AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le retour à Daien [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarBeorc


Messages : 17

MessageSujet: Le retour à Daien [libre]   Dim 11 Aoû - 14:05

Ma première pensée depuis mon "échappatoire", fut de rassembler ma famille, mais je ne pouvais pas m'empêcher de retourner à mon ancienne habitation, par nostalgie, je suppose. J'y ai mis un certains temps pour y retourner mais j'y suis désormais.
Des pensées me viennent, ou plutôt des souvenirs qui étaient enterrées par les cendres de la ferme. Ils n'y restaient plus rien, personne ne voulant de ces terres, la nature avait repris le dessus.
Malgré ma tristesse intérieure, je ne pleurs pas, je regarde ce lieu avec un sourire nostalgique, me rappelant de grand moment familiale.
Puis les souvenirs cessent de venir pour laisser place aux questions tel que : "que sont-elles devenues ? Leurs acheteurs s'occupaient-ils bien d'elles ?" Ou "Sont-elles mortes suit aux coups et blessures ?" Tant de question me taraudait.
Je m'approche de noter ancienne demeure, m'obligeant à penser qu'un jour ce lieu redeviendra ce qu'il était. Je pensai bien que ma famille serait différence, si elle est toujours vivante, mais je voulais la rassembler ici même. Je me dis qu'avec mes nouveaux talents, je pourrai les défendre, contrairement à ce jour maudit ou je n'avais pas bougé.
La tristesse revenait, je m'apitoies sur mon sort, disant que c'était ma faute, que j'aurai dû agir. Même si, vu l'âge que j'avais, je n'aurais rien pu faire, j'aurai dû essayer quelque chose. Yune m'aurait aidé ! Ou m'aurait laissé mourir en se moquant de moi ...
Je regarde mes livres de sorts, je les feuillètes, cherchant sans doute du réconfort dans ces manuels magiques, mais bien sur, c'était en vain.
Puis je secoue la tête, cherchant à virer toute nostalgie, en me répétant sans cesse la phrase de la propagande des mages.
L'idée semblait marcher, car je me relève, m'obligeant à regarder vers l'avant, non vers l'arrière. Je les libèrerai, je les ramènerai ici même !


"Par Yune, Les Elbans seront libre, et s'il le faut, je ferai couler le sang d'autrui !"


Dernière édition par Jaarhone Elban le Sam 24 Aoû - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruika
avatarLaguz


Messages : 128
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
2/20  (2/20)
Points d\'Expérience:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Le retour à Daien [libre]   Dim 11 Aoû - 19:45


Ruika marchait sur les terres de Daein, accessible, à la merci du monde qui l’entourait. Elle avait abandonné la sécurité du ciel et la compagnie des nuages pour se rapprocher de la terre qui avait accueilli les pas de sa mère. Elle avançait doucement, un pas après l’autre alors que par moment son genou lui faisait défaut. Ce cas là ne se présentait pas quand elle volait au dessus des nuages ou qu’un ami était là pour la soutenir. Elle n’aurait peut être pas dû planter Reyns ainsi. Cependant, elle avait trop longtemps ignoré la résurrection de sa mère. Lors de son retour à Pheonicis un soldat lui avait signifié que Dame Yoi avait quitté le pays pour se rendre sur les terres des humains.
Toute sa vie, la jeune fille avait tout fait pour fuir les pays Beorcs, elle ne comprenait pas pourquoi sa mère aurait voulu le joindre. Maintenant, elle craignait qu’elle ne se soit faite capturer, tuer ou peut être même … peut être qu’elle se serait simplement suicidée en terre Beorc.

Ses pensées la menèrent jusqu’à un lieu désolé où une maison avait dû exister il y a quelques années. Des débris, des cendres mais surtout des plantes, de la mousse. La nature avait repris ses droits sur ce lieu désolé. Elle posa une main sur la pierre, elle exprimait une tristesse que seule une Laguz pouvait comprendre.
Soudain, elle entendit un bruit. Elle prit son bouquin dans la main et récita la formule alors qu’en une simple impulsion, la jeune mage prenait de la hauteur et se cacher à l’abri des arbres. Un homme encapé se présenta alors. Elle ne pouvait distinguer son visage mais elle sentait quelque chose en lui de semblable à Reyns… Un mage noir.

