AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❝ Invité ❞



MessageSujet: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Jeu 9 Fév - 12:23

La mission que lui avait attribué aujourd'hui un villageois d'Ohma s'était vue couronnée de succès. Ces bandits étaient bien trop faibles pour qu'il demande une quelconque récompense et vu le tribut de sang qu'il avait récolté, le reste lui semblait secondaire.

Sur le pas de la porte, Volke rédigea très rapidement un mot où il expliquait ce qu'il s'était passé à son employeur, le posa à l'entrée, frappa à la porte pour finalement se hisser souplement sur le toit avant qu'on ne lui ouvre.


« Mission accomplie
Aucune difficulté
Aucun paiement demandé »

Puis il utilisa sa précieuse carte pour se téléporter une vingtaine de mètres plus loin, sur une branche d'arbre. Haletant, l'assassin rangea ensuite l'item dans sa poche et s'avachit contre l'arbre qu'il avait choisit pour sa téléportation. Cette carte avait un effet redoutable mais particulièrement usant.

Regardant l'aurore magnifique qui s'étalait sous ses yeux mis-clos, l'homme en noir se laissa aller à la nostalgie. Cela allait faire huit ans qu'il affrontait la mort tout les jours. Son maître l'avait parfaitement formé à cela mais rien n'aurait pu le préparer à la capacité terrifiante de drain de la carte.

Avec amusement, le souvenir de sa première erreur dans l'entrainement de Renault lui revint en mémoire. Il faisait jour et Volke combattait son premier bandit, son « baptême » en quelque sorte. En fermant doucement les yeux, il laissa les images de ce jour emplir sa tête.

******************

Un coup de hache à droite, un autre au niveau de son cou, le jeune homme ne faisait que peu de cas de son adversaire. Ce dernier était lent et pataud, aucuns de ses coups ne parvenaient à le toucher. Cependant, il devait porter une arme très lourde au vue de la transpiration sur son visage.

« Concentre-toi, petit! Esquiver ses assauts n'est pas suffisant, porte lui un coup décisif, comme je te l'ai enseigné. »

Seiji sortit sa dague, déterminé, une petite dague faite pour le combat au corps à corps. Tout se passa en une fraction de seconde, son adversaire tenta de lui donner un unique coup vertical pile en plein milieu du crâne.

Son adversaire esquiva d'un pas sur le côté, à peine assez grand pour ne pas être blessé, il sentait l'acier le toucher sans le mordre. Réagissant à la vitesse de l'éclair, il repéra une faille au niveau de la poitrine et y enfonça allègrement son arme.

Le colosse cracha du sang, eut un soubresaut d'incompréhension avant de s'avachir par terre, sans vie. Le petit assassin se plaça sur son thorax et le transperça plusieurs fois de son poignard. Sous un flot d'hémoglobine, le jeune homme se sentit vivre.

« Gagné, maître, j'ai gagné!
-Oui, c'est très bien. Mais sois toujours attentif. »

En effet, euphorique de par le liquide coulant sur lui et sa première victoire en combat, il sautillait dans tout les sens et son maître s'inquiétait du ravin sur sa droite. Alors qu'il bondit un peu trop violemment sur une des pierres au bord, cette dernière se détacha et l'entraina dans le vide. Sonné par la peur, il n'entendit pas la voix de son maître crier « petit » et perdit connaissance avant de s'écraser.

*******************

Au final, heureusement que son maître avait prévu cette chute et pris sa carte de téléportation pour le sauver, la même qu'il tenait dans sa main en ce moment même. En la faisant tournoyer entre les doigts, il se rappelait la redoutable efficacité de cet objet et le nombre de fois où il lui avait sauvé la vie.

Cependant, son maître lui avait enseigné par le passé à ne jamais se laisser aller, la mort était omniprésente pour des gens comme eux. Fermant alors les yeux, il médita au pied de l'arbre, gardant néanmoins la pleine perception de ce qui l'entourait.

Caressant machinalement le pommeau de Marque-Mort, Volke se détendait. Si jamais des bandits voulaient le détrousser, il devait donner l'impression de dormir afin de mieux les piéger et leur planter ses outils dans la chair.
Revenir en haut Aller en bas
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Jeu 9 Fév - 17:42

<< Allez, debout feignasse, c'est l'heure !
- Mmmgnnnnnnnconnardddddd... >>

Le Beorc, agacé que la jeune femme s'engouffre un peu plus sous les draps, tira un grand coup sec ceux-ci et...

<< Hééééé !
- ... où est ta robe de chambre ?... où au moins où sont tes sous-vêtements ?
- Quand j'ai la chance de dormir dans un lit, je dors toujours comme ça, ok ?
- T'aurais pu me prévenir...
- J'étais pas en état, cette nuit, ok ? >>

Soupirant, le Beorc se retourna vers ses marmots déjà prêts pour la journée. Effectivement, pour célébrer leur « première nuit dans un village humain », Lila a décidé de passer la nuit à tester chaque alcool Beorc. Si la chatte noire avait une sacrée descente, les pièces dans la bourse d'Alan descendaient encore plus vite tater la main de l'aubergiste. Fort heureusement, il en avait encore assez pour vivre mais... bientôt il faudra reprendre le turbin. Bref, la chatte a du s'appuyer sur l'épaule de son « N'amour de copain papounet », pour reprendre ses mots, afin d'atteindre le lit. Alan était reparti afin d'achever son verre et elle était déjà au lit.

<< Bon, habille-toi, on part avant que quelqu'un ne voie ta queue.
- Ouiouioui... >>

Grommelant des injures à l'encontre de sa gueule de bois et de ce « Foutu humain! Qu'est ce que je fous avec lui, moi ? », elle revêtit sa tenue de voyage, enfila sa cape pour masquer sa queue et un bandana du même ton pour ses oreilles. Elle avait l'air d'une voyageuse un peu voyou avec ça mais tant qu'elle avait l'air Beorc, ça allait.

<< Au fait, j'espère que t'as pas profité de cette nuit pour...
- Si c'était le cas, j'aurais pas été étonné de te retrouver à poil, idiote. >>

Peu convaincue malgré tout, la Laguz se releva et le groupe quitta la chambre. Alan paya la location de la chambre et ils quittèrent enfin l'établissement.

<< Et maintenant on va où ?
-J'en sais rien... On va suivre la route jusqu'au prochain village et nous diriger vers le premier coin qui à l'air tranquille pour un fugitif Beorc et une clandestine... >>

Arrivé vers la sortie du patelin, ils remarquèrent la présence d'un homme allongé au pied d'un arbre, visiblement endormi et par conséquent vulnérable. Lila lorgna sur la bourse qui pendait à sa ceinture et un sourire mauvais se dessina sur ses lèvres.

<< Tu comptes quand même pas...
- Observe de quoi est capable un chat. >>

Malgré les protestation qui perdaient en ampleur auditive par crainte d'alerter un passant, Alan fixait avec désapprobation la grosse chatte qui avançait à pas feutré vers le pauvre type endormi.

<< Arrêtes ! Tu vas nous attirer des ennuis !
- On en a déjà plein de toutes façons !
- Justement ! N'en rajoute pas ! Lila ! Au pied ! Vilaine !
- Je suis une chatte, pas un chien ! >>

Elle était déjà à portée de papatte, prête à arracher la bourse. Alan se mordit la lèvre. Pourquoi il a laissé cette enquiquineuse le suivre ?


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Jeu 9 Fév - 18:35

Volke avait vu les personnes arriver. Sa méditation devait leur faire croire qu'il était assoupi, tant mieux, cela ne rendait le jeu que plus intéressant. En effet, il savait qu'il allait devoir jouer la vitesse et empêcher la voleuse de toucher sa bourse. Car l'assassin avait parfaitement entendu leur dessein.

<< Tu comptes quand même pas...

- Observe de quoi est capable un chat. >>

Un chat? Cette personne était donc une Laguz? D'un coup, il se demandait s'il allait pouvoir combattre une personne de cette trempe.

Il avait entendu parler de la surpuissance des Laguz. En se rappelant cependant les paroles de son maître, que les laguz Chats étaient les plus faibles laguz en général, il tenta quand même sa chance.

Alors qu'il l'entendait un tout petit peu s'avancer, il fit exprès de remuer un peu les lèvres avant de s'arrêter, comme s'il marmonnait en dormant. Continuant à un rythme léger mais soutenu, il patienta jusqu'à sentir son souffle sur le visage.

Là, il marmonna à nouveau. Mais de manière parfaitement intelligible pour que son interlocutrice l'entende aussi parfaitement, tout en faisant comme s'il ne s'agissait que d'un murmure.


« Dis bonjour à Marque-Mort, jeune voleuse. »


Et là, vif comme l'éclair, il empoigna son épée, fit un roulé sur le côté et se retrouva d'un bond juste derrière elle, lame sous sa gorge. En regardant de plus près, la jeune femme n'était pas vilaine mais peu lui importait, elle avait tenté de lui voler sa bourse contenant ses trésors, elle devait payer.


« Règle numéro un du code de l'assassin, les apparences sont très souvent trompeuses, n'est-ce pas, petite Laguz? »



Puis, sentant que le gars derrière lui allait pas laisser la fille se faire agresser comme cela, Volke retira doucement sa dague avant de la ranger au fourreau. Ceux là n'étaient que de pauvres démunis, rien à voir avec la « racaille » qu'il tuait habituellement.

Les tuer tout les deux pour une mission, il l'aurait fait sans soucis mais sans mission, par désir, cela ne pouvait qu'augmenter ses chances de devenir incontrôlable, ce qu'il voulait à tout prix éviter. Il l'avait promis à son cher maître après tout.

