AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reyns
avatarBeorc


Messages : 96

Feuille de personnage
Niveau:
17/20  (17/20)
Points d\'Expérience:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Dim 18 Aoû - 18:55


- Ecoutez bien vermines ! Je recherche un magicien aux cheveux écarlates et ma patience est à bout alors dites moi gentiment où chercher et vous ne subirez pas le même sort que celui-là.

A ses pieds gisait le corps inanimé de l’aubergiste. L’homme brave avait essayé de s’opposer à l’entrée des assassins et avait payé sa vaillance de sa vie. Au fond de l’auberge, une capuche sur la tête, l’alchimiste observait la scène d’un regard mitigé. Le jeune homme dont le courage n’avait d’égal que son amour du Black Fang restait silencieux et calme alors qu’autour de lui les usagers de l’auberge s’agitaient en tout sens à la recherche d’une personne à sacrifier pour leur salut.
Mais depuis quand le Fang se permettait des attaques dans des lieux publics… la politique de l’organisation avait bien changé depuis son départ…

***
Plus tôt dans la journée, Reyns avait remarqué qu’on le suivait. Il s’était montré bien moins discret dans ses déplacements lorsqu’il était avec la mage de vent et maintenant il le savait, il le sentait, le Fang avait retrouvé sa trace. Il regarda derrière lui mais rien. Sans trop d’empressement, il sortit une fiole de son sac et en pris une rasade avant de repartir à ses activités habituelles.
Il avait profité d’un convoi marchand pour rejoindre Daien et profiter de sa sécurité. Désormais, il savait que ça ne suffirait pas à les arrêter. Il prit son repas tranquillement, il marchanda avec des commerçants pour quelques ingrédients et autres épices puis il se sépara du convoi, prenant la route dune auberge que lui avait indiqué l’un des marchands.
Il fit quelques pas et alors que la carriole de marchand n’était plus en vue il sentit un impact dans son dos et s’écroula de tout son long.

- Hé bien, hé bien… il n’était pas très difficile à avoir celui là !

- Tu ne l’as pas tué au moins ? Le Maitre le veut vivant !

- Je ne pense pas ? Je vais vérifier !

- Okay, moi je vais me soulager du coup !

L’archère du Black Fang se pencha sur le corps inanimé et tâta son pouls… Rien, elle se pencha sur son visage et alors qu’elle vérifiait sa respiration l’homme ouvrit les yeux et se saisit de sa gorge alors que de sa seconde main il lui enfonçait dans le gosier un puissant somnifère.

- Comment…

- Bah ta flèche manquait de puissance, elle n’a même pas passé le cuir de ma peau. Bonne nuit !

Reyns avait surtout bu plusieurs rasade de sa potion de solidité dans la journée, dès qu’il avait repéré qu’on le suivait. Rapidement, il reprit ses affaires et se rendit à l’auberge. Là-bas, on ne tenterait pas de le tuer avant la nuit. Il serait en sécurité ou du moins c’est ce qu’il avait cru.

***

- Mais nous ne savons pas qui vous cherchez ! On n’a pas vu de magicien aux cheveux écarlates ! laissez nous tranquille !

- Mon fils est parti chercher la garde ! Alors partez !

- Et vous pensez que cela nous effraie. Je crois que nous ne sommes plus assez craints. Avant la simple mention de notre nom faisait s’évanouir les jeunes filles. Changeons de méthodes.

Il saisit une serveuse par les cheveux et la jeta au sol.

- Si tu ne te montres pas Reyns, je t’assure que je tuerais ces gens les uns après les autres.

L’alchimiste serra les dents. Il ne pouvait intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 291

Feuille de personnage
Niveau:
26/60  (26/60)
Points d\'Expérience:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Dim 18 Aoû - 22:56

Précédent : Mélior

Dans l'agitation générale, un homme se leva de sa table avec tranquillité. Revêtu d'une longue cape de voyage avec capuche rouge aux liserés d'or, il avait l'allure d'une personne de noble naissance tout à fait prompte à attirer l'attention. Il but ce qu'il restait de la boisson devant lui - un simple jus de fruit - et tourna une page de son livre nonchalamment puis reposa son verre avec patience avant de s'avancer vers les intrus.
Au nombre de cinq et armés jusqu'aux dents, la petite bande se mit à ricaner face à l'audace d'une personne seule et visiblement sans défense. Visiblement seulement.


"Retournez d'où vous venez."

Les deux plus enthousiastes dégainèrent aussitôt les épées qu'ils portaient au côté et s'avancèrent en les brandissant vers le mage. Mysti s'était placé entre eux et la femme jetée au sol, afin que celle-ci puisse se relever et s'éloigner sans crainte. Les épées touchaient déjà la peau de son cou.

Soudain, alors que rien ne le prévoyait, le bout de leurs capes prit feu, détournant complètement leur attention du jeune homme face à eux.


"Hé mais c'est quoi ça !"

D'un geste vif, le général des armées criméanes attrapa les deux bandits par la nuque et écrasa leur tête l'une contre l'autre, les assommant net. Il les enjamba ensuite et bondit sur le chef de la troupe au centre, lui décochant un magnifique direct du droit en pleine mâchoire. Surpris par la face qui émanait d'une personne à l'apparence plutôt faible, il recula sur plusieurs pas et eut à peine le temps de voir le coup de pied qui suivit en plein dans son estomac. L'un des deux sbires restants, effrayé, battit en retraite. L'autre coucha une lance qui devait tenir Mysti en respect. Il en saisit la pointe tranchante et lui fit baisser le nez vers le bas, tandis que l'autre s'échinait à la maintenir haute. Un filet de sang traça son sillage entre les doigts du chevalier pendant le face à face, jusqu'à ce que la hampe de l'arme craque brusquement. Le mage s'élança alors en avant comme un lion. Son adversaire riposta par des coups de poings hasardeux, l'un d'entre atteignit Mysti à la gorge, mais manquait de puissance du fait de son imprécision de départ. Le chevalier toussa un instant, se tint la gorge mais enchaîna avec un large coup d'épaule qui envoya l'insignifiant au sol.
L'odeur de brûlé rappela à Mysti que deux des larbins du Fang avaient la cape en feu. Il les arracha précipitamment de leurs corps et les lança en direction de ceux qui étaient encore conscients.


"Partez avant que je ne me mettre vraiment en colère, lança-t-il d'une voix glaciale."


Dernière édition par Mysti de Méline le Ven 13 Sep - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Reyns
avatarBeorc


Messages : 96

Feuille de personnage
Niveau:
17/20  (17/20)
Points d\'Expérience:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Lun 19 Aoû - 16:03

HRP: dialogue entre "*" sont des pensées donc non-audible

***


Les Fang n’étaient pas des combattants de front, Reyns le savait et se félicitait d’avoir eu la chance de tomber sur un chevalier. Celui-ci serait surement l’objet d’un assassinat sordide dans la nuit mais il ne pouvait rien y faire. Rapidement, la vie reprit dans l’auberge alors que d’autres venaient constater la mort de l’aubergiste. La nuque brisée nettement, il n’avait eu aucune chance.