La jeune fille se mit à trembler légèrement. Elle ne s’était plus trouver en face d’humain depuis le rouquin et même si elle savait qu’elle n’avait plus à les craindre… elle ne pouvait empêcher son corps de réagir ainsi. Cependant, quelques choses de différents agiter ses tremblements, une certaine excitation.

- Qui… Qui va là ?!?

La jeune fille debout et tenant son tome de magie à la main surplombait le mage noir. Elle n’avait qu’à se montrer plus rapide que lui s’il se montrait agressif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 17

MessageSujet: Re: Le retour à Daien [libre]   Dim 11 Aoû - 21:13

Je lève la tête en regardant dans la direction de la question. Une personne semblait être caché à l'abris. En entendant le ton utilisé, j'en déduis qu'il s'agit d'une femme et vu l'hésitation, j'en doute qu'elle souhaite se battre.Je me courbe d'une révérence, même si je ne la voyais pas, cassant ainsi toute l'ambiance solitaire et sombre que je m'avais imposé. Mes soucis ne regardent que moi bien sur.

"Bonjour, mademoiselle. Vous pouvez vous montrer, ces ruines qu'étaient ma demeure lorsque je n'étais qu'un faible enfant ne cache que moi-même.

Je range mon flux et lève les mains afin de montrer mon inoffensivité. J'agissais naïvement mais je ne doutais en aucun cas de mes capacités à tuer. Même si je ne sens aucune menace envers sa seule phrase, je reste sur mes gardes. User de la naïveté pour voir son ennemi est une solution très peu utiliser, surtout lorsque l'on porte un masque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruika
avatarLaguz


Messages : 128
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
2/20  (2/20)
Points d\'Expérience:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Le retour à Daien [libre]   Lun 19 Aoû - 17:03


Ruika hésita à se montrer. Mais maintenant qu’elle lui avait parlé, elle ne pouvait pas simplement partir par la voix des airs et l’ignorer complètement. Elle se mit debout et d’un simple saut elle se mit en sustentation dans les airs à une portée suffisante de l’humain. Elle décrivit quelques cercles autour de lui sans oser redescendre sur le plancher des vaches.

- Alors c’est votre ancienne demeure… vous avez dû l’abandonner bien longtemps pour qu’elle tombe ainsi en décrépitude.

La mage jeta un regard sur les ruines sous ses pieds, essayant de deviner ce qui avait pu se passer. La pierre était remplie de souvenir et l’homme semblait pour sa part emplie d’une certaine tristesse. Elle se posa sur le toit de la demeure dont un morceau de tuile se détacha.

- Sans vouloir me montrer intrusive… qu’est-il arrivé à votre chez vous ? N’en n’ayant plus moi-même peut être serais-je en mesure de partager votre histoire.

La jeune femme repensa à ses parents et à leur déception alors qu’elle partait de chez elle à 13 ans pour ne plus jamais revenir. Elle s’assit une main dans sa sacoche et sur son livre de sort et resta attentive au moindre des mouvements de son vis-à-vis. Une certaine méfiance tannait la jeune fille.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 17

MessageSujet: Re: Le retour à Daien [libre]   Mar 20 Aoû - 17:49

Je vois enfin la personne qui me parle. Une belle jeune femme, volante et visiblement magicienne dans l'arcanes aérien. Après cet examen pas si rapide, je hoche la tête.
Face à elle, je me sens petit et insignifiant, est-ce pour cela que je me montre si gentil ? Car il existe d'autre façon d'amadouer les gens, mais bon.
Non. Non, c'est idiot, j'avais déjà commencé mes "coups de bluffs" avant qu'elle se montre. D'ailleurs c'est peut-être grâce à ceci qu'elle s'est montré. Qui sait ? Je doute qu'elle le sache elle-même.


