AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP délire] La vengeance du saumon sauvage (Nao Momo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 336
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [RP délire] La vengeance du saumon sauvage (Nao Momo)   Jeu 23 Déc - 20:48

Note : Ce rp « délire » est la vengeance du saumon sauvage. Il a subi une humiliation et déclenche son courroux en retour !

<< Grouillez-vous, bordel !
- Ouais ouais, voilà !
- Mais ce mioche pèse son poids !
- Et la nana aussi !
- Vos gueules ! Si le maitre se réveille, on est cuit ! Allez, lancez les ! >>

Et les quatre hommes capés jetèrent le petit mage feu et la lionne dans un trou noir qui fit un « bloup » en avalant les deux corps.

Comment se sont-ils retrouvés ici ? En mangeant dans une taverne un saumon bourré de somnifères, pardi (eh oui, le cuistot était complice !)


<< Réveillez-vous et prosternez vous ! >>

Un temple sous l'eau. Etrangement, les deux individus pouvaient respirés. L'on avait ôté ses tomes de magie au petit mage et ligotés le Beorc et la Laguz. Devant eux, sur un trône, un humanoïde écailleux (il avait la gueule d'un saumon et le corps couleur saumon, justement) brandissant un trident. Un bataillon de ces mêmes êtres dotés d'armures encerclait les pauvres humains.

<< Vous êtes dans le palais du saumon sauvage et vous avez été livrés en tant qu'esclaves. Soumettez-vous ou bien mourrez ! >>

L'on traina les deux êtres un peu plus devant le roi. Libre à eux de faire leur choix, mais vu leur position, impossible d'espérer fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: [RP délire] La vengeance du saumon sauvage (Nao Momo)   Sam 25 Déc - 20:56

Nao Lyn Sha laissa échapper un énorme soupire. La lionne s’était de nouveau complètement perdue et comble de malheur, elle avait mal aux pieds.

Depuis combien de temps marchait-elle ? Les heures s’étaient égrenées à toute vitesse depuis son repas du matin. De plus, il avait été si frugale qu’il ne méritait même pas l’appellation de petit déjeuner. Désormais, elle marchait à pas pressés dans les rues animées d’une petite ville, ma fois forte accueillante. Comme d’habitude, le nez en l’air, elle humait avec délectation les riches odeurs qui parfumaient les alentours. Au bout d’un moment, Nao s’arrêta net. Elle avait trouvé quelque chose d'intéressant. A moitié sautillant, toute fière d’elle, la lionne se dirigea vers une petite auberge d’où s’échappait le fumé si particulier qu’elle avait repéré. Elle poussa la porte avec entrain, l’estomac gargouillant.


Bien le bonjour messieurs-dames !


A première vue, l’endroit était plutôt miteux. Le parquet était à moitie défoncé, et les murs recouverts d'une substance grisâtre in-identifiable. Plusieurs araignées tranquillement installées dans les coins, attendaient leurs proies avec patience. Ne se fiant pas à l'état pitoyable de l'établissement, la lionne, toujours chantonnant, alla s’installer à une table après avoir passer commande au tavernier. Il avait vraiment une sale tète d'ailleurs avec un regard mort et vitreux. Pas le genre de type avec qui on boirait un coup directement.

Une fois installée, Nao prit soin de rajuster son bandeau tout en cherchant d'éventuels êtres-vivants mis à part les araignées. La pièce était pratiquement déserte à part un petit gars maigrichon assit à l’autre bout. Les gens ne savaient pas ce qu’ils perdaient, pauvres Beorc et leur odorat pitoyable.

Après quelques minutes d'attente insoutenable, le patron apporta son plat du jour alors que la lionne se mordillait les lèvres d’impatience.
Du saumon ! Un magnifique saumon bien rose trônait au centre de l’assiette sur un lit de tomates. Au nez, les épices paraissaient parfaitement bien dosés; il semblait cuit à point. Ce serait un véritable délice, aucun doute là-dessus. Nao découpa une tranche fine avec une délicatesse inhabituelle et la gouta avec bonheur… parfait !
Il lui rappelait le plat que son père lui avait fait préparer lors d’une de ses visites ; un régal. Sans plus attendre, la lionne dévora à belle dents, se délectant de la chaire tendre et juteuse.

Au bout d’un moment cependant, la nourriture lui parut pâteuse. Elle avait l’impression de mâcher du carton tendit que son esprit semblait grimper jusqu’au plafond. La lionne tenta de se servir un verre d’eau mais sa main trembla et elle renversa la carafe. Son regard se voila et elle perdit pieds, alors que son corps s’effondrait. Elle avait perdu connaissance.

Lorsque Nao revint à peu près à elle, la première chose qui la frappa fut qu’elle se trouvait dans un liquide, complètement immergée.

Plutôt étrange comme sensation puisque apparemment elle arrivait à respirer ; amusant. Alors qu'elle s'interrogeait sur ce nouveau mystère, on la secoua violemment. Elle souleva les paupières, surprise, tentant de se relever. La lionne ne réussit qu’à se retrouver dans une position particulièrement désagréable: le nez par terre, les fesses en l’air. Ligotée, elle ne pouvait plus esquisser un mouvement. Quelqu'un prit alors la parole d'une voix nasillarde. Le type qui devait se trouver en hauteur par rapport à elle, eut la bonté de l’éclairer sur la situation.

Nao se mordit les lèvres.
Deux mots résonnèrent dans son esprit: « se soumettre » et « esclave ».
Plus jamais; elle s’était pourtant juré que plus jamais, elle ne laisserait quelqu’un la plier à sa volonté. Elle se mit à se tortiller dans tous les sens en poussant des cris plaintifs pour enfin se retrouver face à leurs kidnappeurs.

Quel choc ! Ces bestioles étaient vraiment étranges ! Mais… elles paraissaient si délicieuses ! Nao en avait l’eau à la bouche rien que de les regarder; des saumons, des saumons, partout ! La tète lui tournait rien qu’en imaginant le festin qu'elle aurait si elle pouvait les ramener à un bon cuisinier !
Pratiquement trois repas, peut-être quatre si elle était économe. Par contre il faudrait passer du temps à les écailler, (sans parler de les vider, elle n'avait jamais beaucoup aimé les abats.) Il lui faudrait de l'aide.
Elle cherchait un secours salvateur, quand son regard se posa sur l’autre client de la taverne qui avait atterrit non loin. Aie ! C'est vrai qu'elle n'aimait pas partager. Enfin s’il l’aidait, après tout pourquoi pas ? La lionne était prête à quelques sacrifices pour arriver à ses fins. Même à mettre sa fierté en bouteille pour quelques minutes afin de se sortir de cette situation délicate.

Ohhhh seigneur ! Excusez notre pauvre personne ! Je ne sais absolument pas quel mal j’ai bien pu vous faire, mais je m’en repends... de tout cœur.

Elle se contorsionna pour se retrouver aux pieds du diner géant, dans une attitude de totale soumission.

Veuillez me pardonner, je vous en prie… je serais votre fidèle servante… pendant quelques temps. C'est promis.

Elle le regarda avec de gros yeux larmoyant, mais, une pensée lui trottait dans la tète:
Le bonhomme à coté d’elle ne saurait-il pas cuisiner?

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP délire] La vengeance du saumon sauvage (Nao Momo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le cake au saumon fumé
» petite terrine de foie gras saumon lentilles
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» Pavés de saumon à L'Orientale
» IMPÉRATIF DE LIRE ce règlement avant toute transaction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Personnel & Publicité :: 

Le Livre des Héros

-