De plus, même si ils semblaient tout deux démunis, il ne saurait dire s'il avait la moindre chance contre le Beorc. Quelque chose dans sa posture... Cela trahissait le fait qu'il était très expérimenté, bien plus que lui.


« Mon nom est Volke, Assassin au service du plus offrant. J'effectue toujours mes demandes de paiement après avoir accompli ma mission et si l'on refuse de payer la somme demandée, je tue. En ce moment, je suis sans contrat. »

Peut être que les deux personnes à qui il parlait connaîtraient une personne pour qui se mettre au service. Sans action, il finissait systématiquement par s'ennuyer. Et en s'ennuyant, il avait peur de s'émousser.

Au fait, il songea au fait de s'être présenté mais ce n'était pas le cas des deux autres, pas que cela l'intéressait vraiment. Mais par curiosité, il aurait bien aimé pouvoir placer un nom à cet personne qui semblait si puissante et à cette laguz.


« Maintenant, à vous. Je suis curieux d'entendre les noms de deux personnes comme vous. Ce n'est pas tout les jours que des personnes tentent de me voler la bourse. »
Revenir en haut Aller en bas
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Jeu 9 Fév - 20:30

Elle était tout proche... elle levait la patte, puis...

<< Dis bonjour à Marque-Mort, jeune voleuse. >>

Avant même que la chatte aie pu bouger, l'homme entra en action et se plaça dans le dos de sa voleuse, lame sous son cou. Réflèxe, Alan empoigna sa propre lame après avoir posé ses gamins par terre. Et voilà, encore des ennuis, merci Lila !

<< Règle numéro un du code de l'assassin, les apparences sont très souvent trompeuses, n'est-ce pas, petite Laguz?
- Règle numéro deux, laisse ton dos sans surveillance et c'est fini. >>

Alan s'était approché, à portée de coup. Artamon reflétait les rayons du soleil, projetant des lueurs macabres. Le bretteur était prêt à frapper au moindre geste. Tuer devant ses enfants le répugnait mais s'il voulait sauver Lila... mais pourquoi la sauver en fait ? Elle n'apportait que des ennuis ! « Parce que tu es trop idiot et que tu t'es entiché d'elle alors que vous ne faites route commune que depuis trois jours » lui répondit une petite voie dans sa tête, narquoise mais véridique...

Fort heureusement, l'inconnu rangea sa lame. Alan fit de même avec la sienne, mais sa main demeurait sur la garde, par sécurité.


<< Mon nom est Volke, Assassin au service du plus offrant. J'effectue toujours mes demandes de paiement après avoir accompli ma mission et si l'on refuse de payer la somme demandée, je tue. En ce moment, je suis sans contrat >>

« au service du plus offrant »... en gros, quelqu'un sans morale, n'agissant que pour remplir sa bourse... ami un jour, ennemi le lendemain... ça pullulait sur Tellius, ce genre de types...

<< Maintenant, à vous. Je suis curieux d'entendre les noms de deux personnes comme vous. Ce n'est pas tout les jours que des personnes tentent de me voler la bourse. >>

Se présenter ? Ca n'enchantait guère Alan mais bon, de toutes façons... si ce mec n'avait vraiment aucune notion de justice, il ne risquait pas grand chose. Lila reprenait forme humaine et rejoignit Alan qui avait entre temps récupéré ses enfants.

<< Alan, homme à tout faire vagabond recherché pour avoir tué un noble corrompu et pour me trimbaler avec une arme convoité par le clergé.
- Lila, Laguz bannie de ses terres pour avoir couché avec un beau gosse Beorc. >>

Jugeant inutile de présenter les bébés, Alan observa son interlocuteur du moment.

<< Eh bien, excuse-toi Lila.
- Pourquoi ?
- T'as essayé de le voler.
- Et alors ? Chez moi, le vol n'est pas puni. Si on n'est pas capable de surveiller nos affaires, on les perd, c'est tout.
- Ca ne se fait pas en territoire Beorc ! >>

Lila fit la moue mais ne s'excusa pas pour autant. Alan soupira et se demanda une fois de plus si planter sa compagne de voyage ici ne serait pas plus sur pour lui et les enfants.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Ven 10 Fév - 7:04

Volke tenait fermement sa dague sous la gorge de la voleuse. Cette situation prolixe avait réussit à titiller ses sens sur l'occasion mais son envie de meurtre retomba bien vite, il n'avait pas besoin de tuer à tours de bras.

<< Règle numéro deux, laisse ton dos sans surveillance et c'est fini. Cette fois, c'était l'homme qui avait parlé. Souriant doucement, il montra l'objet qu'il tenait de sa main libre.
-Règle numéro trois, Aie toujours un coup d'avance sur ton adversaire, voir deux.>>

Ce qu'il rangea en même temps que sa dague était un fumigène qu'il aurait été prêt à utiliser le cas échéant mais il sentait bien que l'homme n'allait pas l'attaquer sans raison. Il aurait sûrement bondi s'il avait agressé cette fille mais en la laissant tranquille, il assurait sa sécurité par la même occasion.

Se craquant la nuque, il entendit la présentation des deux nouveaux interlocuteurs et hocha du chef. Alan, poursuivi pour un meurtre de noble et pour posséder une arme convoité par l'église. Tant mieux, la noblesse lui sortait littéralement des orbites. Évidemment, il n'aurait pas craché sur une mission assez payée de noble mais de manière général, le mépris de ces gens pour son ancien père adoptif était trop gravée dans sa mémoire.

Et Lila, une Laguz bannie pour avoir couché avec un Beorc. Cette notion lui passait totalement au dessus, il ne visualisait vraiment PAS comment ce genre de choses pouvaient être hérétique. N'ayant jamais reçu d'éducation stricte, tout lui paraissait normal. Avec de l'amour, qu'il soit enrte race ou mêlé, cela ne changeait rien.

Après, la notion même de sentiment ne lui faisait pas grand chose. Il était un tueur, il devait faire son boulot sans hésiter. Et aujourd'hui, ce boulot n'était pas de touer ses deux interlocuteurs et encore moins les bambins qu'ils promenaient.

"Je vois, vous êtes recherchés après tout... La noblesse donnerait cher pour vos têtes mais des deux qui m'ont envoyé vous cherché, aucun n'avait la motivation de payer le prix et je les ai mis à mort tout deux. "

Après cette information, Volke prit une pipe qu'il alluma pour fumer. En souvenir de son mentor, il fumait la pipe une fois par jours environ. Cette manie pouvait être dangereuse pour lui, il en était parfaitement conscient mais étant un assassin, un peu plus ou un peu moins, cela ne changeait pas grand chose.

<< Eh bien, excuse-toi Lila.
- Pourquoi ?
- T'as essayé de le voler.
- Et alors ? Chez moi, le vol n'est pas puni. Si on n'est pas capable de surveiller nos affaires, on les perd, c'est tout.
- Ca ne se fait pas en territoire Beorc !
>>

En se grattant le menton, il jugea intéressant de leur montrer ce que contenait la bourse qu'il avait toujours avec lui. Il y plongea un doigt et le fit ressortir tout rouge. Le sac était un petit sac rempli de sang, cela l'aidait à se calmer.

<< Je me demande ce que vous auriez fait avec pareil butin, un sac de sang...>>

Cette bourse servait surtout d'attrape-nigaud qui voulaient lui voler des sous. Il aurait pu verser le liquide dans une flacon plus que dans une bourse mais c'était amusant de voir les gens tenter de voler un sac rempli de sang, quelque chose sans valeur au monde des humains.

Finalement, il estima que la conversation a assez duré et il reprit sa position initiale, adossé à l'arbre en fumant. Un petit goût unique, d'amusement doublé à un air de mélancolie, ça, c'était définitivement un tabac absolument inimitable.
Revenir en haut Aller en bas
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Ven 10 Fév - 9:34

<< Règle numéro trois, Aie toujours un coup d'avance sur ton adversaire, voir deux. >>

Dit-il en mettant en évidence l'objet qu'il tenait dans sa main avant de le ranger dans sa poche. Alan ignorait ce que c'était mais il n'aurait sans doute pas apprécié que ça soit employé contre lui. Heureusement qu'ils n'en arrivaient pas là.

Une fois les présentations faites, le dénommé Volke se permit de placer un commentaire :


<< Je vois, vous êtes recherchés après tout... La noblesse donnerait cher pour vos têtes mais des deux qui m'ont envoyé vous cherché, aucun n'avait la motivation de payer le prix et je les ai mis à mort tout deux. >>

Tiens donc, on avait voulu lui envoyer ce mec ? Une chance que les pourritures soient toujours trop près de leurs sous... qui plus est, s'il avait vraiment tué les commanditaires, les autres allaient probablement avoir l'assassin à l'oeil et Alan pourra respirer un peu mieux, tout bénef en gros.

Pendant qu'Alan et Lila se disputaient sur le sujet des excuses, l'autre glissa un doigt dans sa bourse et le retira couvert d'un liquide rouge trop facilement identifiable...


<< Je me demande ce que vous auriez fait avec pareil butin, un sac de sang... >>

Alan grimaça en voyant le liquide alors que Lila lançait un « hmph » triomphant.

<< Tu vois, c'était même pas de l'or ! J'ai pas à m'excuser !
- T'as quand même essayé de le voler !
- Mais je ne l'ai pas fait ! Alors c'est bon, lâche-moi la queue ! >>

Alan soupira d'agacement et laissa tomber. Impossible de faire entendre raison à une tête de mule pareille. Les Laguz étaient si bornés...

