AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reprise en main [Griffin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Reprise en main [Griffin]   Dim 12 Déc - 22:31

Le duché de Persis... depuis la mort du duc Sephiran et la déchéance de Griffin Adams, ce duché est sous le joug d'un intendant du sénat. La vie là-bas parut plus terne, tant par la disparition d'Adams que par les nouvelles lois.

Taxe augmentée, quota pour les paysans et les chasseurs plus élevés... l'époque où Sephiran et Adams gouvernaient semblait plus rose...

C'est à la villa de Persis que tout se joue. L'intendant Rikter jouit d'un confort luxueux. L'or est partagé pour ses besoins personnels et la taxe pour le sénat. Le domaine est sous étroite surveillance, toutes les issues connues sont surveillées et bien gardée.

Seuls peuvent entrer ceux qui ont un lien de près ou de loin avec Rikter, que ça soit par rendez-vous ou bien par lien famillial ou encore un supérieur pour un examen de routine ou tout simplement pur prendre le thé.

Bref, ce n'est pas l'homme qui approchait et sans sembler correspondre à l'un des critères susnommés qui allait franchir les deux soldats de niveau 15, n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Dim 12 Déc - 23:06

La résolution n'avait pas trainé. Griffin avait entendu des mœurs sur le mauvais traitement de son duché de par son absence prolongée, et durant cette absence il n'eut pas tellement d'autre choix que de repartir sur celle du Jugement. Aussi fallait-il jouer habilement son coup avec l'impératrice qui l'avait déjà trahie auparavant. Tant pis, cela ne devait plus se reproduire, voilà où amène un excès de confiance déplacé.

Il faisait presque nuit, et le crépuscule gagnait du terrain au fur et à mesure des minutes qui passaient, et l'homme encapuchonné s'avançait lentement vers la masure du duc de Persis, son ancienne habitation. Mais une fois arrivé devant le pavillon, deux gardes l'arrêtèrent pour le motif de sa présence. Griffin retira sa capuche trop suspicieuse, et afficha son habituel sourire narquois et aimable à la fois.


" Bonsoir messieurs, je viens m'adresser au nouveau maître de maison, histoire de voir s'il fait bien son boulot, assurément... "
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Lun 13 Déc - 13:21

<< Bonsoir messieurs, je viens m'adresser au nouveau maître de maison, histoire de voir s'il fait bien son boulot, assurément... >>

Les deux gardes furent surpris de retrouver leur ancien patron arriver ainsi comme un simple quidam, toutefois...

<< Désolé, messire Adams, mais les ordres sont les odres. Nous ne pouvons pas accéder à votre requête. Votre destitutions du titre de duc vous coupe de tout lien avec la noblesse et le Sénat. J'espère que vous nous comprendrez. >>

Le ton employé par le garde était sincère et compatissant. Malgré son affection pour Griffin, il ne pouvait désobéir aux ordres. Comme le métier de garde pouvait être traitre, parfois...


NYARG, j'ai vraiment pas d'inspi TT__TT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Lun 13 Déc - 14:49

Une sorte d'impasse se dressait devant Griffin, et une impasse physique. Pour sûr que Rikter jouait bien son rôle sur la défensive. Mais sur le point offensif, l'ancien duc était déjà paré à plusieurs éventualités, dont celle-ci.

" Je vois, cependant ne prenez pas à la légère mon statut, qu'il soit passé ou présent. Ma disparition a créé ma déchéance, que croyez-vous que mon retour signifierait ? De plus j'ai déjà eut affaire avec l'impératrice elle-même, enfin vous n'êtes pas sans douter de la proximité que j'avais avec elle avant cela... J'ai été mandaté pour vérifier les racontards sur le duché de Persis, voyez-vous, et il serait fort dommage, pour monsieur Rikter j'entends, que je fasse un rapport sans avoir son point de vue légitime. "

Il fit volte-face comme pour s'en aller, sourire béant aux lèvres, mais imperceptible pour les deux gardes en faction.

