AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le quartet de la loi...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 336
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Le quartet de la loi...   Mar 26 Avr - 22:45

[le non balisage pour des couleurs n'est pas du à la flemme pour une fois]

-Tania...
-Ma dame...
-Kitten...
-Oui m'dame?
-Seirin?
-Ma tante...
-Magus...
-Que désirez vous jeune demoiselle?
-Je m'abstiendrai de ton impertinence Magus.

La femme à la longue crinière blonde et au visage de marbre accorda un sourire charmant à celui qui venait d'intervenir. Sourire qui bien que magnifique eu le don de faire taire immédiatement l'homme aux propos sans gène.

-Vous savez tous pourquoi je vous ai convoqué.
-Bien sur. Nous sommes dévoués à vos ordres et nous accomplirons votre volonté!

Ils s'étaient exprimés à l'unisson avec force bien qu'ils étaient tous dans une position plus ou moins extravagante.

-Seirin, tu te sent prête à faire couler le sang et à voir le tien couler?
-Peu importe ce qu'il faudra que je sacrifie pour la justice.

La jeune femme en armure blanche aux ornements d'or se tenait droite, une lance merveilleusement forgée qui dégageait une aura de puissance était accrochée dans son dos. Sa voix s'était faite grave et empreinte de détermination tandis que ses yeux au couleur de feu tel ses cheveux brillaient d'une lueur sinistre. Non, elle ne reculerait devant rien tant que la morale était respectée, rien n'avait plus de valeur qu'une justice neutre et respectueuse de la vie humaine après tout.

-Kitten, tu ne pourras peut être résoudre tout par le dialogue, tu risques de devoir te battre.
-Je... Je ferais ce qui doit être fait.

Sa réponse avait été hésitante mais malgré tout le jeune homme en armure lourde et au pavois surprenant était quelqu'un digne de confiance. Non plus que ça, sa vie était dérisoire lorsqu'il s'agissait de sauver les autres. Sa crinière blonde et longue ainsi que son faciès fin lui donnait un air androgyne, piège dangereux car l'individu était un concentré de muscles et de vivacité. Le protecteur parfait, le croisé idéal... Si ce n'était sa nature en apparence faible ainsi que sa haine absolu de la violence.

Arrivaient les deux élément les plus... "compliqués" pour diverses raisons.


-Tania... Es tu sure de maitriser Malerune?
-Ne vous inquiétez pas, pour mes amis je déplacerai des montagnes.

La jeune demoiselle à la chevelure d'ébène qui lui atteignant les hanches, à la peau pale comme la mort et au yeux d'un bleu glaciale avait répondu dans un sourire plein de volonté. Son esprit était fort, et son pouvoir remarquable, mais la lourde et large lame entourée de bandages dans son dos s'avérait être une créature pernicieuse qui profiterait des failles. Sa stature fine et sa silhouette des plus séduisante ne laissaient pas présager à un regard de non connaisseur qu'elle possédait une musculature à toute épreuve et pourtant.

-Magus, me prouvera tu que j'ai raison de te faire confiance?
-Évidemment ma dame.

Le plus problématique... Elle avait du mal à cerner l'homme et pourtant... Celui ci avait prouvé qu'il méritait de faire partit du quatuor. Pourtant... le doute subsistait. L'homme avec ses long cheveux et son bouc était intelligent, c'était incontestable et il était doué. Affalé dans un fauteuil avec un livre à la main il n'avait rien d'impressionnant. Si ce n'était l'aura qu'il dégageait. Peut importe, pour l'instant elle pouvait lui faire confiance.

La femme de blanc vêtu pris un inspiration avant de s'exprimer avec gravité.


-Alors préparez vous, une bataille va bientôt commencer et celle ci sera rude, vous êtes le quartet de la loi.
-Bien dame Eve!
-Samael devrait vous informer ultérieurement de la manière dont nous agirons bientôt. En attendant vous savez ce que vous avez à faire.
-Bien dame Eve!

Encore une fois, la réponse fut donné à l'unisson et avec force. Bientôt agir avec violence serait inévitable...


"Les Dieux jouent avec les Hommes.
Moi, je me joue des Dieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 336
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le quartet de la loi...   Mer 18 Mai - 0:14

Une pièce éclairée par la clarté d'une grande baie vitrée. Un coucher de soleil sanguinolent dont les dernières flammes éclairaient le meilleur cru du monde de l'Ombre. Le crépuscule pourpre abattait son long manteau obscur sur la ville, projetant les ombres des occupants de la pièce sur les murs simples et dénudés de toute décoration superflue. Un bureau extrêmement simple, contrastant avec l'épais tapis de velours et l'immense bibliothèque trônant près de l'entrée. Dans un coin, les diverses parties d'une armure noire, ornées de crânes stylisés, scintillaient sur un mannequin prévu à leur effet.