Le bretteur observa Volke fumer. L'odeur du tabac flottait jusqu'à ses narines et il ne put s'empêcher de plisser le nez. Il avait horreur de ce genre d'odeur. Enfin, ce n'était pas contre les fumeurs qu'il avait une dent mais contre le tabac en lui même. C'était comme ça, l'odeur ne lui convenait pas. Quitte à se dézinguer l'organisme, autant le faire à l'alcool...

En tout cas, ils n'avaient plus rien à faire avec l'autre... sauf que Lila s'avança vers Volke en lorgnant sur la pipe.


<< Je me suis toujours demandé pourquoi les Beorcs fumaient. Ca vous avance à quoi ? >>

Alan soupira. Voleuse, casse-bonbon et curieuse. Il avait dégoté la pire Laguz qui soit. Quand diable Ashera allait-il lui « lâcher la queue » comme disait Lila ? Sans doute à sa mort... vivement qu'elle arrive, ça le soulagera de toute sa douleur... douleur qui s’apaisait quand il observait ses enfants.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Ven 10 Fév - 13:12

Alors que l'assassin les entendait se disputer, il jugeait cela tellement bête qu'il ne se sentait pas le besoin d'intervenir, tout en avalant un nouveau nuage de tabac formé dans sa bouche. Cette sensation lui permettait de repenser à celui qui accompagnait toujours son entrainement.

Cependant, il ne fumait pas pour embêter les autres, si bien qu'en voyant que l'homme semblait indisposé par l'odeur, il se dépêcha d'éteindre la flamme dans sa pipe. Il avait oublié que cette odeur pouvait être désagréable aux non-fumeurs.

"Ce n'était pas mon but de vous importuner, je ne pensais pas au fait que la pipe était un plaisir que rares appréciaient."

Alors qu'il venait de finir sa phrase, il vit la jeune laguz, Lila s'il avait bien compris, s'approcher de lui avec un air interrogateur. Au début, cela le dérangeait mais il attendit sa question patiemment, il n'était pas pressé après tout.

"Je me suis toujours demandé pourquoi les Beorcs fumaient. Ca vous avance à quoi ?"


Cette question le surprit. Comment ça, ils ne fumaient pas du tout chez les Laguz? Si jamais l'envie lui en avait pris de passer un peu de temps à Gallia par exemple, cette envie s'était mystérieusement évaporée. Mordillant le tuyau de sa pipe avec une légère mine songeuse, Volke cherchait à expliquer simplement pourquoi il faisait cela.

"Je ne peux pas parler au nom de mes confrères. En effet, il y a autant de raison de fumer que de fumeurs mais pour ma part, je fume car l'odeur du tabac incandescent me rappelle mon mentor. Sans lui, je serai mort alors en guise de "Memento", je fume pour m'imprégner de cette odeur particulière qui a bercé mon entrainement."

Comme sa fumée s'était arrêtée, Volke en profita pour nettoyer un peu les résidus d'herbe qui restaient dedans. Mélanger plusieurs tabac pouvaient donner une expérience intéressante mais lui, il aimait bien la saveur de la pureté.

Après son travail effectué avec minutie, il examina la netteté de l'intérieur du fourneau avant de la démonter afin de la ranger dans sa poche. Sentant son ventre se manifester, le voleur fouilla machinalement dans sa poche, en oubliant qu'il ne lui restait plus d'argent pour cause d'absence de demande de paiement pour son précédent contrat.


"Dites moi, connaîtriez-vous des gens qui pourraient bien avoir besoin d'un homme comme moi? Cela va faire une trentaine d'heures que je n'ai rien mangé et j'ai un léger creux."


La faim, il s'y était accommodé, Renault l'avait déjà fait jeuner plusieurs fois dans le cadre de sa formation. Mais utilser sa carte de téléportation tirait sur ses réserves énergétiques. Aujourd'hui, il en avait abusé et sentait son corps protester.

En attente d'une éventuelle réponse, il lécha la lame de Peshkatz, sa dague. Encore couverte de sang de sa précédente mission, cela suffisait pour le calmer un peu mais tôt ou tard, il lui faudrait bien manger quelque chose de consistant.
Revenir en haut Aller en bas
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Ven 10 Fév - 15:54

En voyant la réaction d'Alan à la fumée du tabac, Volke eut l'amabilité d'éteindre sa pipe. L'odeur persista un moment puis s'évapora finalement.

<< Ce n'était pas mon but de vous importuner, je ne pensais pas au fait que la pipe était un plaisir que rares appréciaient.
- Désolé, j'ai vraiment du mal avec cette odeur. >>

Puis il remarqua l'approche peu polie de Lila et sa question semblait l'avoir surpris... forcément, ça devait pas être le genre de question qu'on lui posait tous les jours... pauvre vieux...

<< Je ne peux pas parler au nom de mes confrères. En effet, il y a autant de raison de fumer que de fumeurs mais pour ma part, je fume car l'odeur du tabac incandescent me rappelle mon mentor. Sans lui, je serai mort alors en guise de "Memento", je fume pour m'imprégner de cette odeur particulière qui a bercé mon entrainement. >>

Un mémento... eh ben on a vu mieux dans le genre souvenir, mais Alan ne dit rien et laissa Volke nettoyer sa pipe avant de la ranger. Peu après, celui-ci fouilla dans sa poche, mais n'en sortit rien... visiblement, il avait un soucis d'inventaire ou un truc du genre.

<< Dites moi, connaîtriez-vous des gens qui pourraient bien avoir besoin d'un homme comme moi? Cela va faire une trentaine d'heures que je n'ai rien mangé et j'ai un léger creux.
- Hormis les gens qui en auraient après nous, non... et encore, je garantis rien pour le paiement. >>

Lila s'était reculée, visiblement peu satisfaite de la réponse qu'on lui avait fournie, et se tourna vers Alan.

<< L'argent, l'argent... c'est comme le tabac, c'est purement inutile et c'est mauvais. Chez nous, on prend ce dont on a besoin et on l'utilise, on se partage tout et on ne doit jamais rien de matériel à qui que ce soit. Le vole n'ouvre des conflits qu'entre les deux concernés et ça s'arrête là. Pourquoi vous vous compliquez la vie comme ça ?
- Parce qu'on a été élevé avec ces principes. Les règles évoluent et diffèrent entre nos deux mondes, moi je n'y suis pour rien. >>

Le Beorc soupira. La vie Laguz était vraiment la plus sauvage qui soit, mais paradoxalement la plus simple. Vivre simplement, au jour le jour, ça lui plairait... mais ça n'aura jamais lieu d'être... s'il pose un pied au milieu d'une colonie Laguz, s'en est fini de lui et de ses enfants.

<< Et vous, plutot que de nous le demander, va les proposer au village, tes services, yen a forcément un qui sera intéressé... >>

C'est sur, le premier péquenaud venu a forcément assez d'argent pour se payer un assassin pour qu'il tue son voisin qui a laissé son cochon se pavaner sur ses plate-bandes. Alan soupira de nouveau et observa la réaction de Volke.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Ven 10 Fév - 22:22

Après avoir parfaitement éteint sa pipe, l'assassin remarqua que l'épéiste semblait lui en être reconnaissant. Il devait vraiment pas aimer le tabac celui là. Il se rappela instantanément comment ce fut difficile pour ses premiers jours à lui de s'entrainer avec cette odeur entêtante, si bien qu'il comprenait un peu la peine de son interlocuteur.

"Désolé, j'ai vraiment du mal avec cette odeur. Le voleur haussa les épaules à cette phrases et répondit de manière nonchalante.
-Eh, tout le monde ne peux aimer la même chose. L'important et de ne pas imposer ses goûts aux autres et il est difficile de fumer sans le faire. Donc je m'abstiens si on aime pas."

Après avoir répondu à la réponse de la jeune Laguz, il constata son air contrarié. Elle ne semblait pas du tout satisfaite de la réponse, cela pouvait se comprendre mais lui même n'était pas un spécialiste en tabac, il n'avait pas plus clair.


"Hormis les gens qui en auraient après nous, non... et encore, je garantis rien pour le paiement. Volke faillit rire à cette remarque, en repensant à ce qu'il était advenu des deux nobles qui l'avaient insulté.
-Moi, de ce que j'en ai vu, j'ai une garantis pour le paiement et il est bien en deçà de ce que je demanderai pour le meurtre d'un combattant comme vous, Alan. On m'insulte, je tue. On veux m'escroquer, je tue. En un sens, ma vie ne s'encombre pas non plus vraiment de détails, mis à part pour l'argent."

Il parlait pour forcer Lila à craquer. Elle semblait bien vouloir dire quelque chose mais aucun son ne sortait de sa bouche. Et faire flancher les réfractaires un de ses seuls plaisirs "normaux" avec la pipe, bien qu'un peu sadique.

"L'argent, l'argent... c'est comme le tabac, c'est purement inutile et c'est mauvais. Chez nous, on prend ce dont on a besoin et on l'utilise, on se partage tout et on ne doit jamais rien de matériel à qui que ce soit. Le vole n'ouvre des conflits qu'entre les deux concernés et ça s'arrête là. Pourquoi vous vous compliquez la vie comme ça ?
-Cette remarque est hors sujet, petite Laguz. Il n'y a eu conflit qu'entre nous deux quand tu as tenté de me voler. Ton compagnon n'a fait que te protéger."

Petit à petit, c'était lui qui se sentait agacé. Elle avait la langue bien pendue, il préférait de loin le silence, même si c'était ses mots qu'il voulait juste avant. S'il avait su, il se serait contenté de leur faire peur, d'utiliser un fumigène et de les laisser dans l'incompréhension. Mais maintenant, c'était trop tard, surtout que ce Alan l'intriguait.