" Bien je retourne à Sienne revoir ce cher apôtre, ne vous étonnez pas si je finirais par officiellement remplacer à nouveau mon remplaçant... "
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Lun 13 Déc - 16:12

<< Je vois, cependant ne prenez pas à la légère mon statut, qu'il soit passé ou présent. Ma disparition a créé ma déchéance, que croyez-vous que mon retour signifierait ? De plus j'ai déjà eut affaire avec l'impératrice elle-même, enfin vous n'êtes pas sans douter de la proximité que j'avais avec elle avant cela... J'ai été mandaté pour vérifier les racontards sur le duché de Persis, voyez-vous, et il serait fort dommage, pour monsieur Rikter j'entends, que je fasse un rapport sans avoir son point de vue légitime. >>

Les deux gardes se regardaient, perplexe, tandis que Griffin faisait volte face.

<< Bien je retourne à Sienne revoir ce cher apôtre, ne vous étonnez pas si je finirais par officiellement remplacer à nouveau mon remplaçant...
- Monsieur, si vraiment vous avez été mandaté pour vérifier ces on-dits, vous devez disposer d'un document le certifiant, n'est-ce pas ? Si vous nous le montrez, nous serons dans l'obligation de vous laisser passer. >>

On pouvait déceler une note d'espoir mal camouflée dans les paroles du garde. Lui même espérait le retour de Griffin et ainsi la fin des impôts aux taux scandaleux, sauvant ainsi sa famille de la misère.


"Les Dieux jouent avec les Hommes.
Moi, je me joue des Dieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Lun 13 Déc - 19:55

C'était après une rixe dans les rues de Sienne que Griffin partit en direction du palais impérial. La masure était identique à elle-même, et selon l'heure potentielle l'apôtre Sanaki devait se retrouver dans une activité fort bénigne, qu'elle participerait de manière désintéressée, comme toujours. Parfois les affres de la cour ne semblaient idylliques que pour les gens du commun, ceux côtoyant sans cesse par exemple notoire le Sénat pouvaient se vanter d'avoir un emploi du temps chargé. Ceux complotant pour la fin du monde également, mais ça c'était une autre histoire...

Arrivé devant les gardes du palais, il ne fallut que cinq minutes à peine entre l'annonce de son nom et la confirmation que l'impératrice l'accueillerait. Il fut conduit jusqu'à la chambre jaune, nom peu commun mais dont il sciait parfaitement au décor. Généralement cette pièce servait à accueillir les invités diplomatiques, et le jaune royal démontrait que ce n'était pas pour des invités de basse naissance. Il entra dans la pièce, et aussitôt le garde ferma la porte derrière lui. L'intérieur était presque vide de monde, seule une simple personne se tenait devant les vitres de la pièce, observant la cité et faisant dos à son invité.


" Asseyez-vous. "

Le ton était rude, mais Griffin sentait qu'il était forcé. Il se sentit peu en confiance, car c'est justement cette facette de l'apôtre qui certes lui a valu une liberté conditionnelle, mais aussi la perte de son statut. Cette détermination qui dépassait les sentiments, il devait se montrer autant dur que la pierre face à cette contradiction difficile à supporter. Il s'avança et s'assit sur le canapé jaune parallèle à la fenêtre, se retrouvant toujours face à l'apôtre lui tournant le dos.

" Trois mois... "

" Plaît-il, votre altesse ? "

Elle se retourna vers lui, mais en affichant un air bien différent de la fermeté dont elle avait fait preuve auparavant. Un air à faire fondre une nouvelle fois le cœur du noble.

" Trois mois que j'ai attendu, sans avoir de nouvelle de votre part, ou autre. J'allais parfois me rendre à cette bâtisse abandonnée où nous nous sommes vus pour la dernière fois, et... Je... J'ai cru au pire, Griffin... "

" Votre Majesté, je... "

Elle s'avança vers lui de manière lente et gardant cet air à la fois triste et renfrognée.

