AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mélior - Manoeuvre militaire et fête royale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarBeorc


Messages : 291

Feuille de personnage
Niveau:
26/60  (26/60)
Points d\'Expérience:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Mélior - Manoeuvre militaire et fête royale   Mar 18 Juin - 16:08

"...et la déesse un jour se scinda en deux.
La terre s'ouvrit, les cieux rugirent,
le feu jaillit, les flots s'épandirent.
Et en ce monde les peuples s'affrontèrent.
Ô Ashera, déesse Justice, guide notre bras pour pourfendre le tyran et laver de son sang le déshonneur.
Ô Yune, déesse de sang, oppose-lui la fureur nécessaire à l'expression de la liberté.
Ô toute-puissante Ashunera, Équilibre primordiale, veille sur nous et sur nos enfants après nous, afin qu'ils vivent longtemps et dans le meilleur monde possible.
Loués soient vos noms !"

Le général referma avec lenteur le livre sacré puis laissa sa main posée sur la couverture, les yeux clos, afin de s'imprégner de la puissance magique des mots qu'il venait de lire. Un silence pieux s'étendit sur les rangées de jeunes hommes et de jeunes femmes portant des armes de bois, chacun et chacune intimidés au plus haut point par la parole sainte énoncée, ainsi que le prestige du Beorc qui se tenait devant eux.

Après un temps, Mysti rouvrit les yeux et parcourut du regard les allées de nouvelles recrues. En ce jour de fête, la reine avait décrété la mise en place d'une série de réjouissances qui auraient lieu pour le soir : banquets, spectacles artistiques, distribution gracieuse d'ouvrages de sa bibliothèque recopiés par des moines spécialisés dans cette tâche. Le maître des armées avait alors suggéré une manœuvre militaire destinée à marquer le début de la formation des derniers apprentis retenus. Impliqués alors dans la carrière qu'ils avaient choisie, cela confirmerait des vocations, attiserait des curiosités, permettrait le début des entraînements à part, sans que les vétérans ne dénigrent leurs futurs héritiers.

C'est ainsi qu'il se retrouvait devant tous à lire quelques extraits d'une chronique  des deux grandes guerres beorcs de l'Histoire et d'inculquer aux impatients les rudiments moraux qui serviraient à faire de leurs combats des faits de gloire et de justice. Il repéra d'ores et déjà les premiers fainéants qui n'avaient pas écouté, ceux dont l'expression affichait du mépris pour les anciens écrits : les rebelles qu'il faudrait plier à la règle un peu plus durement que les autres.

"Gardez en mémoire qu'un esprit sain dégagé de doutes sera votre meilleure arme dans les combats que vous mènerez. Soyez sûrs de vous et vous serez sûrs de l'endroit où frapper, de la force à mettre dans vos coups et de résister à ceux que vous recevrez."

Pour l'exemple, il marcha sur le pied d'un jeune homme qui bâillait largement. Il était arrivé dans son dos et passa devant lui d'un air impassible.

"T'ennuierais-je pas hasard ?

-Euh non non... ! Pas du tout ! J'ai passé une mauvaise nuit et...

-Suffit. Je ne veux pas connaître ton motif. Si tu es ici par obligation ou seulement pour apprendre à tuer, je te renvoie de l'armée sur-le-champ. Nous sommes avant tout voués à protéger les faibles contre les forts ainsi que la paix et la stabilité du royaume.

-B-Bien."

Le général sourit et donna une tape amicale dans le dos de l'apprenti avant de lui préciser que s'il était vraiment fatigué, il devrait veiller à mieux dormir au lieu de se distraire avec une fille ou une chope. Ce conseil fit rougir l'interpelé et rire plusieurs autres autour de lui.

La cérémonie d'initiation se poursuivit dans la bonne humeur, ponctuée de quelques plaisanteries de Mysti qui sentait l'atmosphère tendue. Pendant qu'on donnait des protections de cuir à chacun, il parcourut les derniers rangs à la recherche des défauts dans les postures des jeunes enrôlés.

Enfin, il retourna sur l'estrade qu'il avait quittée et donna le signal de départ des combats d'entraînement. Devant lui, tous s'affrontèrent d'abord à la lance, puis à l'épée. On avait confié les archers et les cavaliers à d'autres généraux  afin qu'ils s'en occupent sur un terrain plus approprié que la cour centrale du château royal. Les mages passeraient pendant l'après-midi, une fois tout le monde placé à une distance sécurisée des mannequins qui allaient subir les premiers essais des disciples fraîchement sortis de l'école de magie.

"Plus haut ce poignet ! Et toi, recule ta jambe, tu n'as pas assez de force sur ton point d'appui. Oui... Bien. Continuez jeune fille. Attention ! Pas de gestes trop larges... Non, non, NON cela ne va pas ! Changez de partenaire, vous êtes trop inégaux. Encore, oui. Là... Vous, trop doux. Mettez plus d'enthousiasme."