"Et toi, plutôt que de nous le demander, va les proposer au village, tes services, y en a forcément un qui sera intéressé..."

Heureusement qu'il avait rangé sa pipe, il l'aurait cassé sous la crispation. Celle là, elle le prenait vraiment pour un nul, c'en était effarant. Il se redressa, empoigna le manche de Marque-Mort sans pour autant la dégainer, s'approcha doucement de la Laguz en la regardant de manière froid.

"Me prendrais tu pour un vulgaire amateur? J'ai fait des recherches au village avant de vous demander, bien sûr. Personne n'avait de mission nécessitant un tribut d'argent en plus de celui de sang récolté. Et j'ai déjà apporté mon aide à ceux qui en avaient besoin. La prochaine fois, fais attention, j'en ai tué pour moins que ça."

Finalement, il n'en pouvait plus en entendant un oiseau au dessus de sa tête. Grimpant sur une branche, il se mit à la hauteur de l'animal et lui jeta Peshkatz d'un mouvement souple, précis, létal. Rattrapant en vol le fruit de sa chasse, il se dépêcha de l'ouvrir en grand pour récupérer des bouts de chaire qu'il dégustait tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Ven 10 Fév - 23:05

<< Eh, tout le monde ne peux aimer la même chose. L'important et de ne pas imposer ses goûts aux autres et il est difficile de fumer sans le faire. Donc je m'abstiens si on aime pas. >>

Alan haussa les épaules. Il ne pouvait pas vraiment dire qu'il comprenait comment l'autre arrivait à supporter l'odeur de tabac, mais qu'importe. Lui en tout cas il bloquait avec et c'était tout.

<< Moi, de ce que j'en ai vu, j'ai une garantis pour le paiement et il est bien en deçà de ce que je demanderai pour le meurtre d'un combattant comme vous, Alan. On m'insulte, je tue. On veux m'escroquer, je tue. En un sens, ma vie ne s'encombre pas non plus vraiment de détails, mis à part pour l'argent. >>

Une fois encore, Alan haussa les épaules, ne sachant pas vraiment quoi lui répondre. En revanche, Lila, elle, avait trouvé quoi répondre et elle est visiblement arrivée à entamer les nerfs de Volke. L'imbécile qu'elle était...

<< Cette remarque est hors sujet, petite Laguz. Il n'y a eu conflit qu'entre nous deux quand tu as tenté de me voler. Ton compagnon n'a fait que te protéger. >>

*Ouais... ma bonté me perdra...*

Ouais, il aurait du laisser Lila se faire tuer... Pourquoi diable était-il né avec tant d'altruisme en lui ? Surtout que Lila continuait de chercher la petite bête à Volke... celui-ci s'avança d'ailleurs, main sur la garde de sa lame. Alan fit de même, prêt à dégainer Artamon à la moindre occasion. Il n'allait pas le tuer, non. Juste le retenir et tenter de calmer le jeu, aussi piètre orateur soit-il.

<< Me prendrais tu pour un vulgaire amateur? J'ai fait des recherches au village avant de vous demander, bien sûr. Personne n'avait de mission nécessitant un tribut d'argent en plus de celui de sang récolté. Et j'ai déjà apporté mon aide à ceux qui en avaient besoin. La prochaine fois, fais attention, j'en ai tué pour moins que ça. >>

C'est le moment que choisit un oiseau pour prendre son envol. Volke grimpa agilement sur une branche et lança une dague sur l'animal qui chuta. L'assassin bondit et attrapa l'animal avant de commencer à... le manger. Assez répugné par le spectacle, Alan porta son regard vers sa compagne de voyage.

<< Maintenant tu la fermes ! Tu vas nous attirer les pires emmerdes qui soit si tu continues !
- Mais...
- La ferme... >>

Au fur et à mesure qu'Alan s'énervait, Alondite brillait dans son fourreau et le corps d'Alan projetait de petites flammes bleues. Ses enfants ne ressentaient aucune brûlure vu que ce n'étaient pas ce que les flammes visaient, par contre la chatte, elle, risquait de se faire mal si elle touchait Alan et elle le savait.

<< D'accord... >>

Les flammes s'estompèrent alors et Alan se détendit. Brave petite...


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Lun 5 Mar - 19:40

Volke parvint rapidement à en finir avec son repas. La volaille n'était pas assez grosse, il avait encore faim. Bah, il allait bien finir par trouver des baies sauvages ou un truc du genre afin de le rassasier. Et peut-être même leur donner deux trois trucs à grignoter, à eux aussi. En effet, s'il y avait une chose que l'assassin n'aimait pas, c'était l'égoïsme. Et il savait que la faim pouvait être terrible.

« Maintenant tu la fermes ! Tu vas nous attirer les pires emmerdes qui soit si tu continues !
- Mais...
- La ferme... »

A ces mots, l'assassin se sentit mal. Pas par les mots en eux mêmes mais par l'aura malsaine qui entourait Alan. Une aura qui le dépassait complètement. S'il s'approchait, il y avait de grandes chances pour qu'il se brûle sévèrement.

Jamais il n'avait vu une aura aussi forte, jamais. Il avait bien vu des ennemis possédant une aura mais jamais aussi puissante, même son maître n'aurait pu rivaliser en ce moment même. Machinalement, il empoigna Marque-Mort, même en sachant qu'il n'avait aucune chance. Au moment où elle accepta, cette aura meurtrière s'évapora rapidement. Décidant de ne pas chercher noise à cet homme, il s'adossa à nouveau à l'arbre.

Levant un cil, il vit quelque chose dans le buisson. Probablement un gros truc. Un être vivant? Probablement, il ne pouvait cependant en être sûr. Et vu qu'il se cachait, ce n'était peut être pas quelqu'un d'amical.

Pourtant, le deuxième cil s'éleva aussi en voyant une femme tomber dans le gazon. Une femme plutôt bien vêtue, peut-être bourgeoise. Mais ce qui le surprit le plus était la taille de sa poitrine, complètement exagérée. L'assassin se surprit à sourire d'un air sarcastique.

La jeune femme se dirigea vers Alan en titubant. Elle semblait complètement ivre. Comme en témoignait la bouteille d'alcool à sa main en fait. Plus d'une fois, elle manqua de se casser la figure, ce qui faisait soupirer Volke.

Une fois arrivée à un mètre de celui avec qui l'homme en noir venait de faire la connaissance, l'ivrogne s'avachit sur lui, complètement bourrée.


« Hé, beau-Brun... Tu sais que tu me plais beaucoup? Allez, je t'invite, c'est le moment de... »

Elle ne put finir sa phrase, Seiji plaça une dague sous sa gorge, prête à trancher le cas échéant. La femme ne comprit pas tout de suite ce qui lui arrivait mais soudain, Peshkatz se planta dans sa poitrine. D'un coup sec, il trancha, faisant tomber... le rembourrage.

« Je croyais que tu avais appris à faire des costumes moins... Voyants, très chère. »

En effet, là où il y avait une seconde avant une belle femme plantuleuse, il ne restait qu'un sac de fausse peau. La qualité était irréprochable mais trop surnaturel. La personne dans le costume, une jeune femme avec une longue chevelure blonde attachée en queue de cheval avec une panoplie semblable à celle de Volke mais entièrement noire, semblait frustrée.

« Volke, encore toi bien sûr! Pourquoi tu me gènes sans cesse dans mes missions, espèce de...
-C'est pas à moi de te laisser y arriver, très chère, mais à toi d'y arriver toute seule, comme une grande, répondit l'intéressé d'une voix rieuse. Tu ferais une bien piètre assassin avec cette approche. »

Ah, les réactions de sa partenaire et rivale étaient toujours délicieuses. La voir écumer de rage était le plus beau des spectacles.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Lun 5 Mar - 20:49

Le déploiement de l'aura d'Alan semblait avoir mit Volke mal à l'aise... bah, c'était pas grand chose dans le fond mais bon quand même, il avait peut être changé de point de vue à ce sujet du coup. Enfin bon.

Les choses auraient pu en rester là, mais une femme surgit du buisson, démarche titubante, courbes BEAUCOUP trop généreuses et une bouteille d'alcool à la main. Sa destination se précisait au fur et à mesure et Alan du se tourner pour éviter que la femme n'étouffe ses enfants avec sa forte poitrine.


<< Hé, beau-Brun... Tu sais que tu me plais beaucoup?
- Heu... je... >>

Les joues rouges, Alan tourna son regard vers Lila qui pouffait de rire. Manquait plus que ça, tiens. Il n'y avait rien de marrant du point de vue du bretteur.

<< Allez, je t'invite, c'est le moment de... >>

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase car une lame se retrouva plaquée sous sa gorge, puis une autre lui ouvrit le dos. Plutot qu'une gerbe de sang, ce fut un tas de rembourrage qui s'en échappa. C'était quoi ce bordel ?

<< Je croyais que tu avais appris à faire des costumes moins... Voyants, très chère. >>

Le costume chuta, laissant apparaître une blonde aux courbes beaucoup moins suggestives mais pas moins agréable à l'oeil. Elle était vêtue du même attirail que celui de l'assassin.

<< Volke, encore toi bien sûr! Pourquoi tu me gènes sans cesse dans mes missions, espèce de...
- C'est pas à moi de te laisser y arriver, très chère, mais à toi d'y arriver toute seule, comme une grande. Tu ferais une bien piètre assassin avec cette approche. >>

Tiens, une connaissance de Volke, voilà qui était plus rassurant... quoique...

<< Une... mission ? >>

Elle s'était déguisée, avait joué la comédie et s'était jetée sur Alan... et elle parlait de mission. Sans attendre, le bretteur confia ses enfants à Lila et posa sa main sur la poignée de son épée.

