AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reprise en main [Griffin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Mer 23 Fév - 7:31

Quand tout cela sera fini, il ne manquera pas à sa promesse. Cependant maintenant, les intentions de l'intendant étaient claires : éliminer le gêneur, qu'importe la manière. Étant de mèche avec le Sénat impérial, il n'y avait pas de demi-mesure à avoir avec lui. Cependant il fallait partir, car sa vie était en danger, mais s'il faisait cela, ses chances de succès étaient largement amaigries. Que pouvait-il faire maintenant, ça il n'avait pas imaginer la chose. Il pensait qu'il n'avait plus qu'à laisser aller les choses, néanmoins il semblerait que cela ne suffirait pas.

Après avoir rendu une visite de "courtoisie" à la femme de sa doublure, sous son aspect d'homme honorable, le temps n'était pas encore écoulé. Il la laissa à cette triste nouvelle et commença à aller vers l'écurie, à l'écart de la ville. Quelques passants étaient présents, sur le chemin mais la plupart étaient restés devant la villa. Il n'y avait plus personne, cependant Griffin redressa sa capuche, car son enchantement allait bientôt prendre fin. L'écuyer lui désigna un cheval à louer, puis se retourna pour essayer de monter dessus pour partir d'ici, alerter les autorités impériales. Cependant il sentit soin apparence redevenir à la normal, ses traits se tirèrent alors douloureusement. Le Marqué se stoppa dans sa démarche, tâtant légèrement son visage. Griffin était souvent soucieux de son apparence, il sortit donc une drôle de plaque réfléchissante de sa poche pour regarder si ses traits étaient bien les siens. Mais avec la réflexion de derrière lui, il aperçut alors un homme s'approchant de lui, tenant quelque chose en main de peu recommandable. Il tenta de se retourner rapidement, mais l'homme fut suffisamment vif pour asséner un coup de son poignard dans les côtes de l'ex-Duc. Le temps se figea, le voleur affichait un regard et un air satisfait tandis que Griffin mit la main au niveau de l'arme toujours plantée dans son corps, alors qu'un filet de sang s'écoulait en imbibant les vêtements du Marqué.


" Eh ! Eh ! La prime sera à moi ! "

Griffin se sentait défaillir sous la douleur, mais il leva légèrement sa main pour attraper celle de l'individu faiblement, avant... de parler rapidement en ancien langage. Un flash lumineux se plaça entre les deux hommes, et sous la puissance du sort la main du type fut brûlée à un degré conséquent au point qu'il hurla de douleur en se roulant au sol. Heureusement pour Griffin, l'hémorragie se stoppa sous l'effet régénérateur du Nosferatu, et ses tissus se reformèrent en grande partie. Seule une douleur fantôme persistait, mais le noble prit le poignard tombé au sol et le mit sous la gorge de l'homme avec sa main gauche, prêt à l'achever.

" Encore un, tsk. Qui es-tu et dis-moi ce que tu sais, et tu auras peut-être la vie sauve. "

" Va mourir, même si je suis tué les autres vont te tomber dessus, et... "

" D'autres tueurs, je vois. Certains ne font pas les choses à moitié à ce que je vois. "

" Merde. Sois maudit, pourri, je ne te dirais rien de plus ! "

" Je ferais mes suppositions moi-même dans ce cas, bye bye...! "

-

À l'extérieur du village, non loin de là se trouve une battisse abandonnée, en théorie. Pourtant il y avait de l'agitation à côté, quelques hommes semblaient tourner autour. Rien d'étonnant quand on pense qu'il s'agit de la 'sortie de secours' de la villa, via un petit passage secret menant à un souterrain. Apparemment Rikter les a briefé pas mal chez lui et ils ont rejoints la ville par ce biais. Danas arriva devant ses collègues, un sac en main.

" Qu'est-ce que tu fais ici ? Des nouvelles ? "

" Et pas des moindres, j'ai la tête du noble, là, Adams. Regarde ça ! "

Il sortit de son sac une tête, ressemblant comme deux gouttes d'eau à Griffin. Ce dernier espérait que malgré qu'ils semblaient au courant de ses tours de passe-passe, ils le croiront et le laisseront passer par ce passage pour rejoindre l'intendant.

" Allez j'vais voir le patron, laisse-moi passer et j'te laisserais un bout de la prime, okay ? "

Argument frappant théoriquement pour un assassin mercenaire, sans doute que l'appât du gain va le forcer à le laisser tranquille. Le plan était simple: arriver à la villa, constater la présence d'intrus, s'éclipser un moment jusqu'à l'orbe de téléportation jusqu'à Sienne et prévenir la Garde de cette insurrection. Le plan B consistait à tuer Rikter en cas d'échauffourée, cependant cela serait bien moins crédible aux yeux des autorités et du Sénat.
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Ven 11 Mar - 22:48

Camet vit Danas arriver. Le petit sacripant semblait assez pressé, pourtant il marchait calmement... une attitude comme ça, il a du lui arriver un bon truc, à tous les coups ! Et quel bon truc ! Il a la tête de Griffin ! Rikter avait raison, il a survécu... mais pour seulement deux heures, dommage pour lui ! Et le p'tit nigaud croyait qu'il allait le laisser passer ? Ben voyons...