- C’est fumier de Brigands ! Ami chevalier, les routes de Daien ne sont vraiment pas sure…

- Oui c’est vrai et leur prétexte de cette nuit était des plus douteux !

La serveuse ayant clamé ses mots tenait dans ses bras la femme de l’aubergiste en pleure. Les clients prenaient leurs affaires et leurs chevaux et s’empressaient de reprendre la route. Car si le nom de Black Fang n’effrayait en rien le Chevalier, les marchands savaient ce qui les attendaient à rester en ses lieux et Reyns également.
Il se fraya un chemin à côté de la veuve éplorée et jeta un regard au mort.

*C’étai toi ou moi l’ami… et je peux t’assurer qu’il valait mieux que ce soit toi.*

- Je vous présente mes sincères condoléances madame. Votre mari a fait preuve d’un grand courage, il trouvera aisément le chemin qui mène à Ashera.

Il zieuta rapidement le chevalier dont la carrure et la dégaine lui rappelait vaguement les mages et serviteurs du peuple de sa famille. Tout ce qu’il pouvait détester. Il lui fit un léger salut de la tête pour le remercier de son courage et lui montrer son respect. Sans le vouloir, il découvrit une partie de sa chevelure à la couleur si particulière mais personne ne sembla le remarquer.
Il se pencha ensuite sur les corps des deux membres du Fang et tout en leur faisant les poches, il les attacha solidement l’un à l’autre. Il aurait souhaité les égorger de suite, mais il ne pouvait se le permettre en présence d’un représentant de la justice. Il récupéra deux dagues empoisonnées ainsi que des fioles de ce même poison qui imprégnait les lames.
Puis, l’alchimiste s’en alla, laissant sur le comptoir de quoi payer la nuit qu’il n’avait point passer en ces lieux et le cheval qu’il allait voler à leur insu. Il se dirigea vers l’étable et scella un cheval en toute discrétion. Puis il le sortit par la porte arrière.

*Bon… à tous les coups ils sont restés dans le coin va falloir que j’évite les grandes routes… *

L’alchimiste prit une nouvelle rasade de sa liqueur dorée et se laissa le temps d’assimiler les effets. La tête basse, le capuchon haut sur son visage, l’alchimiste prit la route dans un silence morbide.

[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 291

Feuille de personnage
Niveau:
26/60  (26/60)
Points d\'Expérience:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Mar 20 Aoû - 0:25

Mysti avait regardé la vie reprendre presque comme si de rien n'était. Les marchands fuyaient, les rôdeurs aussi, comme si de rien n'était. Un rictus de dégoût déforma ses traits et c'est alors qu'il vit le rouge de la chevelure du mage dépasser légèrement de son vêtement. Entraîné à pister et repérer le moindre indice, il ne pouvait en manquer un si évident. Les membres du Black Fang ne recherchaient-ils pas une personne similaire ?

"Les routes de Daein n'ont jamais été sûres..."

Rapidement, il reprit son livre, il doubla la somme offerte par Reyns et murmura à l'oreille de la femme en pleurs :

"Je ne puis faire revenir votre mari mais voilà de quoi honorer sa mémoire : faites de belles funérailles, élevez vos enfants si vous en avez avec les meilleurs professeurs. Cultivez vos terres. Je prierai pour lui et le repos de son âme. Mais avant cela, il y a un autre scélérat qui mérite mon attention. Toutes mes condoléances."

Il sortit d'un pas rapide en direction de l'écurie d'où un cheval blanc monté par l'étranger sortait. L'animal s'arrêta au bout de dix pas sans raison apparente et s'obstina à y rester malgré les talonnades de son cavalier. Sans crier gare, le général des armées lui saisit la jambe et le fit basculer sur le côté si brusquement que Reyns tomba lamentablement au sol, alourdi de plus belle par la potion qui rendait sa peau plus résistante, mais fatalement plus dense et plus prompte à le précipiter au sol. Ce poids inhabituel n'échappa pas à la perception de Mysti. Au lieu de le relever par le col comme il avait prévu de le faire, il ouvrit une nouvelle page de son tome flamboyant et récita le début d'un sortilège aisément reconnaissable à voix haute. Il s'interrompit en milieu de lecture, comme une menace, et regarda le fuyard.

"Non content de laisser tuer un innocent à votre place, vous pillez des cadavres et le plus beau cheval de cette écurie. Est-ce là façon de remercier vos hôtes ? J'en doute fort. D'autant plus que cet animal est mien et n'avancera pas plus loin sans mon ordre."

Comme pour confirmer, le cheval blanc hennit brièvement et fit quelques pas en arrière, puis s'approcha de son maître pour réclamer une caresse. Mysti la lui offrit sans quitter l'inconnu du regard et son visage se ferma.

"Les Daienniens n'ont aucun scrupule ! Je vous mène à l'écart dans un endroit sûr où vous m'expliquerez pourquoi l'on vous recherche, si vous restituez tout ce que vous avez volé. Ces armes et les autres choses que vous avez rapinées seront vendues à un armurier et l'argent gracieusement donné à cette tavernière désormais veuve. Si vous refusez, je me verrais contraint d'insister. Si vous tentez de fuir, il vous en cuira. Un sortilège de ma part et tout le village pourrait bien être ameuté ici, de quoi vous rendre toute échappatoire condamnée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Reyns
avatarBeorc


Messages : 96

Feuille de personnage
Niveau:
17/20  (17/20)
Points d\'Expérience:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Mar 20 Aoû - 16:32

HRP : La chute lamentable était-elle obligatoire XD. Sachant en plus que je suis spécialisé dans le combat à main nue, je pense qu’un simple déséquilibre ne me ferait pas tomber ainsi XD

-------------

Reyns se retourna pour finir par s’asseoir. Il regarda rapidement l’état de ses mains et l’intérieur des son veston pour vérifier qu’aucune de ses fioles ne s’était brisée. Il se félicita d’avoir molletonné l’intérieur de ses poches. Il était quelque peu écorché mais rien de grave. De toute façon il ne ressentait pas la douleur pour l’instant.

- Veuillez m’excuser chevalier mais si vous pensez que cogner deux fangs l’un contre l’autre les tuerait, vous les sous-estimés réellement. Je n’ai donc pas pillé de cadavres à proprement parlé puisqu’ils étaient vivants.

* Bien que ça ne m’aurait absolument pas dérangé*

- Et franchement, remettre ces lames à un armurier serait le meilleur moyen de le tuer.