"Je pourrais vous raconter l'histoire de cette pauvre ferme, ainsi que de ma famille, si seulement elle peut vous intéressez. Mais la distance entre nous montre à quel point vous êtes hésitante à ma vue. Si vous le désirez, je peux me séparer, le temps du dialogue, de tous mes objets qui ressemblerait à un danger à mes yeux.
Je suis sur que nous pourrions avoir de noble discutions à se partager. Descendez donc et ainsi je vous révélerai la tragédie qui est tombé sur ma famille.


Je me plie d'une courbette, en espérant être assez aimable pour eux. Ne connaissant rien, la politesse et un côté noble semble être de rigueur. C'est pour cela que je pose, près d'un mur, mon tome de flux ainsi que mon couteau, seul outil pour manger que j'ai. Je recule de quelque pas, pour lui prouver réellement que je suis inoffensif.
Malgré tout, je garde mon second flux sur moi, elle n'a pas confiance en moi, alors je n'ai pas plus confiance en elle. Bien sur, tout ce que je souhaite c'est retrouver avoir un peu de gaieté en ces lieux, je pense plus à mourir qu'à me battre ici. Bien que les morts soient peu nombreuses, elles le sont que trop à mon goût. Mon père et mon chien résident en ces lieux pour l'éternité, certainement sous les débris de la maison. Je devrais d'ailleurs dire une prière afin qu'Yune les prenne dans ces bras.
Je leur donnerai une sépulture, une fois que j'aurai fini avec cette demoiselle. Ils ont déjà vécu un bon bout de temps sous ces débris, un peu plus ou non, ne changera rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruika
avatarLaguz


Messages : 128
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
2/20  (2/20)
Points d\'Expérience:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Le retour à Daien [libre]   Dim 25 Aoû - 13:43


Ruika se méfit, Ruika le regarde de haut. Pourtant, elle ne se sent pas menacer et cherche à prouver que désormais elle peut affronter les hommes sans crainte. Quittant son perchoir, elle avance vers le mage noir d’un pas aérien et vient se poser à quelques mètres de lui. Son cœur bat, les poils de sa peau s’hérisse alors que d’un pas en avant elle réduit la distance qui les sépare.
Elle jette un regard sur le tome de magie et le couteau de l’humain et hésite à faire de même. Mais elle y renonce. Elle ne voulait pas se débarrasser de ces dix lames d’acier, ni même se séparer de l’un de ces tomes de magie. Par geste de bonne foi, elle laissa tout de même tomber son tome de tonnerre. Elle ne le maitrisait que moyennement et ne pensait pas qu’il serait d’un grand secours dans le cas présent.

- Je pense qu’une distance de deux pas est raisonnable pour entamer une NOBLE conversation. Je me nomme Ruika Yoi, je suis originaire de Criméa.

La jeune femme sentait des sueurs froides lui descendre dans le dos. Elle réussissait à contenir sa peur sur son visage mais elle pouvait transparaître dans certains éléments de sa posture un peu sur la défensive, la transpiration plus que présente,…

- En passant par votre demeure, je me suis arrêtée pour en détailler les décombre. Je suppose à la vue de ces ruines… enfin je veux dire des reste de votre maison que vous avez dû partir bien longtemps.

Ruika qui avait quitté les siens pour une dizaine d’année avait retrouvé son manoir dans un état similaire. Peut être était-ce cette similitude qui avait attiré son attention en premier lieu. Elle ne saurait dire. Elle ne saurait l’expliquer.
Elle leva son regard vers celui de l’homme masqué et l’incita à raconter son histoire d’un geste de la main agréable. Elle sortit également de sa sacoche une collation pour que cette conversation prenne des allures plus amicales. Ses mains tremblaient quelque peu, mais la Laguz savait qu’elle pouvait affronter ses peurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 17

MessageSujet: Re: Le retour à Daien [libre]   Dim 25 Aoû - 18:56

Visiblement mon coup à fonctionner, elle est descendue. Je pense que si un jour, je devais lui montrer mon visage, elle me découperait avec ses sorts et s'en irait en hurlant "au monstre". Et je dis bien "Au monstre" car pour moi les Laguz ne sont pas des monstres ....
Je regarde ma demeure, essayant de me remémorer un maximum de détail et je m'élance.