<< Alors voyons... la charrette perdue, le bœuf égaré, les tournées de bière régulière, la chambre d'auberge... sans compter tes autres gaffes... Danas, je crois que je vais moi même présenter la tête en échange de quoi tu auras épongé ta dette ! Allez, aboule la caboche ! >>

Les gardes non loin observaient la scène avec un regard assez évocateur. Camet leur fit un signe indiquant que la somme serait partagée, il y avait bien assez pour rembourser les dégâts que Danas leur a fait à eux aussi...

Il fallait dire que Danas avait une sacrée réputation. Bien que mercenaire, c'était le pire qu'on puisse trouver tant il accumulait les catastrophes. Pas une seule mission remplie, que des échecs. Il dépendait du bon vouloir de ses collègues et relations. Étonnant qu'il aie trouvé Griffin et l'aie abattu aussi facilement... et surtout silencieusement, vu la quiétude du village...


<< Dis voir... comment tu l'as eu, le père Adams ? J'aimerais bien le savoir... >>

Camet a toujours été de nature méfiante et il connaissait bien Danas. Si c'était un piège, il aura vite fait de le découvrir.

Les autres ne semblaient avoir rien remarqué d'anormal. Il n'y avait vraiment que lui qui a des doutes... peut être se trompait-il, mais peut être pas...

En tout cas, Danas était bien étrange, la...


"Les Dieux jouent avec les Hommes.
Moi, je me joue des Dieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Ven 11 Mar - 23:54

Comme quoi, l'apparence ne faisait pas tout. Savoir se fondre dans le rôle d'une personne déterminée est amplement plus difficile que de se faire passer pour un anonyme, comme auparavant. Cela dit dans le cas présent, sa démarche avait été plutôt bonne, il avait pu arpenter la ville sans danger sous ce masque, cependant la vadrouille tranquille était terminée. L'erreur de la part de Griffin était d'avoir imaginé des mercenaires indépendants, et non une troupe de mercenaires. Du coup ils devaient tous se connaître, à en juger l'échange de l'homme en face de lui. Le dénommé Danas, la personne dont il avait pris l'identité, semblait en plus être une personne plutôt maladroite dans son genre, à en juger ses "gaffes" pouvant même dépasser la prime sur la tête du duc Marqué. Un sacré phénomène, en somme. Il devait maintenant improviser, sans pour autant dévoiler les noms de ses interlocuteurs, noms qu'il ignorait.

Griffin fit alors la moue, malgré sa réflexion actuelle, comme s'il était contrarié par les dires du garde. Chose amusante ou pas, il ne pouvait pas deviner comment ce Danas aurait réagi directement, s'il était du genre colérique ou non, mais à en supposer ses gaffes, il faisait plus partie de la caste des victimes. Il laissa donc son interprétation faire le boulot.


" Écoute, j'veux bien te la laisser, mais j'aimerais quand même un bout de la prime quand même. Pis j'ai aucun mérite, l'était de dos, j'ai juste eu à l'égorger comme un goret le gars... Pff allez, prend la...! "

Il tendit le sac vers son collègue, le laissant avoir toute la gloire et le mérite. Résigné mais blasé, c'était l'émotion que souhaitait faire transparaître Griffin sur son visage d'emprunt, actuellement. Et sans mot dire il fit volte face pour 'bouder' dans une autre direction, laissant l'homme apporter sa tête à Rikter. Après tout il n'y avait que deux autres gardes au pire, avec un effet de surprise il pourrait très bien s'en débarrasser facilement et prendre quand même le chemin vers la battisse. Plan B en route, tant pis pour ça du moment où il pouvait accéder à la balise de téléportation vers Sienne.
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Ven 18 Mar - 21:18

Danas fit la gueule un moment puis...

<< Écoute, j'veux bien te la laisser, mais j'aimerais quand même un bout de la prime quand même. Pis j'ai aucun mérite, l'était de dos, j'ai juste eu à l'égorger comme un goret le gars... Pff allez, prend la...! >>

Et il lui tendit le sac. Camet le prit et y jeta un rapide coup d'oeil. Aucun doute, c'était bien la tête de Griffin, mais... depuis quand Damas était-il aussi doué pour l'assassinat ? L'attitude qu'il venait d'adopter était conforme, mais il n'a jamais su tuer discrètement.

Le petit gars faisait demi-tour. Camet posa le sac dans un coin et reprit sa garde. Il avait pour ordre de ne quitter son poste sous AUCUN prétexte, donc il attendra la fin du quart avant d'aller réclamer la tête.

Le comportement de Damas lui donnait matière à réfléchir. D'après ce que Rikter lui a dit, Adams était un transformiste réputé. Ce qui s'est avéré vrai pour le premier « meurtre », donc il pouvait bien recommencer le coup en se faisant passer pour Damas, bien sur.

Le quart prit enfin fin au bout d'un quart d'heure et la relève arriva. Camet prit le sac, lança un « méfie toi si Damas arrive » à son collègue puis lui et les deux autres se dirigèrent vers la demeure afin de réclamer la paye si jamais c'était bien la bonne tête.