Il se releva ignorant la menace des flammes, il se savait en capacité d’encaisser un tel sort que ce soit en tant que mage noir ou qu’homme endurcie. Pour avoir durant des années appris tous les rudiments de la magie anima, il savait que sa magie noire aurait le dessus sur un homme tel que lui, bien qu’il n’avait pas l’attention de l’utiliser. D’ailleurs Reyns s’étonnait que son tome de magie ne réagisse pas à l’homme leur faisant face. Lui qui était si avide de malheur, de tristesse…

- Quant au fait que le village rapplique, Je pense que vous êtes un peu trop naïf. Avec la rumeur du Black Fang dans le coin, personne ne sortira de chez lui et ils feront bien.

A vrai dire le seul homme courageux du village avait perdu la vie dans la soirée. Comme quoi être courageux ne rapportait rien, sa veuve en ferait simplement les frais. De plus, si le Fang ne le rattrapait pas, il ferait un exemple de leur auberge. Cette femme était condamnée, ses enfants aussi. Simplement pour une témérité mal placée. Enfin avec un peu de chance, Leoni viendrait chercher les enfants. Ce n’était pas un sort plus enviable pour eux mais avec un peu de chance ils pourraient s’en sortir comme l’avait fait Reyns.

- Maintenant Chevalier, cela ne me dérange pas que tu me mettes en sécurité pour m’interroger. Mais où est la sécurité quand ceux qui me poursuivent sont le Black Fang. Hahaha leur domaine est l’ombre et qui pourrait la supprimer ? Hahaha !

Le rire de l’alchimiste était dément. La fuite était la seule solution, le Maitre ne lui laisserait aucun répit. La mort parsèmerait son chemin et Reyns ne pourrait rien contre ça. La mort ne le réjouissait pas comme semblait le sous-entendre le chevalier mais elle était inévitable.

- Alors vous m’emmenez ?

Les lumières du village s’éteignaient les unes après les autres. Il se mettait à pleuvoir. Temps idéal à l’assassinat, Reyns se sentait frémir à chaque goutte roulant sur son visage. « A cœur ouvert » se mit à frémir en résonance avec les pulsions meurtrières qui s’éveillaient dans les environs.
Une flèche se ficha dans le sol juste entre le chevalier et l’alchimiste un mot y était écrit et bien que l’on ne puisse voir le tireur dans la nuit, Reyns connaissait déjà sa prochaine cible. Dans le ruissèlement de la pluie on ne l’entendit à pas mais Reyns connaissait leur manière d’agir. Sans une hésitation, il se jeta sur le chevalier et le plaqua au niveau des côtes le projetant en arrière alors qu’une salve de flèches venait se ficher dans le dos de l’alchimiste à l’endroit même où se trouvait le mage de feu.

- Putain ça fait mal !

Reyns se releva le dos criblé de flèches et releva le chevalier d’une main.

- Si ce canasson  n’écoute que vous, dites lui de galoper !


L’alchimiste monta dessus et retira quelque flèches de son dos sans toutes les atteindre et serrant les dents à chaque fois qu’il en arrachait une.

- Partons !

Le mot écrit à l’encre dégoulinait sous la pluie rendant son message des plus lugubres.

Vous êtes déjà mort.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 291

Feuille de personnage
Niveau:
26/60  (26/60)
Points d\'Expérience:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Mar 20 Aoû - 21:33

Hrp : Je suis désolée, il a plutôt l'air d'un gringalet sur ton avatar XD Je pensais que lui tirer sur la jambe suffirait.

---

"Je ne cherchais à tuer personne..."

Le chevalier laissa l'homme à la chevelure rouge monologuer un moment, tout en l'observant. Un curieux individu qui ne semblait rien craindre et rien regretter. Il était plus résistant qu'il n'y paraissait, mais le général des armées ne savait pas dire pourquoi.

Ce ne fut que lorsqu'une volée de flèches les interrompit qu'il se rendit compte que la nuit était tombée. Évidemment au courant de la réputation du Black Fang, il avait avisé des refuges hors du village qui allaient leur servir.

Il monta derrière Reyns sur le cheval blanc mais ne le fit pas partir tout de suite. Un murmure fit naître tout à coup un paon de son tome magique. L'animal s'éleva sur les toits et éclaira la totalité des tireurs, avant de fondre sur eux en une charge furieuse. Le but de l'opération n'était pas réellement de les tuer ou de les blesser, mais voir une invocation résister à la pluie surprit hautement les envoyés du Black Fang, suffisamment pour décamper.
D'un claquement de langue, le cheval se cabra sans hennir et détala droit vers la rivière proche. Mysti en profita pour ranger le sceau magique qu'il avait sortit de sous sa chemise, hors du champ de vision de Reyns. Il guida son cheval dans la rivière et lui fit remonter le courant en sens contraire, le temps d'arriver à une grotte dont l'entrée était cachée de fougères.

Un instant plus tard, s'étant assuré que personne ne les suivait, il se tourna vers son "protégé". Il porta la main à son cœur un bref instant puis expira bruyamment.


"Ils sont en déroute... Ils ne toucheront pas les villageois ce soir..."

Répondant à la demande de sa monture, le jeune homme offrit quelques poignées de maïs en guise de quatre heures.

"Sage... Tu as été irréprochable. Maintenant, vous, dites-moi pourquoi on vous recherche. Et d'où vous vient cette résistance ?"

Sans demander l'avis de son interlocuteur, il se plaça dans son dos et retira les derniers fragments de flèches qu'aucune perle de sang n'auréolait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Reyns
avatarBeorc


Messages : 96

Feuille de personnage
Niveau:
17/20  (17/20)
Points d\'Expérience:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Mer 21 Aoû - 2:53


- Ils sont en déroute... Ils ne toucheront pas les villageois ce soir…

Reyns ne répondit rien à cette allégation, cela ne servirait à rien. Car qu’ils viennent ce soir ou un autre jour, cela ne changeait rien au fait que les jours de l’auberge était compté. Et même si ce n’était pas le Fang qui venait, un malandrin viendrait certainement dépouiller la jeune femme. Il ne fallait mieux pas être riche dans des contrées comme celle-ci. Cela n’apportait que des ennuis. M’enfin, il valait mieux pour la survie de l’alchimiste, laisser le chevalier se complaire dans son acte généreux de la soirée.

- Aïe !!! Doucement l’ami ! Ça n’a peut être pas traversé mais ça reste douloureux.

Reyns profita du répit dû à sa douleur pour fomenter une réponse plausible au chevalier. L’une des questions n’avait pas de conséquences sur la suite des événements, il commença donc par celle-là !

- C’est une simple potion. Ça rend mon cuir aussi solide que celui d’un rhinocéros ! Mais ce n’est pas infaillible et Argh…

Il serra les dents alors qu’une des flèches qu’on lui arrachait du dos avait réussit à pénétrer plus profondément que les autres. Il saignait abondamment mais ne pouvait rien faire pour arrêter l’hémorragie avant la disparition des effets de sa précédente potion. Il prit une bande de tissus dans sa sacoche ainsi qu’un onguent fait maison.