" Griffin Adams, qui vous a autorisé à vous asseoir ? "

Il eut l'air bête, cette façon autoritaire lui allait comme un gant, et il ne savait plus où se situait exactement la bonne attitude à avoir. Il se releva cependant, tandis qu'avec son air déterminé, Sanaki continuait sa lente marche vers lui, avant finalement de l'enlacer le long du corps, sa tête rentrant dans son épaule.

" Euh, madame, vous... "

" Je suis heureuse de vous revoir en vie, et je me fiche bien du protocole. Je suis l'impératrice et je fais ce qu'il me plaît en ce lieu... "

Léger instant de silence, le manipulateur était décidément le manipulé dans ces conditions. Il posa ses mains sur le dos de la demoiselle, tranquillement, jusqu'à ce que dans un commun accord, ils se ravisèrent et firent un pas en arrière pour se libérer d'eux-mêmes.

" Vous savez, j'ai beaucoup réfléchi pendant ce trajet, où j'ai passé de nombreuses semaines sur de nombreuses étapes, et... "

" Et ? "

" Et vous aviez raison, je suis impardonnable d'avoir pensé tout cela, alors qu'il existe en ce monde des choses auxquels je tiens énormément, que je ne peux citer ici, mais... "

" Vous êtes redevenu vous-même, je le ressens en vous, et malgré votre gêne vous n'avez guère besoin d'en dire davantage. Merci beaucoup, Griffin, d'avoir accepté ma requête et votre éloignement temporaire de votre situation. "

" D'ailleurs en parlant de ça, j'ai finalement été destitué de mon rang, j'ai entendu dire ? "

" Le Sénat a fait office de bourreau à votre égard durant votre absence, qu'il jugeait illégitime, cependant... Si vous le voulez bien, j'ai une mission pour vous, concernant le duché de Persis justement, et votre possible réhabilitation au sein du rang de Duc. Avec mon influence, j'entends bien... "

" C'est... "


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Griffin montra alors le mandat signé et apposé du sceau impérial aux gardes de l'entrée de la masure du duc de Persis, avec un léger sourire.

" Voilà pour vous, messieurs. Et vous pouvez même le garder, j'en ai encore sur moi, au cas où... "
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Lun 13 Déc - 21:11

<< Voilà pour vous, messieurs. Et vous pouvez même le garder, j'en ai encore sur moi, au cas où... >>

Griffin leur brandit alors le mandat de l'apôtre en personne. Les gardes ne purent réprimer un sourire de soulagement. La fin des galères étaient proches.

<< Entrez, messire, faites comme chez vous. >>

Les gardes s'écartèrent en ouvrant la porte.

Vous revoila chez vous, Mr Griffin Adams. Depuis votre départ, rien n'a changé, sauf la décoration d'un goût un peu plus prononcé, mais les pièces n'ont pas changé de place, c'est le principal.

Bien vite, vous demandez à avoir un entretien avec l'intendant. Après un (très) long moment d'attente, vous entrez enfin dans le bureau.

L'intendant vous reçoit avec un sourire carnassier.


<< Ah, Messire Adams, si je m'attendais à ce que l'on inverse ainsi nos positions pour un entretien... quel bon vent vous amène ? >>

Encore une fois, TRES court...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Lun 13 Déc - 21:45

L'intendant Rikter était, tout comme n'importe quel envoyé du Sénat, une personne retord et tordu, avide de plein de choses que le commun des mortels souhaitaient assurément, mais dont lui ne se gênait pas à utiliser les plus basses besognes pour les obtenir. Il fallait être prudent, car il serait capable de tout pour sa position, et force était d'imaginer qu'actuellement il ne devait pas se plaindre de son statut. Cependant il fallait jouer carte sur table, et le pousser à bout.

" Ah, intendant Rikter, en effet je ne pensais pas à cela, mais n'ayez crainte, ce n'est que temporaire... "

Il apposa une main de fer sur le bureau, avant de s'y asseoir le plus nonchalamment du monde. Il fixait l'intendant avec son sourire habituellement serein et désinvolte.