Oui j'ai décidé de te faire chier Razz


"Les Dieux jouent avec les Hommes.
Moi, je me joue des Dieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Ven 25 Mar - 23:36

Ainsi ils faisaient des rondes et des quarts entre eux, telle une organisation militaire censée être infiltrée dans un village à peine peuplé. Hormis l'homme ayant parlé au faux Danas alias Griffin, il y avait trois autres mercenaires venus prendre la relève. Notre Marqué commençait à mémoriser les têtes de ces hommes, ça en faisait déjà six de sûr, dont trois qui sont repartis voir Rikter. Celui-ci allait avoir une belle surprise quand il découvrira la tête d'un de ses subordonnées dans ce joli sac, n'est-ce pas... L'ancien duc devait avoir un timing parfait pour faire découvrir au concerné ceci, mais c'était le cadet de ses soucis actuellement. Selon le mort, avant son décès prématuré il avait cité des acolytes en nombre. L'heure était maintenant de savoir combien ils étaient. La plupart des habitants étaient soit en train de protester devant la battisse, soit au centre du village pour débattre de la situation. Parmi eux, beaucoup de traîtres, trop même. Griffin s'isola et changea une nouvelle fois d'apparence, reprenant celle du doyen de tout à l'heure devant la demeure de Rikter. Il devait compter sur des alliés désormais, et il avait hélas écoulé le stock précédent. Mais il fallait parmi eux une personne sûre qu'elle appartienne aux villageois, et pour cela il n'en connaissant une: la veuve de sa doublure.

Après moultes embrouilles et consorts, Griffin parvint à la convaincre de faire un tour en ville, histoire de constater qui sont les intrus et qui sont les vrais habitants. Au bout d'une heure, le décompte était fait: une quarantaine, tout au plus. Décidément Rikter aimait être entouré de beaucoup de monde, là étaient les moyens du Sénat. Mais il était habitué à ses manœuvres, et s'affairait alors à les contrer avec délectation. Griffin écrit alors sur un bout de papier une mot, l'enroula autour du manche de la dague de feu Danas, et se mit à mi-chemin entre le village et l'entrée de secours, avant de planter légèrement la lame dans le sol, à vue de tout le monde passant potentiellement par là. Sur le papier, il était écrit tout simplement.


" Un de moins, qui sera le suivant ? J'hésite encore, mais au final vous allez tous y passer. "

Provocation dérisoire, mais qui était là pour les pousser à bout. Ils devaient se rendre compte de leur faiblesse tant qu'ils n'ont pas identifié le vrai Griffin, ce qui pourrait les inciter à agir bien plus violemment. Qu'importe la sécurité des civils sur cette affaire, si des mercenaires au compte de Rikter se mettait à tuer des villageois, ce qui a déjà été le cas remarque dite, même le Sénat ne pourra rien faire contre ça. Et au pire ils n'agiront pas, laissant le temps à Griffin de s'enfuir de là facilement et faire son rapport à l'Impératrice. La balle était plus ou moins dans son camp, mais il devait en faire encore plus pour conserver l'avantage.

Les mercenaires, Griffin les avait identifié plus ou moins depuis son escapade avec la veuve de sa doublure, tout à l'heure. Depuis le temps, la tête de Danas a du être découverte, la supercherie tournée vers la recherche intensive de sa personne, ou pas. Quarante mercenaires fouillant un village étant largement suspect, les habitants risqueraient de se révolter davantage, rien de mieux. Il fallait attendre encore un peu, voir l'avancement ennemi et agir en conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Lun 28 Mar - 8:25

Camet arriva devant la porte de Rikter et réfléchit à la situation. Si la tête était vraiment celle d'Adams, il toucherait une belle prime. Si c'était encore un leurre de ce nobliau... bah au moins ils seront fixé sur s'il était encore en vie ou non et il n'en prendrait pas pour son grade.

Trois coups secs à la porte...


<< Entrez... >>

Camet poussa la lourde porte stylée et pénétra le bureau raffiné. Rikter l'attendait, assis derrière le bureau qui appartenait jadis à Griffin et s'avança avec le sac en toile dans la main.

<< [color=red]Mes respects monsieur, je viens vous apporter une tête apportée par mon collègue, Danas. Selon lui, et je l'ai vue, il s'agit de la tête de Griffin, mais...[/i] >>

Rikter leva la main. Il a compris les doutes de son employé.

<< Montrez-la moi. >>

Il s'exécuta.

<< ... faites venir l'Aphone et retirez les patrouilles du village. Plus personne ne surveille notre blanc bec de toutes façons. Et demandez un rassemblement sur la place publique, j'ai une annonce à passer. >>



<< Un de moins, qui sera le suivant ? J'hésite encore, mais au final vous allez tous y passer. >>

Ce message enroulé autour de la dague émoussée de Danas en disait long pour tout espion qui se trouvait ici. Tous ont mémorisé la tête du profanateur, mais a-il enfilé un autre masque entre temps ? Quoi qu'il en soit, ils avaient de nouvelles instructions.

<< Tous les citoyens sont conviées sur la place publique dans trois heures. Le Sieur Rikter a une annonce à faire sur les récents événements ! >>




"Les Dieux jouent avec les Hommes.
Moi, je me joue des Dieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Sam 2 Juil - 13:54

Un nouveau masque, une nouvelle identité, toujours plus ou moins anonyme... Cependant les limites de cette faculté commençaient à se faire sentir, les traits de la peau du visage de Griffin étaient en train de le faire souffrir au fur et à mesure des transformations. Ce n'était pas bon, loin de là, au mieux il ne pourrait que prendre deux autres apparences différentes. Même la brise du soir picotait son épiderme, au point d'estomper quelques rictus difficilement contrôlables.

