d'un instant la nuit devint blanche, il voyait déjà sa lame voler, éparpillant les deux amants dans une trombe de sang avant de rattraper le fuyard et de lui arracher chaque membre, lui écrasant la tête à coup de talon jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'une masse informe et sanguinolente. Une flamme en lui, un brasier meurtrier qui faisait déjà gonfler les muscles de son bras, les préparant à balancer la gigantesque épée en travers de ses bloqueurs. Il goûtait déjà à la luxure du meurtre, au spectacle du sang et de la mort.


- Kerorian, Calme toi ! Il n'en vaut pas la peine. Range ton épée, je t'en prie !

Le géant cligna des yeux. Il trébucha, pris d'un vertige éphémère en revenant à lui au monde nocturne, fonçant droit sur celle qui était sa fille et l'enfant de son ami. Les mots du jeune homme pénétrèrent enfin son esprit, et le Rôdeur n'était pas de son avis. Ce salaud méritait la mort, et même bien plus...mais pas eux. Il serra la poignée de sa lame, se préparant à en tourner le fil lorsqu'il frapperait à travers la mystérieuses fumée qui venait d'apparaître autour de Gaël, ils ne méritaient pas de mourir, et surtout pas de sa main, mais hors de question qu'ils s'interposent entre lui et sa vengeance.

"- Papa ! Ça suffit, du calmes bon sang !

Ce mot lui serra le cœur. Cela lui faisait vraiment étrange, elle était sa fille...SA fille, la sienne, vraiment, celle dont il avait ruiné la vie dans son monde, qui avait mis en péril sa vie et celle de tous ceux qu'elle aimait. Un instant il hésita réellement. Est-ce que tout cela valait réellement la peine en comparaison de ça ? L'idée d'avoir une fille le remuait déjà jusqu'au fond de son être, mais son cas était pis encore, il allait avoir deux fois la même. Une à laquelle il pourrait offrir l'amour d'un père autant que d'un ami et qui pourrait oublier son bien triste passé, et une à venir, qu'il pourra protéger et élever, sans lui donner moins d'affection qu'à son alter-ego. Peu importe leur époque, les deux lui étaient liées, elles étaient -allaient ?- naître grâce à lui, et elles auraient besoin de lui.
Le Rôdeur ralentit d'un pas, sa haine entamée par son devoir. Il jaugea ce qui comptait le plus entre sa vengeance et sa fille, rapidement la solution lui parut évidente. Il avait déjà ruiné sa vie et ne désirait ni recommencer, ni se racheter, bien qu'il n'ait encore rien commis? Toutefois le guerrier repensa à Esberg, aux murmures dans le noir, aux échos qui sapaient parfois sa volonté. Il repensa aux vices cumulés de l'ex-esprit de son épée, aux dangers qu'il portait, aux coups dans le dos qu'il pouvait bien préparer. Cet homme était le mal incarné, non pas sous sa forme brutale que tous imaginent, mais sous son aspect le plus dangereux, celui de la sournoiserie. Il fallait le tuer, il devait mourir, sans quoi qui sait quel catastrophe il pourrait bien encore provoquer ?


"Ecartez-vous !"

Ses jambes d'acier recommencèrent à le propulser avec fureur alors que le géant levait son épée devant lui. Il n'avait pas la moindre intention de leur faire du mal, ce n'était pas son but, ce n'était pas son devoir, mais hors de question qu'ils gênent sa traque. Son épée devant lui, il se transforma en véritable bélier blindé, jouant de la masse cumulée considérable de son propre gabarit, de son armure et de son arme. Il se jura de prendre tout le temps nécessaire à se racheter, à mériter leur pardon et à faire son maximum pour effacer le souvenir de ce monstre sanguinaire qui hanta leur enfance. Kerorian savait qu'il ne voulait pas être seul, qu'il ne voulait pas les tuer...
Mais bientôt sa noblesse s'estompa doucement, sa bonté s'effilochant lorsque la haine et la folie qui le tourmentaient depuis maintenant si longtemps recommencèrent à déchirer son esprit. Il avait soif de sang, besoin de se défouler, de purger tous ses malheurs une bonne fois pour tous, de nettoyer son âme de toute la souffrance et de la souillure qui l'ont rongé, et à plus fort raison quand on repense que c'est lui qui est à l'origine de tout. Kerowyn est née, enfin naîtra, grâce à lui certes, mais ça sera bien le seul acte qui lui vaudra que le géant ne pisse pas sur sa tombe quand il l'aura massacré.