" Voyez-vous, intendant, l'Apôtre s'inquiète pour le duché, et aimerait savoir ce que signifie ces hausses des taxes et tout le tralala qui va à l'encontre de mon peuple ? Penseriez-vous peut-être que ce petit jeu passerait inaperçu ? C'était rusé... Très rusé de la part du Sénat de me décrédibiliser dans le but de s'emparer du seul Duché qui ne leur était pas accessible, mais l'Apôtre n'est pas dupe... "

Il se mit à tapoter le bureau de ses doigts en marquant une petite pause, afin de laisser à l'intendant le temps de digérer ces accusations. Puis il reprit.

" Aux vues de ce que j'ai pu voir et que je peux confirmer ces dires, ayant été engagé comme commission d'enquête, je n'ai plus qu'à écouter ce dont vous pouvez encore dire pour votre défense, et puis je pense que... Oui, je reprendrais ce duché une fois revenue à Sienne... "

Il semblait ravi, mais jusqu'à quel point l'intendant va-t-il pouvoir supporter ses railleries et pire, jusqu'où sera-t-il capable d'aller pour conserver le contrôle de la situation...?
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Lun 13 Déc - 22:21

<< Ah, intendant Rikter, en effet je ne pensais pas à cela, mais n'ayez crainte, ce n'est que temporaire... >>

Griffin apposa une main ferme sur le bureau avant de s'assoir avec son habituelle nonchalance en fixant Rikter avec son traditionnel sourire serein et désinvolte.

<< Voyez-vous, intendant, l'Apôtre s'inquiète pour le duché, et aimerait savoir ce que signifie ces hausses des taxes et tout le tralala qui va à l'encontre de mon peuple ? Penseriez-vous peut-être que ce petit jeu passerait inaperçu ? C'était rusé... Très rusé de la part du Sénat de me décrédibiliser dans le but de s'emparer du seul Duché qui ne leur était pas accessible, mais l'Apôtre n'est pas dupe... >>

Griffin se mit à tapoter sur le bureau de ses doigts. Ah, ainsi les nouvelles ont circulé jusqu'à elle. Il fallait bien que ça vienne un jour.

<< Aux vues de ce que j'ai pu voir et que je peux confirmer ces dires, ayant été engagé comme commission d'enquête, je n'ai plus qu'à écouter ce dont vous pouvez encore dire pour votre défense, et puis je pense que... Oui, je reprendrais ce duché une fois revenue à Sienne... >>

Rikter ne put réprimer un petit sourire. Comme il se doutait de cette idée.

<< Mon cher Griffin, je crois que vous n'avez pas encore compris où se trouve votre place désormais. Vous avez été déchu de tout titre de noblesse et, aux yeux du sénat, vous avez encore moins de crédibilité que le plus démuni de nos serviteurs. Peu importe que l'impératrice aie envoyé son caniche me mordiller le mollet, votre avis seule ne fera pas plus pencher la balance qu'une plume. Réfléchissez-y, un homme seul ne peut rien contre un bataillon. >>

Le visage de Rikter se tordit en un sourire mauvais. Venant de Griffin Adams, il pouvait s'attendre à tout, mais il était paré à toute éventualité.


"Les Dieux jouent avec les Hommes.
Moi, je me joue des Dieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Mar 14 Déc - 5:03

Les gens du Sénat sont tous les mêmes, croyant leur petit cul béni de par les grâces de leur héritage. Mais Griffin n'était pas de la même souche, et il a vécu en tout et pour tout contre les agissements de ce corps politique. Après tout, le Massacre de Serenes leur a été désormais officiellement incombé, ce qui fait une raison de plus de les détester. Il aurait aimé les utiliser comme son mentor Sephiran avait fait, cependant il faudra s'armer de patience, et surtout... De prouver au Sénat que Griffin Adams valait le coup qu'on s'intéresse à lui, de n'importe quelle façon que ce soit. Il rétorqua le sourire de Rikter en faisant craquer ses doigts en un geste simple et presque gracieux.