<< J'aimerais bien savoir en quoi consiste cette mission... >>

Ca sentait les emmerdes à plein nez, cette histoire...


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Lun 5 Mar - 21:35

La jeune femme, qui s'appelait Leliana selon les souvenirs de Volke, semblait particulièrement furax. Quoi de plus normal? Il venait d'interrompre sa mission. Mission qui consistait à quoi d'ailleurs? En effet, si l'assassin se spécialisait dans le meurtre et rien que dans le meurtre, Leliana était adepte de toute opération secrète, le chantage, le vol et tant d'autres.

Cette fois, il était probable qu'elle soit venue mettre à mort Alan mais il ne saurait l'affirmer intelligiblement.


<< J'aimerais bien savoir en quoi consiste cette mission...>>


Aïe, exactement ce que craignait Volke, la question à ne pas poser. En tant qu'ami rival de la blonde, il allait devoir couvrir ses arrières et même à deux contre un, il ne pensait pas pouvoir vaincre Alan.

Pourtant, la concernée ne semblait pas apeurée, elle semblait même très sérieuse. Peut-être n'était-ce finalement pas une mission d'assassinat... Mais dans tous les cas, ce n'était pas forcément un truc bien légal.

<< Je me nomme Leliana, c'est un honneur pour moi de vous rencontrer, répondit la jeune femme en s'inclinant respectueusement. L'aubergiste de l'auberge que vous avez fréquenté cette nuit m'a payé pour vous guider en lieu sûr.>>

Là, l'homme en noir en perdit ses mots. Quelle réaction démesurée pour la situation, pourquoi avait-elle piqué une crise de nerfs comme ça si la mission n'était même pas un assassinat?

<< Il m'a dit que vous étiez des "Hors-la-loi" mais qu'il ne savait pas pourquoi. Par contre, nous devons nous dépêcher maintenant.>>

Alors que Leliana plia son costume avant de le cacher soigneusement dans un buisson, l'assassin se demanda ce qu'elle voulait dire. Puis, pris d'une révélation, il grimpa à un arbre pour regarder au loin... et grinça des dents.


<< Tu aurais pu me dire que tu avais l'armée royale à tes trousses, Leliana!

-Ouais ben tu ne m'en a pas laissé le temps, bouffon! Ils m'ont vu commercer avec l'aubergiste pour vous sauver et il s'est fait tuer. Maintenant, ils veulent tous nous attraper d'un coup, un énorme filet, d'où la nécessité du costume...>>

Comprenant la gravité de la situation, Volke s'avança doucement dans l'ombre. La diversion qu'il leur réservait allait être très amusante. Après avoir enfilé la perruque blonde utilisée par sa partenaire juste avant, il la mit sur sa tête et attendit. Une fois à portée, il passa sous le nez de l'armée Royale qui cru voir Leliana.

En compagnie des deux personnes, la jeune femme attendit un peu avant de se diriger calmement vers le lieu qu'elle avait l'intention de leur présenter.
Revenir en haut Aller en bas
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Lun 5 Mar - 22:24

La tension était à son comble. Alan ne voulait vraiment pas verser le sang devant ses enfants. Lila était prête à fuir, mais le fait était que vu la confiance que dégageait la femme, le combat n'allait pas forcément être une partie de plaisir. Pour ce qui était des assassins, il savait qu'ils étaient du genre à toujours avoir un coup d'avance. Pourtant...

<< Je me nomme Leliana, c'est un honneur pour moi de vous rencontrer. L'aubergiste de l'auberge que vous avez fréquenté cette nuit m'a payé pour vous guider en lieu sûr. >>

L'aubergiste ? Les guider en lieu sur ? Attends, elle parle de quoi, la ?

<< Il m'a dit que vous étiez des "Hors-la-loi" mais qu'il ne savait pas pourquoi. Par contre, nous devons nous dépêcher maintenant. >>

Sur ce, elle plia son costume et le planqua alors que Volke grimpait à l'arbre. De son côté, Alan avait bien du mal à gober l'histoire. Qu'il aie pu deviner qu'Alan et Lila étaient des fugitifs, ok. Il suffisait qu'il aie reçu un avis de recherche et le tour était joué, mais qu'il leur vienne en aide, ça par contre c'était louche. De un, que devaient-ils fuir et de deux pourquoi les aidait-il ? Non franchement c'était louche...

<< Tu aurais pu me dire que tu avais l'armée royale à tes trousses, Leliana!
- Ouais ben tu ne m'en a pas laissé le temps, bouffon! Ils m'ont vu commercer avec l'aubergiste pour vous sauver et il s'est fait tuer. Maintenant, ils veulent tous nous attraper d'un coup, un énorme filet, d'où la nécessité du costume... >>

L'armée royale... ouhla, ça c'était un gros morceau. Pourquoi toute l'armée pour deux simples fugitifs ? La milice, passe encore ! Des soldats soudoyés par la noblesse corrompue, de même. Mais directement les toutous de sa majesté en personne, franchement. Alan avait-il atteint une telle réputation ? Non franchement, c'était fort peu probable !

Sans qu'on aie demandé son avis, la blonde entraina Alan, Lila et les gosses à l'écart alors que Volke se planquait avec une perruque. La diversion sembla marcher, au moins et la femme emmena calmement les fugitifs vers une destination inconnue.

Alan restait aux aguets, main sur la lame. Il avait pu voir qu'effectivement, l'armée royale était en chasse, mais il restait assez méfiants envers l'assassin. Le dernier doute persistait et il fit part de son doute.


<< Et pourquoi l'aubergiste voulait nous sauver ? C'est vrai que Lila a acheté la moitié de sa réserve d'alcool avec MES sous mais de là à ce qu'il décide de nous aider.
- Ouaip. D'ailleurs, j'ai fait des provisions. >>

Elle donna un coup de hanche pour faire rebondir son sac dont un tintement de verre s'échappa. Alan se passa la main sur le visage, l'air blasé.

<< Rassure moi, dis moi que t'as payé...
- C'est lui qui m'en a fait cadeau.
- Comment ça ?
- Je lui ai demandé si je pouvais emporter des bouteilles pour la route, il a dit « servez-vous. » >>

Etant quasi-certain qu'il espérait paiement en échange, Alan se tut immédiatement, préférant laisser sa compagne de galère dans ses illusions. Il valait mieux rester prudent maintenant... et se rappeler qu'un jour, il faudra apprendre l'art de la vie et Beorc et des sous entendus à Lila. De toutes façons, si la blonde disait vrai, l'aubergiste n'aura plus besoin des bouteilles maintenant.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Lun 5 Mar - 22:58

L'assassin courut un bon quart d'heure, son rôle était de les éloigner. Rôle qu'il s'était attribué lui même par ailleurs. Mais elle était si nulle que Volke ne pouvait s'empêcher de l'aider, tel un grand frère aidant une petite soeur.

Elle avait du potentiel et là était le problème. Elle était vite atteinte de folie des grandeurs. Là, à tous les coups, elle avait fait une connerie grosse comme le monde. Genre accepter une mission d'assassinat de noble, ou de général. A moins que c'était ce qu'il croyait.

« Rends-toi, tu es cernée, Leliana! »

En effet, l'homme déguisé était totalement entouré par l'infanterie. La situation se passait très mal, heureusement qu'il avait ses fumigènes. Songeant que c'était son unique moyen de s'en sortir, il jeta la cartouche à terre qui se brisa sous le choc, libérant des volutes de fumée opaque.

La vraie Leliana en avait profité pour s'échapper avec ses deux « objectifs » avant d'arriver dans un lieu désert. Un lieu que lui saurait cependant retrouver, une fois qu'il les aurait rejoint. En attendant, elle savait que son histoire ne convaincrait pas Alan.


<<Et pourquoi l'aubergiste voulait nous sauver ? C'est vrai que Lila a acheté la moitié de sa réserve d'alcool avec MES sous mais de là à ce qu'il décide de nous aider.
-Je l'ignore, j'en suis désolée. On me demande d'effectuer une mission, on me paye, j'obéis. Il ne m'a pas donné la moindre information quand à la nature de son but. >>

Elle les entendait se disputer mais elle n'avait pas la tête à ça. Prendre la vie, elle savait faire. Poignarder dans le dos, c'était aussi de son ressort. Mais faire tuer un homme juste parce qu'il l'avait contacté, c'était horrible, à son sens.

Le temps passa, une ombre finit par apparaître, avec des cheveux argentés. Volke semblait vraiment de méchante humeur en envoyant la perruque à sa propriétaire. Ignorant momentanément l'autre Beorc et la laguz, il s'approcha de sa camarade, se mit à son niveau et la regarda dans les yeux.

<< Toi, tu as encore accepté une mission où tu as du tuer un sénateur?
-Tu peux parler, Ombre sanglante, tu en as tué deux la semaine dernière.
-Mais moi, j'ai pris le soin qu'il n'y ait aucun cadavre. Et puis, c'est pas la première fois que ça t'arrive de faire n'importe quoi, pas vrai? Rappelle toi pendant la guerre entre l'alliance Laguz et Beignon... >>


Baissant la tête, Leliana semblait s'être enfermée dans une prière d'excuse muette. Se passant la main sur le visage, Volke se retourna vers les deux autres qui devaient ne rien y comprendre.