"Il y a...des ombres...dans ma tête..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
AlanBeorc


Messages : 1309
Age : 28
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV228/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (28/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV24/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (4/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMar 10 Juin - 15:45

Ses mains tremblaient, sa gorge était en feu, un poids incommensurable lui broyait l'estomac. Gaël revoyait toute sa vie défiler devant ses yeux en une fraction de seconde, cette vie horrible, tourmentée par un seul homme, ce colosse aux cheveux enflammés, ce parangon de l'apocalypse, à la lame titanesque, un seul homme pour une éternité dans la peur et la souffrance. Kerorian le destructeur, l'assassin de son père, se tenait à nouveau devant lui. Il a cru qu'en revenant dans le passé il échapperait enfin à ce cauchemar... naïf qu'il était, cette chimère s'évaporait sous ses yeux alors que le dément se ruait vers sa première victime. Il faisait son premier pas vers la voie de la destruction. Alan ne sera finalement pas sa première victime, ça sera ce pauvre Drake.

Et pourtant, une faible lueur d'espoir animait encore le marqué. Désireux de protéger plus que tout sa chère et tendre, qu'il savait désarmée en cet instant, il brandissait fièrement Artamon et fit face à son beau père, prêt à mourir. Il fera tout pour que le destin de ce monde change, pour que nul démon ne parcours cette terre. Sa famille méritait la paix et le repos, il arrêtera ce colosse, il le devait !

L'écran de fumée d'Artamon ne suffisait malheureusement pas à arrêter le dément. Gaël espérait le freiner, mais il entendait clairement les pas lourd du titan franchir les brumes comme s'il savait où aller.


« Papa ! Ça suffit, du calmes bon sang !
- Ecartez-vous ! »

Imperturbable, le colosse repris sa folle poursuite, lame brandie devant lui. Gaël était sur sa trajectoire, lame en main. Il le voyait dans les yeux de son beau-père, le dément était en train de naître. Ils ont échoué, Kerorian ne sera jamais le père aimant qu'ils ont voulu préserver. Ils n'auraient jamais du le laisser partir en quête d'un autre havre de paix que ce désert. Ce fut là leur seule erreur et elle était fatale.

« Kerowyn... je suis désolé. »


Il n'avait plus le choix. Il allait devoir comettre un patricide. Gaël savait qu'il avait une chance : ce Kerorian était moins puissant que la créature démoniaque qui le tourmentait depuis son enfance. Il avait une chance de le battre. Il DEVAIT le battre.

Artamon brillait tandis que les vent se levaient. Le feu de camp se teinta de noir, dansant avec les grains de sable autour du jeune guerrier qui s'apprêtait à donner l'assaut. Le jeune homme inspira un grand coup et partit à l'assaut du colosse.

***

Kira entrouvrit les yeux, réveillé par une sensation désagréable. Elle la connaissait bien, cette sensation, ça arrivait toujours quand son frère avait des emmerdes. Elle attrapa en vitesse une chemise trop grande pour elle - et qui appartenait à Niall vue l'odeur – son bâton, ses sphères et son tome de magie avant de sortir de la demeure familiale.


« Gaël ? Gaël, tu es où ? »

Le feu de camp ne brûlait plus d'une lueur normale, elle s'était teintée de noir et plongeait le village dans les ténèbres pour qui n'était pas assez proche de ce qui fut une source de lumière, et ce n'était ni la lune ni les étoiles qui apporteraient une vision suffisante au besoin. Kira ne pouvait même pas lire d'incantation, du coup. La voilà bien emmerdée...