" Voyez-vous cher intendant Rikter, le toutou de l'Apôtre se voit affublé d'une réputation certaine, et le Sénat également au sein de la population. Et en ce moment même, ces deux entités sont diamétralement opposées dans ce duché. Vous n'avez que pour vous les crachats nauséabonds des plébéiens tandis que je possède le soutien du peuple et de l'Impératrice elle-même. Enfin comme vous semblez ne pas vouloir me rendre de compte, je pense que je vais conclure à faire voter de manière régionale une motion de censure à votre égard par les maires des villes et villages importants du duché. Et puis de toute façon... "

Il apposa ses mains sur le bureau pour se relever lentement, fixant l'intendant.

" Avoir le choix entre une belle impératrice ou une assemblée de gras du bide égoïstes, le choix est vite fait pour leur concession... "
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Mar 14 Déc - 10:21

Griffin rendit son sourire à Rikter en faisant craquer ses doigts. La contre-attaque arrivait...[/]

<< [color=white]Voyez-vous cher intendant Rikter, le toutou de l'Apôtre se voit affublé d'une réputation certaine, et le Sénat également au sein de la population. Et en ce moment même, ces deux entités sont diamétralement opposées dans ce duché. Vous n'avez que pour vous les crachats nauséabonds des plébéiens tandis que je possède le soutien du peuple et de l'Impératrice elle-même. Enfin comme vous semblez ne pas vouloir me rendre de compte, je pense que je vais conclure à faire voter de manière régionale une motion de censure à votre égard par les maires des villes et villages importants du duché. Et puis de toute façon...
>>

Le déchu posa ses mains sur le bureau pour se relever lentement, fixant Rikter.

<< Avoir le choix entre une belle impératrice ou une assemblée de gras du bide égoïstes, le choix est vite fait pour leur concession...
- [color=darkred]Vous oubliez un peu vite que Sanaki n'est que la figure de proue du navire, elle n'est la que pour donner confiance au peuple.[/i] >>

Rikter regarda calmement Griffin. Pas question de lui accorder le plaisir d'une victoire facile.

<< Elle aura beau avoir la couronne posée sur sa tête, Sanaki n'aura jamais les pleins pouvoirs. D'abord parce qu'elle n'est qu'une imposteur, elle n'a jamais entendu la voix de la Déesse, et ensuite parce qu'une décision doit passer par un débat du Sénat avant toute chose. Il en va de même pour les référendums, il ne sera lancé qu'avec l'accord majoritaire du Sénat... ou alors si la situation l'exige, ce qui n'est pas le cas actuellement. Et même si je venais à être déchu, croyez-vous réellement récupérer votre duché ? L'on élira une personne avec un titre acceptable, pas un arrogant petit duc déchu. >>


"Les Dieux jouent avec les Hommes.
Moi, je me joue des Dieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Mar 14 Déc - 10:56

" Ohw, vous m'en voyez gêné... Cependant je doute qu'une soit-disante Apôtre illégitime ne soit pas aussi influente qu'un Sénat qui a su faire ses preuves en matière de perfidie. "

Il s'arrêta un léger instant, tandis qu'il commença à prendre d'un pas lent un classique aller-retour continu le long du bureau, comme un avocat ferait les quatre cents pas devant le jury pour le convaincre d'une chose évidente et de la véritable identité de l'assassin.

" Oui, ou bien devrais-je dire outrage ? Ou complot ? Le Massacre de Serenes, ÇA c'était magnifiquement joué, la tentative de destitution du trône impérial aussi sur la rumeur de l'imposture de l'Apôtre Sanaki, la plèbe n'y a vu que du feu, mais maintenant... C'est différent. "

Il apposa sa main sur son menton tout en arrêtant de marcher, comme s'il avait solution à la grande question du moment. Il aimait faire un jeu d'acteur irréprochable, et se mettre en confiance de la sorte l'aidait à essayer d'influencer l'intendant, même s'il savait sa cause perdue face à un mur, il continuait sans arrêt ses petites piques cinglantes, jusqu'à ce que l'irréparable se produise.