<< Je propose de collaborer le temps que l'affaire se tasse. Car « grâce » à Leliana ici présente, nous avons l'armée royale au derrière. Vous pouvez tenter de fuir si le cœur vous en dit mais je peux vous assurer que même moi, j'ai eu du mal à me sortir de ce bourbier. >>


Dernière édition par Volke le Mar 6 Mar - 6:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Lun 5 Mar - 23:38

<< Je l'ignore, j'en suis désolée. On me demande d'effectuer une mission, on me paye, j'obéis. Il ne m'a pas donné la moindre information quand à la nature de son but. >>

Alan n'était clairement pas satisfait de la réponse. C'est vrai, quoi, c'était trop louche comme histoire. Il ne pouvait pas lui faire confiance, à cette femme... comment Volke l'avait nommée déjà ? Liliane ? Non... Leila ? Un truc du genre, mais c'était pas ça... bah, qu'importe, c'était une femme qu'il n'allait probablement jamais revoir soit parce qu'il sera peut être amené à la tuer si elle tente de l'assassiner, soit parce qu'il s'en ira en vie et que ses chances de la revoir sont minces... quoique, vu le nombre de fois qu'il a croisé Kameryu, cette possibilité n'avait que peu de poids... enfin, peu importait.

<< Toi, tu as encore accepté une mission où tu as du tuer un sénateur? >>

Volke réapparut, visiblement de mauvais poil. S'en suivit une dispute entre les deux assassins qu'Alan ne suivit qu'à moitié, puis...

<< Je propose de collaborer le temps que l'affaire se tasse. Car « grâce » à Leliana ici présente, nous avons l'armée royale au derrière. Vous pouvez tenter de fuir si le cœur vous en dit mais je peux vous assurer que même moi, j'ai eu du mal à me sortir de ce bourbier. >>

Alan soupira puis fit un geste de la main qui signifiait « allons-y plutot que végéter ici pour les attendre ».

<< Si l'un d'entre vous connait un endroit où on pourra se planquer le temps que ça se calme, j'ai rien contre... et je serais curieux de savoir pourquoi la reine décide d'envoyer ses soldats personnels pour deux assassins, une chatte, un père de famille et deux bébés aussi innoffensifs qu'adorables. >>

C'est vrai, quoi. L'armée pour une proie aussi maigre, c'était assez gros. Certes, Alondite était un trésor national, mais Alan ne jouissait pas d'une réputation assez grosse pour qu'on envoie l'élite de l'armée, franchement ! Non, décidément, quelque chose clochait dans l'histoire.

Pour une fois, Lila se tentait tranquille, enfants dans les bras. Les petits dormaient, désormais, nichés contre la cape de voyage de la Laguz. Tant mieux, s'ils restent silencieux le temps qu'ils se trouvent une planque, ça les arrangera.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Mar 6 Mar - 13:24

Volke s'adossa à un arbre pour réfléchir à leur situation. Ils étaient pas assez fort ni assez nombreux pour combattre l'armée Royale. Lui même ainsi que ses deux connaissances du jour étaient plus ou moins en sécurité tant qu'ils restaient loin de Leliana, pourtant...

Pourtant il ne pouvait se permettre de l'abandonner. Il l'avait promit à son maître et il n'avait absolument pas l'intention de trahir cette confiance. Et puis d'ailleurs, il s'amusait assez à réparer les erreurs de sa protégée malgré que c'était lui le plus jeune des deux.


<< Si l'un d'entre vous connait un endroit où on pourra se planquer le temps que ça se calme, j'ai rien contre... et je serais curieux de savoir pourquoi la reine décide d'envoyer ses soldats personnels pour deux assassins, une chatte, un père de famille et deux bébés aussi innoffensifs qu'adorables. >>

L'homme aux cheveux gris se mordit la lèvre, d'un air songeur. L'histoire était à la fois simple et complexe. Simple dans le sens que ce qu'elle avait réalisé n'était pas le plus grand des exemples de finesse. Complexe en ce sens qu'elle avait des raisons en béton de le faire, rien à voir avec l'argent.

<< Je vais vous dire ce qui se passe... Cette fois, l'homme en noir se retourna, il ne s'attendait absolument pas à ce que Leliana l'avoue aussi facilement. Pour commencer, je vous dois des excuses... C'est ma faute si l'armée royale est dans les parages. Je suis Leliana, l'éclair pourpre qui a causé d'énormes problèmes durant la guerre des Laguz contre Beignon.
-Pour être exacte, l'aida Volke, elle a servit d'espionne à Beignon. Pourtant, elle est de Crimea.
-A l'époque, je ne savais pas. J'étais affamée et je venais d'achever une mission pour un soldat de Gallia. Un de ces sénateurs m'a sauvé, encore que je dis "un" mais c'était peut-être "une", vu son apparence, je n'en sais rien. J'avais tellement faim que contre de la nourriture, j'ai tout dit.
-Les informations divulguées par Leliana ont coûtées la vie à de nombreux soldats de Gallia ainsi qu'à plusieurs de Crimea. Elle est donc une ennemie mortelle de Crimea et Gallia maintenant. Vous savez ce qu'il se passe, c'est à vous de choisir. Vous pouvez me suivre dans mon QG qui est grossièrement une caverne. Cela ne sera pas des plus confortable mais nous y serons en sécurité. Ou vous pouvez prendre une autre route, libre à vous.
>>

Volke fit tourner sa dague entre ses doigts. Oui, le choix n'appartenait qu'à eux. Lui, sa promesse l'empêchait de partir comme cela. Mais eux, ils ne se connaissaient presque pas, comment pouvait-il les retenir après cela?

Déjà, il n'en voyait pas l'utilité. En effet, c'était leur vie, ils vivaient comme ils voulaient. Et puis, il n'avait pas le droit de leur demander de les suivre avec une femme comme Leliana qui les mettait tous en danger?

Rangeant sa dague, Seiji se craqua les articulations avant de commencer à sortir de l'endroit. Il lui fallait à tout prix regagner sa base avant la tombée de la nuit. Et il venait avec sa partenaire. Que Alan et Lila viennent, c'étaient à eux de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Mar 6 Mar - 14:47

<< Je vais vous dire ce qui se passe... Pour commencer, je vous dois des excuses... C'est ma faute si l'armée royale est dans les parages. Je suis Leliana, l'éclair pourpre qui a causé d'énormes problèmes durant la guerre des Laguz contre Beignon.
- Pour être exacte, elle a servit d'espionne à Beignon. Pourtant, elle est de Crimea.
- A l'époque, je ne savais pas. J'étais affamée et je venais d'achever une mission pour un soldat de Gallia. Un de ces sénateurs m'a sauvé, encore que je dis "un" mais c'était peut-être "une", vu son apparence, je n'en sais rien. J'avais tellement faim que contre de la nourriture, j'ai tout dit.
- Les informations divulguées par Leliana ont coûtées la vie à de nombreux soldats de Gallia ainsi qu'à plusieurs de Crimea. Elle est donc une ennemie mortelle de Crimea et Gallia maintenant. Vous savez ce qu'il se passe, c'est à vous de choisir. Vous pouvez me suivre dans mon QG qui est grossièrement une caverne. Cela ne sera pas des plus confortable mais nous y serons en sécurité. Ou vous pouvez prendre une autre route, libre à vous. >>

Alan avait tout écouté. Pour excuse conne, c'était une excuse conne. Ok, la faim pouvait faire des ravages, mais les espions sont sensés être entraîné à résister à toutes les torture, famine comprise ! Ya des traditions qui se perdent...

<< Faites pas comme si on avait le choix. Je ne connais pas le terrain et si on peut trouver votre planque à temps, ça devrait aller. >>

Plus ça allait, plus il avait l'impression que les emmerdes s'accumulaient. Il ne manquait plus que les trois armées Beorc lui courent après et il sera définitivement cuit... remarque, il avait déjà celle de Begnion pour le côté noblesse corrompue, celle de Crimea à cause d'un problème avec Kwendal, il manquait plus que celle de Daein et ça semblait bien parti pour à ce rythme... il n'avait que ça à faire, être mondialement cherché. Alondite devait receler une malédiction de ce genre pour le plonger un peu plus chaque jour dans la merde. D'abord les ennuis avec le Fang, ensuite les problèmes avec Kwendal, puis sa mort et maintenant ça... c'était vraiment pour ses enfants qu'il ne s'était pas déjà ouvert le ventre...

<< Bon, eh bien en route alors. J'ai pas envie d'attendre l'armée en restant planté ici comme un piquet... >>


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Mar 6 Mar - 19:53

L'assassin soupira. La situation n'était clairement pas reluisante pour eux. La stupidité de la blonde était juste effarante. Elle avait sortit les raisons les plus crétines et tut les plus importantes...

Bah, ce n'était pas le plus important pour le moment, il devait avancer. Aller de l'avant, avec ses compagnons. Volke était peut-être absolument pas intéressé par les sentiments, il était cependant intrigué pour ces marmots avec Alan.

Des mioches, absolument mignons. Cela le troublait, sans connaissance particulière. Ils semblaient sages et absolument adorables. En tout cas, celui qui était leur tuteur à première vu les trouvait adorable.


<< Faites pas comme si on avait le choix. Je ne connais pas le terrain et si on peut trouver votre planque à temps, ça devrait aller.
-On a toujours le choix, toujours, fit remarquer l'homme aux cheveux d'argent, non sans justesse. Théoriquement, vous pouvez vous en sortir, c'est envers Leliana qu'ils en ont, tous. C'est en restant avec elle que vous êtes en danger. Si vous voulez vous en éloigner, je peux vous montrer un chemin dans la montagne.>>

Quand à lui, sa décision était prise, il resterait aussi longtemps que ses jambes le porteraient. Et puis, avec un peu de chance, ils pouvaient rejoindre sa cachète sans se faire repérer. Le problème était les bestioles qui avaient élue domicile l'alentour de la forêt. Rien de bien gênant pour lui et Leliana mais pour Alan, qui avait ses enfants, ou Lila, cela se compliquait.