"Pour commencer, mademoiselle Yoi, que ma famille n'a rien de noble, pas plus que l'histoire que je vais vous conter.
Les Elbans, tel est mon nom de famille, n'étaient que des paysans sans plus de valeur que cela, vivant de leur culture qu'il vendaient à des prix intéressant sans être provocateurs pour nos concurrents. Nous vendions de la nourriture non digne des nobles de Daien mais ce n'était pas non plus de la mauvais qualité.
Malheureusement, ma chère famille fut attaqué par des pillards. Ses gredins sont venus se régaler de la récolte mais également des femmes. Je sous-entends bien sur de ma pauvre mère et de mes soeurs.
Ils ont brûlé cette maison en passant que notre moral allait encore plus s'abaisser, mais je sentais en ma famille cette crainte, cette insécurité. Je n'ai rien pu faire, j'étais trop jeune bien sur et je ne connaissais alors rien à la magie.
Ils ont enlevé et vendu ma famille à divers personnes lors d'une vente au marché noir, en laissant cette demeure mourir et faire revivre la nature ici-même."


Je me tais, submergé à nouveau des souvenirs hantant ses lieux, mais je réussis à détourner le regard pour admirer la vue de la demoiselle.

"Mais si je puis me permettre, à mon tour : qu'est-ce qu'une noble, tel que vous me semblez être, de Criméa vient faire dans ce lieu de désolation ? Mon ancienne demeure aurait-elle fait un choc émotionnel en vous également ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruika
avatarLaguz


Messages : 128
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
2/20  (2/20)
Points d\'Expérience:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Le retour à Daien [libre]   Mer 4 Sep - 6:53


Ruika avait écouté le Beorc avec attention bien qu’elle ne pouvait réprimer quelques frissons dans le bah de son dos. Quand il parla de Criméa, elle se souvint de son premier et dernier jour à Mélior. Elle avait détruit la place de la fontaine apportant bourrasque et désolation le jour du festival de danse. Ce jour là, elle avait peut être même tué des gens, elle ne se souvenait plus, elle n’avait pas considéré ce point dans sa fuite. Quant à son histoire, elle ressemblait à la sienne. Enlevée par des pirates à l’âge de 14 ans, elle avait été esclave de leur capitaine pendant bien des années. Et son jeune frère n’avait pu que mourir pour la défendre…
Bien sûr, ce n’était pas le genre de chose qu’elle voulait partager avec un inconnu. Elle n’avait pas encore assez confiance en elle pour parler librement de cette période de sa vie et elle ne voulait pas se remémorer les souffrances que lui avait apportée une telle vie.
Dans son dos, les appendices d’ailes qui lui restait été l’un des signe les plus flagrant des sévices qu’avait subit son corps.

- Parfois quand on est trop jeune… il vaut mieux ne rien faire. Mon frère est mort en souhaitant me défendre et pour l’honneur de nos parents décédés. Aujourd’hui encore, je lui en veux terriblement.

Elle leva les yeux au ciel et sentit la douce brise caresser ses épaules en un mouvement réconfortant. Elle pouvait sentir l’esprit de Robin dans cette douce chaleur. Quelque chose d’intime, quelque chose de chaleureux.

- Quant à votre maison, elle me fait un peu penser à la mienne. Nous vivions sur la côte, dans un manoir magnifique et des pirates ont pillés nos villes. Je n’étais pas là ce jour là, mais quand je suis retournée chez moi il n’y avait que des ruines.

En même temps, Ruika ne s’était pas attendue à mieux après 5 ans d’absence.
Soudain, elle sentit quelque chose et porta son regard dans la forêt. Quelque chose ou quelqu’un les observait. Machinalement, la mage de vent repris son envol prenant de la hauteur regardant toujours dans la même direction.

- Je crois que l’on nous observe.

Sans plus de détails, la jeune femme rejoint le toi de la maison en ruine et se posa de telle sorte à être à l’écart des armes. Son bouquin de vent à la main elle s’apprêtait à sévir.