***

Alan ressentait des frissons dans tout le corps. Il ressentait quelque chose d'anormal, de familier et différent à la fois, comme si on l'appelait, comme si on tentait de le prévenir. Il observa les environs sans comprendre. Puis il entendit quelqu'un arriver au pas de course. Le bretteur se leva, main sur Artamon, et il aperçut la dernière personne qu'il avait envie de voir.

Cet enfoiré de Drake semblait encore avoir déclenché des emmerdes.


« Qu'est-ce que t'as fait, encore ? T'as encore piqué les herbes de Kira ? »

Si c'est le cas, cette fois, c'est lui qui allait le castrer...


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liyu
LiyuBeorc


Messages : 455
Age : 26
Localisation : Sur les routes, à nouveau...
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV222/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (22/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV278/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (78/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMar 10 Juin - 16:56

le cœur serré, un nœud de tension presque palpable dans la gorge, Niall courrait toujours derrière Kerorian, lames au clair. le rôdeur avait semblé hésiter un instant en passant devant Kerowyne et Gaël, mais il avait continué à poursuive Drake, visiblement aveuglé par la soif de sang. Le voleur n'y voyait qu'un signe : il était définitivement perdu. D'autant plus qu'il courait en direction de l'endroit ou Alan montait la garde, ce qui n'était pas bon signe du tout considérant la manière dont ça s'était produit la première fois que Kerorian avait pété les plombs dans la mémoire du jeune homme. Il manqua trébucher dans le sable, mais il se rattrapa de justesse et continua. Derrière lui, le feu vira au noir, signe que les choses n'allaient vraiment pas bien du tout. Gaël en était apparemment venu à la même conclusion que lui. Kerorian devait mourir avant de provoquer une catastrophe. Kerowyn grandirait à nouveau sans père, mais au moins ne vivrait-elle pas avec la peur constante de voir celui-ci détruire tout ce qu'elle connaissait et aimait.

- Kerorian, arrêtes ! Tu va finir par tuer quelqu'un !

La culpabilité qui le rongeait était immense, lui coupait presque le souffle, mais il ne devait pas y penser pour l'instant. S'il en venait à tuer cet homme, il serais le seul à savoir de qui c'était réellement la faute, et s'il ne pouvait pas se permettre de le dire aux autres - au début pour des raisons purement égoïstes, mais à présent car il ne pouvait pas supporter l'idée que Kira et Kerowyn perdent un amant dans le premier cas, u frère dans le second - il en porterait le poids toute sa vie... De même si quelqu'un d'autre venait à le tuer. Après tout, s'il n'avait pas payé ce foutu verre à Liyu et à Kerorian, ce dernier ne serait peut-être jamais tombé amoureux de sa mère et il n'aurais pas été aussi fragile psychologiquement parlant, au point de se laisser corrompre par la rage et le chagrin. Du moins c'était ainsi que le voyait le voleur aux cheveux verts, et ça le minait.

Kerowyn, voyant le feu noircir, papillonna un instant des yeux avant de se reprendre. Un calme glaciale la saisit, lui rappelant une vie entière de crainte. La vision de son paternel démoniaque se superposait à présent à celle du Kerorian qui venait de les dépasser en courant, et que même le rappel de ses liens familiaux n'avait réussi à stopper. Pour elle, il étai bien plus évident encore que ses espoirs avaient étés vains. D'un pas résolu, elle couru jusqu'à la maison pour récupérer Zweihander, manquant percuter Kira qui en sortait. Comme auparavant, au temps ou elle vivait encore à son époque, dans son monde, un éclat dure dans son regard apprenait à quiconque la voyait qu'il n'était pas temps de chercher à la raisonner. Sa décision était prise, et elle passerait par les armes.


- Kerorian court après Drake, ils sont partis vers la où Alan monte la garde. Dépêches toi, avec un peu de chances tu arrivera à temps pour l'endormir avant qu'il ne commette l'irréparable.