" Le Sénat n'a plus aucune notoriété auprès du peuple, tout juste à croire que les nobles restent encore à gouverner dans la cour des grands, mais c'est révolue, cette époque...! Le Sénat a su saboté la confiance qu'on leur octroyait, et maintenant, ils ne servent qu'à espérer paraître beau dans un miroir de suffisance face à celle qui détient réellement le pouvoir : Sanaki Kirsch Altina. "

Petit temps mort, histoire d'avaler la pilule gentiment, avant de conclure.

" Mais vous avez raison, laissons un intendant de pacotille mandaté par un Sénat grotesque diriger un duché à la place de son possesseur légitime. Vous verrez ce que la populace dira. Et si vous n'en avez que faire, je saurais trouver le moyen de vous destituer. Surtout que ma déchéance peut être absolument révoquée, vu que c'est uniquement le Sénat, et donc un organisme corrompu, qui a orchestré tout ça. "
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Mar 14 Déc - 11:16

<< Ohw, vous m'en voyez gêné... Cependant je doute qu'une soit-disante Apôtre illégitime ne soit pas aussi influente qu'un Sénat qui a su faire ses preuves en matière de perfidie. >>

Griffin s'interrompit un moment pendant qu'il faisait les cent pas devant le bureau. Rikter l'écoutait calmement. Paniquer ne servait à rien. Le premier qui montrait un signe de stress était condamné à se soumettre malgré d'infructueuses tentative pour renverser la balance.

<< Oui, ou bien devrais-je dire outrage ? Ou complot ? Le Massacre de Serenes, ÇA c'était magnifiquement joué, la tentative de destitution du trône impérial aussi sur la rumeur de l'imposture de l'Apôtre Sanaki, la plèbe n'y a vu que du feu, mais maintenant... C'est différent. >>

Griffin continua ses gestes théâtraux en se caressant le menton comme un inspecteur devant une affaire dans laquelle il commençait à entrevoir la vérité. Ceci avait le don d'agacer Rikter.

<< Le Sénat n'a plus aucune notoriété auprès du peuple, tout juste à croire que les nobles restent encore à gouverner dans la cour des grands, mais c'est révolue, cette époque...! Le Sénat a su saboté la confiance qu'on leur octroyait, et maintenant, ils ne servent qu'à espérer paraître beau dans un miroir de suffisance face à celle qui détient réellement le pouvoir : Sanaki Kirsch Altina. >>

Moment de silence.

<< Mais vous avez raison, laissons un intendant de pacotille mandaté par un Sénat grotesque diriger un duché à la place de son possesseur légitime. Vous verrez ce que la populace dira. Et si vous n'en avez que faire, je saurais trouver le moyen de vous destituer. Surtout que ma déchéance peut être absolument révoquée, vu que c'est uniquement le Sénat, et donc un organisme corrompu, qui a orchestré tout ça. >>

Rikter inspira un moment avant de reprendre.

<< Nous savons bien tout cela, mon cher Griffin. Tôt ou tard, le peuple se soulèvera et demandera un sénat « pur et innocent », à l'image de leur idole la sainte Sanaki. Toutefois, pourquoi croyez-vous qu'ils n'ont pas encore agi, d'ailleurs ? La peur, Griffin. Ils sont paralysés par la peur. Même si l'apôtre protège son chien de manchon, vous ne pourrez pas reprendre votre duché et quand bien même vous le récupèreriez, vous le perdrez un jour, soyez-en certain.