Par le biais de ses observations diverses depuis le début de l'affaire, l'ancien sénateur se retrouvait avec plusieurs éléments intéressants en main. Premièrement il semblerait que le corps de sa doublure soit entre les mains de Rikter, vu qu'il n'a ouï aucune remarque sur le changement du corps de la victime. Techniquement parlant, le Marqué est encore supposé mort pour la plupart des villageois normaux. Ce n'est pas forcément à son avantage cependant, car il faudrait expliquer sa non-mort. Mais ça, il sait déjà probablement comment l'occulter. Deuxièmement, le corps du dénommé Danas n'a semble-t-il pas encore été découvert, c'est probablement utilisable, même si tout dépendra de la mise en situation. Troisièmement et dernièrement, l'annonce officielle de Rikter dans trois heures. Si cet homme a une idée derrière la tête, il serait dangereux de le laisser faire et tenter de renverser la situation. Bien qu'il soit au bord du renversement des villageois, il serait capable soit du pire, soit de quelque chose encore plus malsain pour arriver à ses fins ou parvenir à étouffer l'affaire.

Mais apparemment, le village s'était vidé de ses envahisseurs aux armes bien aiguisées. Selon la croyance populaire, la victime est rendue bien plus crédible que l'agresseur. Cela allait être douloureux, mais cette pratique se devait d'être appliquée maintenant. Il s'empara de sa dague cérémoniale et s'auto-infligea des entailles peu profondes sur le torse et les bras. Le visage faussé de Griffin se crispa d'une douleur corrosive, déchirant les vêtements qu'il venait de rechanger encore une fois pour se fondre dans la masse. Mais cette fois, plutôt que de continuer à se cacher pour observer, il allait devoir agir rapidement, et même si trois heures semblait suffisantes, il ne devait pas perdre la moindre minute.

Non loin de la place centrale, beaucoup de citadins se rassemblaient, soit pour attendre le fameux discours de l'intendant sénatorial, soit pour s'organiser contre le tyran pour d'autres plus hargneux. La peur est parfois une arme plus puissante à exploiter que la haine, même si cette même peur se retrouvait dans son camp. Pendant que la plupart discutaient au centre de la ville, une silhouette encapuchonnée s'avançait en boitant vers eux, apparemment blessé vu le sang tâchant ses vêtements. Plusieurs badauds le regardaient essayer de les rejoindre, jusqu'à ce que l'homme posa un genou à terre, probablement à bout de forces. Dans un élan de bon sens, certains vinrent l'aider à se relever, le questionnant si l'individu allait bien. C'est alors qu'une fois remis sur pied, l'homme retira sa capuche pour laisser découvrir un visage adulte aux traits fins, une chevelure d'argent et surtout un de ses plus grands signes distinctifs, une marque sous l’œil gauche.


" Sieur Griffin ?! Vous êtes en vie ?! Qu'est-ce qu'il vous est arrivé ? "

" Chut, je... kof kof, j'ai eu énormément de chance, si je peux dire. Mais s'il vous plait, ne faites pas trop de bruit, ils sont peut-être encore dans les parages... "

" De qui parlez vous ? "

" Des assassins de l'intendant Rikter, je... J'ai échappé de peu à la mort, je ne m'attendais pas à ce qu'il tente de me tuer publiquement, heureusement que j'avais deux acolytes pour m'avoir pris en charge et soigné durant tout ce temps, mais... Oh c'est affreux... "

" Qu'y a t-il ?! "

" Mes compagnons se sont fait avoir, l'un a disparu, et moi-même et l'autre avions essayé de partir prévenir la capitale au plus vite, mais on nous a tendu une embuscade et... j'ai vu Falver se faire tuer devant moi, faisant bouclier pour que je puisse fuir. Je me suis caché durant tout ce temps, pour panser mes blessures, et j'ai retrouvé près de l'écurie son cadavre dans un buisson, mutilé et... décapité... "

Le petit groupe qui s'était formé autour de Griffin ne put s'empêcher de pousser un juron de dégoût face à cette affirmation, et quelques uns partirent en direction de l'écurie pour confirmer d'ici quelques minutes la présence du corps sans vie de Danas, que l'ex-sénateur avait lui-même caché à l'endroit indiqué.

" Vous les avez vu aussi, non ? Ces... étrangers au village, vu leur nombre cela ne m'étonnerait pas, ce sont tous... des assassins de Rikter, engagés pour me débusquer et me tuer le cas échéant... Le fait qu'ils soient partis, et que l'intendant prévoit une réunion sur la place est trop louche pour être une simple explication sans fondement de cet homme. J'ai bien peur qu'il n'utilise ses hommes de main pour un très mauvais plan, et je crains qu'il soit possible qu'il ne s'en prenne à vous autres, villageois. Vous l'avez vu essayer de me tuer, vous avez vu ses hommes envahir le village, ils doivent être assez nombreux et entraînés pour raser ce village, je le crains. "

" C'est ignoble ! "

" Cachez-vous, barricadez-vous chez vous, ne les laissez pas faire, vous n'êtes pas de taille en cas d'affrontement ! Il faut tenir pendant que des volontaires aillent jusqu'à la capitale prévenir la garde impériale ! "

Il sortit de sa cape une espèce de lettre cacheté qu'il avait confectionné ailleurs avant de mettre en place son petit manège.