- Vous m’aidez ?

L’alchimiste retirait sa chemise pour découvrir sa plaie au niveau du flanc. Elle s’était glissée entre deux côtes et venait effleurer ses muscles finement développé. Il tendit un bout de la bande au chevalier et s’appliqua la pommade avant de s’enrouler dans le tissu avec son aide.

- Quant au fait qu’ils me recherchent, c’est parce qu’ils m’ont demandé de travailler avec eux en tant qu’alchimiste et que quand j’ai compris ce qu’était leur « activité » de fond de commerce, je me suis barré. Hors comme vous l’aurez compris… On ne s’oppose pas au Black Fang, on ne lui tient pas tête et on ne déserte pas leur rang.

Cette histoire n’était pas la sienne… mais celle d’un collègue dont il avait assisté à l’exécution. Il s’appelait…Donald, tout le monde l’appelait Don. Il n’avait pas tenu une semaine avant d’être retrouvé par la section de recherche du Fang. Le Maitre avait pris plaisir à le torturer sous leurs yeux bien qu’il n’avait rien à lui soutirer. Ce n’était qu’un exemple pour tous, une nouvelle preuve que le courage n’apportait que peine et douleur.

- Vous semblez me juger par rapport à la mort de cet aubergiste… Mais personnellement, je ne lui ai pas dit de se jeter à la gueule du loup. Je n’ai d’ailleurs demandé à personne de me couvrir ou de me cacher. Cependant, je dois bien vous avouer mais entre une mort rapide pour eux et une torture sans fin pour moi. Je trouve leur sort plus enviable.

La fin de sa phrase lui avait échappé des lèvres ainsi que le sourire narquois qui lui pendait au visage. Rapidement, il fit disparaitre ce dernier et pris un air plus concerné vis-à-vis des ses semblables. Pour Reyns, la vie de ces paysans avait moins de valeur que la sienne de toute façon. Bien sûr, il ne marchait pas sur autrui comme pouvait le faire les nobles. N’empêche que sa vie, ses connaissances, et son savoir valait bien plus que tous les péquenots mort pour lui, et il leur était bien reconnaissant.
Reyns se fustigea mentalement d’avoir eut une telle pensée. Il doutait d’ailleurs que le chevalier puisse comprendre ce point de vue mais pourtant il était sûr qu’il avait dû voir des hommes se sacrifier pour lui car eux-mêmes considérait que la vie d’un noble valait plus que la sienne.

- Et maintenant… On fait quoi ? Vous me laissez partir contre ce que j’ai pris sur les deux assassins que vous avez frappé ? Les voilà.

Reyns lança vers le sol les deux lames aiguisée qui vinrent se planter aux pieds du mage anima. Puis il lui envoya les fioles de poison.

- Faites attention à ni les briser, ni vous couper avec les lames. La mort qui en suivrait serait des plus douloureuses. J’ai participé moi-même à la conception de ces poisons. Je peux partir maintenant ?

L’air guindé, Reyns remettait sa chemise et s’apprêtait déjà à reprendre la route
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 291

Feuille de personnage
Niveau:
26/60  (26/60)
Points d\'Expérience:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Mer 21 Aoû - 18:05

Mysti n'avait rien dit et avait aidé le jeune homme repanser ses plaies plus machinalement qu'autre chose. Les siennes étaient étaient presque guéries, après plus de trois semaines de convalescence, mais rien qu'à y penser il ressentait encore la douleur du fouet, des lames, de la bataille. Et celle donnée par les crocs des Laguz.
Sa poigne serra la bande avec beaucoup trop de force lorsque Reyns avait dit préférer la mort des paysans à la sienne.


"Comment pouvez-vous proférer de telles paroles ! Une vie reste une vie, qu'elle soit noble ou de basse extraction ! On ne choisit pas sa naissance, mais on peut choisir sa mort, et cet homme avait choisi la droiture et le don de soi pour vous ! Montrez un peu plus de respect envers sa mémoire ! Je pourrais aussi bien vous occire moi-même pendant que je vous ai entre les doigts, y avez-vous songé ?"

Il acheva de nouer le bandage dans le dos du déserteur et se leva pour sortir un peu au-dehors de la caverne, sans se soucier de la pluie qui le trempait jusqu'aux os peu à peu. Il jeta un œil écœuré aux armes et aux poisons, avisant les fourreaux parfaitement adaptés pour ne pas se blesser et les fioles épaisses.

"L'eau de la rivière monte vite... Si vous voulez partir, vous devrez nager à pleine brasse et le courant vous ramènera inévitablement au gué que nous avons emprunté. Or, même à cheval, on ne peut éviter de se faire entraîner par le courant. A l'heure qu'il est, le Black doit avoir atteint la forêt. Donc, en résumé, si vous partez maintenant, vous courez vers le Black Fang et vers la mort. Libre à vous, mais cette fois je ne viendrai pas à votre secours."

Il revint à l'intérieur, essora sa cape qu'il posa sur un large rocher, dévoilant son armure particulière, puis réunit quelques branchages secs pour faire du feu.

"Je suis bien trop bon pour rester en ce pays de brutes... Marmonna-t-il."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Reyns
avatarBeorc


Messages : 96

Feuille de personnage
Niveau:
17/20  (17/20)
Points d\'Expérience:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Dim 25 Aoû - 13:19


- Je pourrais aussi bien vous occire moi-même pendant que je vous ai entre les doigts, y avez-vous songé ?

- Pour juste éclaircir un point ou plutôt simplement me répéter. Je trouve leur MORT plus enviable à une VIE de TORTURE.

Reyns n’avait pas peur de la mort,  il y songé souvent d’ailleurs. Une fiole bien dosée et elle serait aussi douce que de tomber dans les bras de Morphée. Il quitterait alors ce monde tordu, cette existence futile… Mais pour lui, la mort n’était pas envisageable... Dernier détenteur d’un secret convoité par le Maitre, il savait que sa mort ne signifiait pas le repos éternel, ni un simple enterrement. Le Fang saurait trouver les Nécromanciens compétents pour faire parler son corps vide, ils sauraient rappeler de l’au-delà ou dans le cas de Reyns des enfers l’âme déchue de l’homme. La torture de son vivant avait déjà été impitoyable envers son corps, envers son esprit. Celle de son âme serait pire il le savait. Et autant, il se sentait de résister à la douleur, de résister à la souffrance et à la cruauté du Fang de son vivant, autant, mort, il dévoilerait son secret sans hésitation. Après tout ce jour là, les vivants ne l’intéresseraient plus.
La potion qu’il avait prise se mit à perdre ses effets. La peau de l’alchimiste retrouva de l’élasticité il sentit sa plaie au flanc se résorber d’elle-même. Sa peau raidie repris une apparence plus souple révélant sur son corps des cicatrices des plus immondes. Rien de frais, que de l’ancien, pourtant la taille des lacérations pouvait faire froid dans le dos. Le pire était que l’on pouvait observer, si l’on y prêtait attention, une cible gravée au couteau qui faisait la totalité de son dos avec des chiffres notés dans chaque portion de la cible. L’alchimiste renfila sa chemise après avoir constaté la bonne guérison de sa blessure puis enfila une écharpe pour cacher la cicatrice sur sa gorge.