Dans tous les cas, il devrait partir en éclaireur pour dégager le chemin des soldats et des reptiles gêneurs. Inspirant profondément, il sortit de la cachète et, à la vue des soldats par là, il utilisa une autre cartouche de fumigène et fit signe à ses compagnons de le suivre pour le moment.

<< En courant comme cela, nous arriverons dans mon QG dans douze minutes. Et ça, c'est la partie facile, y'a un ou deux serpents qui nous attendent mais je m'en occupe.>>

En effet, à peine un orteil posé dans son domaine que Peshkatz fusa à travers les buissons. Après un cri, il interpréta avoir visé juste. Et à mesure qu'ils avançaient, il utilisait Marque-Mort pour faucher les serpents qui avaient l'impudence de l'attaquer.

Finalement, ils parvinrent à aller dans la grotte indemnes. Le souffle de Volke était erratique, il n'avait cessé de courir depuis sa rencontre avec le drôle de "couple", ses réserves vitales avaient presque totalement disparues. Sans compter qu'il avait faim.


<< Voilà, ce n'est pas le grand luxe mais ils ne vous chercheront pas ici, cette caverne est bien cachée et protégée.>>

Puis, il alla dans le fond de la caverne pour allumer un feu. De sa fidèle brindille, il parvint rapidement à faire jaillir les flammes de la buche placée préalablement pour permettre à plusieurs personnes de s'installer autour, ce que Leliana ne se gêna absolument pas pour faire.
Revenir en haut Aller en bas
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Mar 6 Mar - 23:13

<< On a toujours le choix, toujours. Théoriquement, vous pouvez vous en sortir, c'est envers Leliana qu'ils en ont, tous. C'est en restant avec elle que vous êtes en danger. Si vous voulez vous en éloigner, je peux vous montrer un chemin dans la montagne.
- Vous m'excuserez de préférer la solution la plus rassurante mais j'ai deux enfants à protéger. >>

C'est vrai. Il ne connaissait pas le terrain et la moindre erreur pouvait être fatale. Il préférait largement suivre des pros de la discretion. Certes, les soldats étaient la pour la femme, mais Alan se balladait avec une Laguz, Alondite, et sa tête sur des avis de recherche...

Volke sortit de la planque et balança une chose qui fit énormément de fumée. Alan n'avait jamais rien vu de tel, mais c'était sacrément pratique déjà. Le petit groupe quittait alors la cachette et fuyait la patrouille, Volke en tête.


<< En courant comme cela, nous arriverons dans mon QG dans douze minutes. Et ça, c'est la partie facile, y'a un ou deux serpents qui nous attendent mais je m'en occupe. >>

Les serpents... Alan avait l'habitude et connaissait quelques recettes d'antidote, mais si les enfants se faisaient mordre, c'était mort foudroyante pour eux, ils étaient encore trop jeunes...

Après une petite randonnée mortelle pour les reptiles, ils parvinrent à rejoindre la tanière de Volke. Une grotte assez humide, mais aussi assez grande pour le groupe.


<< Voilà, ce n'est pas le grand luxe mais ils ne vous chercheront pas ici, cette caverne est bien cachée et protégée. >>

Une fois le feu installé, Alan déposa ses enfants et les enveloppa dans leur couverture, de façon la plus confortable qu'il pouvait, puis il déballa son sac en quête de quelques tranches de viande séchée et d'une flasque d'eau. Lila s'installa à côté d'elle, bouteille d'alcool en main.

<< Tu vas pas commencer à te siffler les bouteilles !
- J'ai besoin d'un remontant, ok?
- Si jamais t'es bourrée d'ici ce soir... >>

Lila n'y prêta pas plus attention et commença à boire. Alan soupira et se tourna vers Volke.

<< Merci pour l'hébergement. >>

Il étala les tranches de viande devant le feu et commença à boire l'eau qui avait... un étrange goût alcoolisé.

<< Me dit pas que t'as vidé ma flasque de son eau pour la remplir d'alcool ?
- Si, pourquoi ?
- Si jamais t'as touché aux biberons...
- T'inquiètes, j'y ai pas touché...
- Bon sang mais pourquoi tu bois comme ça ?
- Ca me fait du bien.
- Toi, t'as des problèmes.
- Des problèmes ? Naaaan ! Je suis juste bannie de mes terres, condamnée à me cacher la queue et les oreilles que tu refuses de me couper, je dois apprendre vos mœurs insensées et à voler pour vivre et tout ça !
- Et tu crois vraiment que ton copain aurait été fier de te voir boire pour oublier ça ?
- Fous moi la paix... >>

Alan se passa la main sur le visage en se disant que cette femme était irrécupérable et attrapa une lanière de viande mi-cuite et l'avala d'une bouchée. La nuit allait être longue...


I'm nuclear


Spoiler:
 


Dernière édition par Alan le Dim 18 Mar - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Dim 18 Mar - 19:26

<< Vous m'excuserez de préférer la solution la plus rassurante mais j'ai deux enfants à protéger.
- Je n'ai rien à excuser. Ce n'est pas comme si votre présence me gênait. Pour être exact, vous m'intriguez, mais nous en reparlerons chez moi.>>

Après les avoir mené chez lui, Volke alluma un feu et regarda Alan mettre les enfants devant, protégés par une couverture. Et il sourit en coin. Le tableau d'un père qui protégeait ses enfants était toujours attendrissant, même pour un homme de l'ombre comme lui. Maintes fois, son père adoptif lui avait prodigué cette attention.

Il se rembrunit soudain, comprenant que la situation ne se prêtait pas spécialement aux mouvements affectifs de la sorte. Ce qui comptait ici et maintenant, c'était qu'ils soient cachés le temps que la chevalerie royale abandonne.


<< Si vous voulez vous rafraichir, il y a une petite source d'eau au fond. C'est de l'eau douce, vous pouvez en boire. Et rassurez vous, cela fait longtemps que la grotte est hors de danger. Moi, je vais chasser le diner.>>

Et sans un mot de plus, il partit, accordant la mission tacite de surveiller les environs à Leliana. Tout en évitant de se faire repérer par les patrouilles, Seiji abattit plusieurs volailles et cueillit quelques fruits.

Sur un arbre, Leliana scrutait les environs, d'un air grave. Encore une fois, elle avait posé des soucis à quelqu'un. Cette fois, c'était à son ancien rival ainsi qu'à un pauvre père de famille n'ayant rien demandé pour être chassé comme cela.

En tant qu'assassin, elle se trouvait nulle, pataud et gauche. Peut-être n'était-elle pas faite pour cette carrière exceptionnelle après tout. A côté de Volke, elle n'avait aucun talent, aucun style. Elle avait même échouée à conduire les deux en sûreté, c'était lui qui avait tout fait.

Enfin, inutile de se morfondre, il était de toute façon trop tard pour changer d'avis, elle était peut être une piètre assassine mais une assassine quand même. Inspirant un bon coup, elle était prête à rentrer pour leur dire que tout allait bien.


<< Les soldats ont perdu notre trace, ils s'enfoncent trop loin à l'est.>>

Elle tenta de leur sourire amicalement mais l'idée n'y était pas totalement, on sentait qu'elle se forçait. Pourtant, une seconde après, elle reprenait son air insouciant qu'elle avait quitté peu après les avoir rencontré.

<< J'ai ramené le diner, ça sera prêt dans une vingtaines de minutes.>>

Malgré sa grande surprise, elle n'en laissa rien paraître, pour pas paraître ridicule. Elle était une assassin elle aussi, hors de question de se laisser impressionner! au lieu de cela, elle se saisit d'une des pièces de gibier qu'il lui tendait pour commencer à vider.
Revenir en haut Aller en bas
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Dim 18 Mar - 23:00

Il l'intriguait, hein ? En quoi ? Ok, il était père de famille, se trimbalait une laguz et Alondite et avec ça il était recherché par l'armée mais c'était vraiment rien d’intrigant. Très inhabituel, oui, mais rien d'intrigant. Alan profitait de la chaleur du feu, dégoutté de devoir boire de l'alcool pour s'hydrater...

<< Si vous voulez vous rafraichir, il y a une petite source d'eau au fond. C'est de l'eau douce, vous pouvez en boire. Et rassurez vous, cela fait longtemps que la grotte est hors de danger. Moi, je vais chasser le diner >>

En entendant la nouvelle, Alan rangea sa flasque et se dirigea vers la source. Il préférait mille fois cette eau à la bibine dans sa flasque. Lui qui voulait arrêter de boire, franchement, elle ne lui facilitait pas la tâche, cette Lila... une fois abreuvé, il retourna auprès du feu et s'allongea par terre. Lui qui avait prévu d'avancer aujourd'hui, c'était foutu...

<< Nous voilà coincé pour la journée...
- Profites-en pour te reposer. Tu dors presque jamais.
- Dormir... alors que les soldats pullulent dans le coin ? Je préfère pas... >>

Lila soupira et s'allongea en tournant le dos au bretteur. Elle sentait l'lalcool, comme toujours... Volke revint finalement de sa chasse... avec des poulets .

<< J'ai ramené le diner, ça sera prêt dans une vingtaines de minutes. >>

N'ayant rien de mieux à faire que ça, Alan se redressa et attrapa un des repas pour participer à la préparation du diner. Il restait silencieux, tout ayant déjà été dit. Lila, elle, dormait... ou du moins faisait semblant de dormir. Pour elle, la viande n'avait pas à être préparée et se mangeait crue, fraichement abattue, sur les os directement, donc pas désossé cuit et assaisonné. Ce n'était que par pure politesse qu'elle attendait que les autres aient fini, ensuite de quoi elle chapardera le gibier non préparé et le mangera à sa façon. Le sang sera déjà figé et les muscles raidis, ça ne sera pas bon mais elle préférait ça à la viande cuite...