" J'ai apposé mon sceau sur cette demande d'aide, peut-être que si cela parvient jusqu'à l'impératrice elle-même, elle ne pourra pas fermer les yeux sur ces exactions. Qu'un groupe d'entre vous prenne des chevaux, des pégases, qu'importe, il faut prévenir le plus rapidement possible avant que ces trois heures ne s'écoule. Prévenez le reste des villageois, barricadez-vous chez vous, ne laissez pas ce gredin de Rikter vous faire du mal. Je vais moi aussi me cacher ici, et si jamais la situation est désespérée, je... me rendrais à Rikter, mais par pitié protégez vos vies avant tout. "

La roue du destin était lancée, comment allaient réagir à la fois les villageois et Rikter devant cette mise en scène ? Seul le temps le dira, et pour le moment seules trois heures séparaient le destin de tous à l'affrontement final.
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Mer 6 Juil - 11:41

Une missive... quelques villageois se concertèrent puis se rendirent auprès de sœur Katlyn, prêtresse du village disposant d'un bâton de téléportation. Elle ne pouvait pas envoyer sur de très longues distances par son manque d'expérience, mais d'ici 2 heures, la missive sera arrivée.

L'atterrissage était brutal, quand on n'y était pas habitué. Pluck, le jeune coursier, se redressa. De là où il se trouvait, la grande tour de la Déesse était visible. Il se releva, fit craquer ses articulations mis à mal par le déplacement, puis se lança dans la course.

….............................................................................................................................................


<< Seigneur Rikter ! Les villageois ont envoyés un émissaire au palais de l'appôtre ! D'ici peu, nous allons perdre le duché de Persis !
- Bon... j'imagine que tous se cloîtrent dans leur maison. Alors nous allons donner le coup de grâce. Si je dois être déchu, ce duché le sera également. L'Aphone est prêt ?
- Oui seigneur... >>

L'air s'embrasa petit à petit jusqu'à ce que des flammes surgissent de nulle part, incendiant petit à petit les maisons, se répendant comme la peste parmi les villageois qui sortaient en trombe en quête d'une réserve d'eau pour commencer à éteindre les flammes.

<< Adams à été localisé, l'Aphone commence à exercer son influence sur lui.
- Que l'Aphone reste sous étroite protection. Si le charme est rompu, qui sait ce qui pourrait arriver. >>

Sur ce, Rikter et son escorte rejoignirent leur baraquement, laissant une poignée de soldat entourer un vieillard.

Bon bon bon, petit résumé...

tu vois Kishuna le sceau de FE7 ? Eh bien voici sa version « vieux débris classe I lvl I » mais assez puissant pour te rendre muet comme une carpe. Et quand je dis muet, c'est au sens propre. Plus de magie, plus de paroles, tu peux juste bouger. Il est entouré par 3 soldats lvl 15. Il y a le feu partout et les villageois tentent tant bien que mal d'éteindre l'incendie, mais c'est pas gagné...

C'est la dernière ligne droit, Griffin Adams, que comptes-tu faire ?


"Les Dieux jouent avec les Hommes.
Moi, je me joue des Dieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Mer 14 Sep - 20:42

La missive partit via téléportation et tout le reste, Griffin fut légèrement surpris de voir cependant que même les habitants, et de surcroît de simples pions peuvent être utiles sur l'échéquier. Maintenant en moins de deux heures, le destin allait enfin jouer en sa faveur. Mais durant ce temps imparti, celà allait se jouer serré. Rikter va sans doute savoir la nouvelle de sa future défaite, et va très certainement tenter de se démener comme un beau diable avant de se rendre, ou périr. La seconde solution serait plutôt envisageable, ceci dit. Au moins cela épargnera toute défense juridique de sa part, ce qui signifie qu'au regard de la loi, l'intendant sera jugé pleinement coupable. Et de ce fait, Griffin sera donc capable de faire ce que bon lui semble en ce qui concerne cette affaire. Avoir vaincu le mal confirmé, le 'méchant' de l'histoire tendrait à lui rendre sans pour-parlers le duché. Mais plutôt que de rêvasser sur le probable futur, il devait encore tenir ses positions présentes, ne pas se montrer et laisser gérer les citoyens.

Le temps passa petit à petit, et les cris prirent la place du silence tendu de la situation. A en croire ce qu'il se dit par la suite, le village brûlerait actuellement. Effectivement, Rikter était mauvais perdant, quitte à brûler un village il pensait que cela suffirait à le satisfaire dans la défaite. Mais ce qu'il ne devait pas penser, c'était que la destruction de ce lieu pésera lourdement sur la balance en faveur de Griffin : il était le représentant du Sénat envoyé en Persis pour remplacer le duc, et en quelques mois il essayait déjà de détruire le duché. Le Sénat ne pourra aucunement se défendre face aux futures accusations du noble, c'était l'évidence même. Enfin trève de réflexion enjouée, il fallait réagir devant cette menace. Le but de cette manoeuvre était à la fois sûrement de détruire la ville et faire sortir Griffin de son trou, doncles hommes de Rikter pouvait se trouver à l'extérieur.