- L'eau de la rivière monte vite... A l'heure qu'il est, le Black doit avoir atteint la forêt. Donc, en résumé, si vous partez maintenant, vous courez vers le Black Fang et vers la mort. Libre à vous, mais cette fois je ne viendrai pas à votre secours.

*Pourtant moi je n’ai pas hésité à plonger pour me prendre la salve de flèches. Et puis c’est pas comme si tu avais agi pour me sauver… mais plutôt pour sauver cette serveuse et ses pauvres clients.* Pensa-t-il en son fort intérieur.

Le chevalier faisait preuve d’abnégation, mais Reyns avait connu plus bons encore. Une douleur lui pinça le cœur, il pensa à autre chose.
Reyns roula des épaules alors qu’un mal de crâne venait le tarauder avec violence. Il sortit de sa jacket un peu de tabac et se roula un tarot avant de le fumer affaissé contre la roche. Il n’avait pas l’intention de courir dans les bras du Fang, ni d’essayer de traverser un torrent en furie. Il avait résisté une fois à son séjour sur place, il ne souhaitait pas retenter le diable une seconde fois.

- Je suis bien trop bon pour rester en ce pays de brutes...

Reyns releva la tête à ces mots se souvenant que lui-même ne venait pas de ces terres. Il analysa rapidement le style vestimentaire du chevalier puis sa façon de parler…

- Vous êtes Criméan n’est ce pas ? Je suis déjà passer par vos terres avec une amie, c’n’était pas très joli à voir.

Il y avait rencontré Naelthan un assassin indépendant. Tout à fait sympathique si l’on faisait fie de son secteur d’activité mais il se souvenait surtout de ce village qu’il avait visité avec Ruika en réponse à une demande d’aide du maire. Ce qui avait sévit en ces lieux n’avait vraiment rien de catholique.

- Vous savez la brutalité, la cruauté est vraiment partout. En chacun de nous même en trace infime. Nous possédons tous cette violence. Une violence qui nous pousse à tuer, à faire souffrir…

Dans son sac, le tome de magie noire résonna au son de la voix de son maitre. Reyns avait vu des hommes plus meilleurs que le chevalier, s’entretuer pour une once de haine qu’ils ne pensaient pas posséder.

- J’espère qu’il va bientôt arrêter de pleuvoir.
_ ce dit-il pour lui.

Reyns n’aimait pas la pluie.
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 291

Feuille de personnage
Niveau:
26/60  (26/60)
Points d\'Expérience:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Mer 28 Aoû - 15:08

"J'ai bien entendu ce que vous avez dit et ma réponse ne diffère pas. La torture n'est pas une chose que l'on désire et je vous comprends bien lorsque vous y préférez la mort, mais tant qu'il y a de l'espoir au fond du cœur d'une personne, il y a une chance pour que quelqu'un lui vienne en aide et la délivre de son triste sort. A condition que sa vie ait été juste et dévouée au bien... C'est ce que je pense du moins. Je préfère endurer la souffrance en sachant qu'on essaiera de me sauver plutôt que de m'abandonner à la mort. J'ai encore beaucoup de choses à faire pour mon pays."

Il y a des opinions qu'il vaut mieux garder pour soi. C'est ce que pensa Mysti aussitôt après en avoir terminé.

"Vous êtes Criméan n’est ce pas ? Je suis déjà passé par vos terres avec une amie, c’n’était pas très joli à voir. Vous savez la brutalité, la cruauté est vraiment partout. En chacun de nous même en trace infime. Nous possédons tous cette violence. Une violence qui nous pousse à tuer, à faire souffrir…"

Le chevalier serra les dents, porta mécaniquement la main gauche au fourreau de verre qu'il avait laissé à Criméa pour plus de discrétion, puis détourna les yeux.

"Daein..."

C'était la seule explication que sa bouche avait bien voulu laisser sortir. Par la faute de l'armée de Daein, Criméa avait enduré deux pénibles et longues guerres à l'issue desquelles elle avait été mutilée et écrasée sans remords. Il le savait pertinemment puisqu'il faisait partie intégrante de l'armée de libération qui avait levé le joug ennemi du pays.

"Mes mots ont dépassé ma pensée, veuillez me pardonner. Vous avez raison, je suis Criméan. Je connais très bien le type de supplices qu'ont pu endurer les miens, pour y avoir été soumis moi-même. Et je sais également que lorsque le désespoir assaille un être que l'on croyait connaître, il peut changer du tout au tout pour devenir le traître qui demain vous poignardera dans le dos. Néanmoins, j'ai voulu croire que chacun pouvait dompter sa part d'obscurité, que Daein n'était pas une nation unie dans le seul élan qui a ravagé Criméa, et que dans ses rangs se comptaient des innombrables personnes qui se sont senties obligées ou forcées de participer aux massacres, mais qui n'y ont pris aucun goût. Je répugne à ôter la vie mais je l'ai pourtant déjà fait, parfois sans pitié, parfois empli de haine, mais toujours, en fin de compte, avec le dégoût le plus profond de cette face de ma personnalité. C'est pour cela que je suis venu seul ici, sans compagnons."


Je pensais que le monde aurait changé


Il se signa par trois fois avant de réciter une ancienne prière à voix basse :

Ô Ashera, déesse Justice, guide notre bras pour pourfendre le tyran et laver de son sang le déshonneur.
Ô Yune, déesse de sang, oppose-lui la fureur nécessaire à l'expression de la liberté.
Ô toute-puissante Ashunera, Équilibre primordial, veille sur nous et sur nos enfants après nous, afin qu'ils vivent longtemps et dans le meilleur monde possible.

Loués soient vos noms !

Un frisson lui parcourut l'échine, le long du dos, le long de la cicatrice qui gravait à jamais en son esprit les terribles souvenirs de la bataille des deux frontières. La barbarie des deux frontières. La magie noire appelait la magie noire. Il regarda le sac de Reyns d'un air accusateur, puis son propriétaire.