Cinq silhouettes, cinq habitants des ténèbres qui se tenaient là... Cinq qu'une seule dirigeait réellement.

- Regardez-moi ça... Ces couleurs, cette chaleur, cette vie... Comment un simple événement naturel peut-il transmettre autant de choses en un simple regard...

La voix, glaciale, avait résonnée à travers la pièce, brisant un silence des plus religieux. Ils étaient parmi les plus puissants, Elle le leur avait confirmé. Elle les avait jaugés. Mais jusqu'où s'étendait Sa force?
- Je vais avoir besoin de vous.

Dans un froissement léger, la Dame se retourna, laissant sa longue cape retomber dans son dos, recouvrant à nouveau la lame scintillante à son côté et masquant l'impression de néant qui s'en dégageait. Ses longues mèches rousses cascadaient sur ses épaules et dans son dos, recouvrant les quelques plaques d'acier qu'elle avait conservée de son armure habituelle. La base des deux épaulettes, brassières et cuissardes et c'était tout. Une simple tunique de cuir complétait l'ensemble, offrant un contraste particulièrement appréciateur entre le rustique de sa tenue et la dangerosité qu'évoquait son équipement.
- Carma.
- Je suis là.
- Kymblee.
- Huhu...~
- Drakaon.
- A vos ordres.
- Et vous... Très cher « Maître ».
- Allons ma Dame vous savez pourtant pertinemment...

Le regard d'acier de la Dame Noire se fixa dans celui vert émeraude du redoutable assassin, l'interrompant dans sa litanie. Un mince sourire s'étira sur les lèvres fines de Lilith tandis qu'elle inclinait la tête sur le côté. Le Maître inclina la tête et porta son poing fermé à son cœur.
- Je vous écoute.

Sans même paraître remarquer la facilité avec laquelle elle venait de soumettre l'homme, la Dame redressa la tête et s'adressa à la confrérie des Ombres qu'elle venait de réunir.
- L'ennemi est en marche. Les forces de la lumière sont en mouvement. Un mouvement destiné à appliquer leur justice.

Un ricanement sarcastique s'échappa des lèvres de la deuxième femme du groupe. Chassant une mèche de ses cheveux blancs, elle croisa les bras sur son imposante poitrine dans une pose des plus assurées.
- Quelque chose te fait rire Carma?

La voix était douce, presque enfantine et pourtant, l'assassine ne put empêcher un frisson glacé de lui vriller l'échine. C'est d'une voix pleine d'assurance qu'elle reprit pourtant.
- La justice... N'est-ce pas parce que nous ne croyons plus qu'en la nôtre que vous nous avez convoqués?
- C'est exact.

Lilith ferma les yeux un court instant avant de plonger son regard dans celui de chacun des membres de la Trinité. La Dame de Mort et les Frères de l'Ombre... Tous buvaient ses paroles, y compris le quatrième, cette créature pour qui la destruction par un ultime Purgatoire était la seule et unique voie. Un monstre parmi les monstres qu'elle seule parvenait à dompter.
- Le temps du combat est arrivé. L'heure de l'éveil de la Trinité approche et bientôt, nos ténèbres engloutiront leur pitoyable étincelle de lumière ! Alors la justice du Black Fang déferlera sur ce monde en perdition!

Levant le bras dans un ample mouvement de cape, elle balaya l'air devant elle dans un geste autoritaire.
- Rassemblez vos chiens de guerre. Que les Fangs se préparent à l'affrontement, que nos hommes s'arment de courage et que leur férocité n'ait plus de limite!

La porte de la salle s'ouvrit grande sous la poussée puissante de Drakaon, aussitôt suivi de ses trois confrères.
- Le Monde de l'Ombre est en marche... Que notre destin à tous s'accomplisse.


"Les Dieux jouent avec les Hommes.
Moi, je me joue des Dieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le quartet de la loi...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Y'avait un quartet pour la paix ?
» Haïti : Que nous réserve le quartet « Jan, Obama, Ban, Clinton » ?
» Pika, news en vrac
» Adaptation de Yozakura Quartet au studio Nomad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Le Commencement :: 

Les Récits d'un Âge Oublié

 :: Concours & Events
-