" Monsieur, la ville brûle ! Que faut-il faire ?! "

Fin des pensées, il devait maintenant répliquer oralement. Il ouvrit la bouche, et commenca à faire vibrer ses cordes vocales... Mais rien ne sortit, aucun son, aucune parole. Les citadins en présence pouvait alors voir un Griffin ouvrir la bouche sans ne rien dire. Cela surpris autant son entourage qu'Adams lui-même, c'était si spontané, et aux vues de la situation ce ne pouvait pas être les conséquences d'un mauvais coup de froid, mais plutôt un coup de ce cher intendant. ainsi il en était désormais réduit à ça, hein ? Aux vues des connaissanceset de la curiosité de Griffin, cela ne pouvait être que magique. Un seul être en était capable vu la distance et les circonstances de la situation, et c'était l'Ahphône. Un vieillard que Griffin avait rencontré une seule fois, mais dont les pouvoirs étaient si remarquables qu'il s'en souvint parfaitement, étant donné que cela pouvait être une aide potentielle. Mais malheureusement pour lui, ce coup-ci il se trouvait dans le camp opposé. Et cela semblait être extrêmement dérangeant pour le duc...

Griffin arrêta ses tentatives inutiles de parler, et fit un mime avec sa main comme s'il écrivait dans le vide, tout en se tenant la gorge de son autre main. Les badauds comprirent qu'il ne pouvait bizarrement plus parler actuellement, et l'un d'eux alla chercher une feuille et une plume, tandis que les autres partirent aider à l'extinction des incendies. Une fois les outils en main, il prit un peu de temps pour écrire convenablement, et en réfléchissant pour ne pas gâcher ce bout de papier. Si l'Aphone était réellement responsable de tout ça, et c'était l'évidence même, il était certainement sous bonne garde dans la demeure du duché plus haut, qui elle-même est déjà bien gardée. S'en débarasser ne sera pas facile, voir même inutile. Se concentrer sur lui serait une grâve erreur, l'incendie et les patrouilles espionnes de Rikter étaient bien plus dangereux. Les ordres donnés par la lettre de Griffin furent d'une simplicité évidente : faire une sortie au milieu de la place, identifier les intrus parmi la population, et les maîtriser. De ce fait, les incendies cesseront de trop se propager et le village sera en partie sauvable. Et sans les espions de Rikter, avec si possible quelques armes ramassés sur ces forbans, la tendance pourrait s'inverser. Une deuxième lettre fut mise sous enveloppe, et Griffin ordonna par écrit encore une fois de la remettre aux gardes de l'entrée du manoir où Rikter se terrait. Un des villageois alla donc sur les lieux, qui était encore sous le joug des plus têtus de ceux-ci qui, plutôt que d'aller sauver le village, souhaitait ardamment mettre un bourre-pif à l'intendant. Pendant ce temps, Griffin avait fait rassemblé une dizaine de personnes dans le bâtiment où il se trouvait, et une fois organisé, fit une sortie jusqu'à la place du village, entouré de ces 'gorilles' afin de combler sa faiblesse évidente. L'ordre était donné, et ces dix hommes étaient désormais le rempart du noble. Personne, pas même un autre villageois, ne pouvait être plus proche de Griffin que ses dix là. Si l'un d'entre eux venait à tenter une percée dans cette muraille humaine pour assaillir Griffin, les ordres écrits étaient simples: le neutraliser. Avec plusieurs feuilles de papier sous le bras, Griffin et son escorte partirent pour le front. Et une fois le réseau d'espionnage de Rikter mit en l'air, Griffin avait prévu de faire une poussée vers le passage secret du manoir dont la sortie était maigrement gardée en théorie. Et pendant ce temps, l'heure commençait à tourner, inexorablement, scellant le destin de Persis.


__________


Petite précision, voici le contenu de la lettre aux gardes :

" Messieurs, voyez la ville brûler sous la demande de celui que vous protégez, et questionnez vous. Vous avez beau être au service de l'Empire, la trahison de sir Rikter envers l'Impératrice semble désormais évidente. Moi, Griffin Adams, affirmerait sans crainte que ces incendies sont clairement de son initiative et sous ses ordres. Dans ces conditions, soldats, continuerez-vous à prendre la cause du Diable, du traître, ou bien comptez vous vous tourner à nouveau au service de l'Empire de Begnion ? "

Signé et aposé du sceau de Griffin Adams, duc de Persis, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
8/20  (8/20)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Mer 21 Sep - 20:55

Puck poursuivit sa course et atteignit enfin le mur d'enceinte de Sienne. Déjà la moitié du parcours effectué. Il fallait presser le pas. Qui sait ce qui arrivait à des lieues d'ici, où le peuple essuyait peut être le dernier assaut de l'intendant Rikter ? Il fallait faire vite et tant pis pour le point de côté qui poignardait ses côtes.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Pourquoi en étaient-ils arrivés là ? Les soldats désemparés observaient les flammes rougeoyantes consumer petit à petit la ville. Rikter dépassait les bornes... Le détachement de villageois encerclait Griffin. S'ils voulaient en finir avec lui, il faudra passer sur le corps de villageois, mais c'était hors contexte. Obéir à l'intendant, certes, mais prendre des vies humaines innocentes était hors de question. De plus, avec la lettre que Griffin leur à adressée... Que devaient-ils faire ?