---------------------
HRP : Je n’ai rien décidé pour la personne qui nous observe donc je te laisse le choix, quelqu’un de ton passé, un brigand, un enfant qui joue dans les ruines parce que ça l’amuse, autre c’est as you want !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 17

MessageSujet: Re: Le retour à Daien [libre]   Mer 4 Sep - 18:03

L'histoire de mon humble famille l'avait donc intéressé ? Tant mieux, je pourrais certainement avoir des informations sur le restant des Elbans. Il parait qu'entre noble, les courants circulent vite.
Je la regarde tandis qu'elle m'explique pourquoi les ruines l'avaient attirés. Elle aussi, sa famille était attaqué, et par nostalgie elle n'a pas pu s'empêcher d'approcher, même discrètement ou presque. Bien, bien, je pense avoir fait un pas de plus sur le lien sociale qui s'établit entre nous. Mais le chemin risque d'être rude pour qu'une amitié se fasse. Tout simplement car la confiance que l'on se donne réciproquement peux vite s'envoler. J'espère en tout cas que ce détail partira vite.


"Mon père est mort en voulant nous protéger, et je m'en veux de n'avoir rien tenté. J'espère en tout cas me rattraper rapidement."

J'avais baissé ma garde, si bien que sa parole me rappelle que la nature avait repris son droit chemin en ce lieu. En faisant plus attention, j'entends en effet des bruit de pas ... animal prêt de nous. Mais du genre à ne pas être au bon endroit comme .... un tigre ?! Sa fourrure ne montre aucune blessure mais ses canines démontrent un repas bien arrosé, en sang bien sur. Il n'a visiblement pas assez mangé. Je préfère ne pas bouger, n'ayant jamais vu de Laguz, je ne sais pas comment je pourrais les différencier. Aussi bien je pourrais faire un geste déplacer pour un animal et non un Laguz, et vice versa.
L'animal me fixe moi, connaissant l'emplacement de ma connaissance mais ne faisant pas signe de s'y intéresser. C'est bizarre, pourtant je ne semble pas être un bon morceau de viande...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruika
avatarLaguz


Messages : 128
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
2/20  (2/20)
Points d\'Expérience:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Le retour à Daien [libre]   Sam 7 Sep - 15:49


Ruika ressentit l’aura du Laguz avant de le voir. Pourtant ce qu’elle apreçu n’avait rien de Laguz. C’était une bête assoiffée de sang et de chair fraiche. Elle avait l’impression d’avoir affaire à un véritable animal et non pas à un être doué de conscience.
La mage hésitait. Elle pouvait simplement partir. Elle n’avait pas envi de blesser un de ses semblables et en même temps… l’humain c’était ouvert à elle. Elle ne pouvait le laisser comme ça et prendre la fuite. Elle devait raisonner la bête. Ayant passé une grande partie de son enfance en Gallia, la jeune femme connaissait le langage des félins aussi bien que son propre dialecte aux cris perçants. C’est à coup de raclement de gorge et grognements graves que la demoiselle tenta de communiquer avec le Laguz, le rassurant sur leur intention, et le priant de partir et de les laisser en paix.
L’animal se tourna alors vers elle, regardant vers le ciel pour distinguer sa silhouette élancée. Il reconnaissait ces mots, il reconnaissait son langage pourtant aucune compréhension ne semblait se faire dans son esprit…Il secoua la tête et rugit avec puissance. Ruika reconnaissait de la folie dans l’expression de cet hurlement. Elle avait déjà vu ce phénomène se produire, des Laguzs qui s’abandonnaient complètement à leur coté animal pour oublier les horreurs qu’avaient subi leur partie humaine. Elle avait souvent pu le constater après des attaques de pirates où des femmes ayant perdu enfants, mari et dignité préférait se laisser aller à la liberté du faucon qui vivait en elle. Mais alors qu’elle repensait à ces souvenirs si douloureux, la bête lança l’attaque.