Trois heures entrecoupées de pauses passèrent. Contrôlés régulièrement par le général des armées ou ceux des différents corps qui la composaient, les aspirants purent déceler leurs limites, se fixer de nouveaux objectifs et éprouver la fatigue du guerrier. Certains se laissaient complètement décontenancer lorsque le Béorc à l'épée de verre passait près d'eux, d'autres bombaient le torse et déclenchaient alors une pluie de coups mal placés et injustifiés rapidement corrigés.

Revenu observer depuis le haut de son estrade, Mysti fut si absorbé par la recherche de défauts dans la technique de ces futurs soldats que lorsqu'il entendit des pas s'approcher par-derrière, il saisit une épée de bois devant lui et lui appliqua le même geste que sa tête. Son regard s'arrêta sur Elincia et sa lame s'arrêta net à un centimètre de sa gorge, parfaitement immobile. La reine sourit et leva les bras en signe de reddition.

"Encore une fois, je serais morte si j'avais été une ennemie. Il suffisait de ne pas t'arrêter, n'est-ce pas ?

-Ma reine... En effet.

-Allons, pas de formalités entre nous. Comment sont-ils ?

-Jeunes et orgueilleux bien sûr. Il y a de très bons éléments et d'autres qui auront besoin de temps. Je suis satisfait cependant du choix de nos maîtres d'armes.

-Je vois. C'est une bonne chose."

Mysti fit un pas en avant et inspira puissamment avant de lancer d'une voix puissante :

"Fin des combats ! Saluez comme il se doit notre bienfaitrice, la reine Elincia !"

Les apprentis s'arrêtèrent, s'agenouillèrent précipitamment en reprenant leur souffle. Les généraux et leurs seconds officiers s'inclinèrent plus ou moins selon leur grade. Mysti se retourna vers son enfance, se pencha pour cueillir sa main et y déposer un baiser comme il était d'usage chez les gentilshommes. Ce ne fut que lorsque lui se redressa que les autres le firent aussi. Il annonça la fin de l'entraînement pour les bretteurs et lanciers, afin qu'ils aillent déjeuner et laissent préparer le terrain pour les mages l'après-midi. La reine entraîna son ami par la main vers l'intérieur du donjon et fit signe à sa garde rapprochée de la suivre. Les trois protecteurs d'Elincia jetèrent un regard complice à Mysti qui retint un soupir : ce n'était pas dans l'éthique royale de le favoriser par rapport aux autres et il en était gêné.

Elle l'attira jusqu'aux cuisines où une table avait été dressée pour deux, avec des mets fumants et abondants.

"Que signifie cela ?

-Je voulais m'accorder un moment de solitude avec mon meilleur ami. Est-ce que ma fonction de reine me l'interdit, général ?

-Je suppose que non mais le conseil pourrait s'en offusquer et..."

Avant qu'il ne termine, elle avait posé un index sur ses lèvres afin qu'il se taise. Il obéit et lui recula la chaise pour qu'elle s’assoie la première, puis ôta sa cape et fit de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
avatarBeorc


Messages : 291

Feuille de personnage
Niveau:
26/60  (26/60)
Points d\'Expérience:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Mélior - Manoeuvre militaire et fête royale   Mer 19 Juin - 21:47

Le général détailla le visage d'Elincia un instant sans bouger. Elle avait l'air joyeuse, sans se départir une seconde de la grâce de ses traits fins et de son côté vulgaire*qui contrastaient tant avec l'image que l'on attendait de la part d'une dirigeante d’État. Une fois sa robe ajustée de façon à ne pas être gênée et une serviette disposée par-dessus en prévention des divers accidents qui pouvaient survenir lors d'un repas, Elincia  croisa le regard chocolat de son ami et s'y arrêta.

"N'as-tu pas faim ?
-Si."

Il baissa précipitamment les yeux, un léger rose sur les joues qui fit sourire la reine de plus belle. Elle le regarda mâcher le premier morceau, puis avaler.

"Aimes-tu ?
-Comme toujours, les cuisines royales font un travail remarquable.
-A la différence que cette fois, c'est moi qui ai tout préparé."

Le général s'immobilisa bouche ouverte, prêt à ingurgiter une nouvelle fourchette du plat délicieux.

"Je me dis parfois que tu as raté ta vocation. Mais pourquoi tout cela ? Ai-je oublié mon anniversaire ? Y a-t-il un quelconque événement dont je n'aurais pas été tenu au courant aujourd'hui ?
-Tu as toi-même souligné que le caractère festif de cette journée devrait s'appliquer au plus grand nombre, à savoir le peuple, mais aussi les militaires, de même que les apprentis. J'ai décidé que tu devrais te détendre également, ne serait-ce que le temps d'un repas. Tu es tellement investi dans ton travail et dans le souci du royaume que tu ne prends plus le temps de toi-même en profiter ! Cela fait une éternité que je ne t'ai pas vu rire aux éclats ou simplement sourire...
-C'est que, le bien-être de tous dépend d'une surveillance rigoureuse et continue... Je ne peux me permettre de relâcher mon attention.
-Bien sûr que tu le peux. Tu as des coéquipiers dans ta tâche. Tu as des amis..."