<< Qu'attendez-vous ? Massacrez-les ! >>

Les soldats se retournèrent vers l'intendant.

<< Sir Rikter, ceci est hors de nos fonctions. Nous devons assurer la sécurité de notre Sir, mais point compromettre la vie de nos concitoyens ! >>

L'intendant tiqua et calcina le soldat qui a eu l'impudence de contredire ses ordres.

<< Soit, puisqu'il faut tout faire soit même... >>

Une gigantesque boule de feu se forma au dessus de lui. Les flammes crépitaient dans tous les sens, absorbant la châleur environnante jusqu'à prendre consistance magmatique. Le météore arrivait.

<< J'ai autorité suprême en ces lieux ! Je ne tolèrerais aucune rébellion ! Et surtout pas une rébellion mené par un aristo déchu, fier de faire mouiller une gamine de quinze ans propulsé trop tôt au rang de sénatrice ! >>

Le météore s'écrasa, emportant avec lui quelques vies de soldats et villageois. La panique s'installait. La fidélité, fut-elle tournée vers Griffin, Rikter ou qui que ce soit d'autre, n'avait plus lieu. L'instinct de survie primait complètement désormais.

<< C'est fini pour toi ! Griffin Adams ! >>

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Par delà les nuages de cendres, une ombre blanche volait en cercle.

<< Dois-je intervenir, ma dame ?
- Pas tout de suite. Je veux voir comment il va gérer tout ça.
- Vous pensez pouvoir blanchir son nom rien que par ce fait chevaleresque ? Ca ne passera sans doute pas au sénat. >>

Elle se tut, sourire aux lèvres. Elle se doutait bien que le nom ne sera pas blanchi par si peu, mais de ce fait, elle saura si oui ou non elle a eu raison de lui laisser sa chance.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Mer 21 Sep - 22:42

Les pions étaient en place, cependant la tournure des choses allaient bien trop vite. Finalement l'intendant Rikter était sorti voir de ses propres yeux la venue de Griffin et de quelques villageois, afin de grossir les rangs de protestation devant les grilles du manoir. Il avait même isolé l'Aphone non loin dans le parterre servant de jardin, entouré de chevaliers en armure. Cela gênait un peu les prévisions du Marqué au niveau du temps, d'autant plus qu'en théorie, la pseudo-rébellion des gardes devait faire gagner plus de temps. Hélas ce fut vain, le représentant du Sénat venait de perdre toute notion de bon sens et brûla l'un des soldats, au sens littéral du terme. Griffin se doutait des capacités de son 'adversaire' du moment, cependant il n'avait pas songé à ce qu'il l'utilise sur autre monde que lui et seulement lui. Ainsi, ignorant toute retenue, il lança une grande boule de flamme, semblable à un météore, vers Griffin et également les civils. Ces derniers se mirent à s'enfuir, la plupart se verront blessés par le souffle de l'explosion, mais le noble espérait à moins de dégâts collatéraux. Incapable de pousser le moindre cri de stupeur, d'effoir ou de souffrance, la grande gerbe de feu s'écrasa sur lui dans son intégralité. Les villageois, se relevant avec peine du choc, s'écriaient du nom d'Adams, cependant lorsqu'ils virent le corps fumant et gisant au sol du Duc, ils n'osèrent point s'avancer pour vérifier son état. Un cri de soulagement, un éclat de rire et Rikter déboula lentement, mais sûr de lui, près de la masse humaine fumante devant le manoir. Les grilles s'ouvrirent, et il traversa les quelques mètres le séparant de Griffin, allongé face vers le ciel. Aucun civil ne semblait pouvoir s'interposer, vu la puissance magique démontrée par l'intendant, et chacun était maigre spectateur de cette fatalité.

" Ah ! Ah ! Ah ! Alors, tu vois Adams, même si je perdrais tout suite à ça, je ne serais pas le seul à sombrer, et toi plus que moi. Enfin bon, désolé mais là, c'est échec et mât...! "

" ...Effectivement, je n'aurais pas dit mieux. "

La stupeur prit place à l'euphorie du carnage, Rikter venait de l'entendre parler, or il ne pouvait normalement pas. Le temps de cette maigre réflexion, et l'incantation partit dans l'air de la bouche de Griffin, désignant l'intendant comme cible unique. La faible luminosité de ce début de nuit semblait se rassembler en un seul point, partant de la main tendue du Marqué au sol et se fracassant sur le torse d'un Rikter plus que surpris. Ce dernier tomba au sol sur le coup, tandis que la magie du Nosferatu transféra l'énergie vitale perdue par le dément vers Griffin, qui commençait à guérir rapidement. Ce dernier put alors se relever, au grand soulagement de la plupart des spectateurs de la scène, aussi au sol qu'en vol. Dans un effort improbable, Rikter par la force de son incompréhension jeta un oeil vitreux vers celui qui était censé couvrir cette situation, ce vieillard inutile, l'Aphone. Il put voir le concerné à terre, surprotégé par ses quelques chevaliers, malgré le fait qu'ils se faisaient encercler par les mercenaires sortant du manoir petit à petit. Au premier étage, un archer quitta sa fenêtre, content d'avoir asséné au vieillard une de ses flèches en plein ventre. Blessé mais peu mourrant, l'Aphone avait perdu sa concentration et son incantation, permettant ce renversement de situation.