Sans la moindre crainte il se lança à l’encontre du mage noir, toutes griffes et dents sorties. Ruika n’avait pas le temps d’utiliser l’un de ses sorts alors son cris raisonna comme un réflexe de protection. L’onde de choc que déclencha alors sa voix frappa l’animal de flanc et le repoussa en arrière. Mais la bête ne se laissa pas abattre par ce simple coup.
Peut être valait-il mieux le tuer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBeorc


Messages : 17

MessageSujet: Re: Le retour à Daien [libre]   Dim 8 Sep - 21:07

Visiblement la bête en a après moi. Malgré les talents cachés de la mage m'accompagnant, je suis toujours sa cible.
Pour une raison qu'il m'est inconnu, je préfère courir vers mon livre de sort et mon couteau, en sachant que cela va énerver la bête encore plus, plutôt que me servir du miens.
La bête se met en travers de mon chemin d'un bond prodigieux et me donne un coup à la tête qui m'envoie valser sur quelque mètre.
Cette fois, je décide de sortir mon autre livre de flux et je commence à incanter. L'appel du sang ne se fait pas encore sentir en moins, alors que j'en aurai grand besoin. Quoi qu'avec l'aide de la mage, si toute fois elle décide de m'aider, j'en aurai pas besoin et elle n'aura pas besoin de connaître l'effet secondaire de l'appel du sang.
Je ne voulais vraiment pas me battre en ces lieux mais visiblement j'en ai pas le choix.
L'incantation terminé, j'envois mon sort sur la bête et dans un rictus maléfique, je la regarde se tordre .... Une patte ....
Je ne sais pas si la nostalgie d'un lieu peut compromettre l'effet d'un sort, mais visiblement j'ai raté mon coup. Dommage mais au moins je l'ai ralenti. Je tente un second sort mais je n'ai pas le temps et je me reprends un coup.
Cette fois, j'entends mon masque se fissurait et, à mon humble avis, au prochain coup, il se casse ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruika
avatarLaguz


Messages : 128
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
2/20  (2/20)
Points d\'Expérience:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Le retour à Daien [libre]   Lun 23 Sep - 16:46


A la seconde attaque du tigre, Ruika sentit que l’animal voulait être libéré de la vie… C’était un sentiment qu’elle connaissait si bien… celui de vouloir mourir. Ruika l’avait tellement désiré pour finalement se rendre compte qu’elle était trop lâche pour abandonner la vie, tro p lâche pour affronter ce qu’il y avait après. Elle vit le mage noir sortir un autre tome de nulle part, elle le vit échouer son sort… Elle ne pouvait laisser ce Laguz mourir en souffrant de la main d’un homme.
Une lame d’acier glissa de sa manche à sa main alors que l’animal boitant quelques peu se redressait pour une nouvelle offensive. La mage de vent l’observa un moment puis fondit tel un faucon sur sa proie. Le vent accompagnait sa course, sa lame perçait le vent en un sifflement sonore. Puis l’impacte au moment on la bête s’élance et plus rien.
Du sang se répandait en quantité sur le sol alors que la mage retirait l’acier de sa lame de la gorge de la bête reprenant forme humain. C’était un homme… la trentaine peut être. Il la regarda un instant puis sombra dans le néant, un léger sourire aux lèvres, comme un sentiment de soulagement. Ses poignées et chevilles laissaient apparaitre des traces de liens très profondes que le pelage animal caché. On observait aussi des lacérations dû à des coups de fouet. Ruika connaissait bien ces marques.
Elle jeta un regard vers le mage noir. Son masque s’effritait un peu plus avec l’impact de vent de son attaque. Les masques finissent toujours par tomber se dit elle pour elle alors qu’elle jetait un dernier regard à celui qui venait de quitter ce monde.

- Peut être que vos criminels sévissent toujours dans la région et se sont recyclés dans un autre genre de trafic.


La jeune femme se baissa sur le corps pour clore les yeux de l’homme. Puis se releva pour percer les environs de ses yeux. S’il n’avait pas de chance… le tigre serait suivit et pas forcément par des gens accueillant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: Le retour à Daien [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le retour à Daien [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De retour d'Algerie . [LiBRE]
» Grand retour de Djamila( libre)
» Retour d' Egypte. [ libre ]
» Retour d'Adriana ( libre )
» Retour Mael et libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Tellius :: 

Daein

 :: Les villages de Daein
-