"Vous avez vu juste concernant mon pays. A mon tour. Vous êtes un mage noir n'est-ce pas ? Le Black Fang, cet appel à la mort et à la souffrance qui provient de votre bagage. Je connais trop bien cette vibration pour l'ignorer... Je vous saurai gré d'éloigner ce qui l'émet de moi. Je ne tiens pas à être soumis à mes pulsions les plus sombres alors qu'une troupe armée nous poursuit. A moins que vous ne soyez des leurs et cherchiez à me piéger, mais vous auriez pu le faire bien avant et je vous pense plus habile que cela pour manquer pareille occasion."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Reyns
avatarBeorc


Messages : 96

Feuille de personnage
Niveau:
17/20  (17/20)
Points d\'Expérience:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Ven 30 Aoû - 17:24


Son discours était beau, son discours était juste… pourtant il glissa sur les oreilles de l’alchimiste comme le vent glisse sur les feuilles. Il n’avait pas de désintérêt pour la personne bien au contraire, maintenant qu’il était grand rencontrer quelqu’un de semblable aux membres de sa famille lui donnait à réfléchir.

*Je préfère endurer la souffrance en sachant qu'on essaiera de me sauver plutôt que de m'abandonner à la mort. J'ai encore beaucoup de choses à faire pour mon pays.*

Peut être que son problème se trouvait là… s’il se refaisait capturer personne ne viendrait le chercher Leoni avait trop à y perdre, Ruika pas assez à y gagner et maintenant qu’il y pensait, c’était certainement les seules êtres qu’il pouvait considérer comme des amis. Quant à ce qu’il pouvait faire pour son pays, cela relevait de l’impossible… il devait survivre éternellement jusqu’à ce qu’il trouve quelqu’un capable de détruire son corps et son âme pour sceller à jamais le secret de la destruction des peuples.

- Néanmoins, j'ai voulu croire que chacun pouvait dompter sa part d'obscurité…

Reyns reteint un petit rire à cette phrase alors qu’ « A cœur ouvert » semblait se réveiller à ces mots. Comme si on lui demandait de faire ses preuves, le bouquin émit une aura sombre que Reyns ne connaissait que trop bien alors que celle-ci commençait déjà à l’envahir.

- L’obscurité existe en chacun de nous et si certain natifs de Daien n’ont pas pris plaisir à cette guerre, d’autres de Criméa se pâmaient de leurs exploits sans vergogne._
chuchota-t-il pour lui-même.

L’un de ses yeux était devenu légèrement rouge.

-Vous êtes un mage noir n'est-ce pas ? Le Black Fang, cet appel à la mort et à la souffrance qui provient de votre bagage. Je connais trop bien cette vibration pour l'ignorer... Je vous saurai gré d'éloigner ce qui l'émet de moi.

- Au vous parlez de lui ?
_ Reyns sortit de sa sacoche le bouquin de magie noir dont les gravures luisaient de manière presque envoutante _ Ne vous inquiétez pas, il voudrait bien faire de vous sa victime mais hélas il ne peut rien faire seul. N’est-ce pas ?

Une pulsion maléfique répondit à sa provocation alors que tel un dément, Reyns répondit au bouquin d’un air taquin.

- Oubli, j’ai pris tellement de drogue que toutes tentatives de ta part pour m’atteindre sera vaine l’ami ! Voyez-vous chevalier, ce bouquin de malheur m’a été offert par le Black Fang alors que je n’étais qu’un jeune alchimiste de 15 ans à la recherche d’une identité. On sait tout de suite bien entendu et on a fait plein de choses ensemble. Saviez-vous qu’une bonne colère de temps en temps, révéler ses sentiments profonds pouvaient aider une personne à se sentir mieux ? Moi ça m’a surpris la première fois mais avec de la magie noire je pouvais faire le bien d’une manière différente de vous, chevalier.

Alors qu’on l’avait forcé à apprendre les arcanes d’anima par cœur,  alors qu’on l’avait frappé à coup de canne pour faire entrer en lui les formules de soin des moines, ce bouquin lui avait offert une voie tellement plus simple, tellement plus aisée…Combien de personnes avait-il pu aider par cet magie, il ne les compté plus.

- Puis un jour, il m’a trompé, ils m’ont tous trompé et alors…

*J’ai empoisonné toute ma famille par ce mal et ils se sont tous entretués car derrière toute la bonté de leurs actes il y avait cette haine de l’être humain qui jamais ne change, qui toujours ne sera voué qu’à la destruction.*

- Je m’en suis débarrassé, je l’ai éloigné de moi. Mais après un an de pur bonheur sans le poids de sa malveillance sur les épaules, il m’est revenu et non sans avoir créé le chaos sur son chemin.

Reyns ne voulait pas rentrer dans les détails mais alors qu’ « A cœur ouvert » lui était revenu par le biais d’un massacre en Begnon, celui-ci lui avait fait la joie de lui transmettre son aventure d’un an loin de l’alchimiste, à travers les rêves de ce dernier. Les meurtres, la perversion qu’il avait engendrée sur son chemin il les avait imprégnés dans l’esprit du mage, lui faisant ressentir toute la culpabilité de l’avoir un jour balancé dans une rivière. L’alchimiste s’était alors décidé à le garder au détriment de son existence, de sa joie, de sa vie, pour que plus jamais personne n’ai à subir son pouvoir.

- Bref je sais que sa proximité peut être importune, mais je vous assure que dès que la pluie se sera calmée, je partirais aussi loin que mes jambes me le permettront. Pour le moment, je vous propose de dormir car de toute façon si l’un d’entre eux approche, mon cher ami que voilà se fera un plaisir de nous prévenir. Les assassins ne peuvent pas lui cacher leur envie de meurtre et il en est très friand.

Reyns s’allongea, toujours sa cigarette à la main et posa sa tête sur le tome de magie par provocation envers l’objet dont il savait être protégé pour les quelques heures à venir. Il termina sa cigarette et souffla la fumée avec soulagement. Ce devrait être une nuit agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 291

Feuille de personnage
Niveau:
26/60  (26/60)
Points d\'Expérience:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Ven 30 Aoû - 18:20

A la seconde précise où son regard rencontra l'ouvrage démoniaque, Mysti sentit un profond malaise s'insinuer en lui. Une sorte de vertige puissant qui lui donnait la nausée. Tandis que Reyns monologuait, comme plongé dans la récitation d'une poésie maintes fois répétée, le général eut la douloureuse impression que la magie noire contenue en lui, celle qui avait scellé son bras et son épée, cherchait à s'en rapprocher.

Cet homme était dément ! Cohabiter ainsi avec une magie si nuisible ! Et il semblait communier avec son objet comme s'il s'occupait d'un animal familier, sans paraître plus dérangé que s'il lavait du linge ou préparait un repas. Le jeune général connaissait cette sensation, lui-même la développait autant que faire se peut avec ses propres arcanes. Mais le feu et les éléments naturels n'avaient pas, eux, vocation à envahir l'âme de leur propriétaire.

Dormir ? Comment pouvait-il diable dormir avec cette présence à côté de lui ? Le chevalier suffoquait presque d'y être confronté.