Sans attendre de voir si elle avait été écoutée ou pas, elle s'engouffra dans la maison et récupéra son épée. La lame avait une longue vie et une longue histoire derrière elle, mais ce soir elle connaitrait le plus amer des festins. Mais pour le coup, elle avait terriblement peur d'arriver trop tard...

Liyu, elle, était déjà sortie de la maison. Son état était lamentable, elle était épuisée et elle dormait mal, et en plus il était trèèès tard... Mais ce qu'il se passait était trop important pour qu'elle y prenne garde. En effet, elle venait de voir le feu virer au noir, et l'impression d'anormalité qui l'avais saisie l'avait mise extrêmement mal à l'aise. Elle était moins à même de saisir la gravité de la situation que Kerowyn où Niall, elle n'avais pas vu comme eux le monstre qu'allait devenir le rôdeur, mais il avait réellement l'air furieux et elle espérait qu'elle réussirait à le calmer, ce serai-ce qu'en jouant de l'affection qu'il avait pour elle. C'était extrêmement calculateur, et la barde avait horreur d'en arriver à penser ainsi, mais elle avait peur que quelqu'un soit blessé dans l'histoire. Même Drake. Après tout il n'avais jamais été méchant avec elle, elle le prenait simplement pour un type pervers mais pas dangereux.



La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 171105113328738956

« La musique ne résonne plus de la même manière qu'avant... »
–- Liyu Kiyaysha

Couleur des paroles de Liyu : GreenYellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siyarell.forumgratuit.org/
Kerorian
Kerorian


Messages : 1641
Age : 24
Localisation : Pas là en tout cas...

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV235/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (35/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV223/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (23/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMar 10 Juin - 18:35

Kerorian entendit quelqu'un crier derrière lui, il crut reconnaître son nom et le mot tuer, mais n'y prêta aucune attention. Il entre-aperçut sa proie filer vers le bord du village par dessus l'épaule du jeune Gaël qui la chargeait courageusement. Une pulsion violente lui donna l'envie ô combien facile d'envoyer son épée vers le brave homme, au pire le fauchant, au mieux l'expédiant avec pertes et fracas. Mais ce n'est pas lui qu'il voulait tuer, uniquement Drake. Le Rôdeur réprima son instinct brutal et tint solidement son épée devant lui, aussi large qu'un grand bouclier et fonça de plus belle. S'il ralentissait, ils seraient au moins deux à lui tomber dessus, deux qu'il ne souhaitait pas tuer, ni même abîmer.
Il continua tout droit, repoussant la menace du fils d'Alan par sa masse et la massive protection de son arme gigantesque et de son armure. La seule chose qui le motivait à l'instant était de rattraper le salopard qui avait ravagé sa vie - et par extension celles des gosses du futur - et de le rétrécir à coup de lattes.

Drake doutait très franchement qu'il ait jamais imaginé de demander un jour de l'aide à Alan, mais en la situation actuelle des choses il représentait son plus grand espoir et se moqua bien du "salut" peu amical du bretteur. Il s'arrêta à sa hauteur, le cœur battant et le souffle court. L'entité songea qu'il avait de la chance que l'implacable Rôdeur soit si lourd, cela lui avait permis de courir plus vite que lui, pour l'instant. En revanche, le tremblement qui commençait à gagner ses jambes ne lui laissait que peu d'illusions quant à sa capacité à recommencer.


"Alan, faut que tu m'aides. Kerorian est revenu, et il m'a vu, il veut me buter, faut que tu m'aides !"