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Mer 28 Mar - 21:48

Alors que l'assassin vit d'un regard amusé Alan se mettre au travail d'extraction des abats, il vidait les siens d'un coup de main expert. Vider un poulet, il le faisait quand il en avait la force, sinon il se contentait de manger cru, à la manière d'un animal.

En parlant d'animal, il gardait Lila du coin de l'oeil. Il sentait bien qu'elle était bourrée, mais se devait de rester vigilant. Rien n'était plus dangereux qu'un Laguz ne se contrôlant pas. Si elle se transformait, il devai se tenir prêt à la mater.

Puis, un constat lui vint en tête : Elle était un Laguz Chat, s'il avait bien tout compris, elle préférait peut être la viande plus Crue, il ne connaissait pas bien les laguz mais la possibilité n'était pas à écarter.

"Hé, la Laguz... Lila, se reprit Volke, se rappelant soudain son prénom, Tu préfères ta viande comment? Brut ou "modifiée"?"

En attendant son éventuelle réponse, il laissa deux oiseau de côté, in-touchés, mis à part pour le coup fatal. Et il se remit à la sale besogne.

L'odeur pestilentielle des cadavres commençait sérieusement à envahir la grotte. Seiji se sentit soudain mélancolique, cette odeur de charogne lui rappelait tant celle accompagnant systématiquement ses entrainements au meurtre. Sa route de sang était tellement longue...

Puis, il les plaça finalement au dessus du feu pour les rôtir en les fourrant légèrement de quelques herbes qu'il avait ramassé en chemin, des herbes aromatiques. Et pendant que cela cuisait, Volke se dirigea vers Alan.


"Très bien, si vous me racontiez votre histoire maintenant? Vous avez des petits que vous emmenez partout et que vous aimez profondément, cela se sent. Et pourtant, vous vous êtes mis en danger en volant l'épée Alondite, une raison particulière à cela?"


La nuit tombait, ils devaient tous se reposer. Alors, en continuant d'attendre la réponse de son interlocuteur, il arracha une patte à sa volaille cuite et mordit dedans.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
28/60  (28/60)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Jeu 29 Mar - 6:54

La mauvaise odeur commençait à se propager dans la grotte. Si l'odeur ne gênait pas Alan, qui a déjà pu sentir pire niveau pestilence, on ne pouvait pas en dire autant de Lila qui avait l'habitude d'engloutir sa viande crue avant même que la décomposition ne commence.

<< Hé, la Laguz... Lila, se reprit Volke, se rappelant soudain son prénom, Tu préfères ta viande comment? Brut ou "modifiée"? >>

La chatte, qui feignait toujours le sommeil, ouvrit un œil et jeta un regard sombre à Volke :

<< Je mange ma viande crue, directement après l'avoir tuée. >>

Elle nota malgré tout que deux des oiseaux ont été écartés et se jura de garder un œil sur eux. Alan, pour sa part, acheva la préparation de sa part et sortit deux biberons de lait qu'il plaça près du feu pour les réchauffer.

<< Très bien, si vous me racontiez votre histoire maintenant? Vous avez des petits que vous emmenez partout et que vous aimez profondément, cela se sent. Et pourtant, vous vous êtes mis en danger en volant l'épée Alondite, une raison particulière à cela? >>

Ressasser le passé... encore... Alan en avait marre, mais il n'avait guère mieux à faire de toutes façons...

<< Ca remonte à il y a deux ans. J'ai rencontré la mère de mes enfants ce jour là. C'était une femme magnifique et charmante, mais également frappé d'une sorte de maladie qui la rendait assez fragile et sujette à des pertes de mémoire qu'elle subissait tous les 5 ans environs. Bref, elle m'a retrouvé, car on s'était rencontré quelques années avant, m'a tout avoué et a perdu la mémoire devant mes yeux en me faisant promettre de l'aider à son réveil. J'ai décidé de la garder sous ma protection le temps qu'elle retrouve une autonomie pour vivre. Le lendemain, j'ai rencontré un certain Armedor, détenteur d'Alondite. Il savait que par le passé j'ai tué un noble qui faisait du trafic d'esclaves Laguz, d'où le fait que j'ai une prime sur ma tête car j'ai continué après ça de mettre des bâtons dans les roues des nobles impliqués dans ce trafic. Armedor m'a proposé une immunité diplomatique dans mon business en échange d'un service impliquant en premier lieu que je l'accompagne quelque part. Malheureusement, il est mort assassiné le soir même, Kwendal a été kidnappée par l'assassin et moi j'étais aux portes de l'enfer quand une femme m'a sauvée et m'a proposé son aide en échange de quoi je devrais travailler pour elle. Elle dirigeait une association secrète en étroite collaboration avec la justice. C'est elle qui m'a donné Alondite en. Suite à ça, j'ai retrouvé et sauvé Kwendal, on a commencé à vivre en couples et à côté ma prime a commencé à grimper puisque dans le cadre de mon travail je continuais de fouiller les nobles. Nous nous sommes donc installé à Serenes, nous avons eu des enfants et un jour, j'ai arrêté de travailler pour la justice afin de m'occuper de ma famille, mais Kwendal a été tué par des bandits. Aujourd'hui, je suis en deuil et je cherche un endroit où mes enfants pourront vivre heureux, sans qu'on pointe leurs origines métisses du doigt et où ils ne risqueront jamais rien... >>

Le temps qu'il parle, Lila avait déjà chappardé la volaille crue pour la manger, écoutant d'une oreille attentive l'autobiographie d'Alan. Le père retira les biberons du feu et les laissa tiédir, le temps pour lui de manger sa volaille.

<< Ma rencontre avec Lila, elle, est toute récente et n'a pas grand chose à voir avec Alondite ou ma prime. Elle me suit pour ses propres raisons, c'est tout. >>

Un silence emplit la pièce, instaurant une ambiance de malaise en se joignant à la pestilence des oiseaux pourrissant lentement dans cet environnement chaud et humide... ressasser le passé faisait plus de mal à Alan qu'autre chose. Un des bébés se réveilla et lorgna sur son biberon. Alan attrapa Kira et lui donna ce qu'elle désirait temps, dans son habituelle amour paternel. La petite n'accordait absolument aucune importance à Volke ou sa copine, pour elle il n'y avait que papa, son frêre, le biberon, un agréable feu, une mauvaise odeur et la chatte qui les suivait depuis un moment...


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   Sam 14 Avr - 13:32

Volke écouta attentivement le récit de cet homme, sans l'interrompre. Il avait demandé son histoire, le voilà servi. L'homme avait eu une vie bien remplie. Même la sienne semblait monotone à côté. Mais dans ce cas précis, c'était mieux ainsi. Son passé était lourd.

Kwendal devait probablement être la mère de ses enfants. Comme il n'avait pas dit précisément que c'était elle, il se contentait de spéculer pour le moment, et pour le mieux s'il osait s'exprimer ainsi.

Il cherchait un moyen de les aider. Car pour la première fois, il ressentais de la sympathie pour quelqu'un. Pas pour Alan spécialement et encore moins pour Lila mais pour les marmots que tenait le Beorc. C'était un étrange sentiment qui l'animait, qu'il n'avait jamais eu pour qui que ce soit auparavant.

Se grattant le sommet du crâne d'un air las, il songea rapidement être tristement ignorant sur les histoires de sentiments. Il était un tueur, froid mais pas par envie, parce qu'il était normalement incapable de ressentir quoi que ce soit.


"Vous avez eu une vie bien remplie, vous et vos enfants. Et puis, vous avez l'air vraiment exténué. Un conseil, reposez vous ce soir, il se pourrait que demain soit long pour vous tous."

Tout en affirmant cela, il ramassa les os de volaille finit et sortit. Se glissant avec habileté entre les branches, il répandit quelques uns des os au sol, pour les mener tout droit dans la grotte s'ils les suivaient. Et bien sûr, il faisait bien attention à en mettre beaucoup.

Volke avait appris cette astuce de son maître. Tout homme doté de logique en est son esclave. Leliana et lui étaient des assassins, de ceux qui ne laissaient aucunes traces. En toute logique, il ne laisserait pas trainer d'os comme ça.

Et aucun d'eux n'avait la moindre raison de vouloir se faire attraper. Donc, en toute logique, le chemin indiqué par les os étaient un énorme piège. Et là était le vrai piège. En effet, son mentor Renault appelait cela "Psychologie inversée".

Mais comme deux précautions valaient mieux qu'une seule, il prit aussi le soin de préparer son "mur trompe l'oeil", une paroi en tissu aux couleurs d'un mur de grotte, fait pour rendre la grotte visuellement plus petite que ce qu'elle n'était en réalité. En mettant quelques vraies pierres devant, il assurait la parfaite illusion.

Et étant perfectionniste, il mit même en place un petit piège à l'est de la caverne. Composé d'un fil très fin avec plusieurs ramifications, c'était fait de tel sorte que quiconque passait par là rompait le fil, ce qui faisait tomber plusieurs pierres sur la tête de l'homme qui coupait le fil.

Confiant dans ses protections, Volke rejoignit ses camarades dans la caverne pour leur expliquer toutes les mesures de sécurité qu'il avait pris. Il lui fallait les rassurer.


"Dormez sereinement, je ferai la garde."
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre marquée par le sceau du destin [PV : Alan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Sceau et blason du Comté
» Loominëi , la déesse du destin.
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Tellius :: 

Criméa

 :: Les villages de Criméa
-