"Rangez-le... Éloignez-le... Éloignez-le ! Par Yune je vous en conjure mettez cette chose hors de ma vue !"

La cicatrice appelait le livre. Le livre répondait à la cicatrice. La douleur devenait cinglante. Comme si cela pouvait atténuer le mal, Mysti posa sa main gauche sur son flanc droit, aussi loin que possible dans le dos.

Tout à coup, plusieurs dizaines de sabots firent trembler le sol non loin d'eux. Le Black Fang cherchait des traces. Si la terre était l'alliée du Criméan, elle porterait encore les traces de sa propre jument, passée par là quelques minutes plus tôt. Il fallait espérer que la pluie n'en ferait pas qu'à sa tête.

Le museau doux de sa monture vint apaiser les pensées les pensées du mage anima. Mysti ne dit rien mais laissa ses pensées se focaliser sur les caresses qu'il lui prodigua en retour. Son regard se posa une nouvelle fois sur le mage noir face à lui.


"Comment supportez-vous cette emprise... ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Reyns
avatarBeorc


Messages : 96

Feuille de personnage
Niveau:
17/20  (17/20)
Points d\'Expérience:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Mar 3 Sep - 14:53

- Rangez-le... Éloignez-le... Éloignez-le ! Par Yune je vous en conjure mettez cette chose hors de ma vue !...Comment supportez-vous cette emprise... ?

Reyns retira son bouquin et le remis dans sa sacoche alors qu’il se relevait à l’entente des martellements de sabots ennemis. Le Fang se rapprochait de lui dangereusement.

- Pour tout vous dire… j’utilise la drogue. Ainsi l’influence est diminuée autant que mes capacités intellectuelles. En fait, plus je me rends bête et inapte à la magie, moins « A cœur ouvert » a d’impact sur moi. En plus, mes souvenirs sont tellement brouillés qu’il ne peut pas les utiliser pour me nuire.

Sortant une petite poignée de feuilles, il commença à la rouler.

- Si vous le souhaitez je vous en passe mais ça risque d’amoindrir vos aptitudes magiques pour au moins deux bonnes heures.

Reyns posa la roulée sur le coté ne l’incitant pas à la prendre mais lui signifiant clairement qu’elle était pour lui. Puis il se releva pour regarder rapidement par l’entrée, la pluie semblait se calmer…Il s’approcha de l’ouverture pour jeter un œil et ne comprit que trop tard son erreur. Rentrant sa tête rapidement, il espéra de toutes ses forces que l’archer à une centaine de mètres ne l’avait pas vu. Mais hélas l’excitation d’ « A cœur ouvert » dans sa sacoche lui signifiait le contraire. Le tome maléfique voulait sévir, il voulait s’imprégner de tous les sentiments de ces personnes si avides de meurtre. Il voulait se noyer dedans, se repaitre de tout ses sentiments caché ou non…
Reyns sentit la vague de magie noire l’envahir et la repoussa aisément comme on repousse un enfant trop demandeur. Chuchotant, il s’adressa au Chevalier.

- Ils sont juste devant notre cachette mais je pense qu’ils ne…

Une flèche enflammée lui rasant le bout du nez vint mettre fin à sa réflexion… Ils l’avaient complètement vu et en plus ils avaient profité de son espoir pour encercler la sortie de leur grotte…

- C’est terminé pour toi Fang ! T’es complètement encerclé. Rend-toi sans faire d’esclandre.

Très bas l’alchimiste s’adressa au chevalier.

- Je vous conseille de prendre cette cigarette car si je dois avoir recours à cette magie que je déteste, vous serez touché aussi, mais cela vous aidera à supporter les effets…

Puis, il répondit à l’appel du criminel en lui lançant une fiole explosive.
La déflagration fut stupéfiante pour un si petit objet et pendant un court instant, le mage noir pu repérer ses prédateurs. Deux disciples se cachaient dans les arbres, dagues aux poings et l’alchimiste ne connaissait que trop bien le poison qu’ils utilisaient ayant participé grandement à sa réalisation. L’archère était un peu plus en retrait, elle n’avait pas encore tiré mais il savait qu’elle ne tarderait pas à lui rendre la monnaie de sa pièce. Il avait aussi repéré deux autres personnes mais ne saurait identifier quelle type d’arme ils utilisaient.

- Est-ce que j’en ai touché un ?

- Batard je vais te trancher ta petite tête !!!

- Ça ne répond pas à ma question…

Une flèche fusa à travers la grotte et l’alchimiste s’empressa de descendre deux gorgées de sa liqueur dorée. Il sentit sa peau se renforcer, ses traits se tirer quelque peu et puis plus rien. Il se sentait bien. Bien qu’il savait que son corps ne supporterait pas plus de drogues. Hors… Ils arrivaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 291

Feuille de personnage
Niveau:
26/60  (26/60)
Points d\'Expérience:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Mar 3 Sep - 15:31

Le cours des événements accéléra si vite que Mysti eut à peine le temps de reprendre ses esprits une fois la tome rangé. Une demi-douzaine de personnes avaient repéré leur position malgré les multiples préalables précautions qu'il avait prises...

"Par le feu sacré ! Comment ont-ils su où nous étions ?!?"

Plusieurs traits fusèrent, ainsi qu'une explosion puissante qui semèrent le chaos dans les rangs. Reprenant derechef ses réflexes de militaire, Mysti enfila sa cape, ramassa les deux fioles de poison à côté de la dague volées par Reyns plus tôt, puis grimpa sur sa monture.

"Aussi doués soient-ils, ils ne s'attendront pas à me voir, avec leur poison, et les ondulations de ma cape vont brouiller leur champ de tir ! Je tente une sortie, prenez-les à revers !"

Sans attendre, le mage posa une main sur le sceau cousu, glissé entre deux plates d'armure, puis se mit à chuchoter une incantation de son tome de feu. Lorsqu'il fit cabrer sa jument, un guépard enflammé surgit de l'ouvrage et courut à ses côtés. L'effet de surprise, même s'il n'était pas maximal, fonctionna : l'invocation prit de l'avance, progressant au fond de la rivière et attirant les regards de surprise. Le général sortit derrière lui, projetant d'innombrables gouttelettes d'eau avec le bruit tonitruant des sabots qui pénétraient le bruit de la rivière pour partenaire. Il fit prendre le chemin de la berge aussi tôt que possible à sa bête tout en récitant une seconde formule.
Le peu de forêt encore sec prit feu sur les traces du guépard, ainsi que la cape de l'un des malfrats qui avaient changé de cible. Il dégringola à découvert, donnant à Reyns l'opportunité de l'achever.
Mysti rencontra un des tueurs embusqués. Il reconnut aussitôt la forme de la dague empoisonnée qu'il tenait en main et, dans un geste qu'on aurait dit plus théâtral que défensif, il cabra sa monture, rabattit sa cape devant son visage avant de lancer une fiole de poison à dix pas devant lui. Sans même se retourner pour voir le résultat, il fit demi-tour, priant de toutes ses forces que les vapeurs mortelles n'avaient pas atteint la jument à sa place.