Le claquement régulier de plaques de métal se rapprochant le fit sursauter. L'ex-démon avait espéré que les deux rejetons parviendraient au moins à le retenir quelques secondes, mais visiblement ils n'ont pas été à la hauteur. Le voyant débouler l'épée à la main et sentant que cette fois-ci il ne parviendrait pas à le distancer à moins d'un miracle, il obéit à son instinct de survie et se cacha lâchement derrière Alan en le suppliant de le sauver.
Le Rôdeur lui poursuivait sa traque, se ruant sur les deux hommes, ne quittant pas des yeux sa cible. Il espéra juste un instant que son ami n'essayerait pas de lui sauter dessus comme son fils, ça l'embêterait de devoir l'écraser en passant. Puis il se laissa aller à la rage, son esprit sautant d'une résolution meurtrière à la folie sanguinaire dirigée. Il voulait juste le tuer, le massacrer, le saigner, tout simplement l'occire plus ou moins sauvagement.


"Alan, dégages de là !"

Il leva son épée en se rapprochant dans sa course implacable, lisant dans l'attitude de Drake qu'il n'allait pas fuir une deuxième fois, et le guerrier ne comptait pas laisser passer une si bonne opportunité, ne se souciant plus de la présence de son camarade. A tête reposée, il aurait retenu son geste, énervé il aurait considéré que l'épéiste était bien assez vif pour s'échapper et laisser  le démon à la merci de sa fureur. A l'instant, il s'en moquait bien, il n'y avait que lui, Drake, et l'épée qui allait lui exploser à peu près tout ce qui pouvait l'être.




"Il y a...des ombres...dans ma tête..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
AlanBeorc


Messages : 1309
Age : 28
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV228/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (28/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV24/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (4/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMar 10 Juin - 19:32

En cet instant de bravoure insensée, au milieu des flammes d'ébènes et d'une tempête de sable soulevés par les vents d'Artamon, Gaël se lançait à l'assaut d'un Kerorian enragé. Il savait qu'il risquait gros, à se jeter ainsi à corps perdu dans la bataille. Il fallait qu'il le terrasse, il en était capable. Il le pouvait. Tant pis s'il devait mourir, il devait stopper le colosse, protéger tout ce qui importait à ses yeux : sa sœur, son amour, son ami, les enfants, mais surtout son père. Le désastre approchait, il le sentait.

Artamon se heurta à la lourde épée, brandie sur le côté. Malgré toute son habilité au combat et les pouvoirs de la lame d'or, le bretteur ne parvint même pas à ralentir Kerorian qui l'envoya valdinguer contre un mur. Et alors que lui se remettait encore de l'impact, le titan était parti accomplir son maccabre dessein.


« Merde... Papa ! »

***

Kira était perturbée. Elle ne savait pas où chercher. Cette oppression qui empoignait son cœur, l'avertissant d'un danger immédiat, ne cessait de la tourmenter, et il fallut que Kerowyn surgisse des ombres et la brieffe en quelque mots pour que tout s’emboîte enfin.

« Kerorian court après Drake, ils sont partis vers la où Alan monte la garde. Dépêches toi, avec un peu de chances tu arrivera à temps pour l'endormir avant qu'il ne commette l'irréparable.
- Oh merde ! NON ! »

Laissant Kerowyn récupérer son épée, la Marquée aux cheveux de neige était déjà partie à toutes jambes en direction de son père, espérant arriver avant que l'apocalypse ne renaisse et n'anéantisse ses rêves de quiétude. Si tout ce qu'ils ont fait pour remédier à ça ne servait à rien, si elle a sacrifiée son époque et sa vie pour que tout recommence, alors elle s'en voudra pour le restant de ses jours. Elle devait protéger son père du démon rouge et elle fera tout pour ça. Il restait encore un espoir au sein de la sphère de son bâton. Un simple sort de sommeil, bien placé, et tout ira pour le mieux.

**

Drake avait l'air plus misérable que jamais. Cette entité de perversion, ce fauteur de troubles, incarnation même de l'esprit pervers d'une lame maudite, n'a jamais inspiré que dégoûts chez le père de famille et le voilà maintenant qu'il était à ses pieds, exténué par une course folle. Qu'est-ce qu'il a encore fait, ce vaurien ?