Les mercenaires, ils étaient si maléables, rien ne les intéressait plus que l'appât du gain. Ils avaient sûrement été acheté par Rikter, mais désormais aux vues de la situation, maintenant le plus offrant était bien l'ex-duc de Persis. C'est pour cela que Griffin avait envoyé quelques hommes par le passage secret menant à l'intérieur du manoir, afin d'apporter une énième lettre au dirigeant de ce contingeant indépendant. Redoutant aussi l'honneur de ces derniers à ne pas s'en prendre à un employeur, il avait insisté dans sa missive de ne pas s'en prendre à Rikter, mais à l'Aphone à la place. Et voilà qui était fait.

Le sourire aux lèvres, Griffin se pencha alors vers Rikter blessé, lui enlevant préalablement son tome de magie de ses mains tremblantes. Mais afin d'être sûr de son coup, il ignora le souffrant et le laissant à la merci des villageois. Cependant il prononca à l'attention des villageois :


" Surveillez-le, mais ne lui faites pas trop de mal. J'ai besoin de son... témoignage pour faire sombrer le Sénat dans cette affaire. Ah oui, qu'on aille me chercher la prêtresse s'il vous plaît, afin de guérir les blessés, c'est urgent. "

Il se dirigea vers les soldats de l'Aphone, toujours en piteux état et s'adressa directement à l'un de ses gardes du corps.

" Vous m'avez bien embêté avec votre tour de passe-passe, cependant je vais consentir à ne pas vous considérez comme complice de ce fou furieux, et je vais même vous faire soigner par Katlyn quand elle arrivera. En échange, je souhaite que ce cher Aphone use de son talent pour faire taire notre cher intendant, voyez-vous on ne sait jamais. Il peut répondre par un signe de tête au pire, mais tout ce que je dirais c'est que sa blessure est assez grâve si elle ne se fait pas soigner... "

Puis il retourna vers Rikter, le sourire en coin. La prêtresse Katlyn arriva avec son bâton de soins, distribuant à foison sa magie curative, même à Rikter un efois neutralisé de sa voix et surveillé étroitement.

" Je vous remercie, cher intendant... Votre comportement odieux de ce soir ne sera que plus accusateur pour le Sénat, vu que vous êtes son représentant. Et même si je ne suis pas repris dans ce duché, vous me voyez ravi de la tournure des choses, bien que... Vous ne pouvez pas me répondre, alala... "

Satisfait, Griffin n'avait plus qu'à attendre maintenant les secours impériaux, sans se douter qu'il était encore épié par deux paires d'yeux, veillant sur lui actuellement.

" Dois-je atterrir ma dame ? "

" ...Ce ne sera pas nécessaire, nous pouvons rentrer je pense. Je dois préparer les prémisces de cette affaire pour le Sénat. "

Le pégase fit volte-face dans les airs, reprenant le chemin de la capitale dans le silence le plus complet.
Revenir en haut Aller en bas
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
8/20  (8/20)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Jeu 22 Sep - 20:46

tribunal de Sienne, auditorium n°5.

<< Ainsi, la cour déclare l'accusé, Rikter Von Ahluick, coupable d'abus de pouvoir, de tentative d'homicide général, de destruction de bien public ainsi que de nombreux autres griefs à son encontre. Il sera condamné à la prison à perpétuité. Le duché sera placé sous la gestion de Berlioz Vame, comme l'a décidé l'apôtre. Sir Griffin Adams aura droit de jouissance de la résidence et des richesses qui y sont affilées. Par ailleurs, les victimes de cette affaire se verront offert compensation pécuniaire. Ils sont priés de rejoindre le manoir du duc avec une liste de doléance afin d'estimer les revenus. >>

Le lourd marteau s’abattit sur la plaque en bois. S'en suivit une acclamation euphorique générale. Sanaki elle même ne put réprimer un petit sourire. Tout est bien qui finit bien. Berlioz était un des hommes en qui elle avait le plus confiance. C'était quelqu'un d'ouvert d'esprit, de bon et généreux. Il sera à l'écoute du peuple et aux suggestion de Griffin. Ce n'était pas comme lui rendre les pleins pouvoirs sur le duché, mais c'était bien malgré tout.

L'apôtre quitta la première la salle d'audience, talonnée par Sigrund et Tanith, ses gardes du corps. Elle se dirigea vers le chariot dans lequel Griffin effectuera le voyage de retour et glissa un petit paquet à son attention. Le colis, très fin mais plat larche comme un insigne, était accompagné d'un simple mot.


<< Sincères félicitations, Sir Adams. >>

Je n'ai pas besoin de te décrire le contenu du paquet je pense ^^

CdC (enfin!) Clos ! Te voilà classe II. Relate les faits dans ton journal pour avoir droit à ta prime d'xp !


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Reprise en main [Griffin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La main invisible
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...
» Comme les doigts de la main

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Personnel & Publicité :: 

Le Livre des Héros

-