Deux ennemis étaient donc déjà hors course lorsqu'une flèche atteignit le chevalier à l'épaule. Il dut faire un considérable effort de concentration pour achever son sortilège au lieu de hurler de douleur. Une flamme droite, sans forme prédéfinie, piqua à travers les obstacles jusqu'à l'archère.


*J'espère qu'il aura eu le temps de sortir de cette fichue grotte...*

Le jeune homme voulut risquer un coup d’œil en arrière, mais le manche d'un javelot lancé de côté lui cogna la tête, manqua de peu de le désarçonner et le dissuada de retenter l'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
Reyns
avatarBeorc


Messages : 96

Feuille de personnage
Niveau:
17/20  (17/20)
Points d\'Expérience:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Jeu 12 Sep - 17:29



Reyns attendit dans le silence de la grotte alors qu’à l’extérieur, le combat faisait rage. Il sentait bouillir la fureur de son tome de magie, faisant échos à son sang. Pourtant il se contrôla. Il n’était pas homme à prendre des risques inutiles, si le chevalier voulait donner sa vie, qu’il le fasse. Reyns savait que la sienne était trop précieuse au jour d’aujourd’hui. Il attendit quelques secondes que les bruits de combat s’éloignent et il se mit en marche. Sans un regard pour le mage de feu, l’alchimiste s’enfonça dans la forêt à l’opposé de la bataille.
Son pas était rapide et expert. Il était devenu bon dans la fuite et il avait su s’habitué à la forêt et ses refuges boisées. Mais les traqueurs du Fang étaient meilleurs que lui.

- Alors le rouquin, on fuit ?

- Oui j’essaie du moins.

L’homme encapuchonné avait su se fondre dans les ténèbres de la forêt et plus éloigné que les autres, l’alchimiste n’avait pas su le repérer.

- Alors on se la joue comment, combat à mort ou capture en douceur ?

Reyns saisit une fiole pour répondre, l’homme sourit. Sans une hésitation, l’assassin se jeta sur sa proie alors que l’alchimiste restait immobile se concentrant sur le bon timing… Là ! sa cible à quelques mètres, il projeta la fiole de toutes ses forces mais l’assassin anticipa le mouvement et esquiva d’un saut sur le coté.

- Tu m’as loupé l’ami.

Reyns prit un air défait alors que le pion du Fang le narguait sans se rendre compte que l’arbre derrière lui s’abattait en sa direction. Entendant le bruit des branches se briser, l’assassin ne comprit que trop tard que la fiole d’acide qu’avait lancé l’alchimiste ne le visait pas mais n’était qu’une diversion pour l’amener à l’endroit précis où il s’était jeté.
D’un saut salvateur, l’assassin avait évité l’écrasement par le tronc, cependant, il se retrouvait écrasé sous les branches, incapable de bouger. Serein, l’alchimiste se dirigea vers lui l’air triomphant et le dévisagea quelques secondes.

- Ne sais-tu point que mon mentor est la reine des manipulatrices ? Dame Leoni m’a appris beaucoup de chose l’ami.

Celui-ci lui cracha au visage alors qu’il venait de briser sa capsule de poison entre ces dents. Reyns s’essuya d’un revers de la main et regarda l’assassin mourir sans sourciller.

- Si tu pensais m’emporter avec toi en me crachant ton poison au visage sache que je suis celui qui l’ai inventé crétin.

Reyns prit une fiole d’antipoison et rapidement ce qu’il pouvait sur le corps du mort mais ne s’attarda pas sachant pertinemment que le bruit de l’arbre s’écroulant rameuterait du monde dans sa direction.
Soudain, il entendit un convoi plus loin sur la route. S’ils avaient des chevaux, ce son était celui de sa salvation. L’alchimiste se précipita dans cette direction, espérant que le chevalier les retienne assez longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 291

Feuille de personnage
Niveau:
26/60  (26/60)
Points d\'Expérience:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   Jeu 12 Sep - 23:58

Les invocations de flammes s'éteignirent peu à peu, dans l'ordre où elles étaient apparues pour celles qui duraient plusieurs minutes. Mysti avait dépensé beaucoup d'énergie, et sans l'aide précieuse de sa jument il serait incapable de se mouvoir. La bête était intelligente et empruntait les chemins les moins fatigants, tandis que son maître projetaient tout ce qu'il pouvait sur ces assaillants : branchages arrachés au vol, flèches cassées, sortilèges... Il repéra un obstacle incontournable par la bande et y jeta la seconde fiole de poison en sa possession. Le nuage de poison fit mouche et abattit deux imprudents de plus, tandis que trois autres purent éviter la mort grâce à une vive absorption de ce qui semblait être l'antidote.
Son épaule rougie le brûlait, mais il ignora la douleur et se concentra sur la dernière page qu'il pourrait consumer aujourd'hui, lorsque tout à coup la monture se cabra devant la pente d'une vertigineuse falaise surplombant de plus de cinq cents mètres un fleuve profond et des rapides. La jument parvint à faire un quart de tour, se retrouvant de profil pour les tireurs du Black Fang, Mysti de même. Une dernière flèche atteignit son armure en pleine poitrine. Le tir était bénin mais suffisamment rapproché pour lui faire déchausser un étrier, basculer sur le côté puis tomber dans le vide, ne se raccrochant qu'à la bride.


Par malheur la jument n'avait pas reposé les pattes à terre et fut entraînée à son tour dans une chute impressionnante.


"Elinciaaaaaaa"

Le magistral "plouf" qui aurait dû retentir fut étouffé dans le fracas du torrent tandis que les deux fuyards coulaient à pic et se faisaient entraîner vers les rochers tranchants de la gorge dans laquelle ils venaient de s'engouffrer. Les hommes du Black Fang mirent pieds à terre et s'approchèrent : aucun corps, aucune traînée de sang. Comme s'il ne s'était rien passé. Pouvait-on survivre à pareille chute ? C'était impensable, mais par précaution ils décidèrent de suivre le cours du fleuve jusqu'à des eaux plus calmes où, peut-être, le mage et son cheval échoueraient, démembrés comme deux poupées dont les fils auraient été coupés. Quant à l'autre fugitif, le rouquin déserteur, il le retrouveraient tôt ou tard.


Comme ils l'avaient toujours fait.


FIN

Suivant : Begnion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le courage possède plusieurs facettes [PV: Mysti]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» énigme
» Qui joue d'un ou de plusieurs instruments...
» Les 7 facettes de L'oracle
» wyclef a-t-il le courage d'un revolutionnaire?
» Problèmes d'affichage du dinosaure (plusieurs images) [OK]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Tellius :: 

Daein

 :: Lieux Divers
-