Le général s'efforça de sourire et ils se remirent à manger, bavardèrent un long moment, et pendant l'espace de quelques minutes, Mysti se crut revenu à l'époque de leur adolescence, avant que la princesse ne soit pourchassée par les soldats de Daein et emmenée au loin pour sa propre sécurité.
Cependant, un officier vint prévenir le général que tout était prêt pour la cérémonie des mages, et cela ramena Mysti à l'instant présent, dans son rôle et avec ses responsabilités. Ils avaient fini leur repas depuis longtemps, aussi s'excusa-t-il auprès de la reine et prit congé. Elle eut juste le temps de le retenir par la main et de déposer une bise sur sa joue avant qu'il ne s'en aille.

Lorsqu'ils furent assez loin, le soldat ne put s'empêcher de lorgner sur son supérieur.


"Dites général...
-Oui ?
-Elle a l'air de bien vous aimer la reine...
-Nous avons pratiquement grandi ensemble.
-Ah je vois. Mais en attendant elle est particulièrement gentille... Envisageriez-vous d'être roi un jour ?"

Mysti foudroya l'imprudent du regard, tandis que celui-ci lui servait son plus beau sourire en guise d'excuse.

"Tu es nouveau dans nos rangs, n'est-ce pas ?
-En effet, général.
-Alors apprends que le trône ne sera occupé que par celui que la reine aura choisi comme époux, et si quelqu'un tente de s'imposer par la force, je l'en empêcherai, tout comme j'ai participé à la protection et à la restauration de ce royaume contre Daein. Ma tâche est d'être son bras armé et d'assurer sa sécurité, de protéger...
-...le fort contre le faible, la veuve et l'orphelin je sais, je sais... C'est la devise de tous les soldats de la capitale ! En clair, vous ne l'aimez pas, la reine ? Par amour je veux dire.
-...
-Général ? Vous l'aimez ?!
-Cesse de raconter des inepties et montre-toi digne de la garde royale."

Le soldat se figea sur place et laissa continuer Mysti, imperturbable. Lorsqu'il se rendit compte que le général allait sortir de son champ de vision, il mit ses mains en porte-voix.

"Les femmes des ateliers du palais disent toutes que la reine a un faible pour vous ! Déclarez votre flamme et je suis sûr que bon nombre de citoyens seront ravis de vous imaginer roi !"

Mysti fit un vague signe de la main puis disparut.

*Au sens de "populaire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
avatarBeorc


Messages : 291

Feuille de personnage
Niveau:
26/60  (26/60)
Points d\'Expérience:
91/100  (91/100)

MessageSujet: Re: Mélior - Manoeuvre militaire et fête royale   Lun 24 Juin - 11:03

La journée avait été harassante. Si la matinée avait été relativement calme, maîtriser la magie s'était avéré plus délicat. Bien que choisis parmi les meilleurs, les apprentis restaient des apprentis, et plusieurs faillirent décapiter quelques enseignants. La seule victime à déplorer fut une statue de bronze qui contemplait le champ de bataille d'un air désespéré...
Pour le reste, quelques blessés légers et un élève évanoui par un surplus trop intenses d'efforts.

Le général fut soulagé de retrouver ses quartiers et de retirer son armure rendue brûlante par le soleil chaud de la journée. Il s'assit sur son lit et attrapa son épée. Le verre reflétait les derniers rayons du couchant comme la surface clair d'un lac.


"Je vous tiendrai en échec, soldats de Daein. Et tous les autres aussi. J'en fais le serment une fois de plus. Mourir ou vaincre. Puisses-tu entendre mon appel, ô Yune, et me prêter la force nécessaire au maintien de ma promesse. Puisses-tu guider toujours mon bras, ô Ashera, afin que seuls ceux qui le méritent périssent sous notre courroux."

Le chevalier conclut sa prière par un baiser sur le sceau démoniaque qui emprisonnait l'épée, comme chaque soir. Il se leva et pénétra dans sa salle de bain privé, où deux miroirs avaient disposés face à face. Il retira sa chemise puis écarta ses cheveux de son dos, et contempla dans le reflet face à lui la longue cicatrice qui partait de son épaule droite et longeait la colonne vertébrale sans la toucher jusqu'aux reins. Son regard se fit de braise, et il put lire au fond de ses propres yeux la volonté des flammes.




Un soupir, puis il partit se coucher.


FIN
Suivant : Mélior
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kereitsu.skyrock.com/
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: Mélior - Manoeuvre militaire et fête royale   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mélior - Manoeuvre militaire et fête royale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Gondor - Sources] La Vie Militaire Gondorienne
» USA : le budget militaire coûte plus cher que le plan de sauvetage
» quelle est cette décoration militaire ?
» chemisette militaire reglementaire
» |G.Royale|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Personnel & Publicité :: 

Le Livre des Héros

-