« Alan, faut que tu m'aides. Kerorian est revenu, et il m'a vu, il veut me buter, faut que tu m'aides !
- Kero ?
- Alan, dégages de là ! »

C'était bien vrai, il était bien là ce démon implacable, fléau instoppable dans sa course folle alors que sa proie se réfugiait derrière Alan.

Son instinct pris le dessus sur la raison et ses pensées. Drake ne mértait clairement pas de mourir, enfin pas qu'il sache, et il ne voyait nulle lucidité dans le regard de Kerorian, juste la folie sanguinaire qu'il a trop souvent vu au cours de ses errances à travers Tellius. S'il ne devait pas protéger Drake, il aurait pu éviter le coup et potentiellement maîtriser le monstre, mais il était trop tard. En une fraction de seconde, il a tout abandonné, résolu, décidant de miser sur un espoir trop maigre. Le bretteur dégaina Artamon et ériga un mur de flammes sur le peu de distance qui les séparait, lui et le bourreau, alors que la lourde épée s'abattait sur son corps.

La douleur était vive.
Le poids était énorme.
Le sang était si rouge.
La température était si froide.

Au sol, il gisait, une plaie béante ouvrant son corps, partant de la base de son épaule droite jusqu'à son flanc gauche. Effondré entre Drake et Kerorian, le père de famille s'est fait ultime rempart pour tenter, probablement en vain, de sauver un fou et de raisonner son ami.

Il ne sentait plus rien, il ne voyait plus qu'une lueur blanche et il n'entendait même pas les hurlements de ses enfants du futur, arrivés trop tard pour sauver leur géniteur - à peine plus agé qu'eux – d'un bourreau qu'ils auraient du tuer à peine arrivé à cette époque.

Il voyait Kwendal au loin. Son amour, beauté irrésistible aux cheveux de neige, encore plus belle que dans ses souvenirs. Elle souriait, elle tendait la main vers lui. Oui, il était temps de quitter ce monde, il a fait son œuvre, il s'est bien battu, il était temps de partir maintenant...

Puis les flammes s'érigèrent, noir comme les ténèbres, obstruant le passage à cette âme en peine qui ne demandait que le repos. Se retournant, il fit face à lui-même, entouré d'une tempête de flammes noires, charriés par d'un vent ténébreux.


« Ce n'est pas ton destin, Artamon. Ta place est sur les champs de bataille. »

***

Ils étaient arrivés trop tard. Les jumeaux étaient là, impuissants, observant le corps de leur père tomber. La vision du passé leur revint, similaire sur bien des détails : leur père en égide,prenant le coup d'épée impardonnable du démon rouge.

Le sang de Gaël ne fit qu'un tour alors qu'il se couvrit de flammes noires. Il se jeta sur l'homme, propulsé par une véritable tornade noire alors que sa sœur le suivait, remplaçant la sphère de sommeil par une sphère curative. Il était plus que jamais décidé à tuer ce monstre et sa voix, altéré par le désespoir et la haine, hurlait le nom de celui dont il venait de définitivement jurer la mort, qu'il soit saint ou fou.


« KERORIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN ! »

Ses muscles s'activèrent, brandissant Artamon alors qu'il visait la tête. Un simple coup, chargé de toute sa haine, visant le seul point faible visible dans son armure. Il suffisait d'un coup assez puissant et tout sera fini, le cauchemar prendra fin...


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liyu
LiyuBeorc


Messages : 455
Age : 26
Localisation : Sur les routes, à nouveau...
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV222/60La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (22/60)
Points d\'Expérience:
La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 270290GaucheV278/100La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 233711VideV2  (78/100)

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitimeMar 10 Juin - 20:16

- KERORIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !

Niall, qui arrivait en vue de la scène, se figea, sous le choc. Il avait vu Alan mourir une fois. Ça lui avait suffit. Le voir mourir deux fois était plus qu'il n'en pouvait supporter. Sa vision se voila du rouge de la fureur tandis que ses pieds, mus par une force indépendante de sa conscience, entamaient une course folle vers l'assassin nouvellement intronisé dans ses fonctions de psychopathe. Quelque part, dans le fond de son esprit, sa mauvaise conscience lui murmurait que, s'il avait été à l'origine d'une naissance, le rôdeur était quand à lui à l'origine d'une mort, ce qui l'aidait à trouver de la légitimité à sa fureur. Mais même ce murmure se perdait dans le rouge de la colère. Gaël arriverait avant lui, mais peu importe, il aurait sa part !

Liyu, elle aussi, vit la scène avec un visage horrifié. Dans toute son innocence, elle n'aurais jamais pensé que Kerorian puisse un jour en venir à réellement faire du mal à qui que ce soit, et le voir abattre ainsi son épée sur le corps d'Alan venait de faire manquer un battement à son cœur. Et si Gaël courrait à présent, poussé par un vent noir qu'elle voyait à peine à la périphérie de son regard, elle n'avais d'yeux que pour l'homme qui choyait à présent sur le sol sableux, l'imbibant du rouge de son sang.


- ALAN !

La chanteuse, sans même faire attention au rôdeur, se précipita vers le corps, cherchant le moindre indice qu'il puisse encore être en vie, ne serai-ce qu'un peu, et entama avant même d'être arrivé à son niveau son champ de guérison. Il n'était pas très puissant, mais il pourrait peut-être l'aider le temps que quelqu'un de vraiment qualifié pour soigner le bretteur arrive... Un médecin, un mage, n'importe quoi...

En général elle préférait avoir sa harpe pour chanter, mais elle n'était pas impérativement nécessaire et elle n'avait de loin pas le temps d'aller la chercher. Les notes s'élevèrent au dessus des cris, la voix douce de la barde pouvant se montrer suffisamment puissante pour couvrir des bruits de foules dans les tavernes, elle pouvait aisément couvrir le silence du désert, malgré les cris de rage de Gaël et Niall.

Ce n'est qu'en arrivant pour de bon au niveau du bretteur qu'elle se redit compte qu'elle voyait floue à cause des larmes provoquées par le choc, la tristesse et la colère, tandis qu'elle tentait d'évaluer la gravité de la blessure et de maintenir les bords de la plaie béante le plus proches possibles l'un de l'autre, dans un maigre espoir d'endiguer le flot de sang.

Kerowyn sortait à peine de la maison, Zwei en main, quand le ri de désespoir et de rage de Gaël transperça la nuit, venant heurter ses tympans et ses nerfs mis à mal. Prise du pire pressentiment du monde et de la crainte que Kerorian n'ait finalement fait quelque chose de grave, elle entama l'une des plus belles courses de sa vie pour finalement découvrir qu'elle était arrivée trop tard. Alan gisait sur le sol, sa mère en larmes à ses côtés. Gaël chargeait Kerorian, de même que Niall avec un petit temps de retard. Alors elle compris que rien n’arrêtes le destin. Et si celui de Kerorian était de devenir un monstre, alors le sien était de le tuer. Le sien, ceui de Gaël ou de Niall dans le cas présent, peu importait... Mais il fallait que quelqu'un empêche Kerorian de devenir plus fort, plus mauvais. C'était impératif.


Comme son frère, comme son amant, elle empoigna son épée, plus massive que les leurs, et courut vers le cœur des évènements, bien décidée à ce que leur présence à eux trois changent le futur en quelque chose de meilleur.



La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] 171105113328738956

« La musique ne résonne plus de la même manière qu'avant... »
–- Liyu Kiyaysha

Couleur des paroles de Liyu : GreenYellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siyarell.forumgratuit.org/
❝ Contenu sponsorisé ❞



La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] Empty
MessageSujet: Re: La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]   La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La nuit des mille-et-un désastres [Pv Kero et Liyu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Je suis Nuage de Nuit.
» Le jour et la nuit ...
» La nuit est reposante, tout comme tes yeux sont réconfortant [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Tellius :: 

Hatary

-