Quoi qu'il en soit, votre visite de ce jour est vaine. Les prélèvements d'impôts scandaleux sont justifiés : elles servent à financer nos dépenses militaires en prévision d'une potentielle attaque de sous-humains. Vous n'êtes pas sans savoir que la menace se fait de plus en plus présente, n'est-ce pas ? Même si nous n'avons pas autorisé de mouvement, les cerfs abandonnent leurs fourches pour se procurer épées et lances afin d'aller venger les leurs et ce, sans que l'on ne puisse faire quoi que ce soit. Ils sont bien trop occupé pour demander votre retour...
>>


"Les Dieux jouent avec les Hommes.
Moi, je me joue des Dieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Mar 14 Déc - 11:44

" Oh ? Je prend note que ce ne sont que là vos petites excuses pour cette extorcation public, très bien... "

Il se tâtonna le menton de son index droit, tout en regardant vers le haut, signe significatif de la réflexion standard d'un individu dans les comédies théâtrales. Puis il stoppa son tâtonnement, pour fixer du regard Rikter, le plus simplement du monde.

" Je dirais que vous essayez de vous masquer la vérité, intendant. Persis n'a jamais tenu rigueur des notions de guerre dû à son écartement des frontières et de son éloignement de la capitale. C'était bien tenté, néanmoins, de me faire croire cet état de fait... "

Il fit volte-face, prêt à repartir de la pièce, avec cependant sa tête toujours tournée vers l'intendant actuel.

" Cependant, ce n'est pas avec une attitude raciste envers les Laguz que vous réussirez à rassurer le peuple. Ça aussi, je le note. Sur ce je vais faire un petit rapport aux instances supérieures, si jamais vous avez une dernière volonté, c'est maintenant. "
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Mar 14 Déc - 13:29

<< Oh ? Je prend note que ce ne sont que là vos petites excuses pour cette extorcation public, très bien... >>

Il se tâtonna le menton avec l’index à la manière d’un comédien simulant la pensée. Ashera qu’il était agaçant…

<< Je dirais que vous essayez de vous masquer la vérité, intendant. Persis n'a jamais tenu rigueur des notions de guerre dû à son écartement des frontières et de son éloignement de la capitale. C'était bien tenté, néanmoins, de me faire croire cet état de fait... >>

Il se retourna comme pour sortir, mais sa tête était toujours tournée vers Rikter

<< Cependant, ce n'est pas avec une attitude raciste envers les Laguz que vous réussirez à rassurer le peuple. Ça aussi, je le note. Sur ce je vais faire un petit rapport aux instances supérieures, si jamais vous avez une dernière volonté, c'est maintenant. >>

Rikter ferma les yeux un instant, le temps de soupirer, puis il les rouvrit, une lueur d’agacement bien vite estompée anima un moment l’iris.

<< Persis à changé de tuteur, Mr Adams. A l’époque ou Sephiran et vous étiez les maîtres, il était vrai que jamais il n’y aurait eu caution à la guerre. Toutefois, c’est désormais moi qui régit les lois de ce duché et je suis pour ce cautionnement. Et l’attitude aurait été bel et bien raciste si l’on avait annoncé une attaque, mais nous ne faisons que prendre des précautions : le peuple ne nous écoute plus. S’il s’attaque aux Laguz, il y aura représailles, malgré nos jérémiades. Pensez ce que vous voulez, je suis dans mon bon droit. >>

D’un geste désinvolte de la main, il désigna la porte.

<< Si vous souhaitez tant que ça partir, je ne vous retiendrais pas plus longtemps. Je ne vous souhaite pas une bonne continuation, car cela serait inutile dans votre cas… >>

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Jeu 16 Déc - 10:02

" Très bien Rikter, dans ce cas je vous salue bien bas, et surtout n'oubliez pas... "

Il s'arrêta devant la porte, apposa sa main sur la clanche et se retourna légèrement vers l'intendant, pour finir sa phrase tout en entre-baillant la porte.

" Les gros poissons mangent les petits, et dans cette histoire ni vous, ni moi sommes en position de décider tout ça. "

Et il ferma la porte en continuant dans le couloir jusqu'à la sortie. Arrivé dehors, il salua les deux gardes sans s'arrêter une dernière fois, et dit alors d'une voix haute.

" Quand viendra le changement, j'espère que vous saurez où va votre raison. À une prochaine fois...! "

L'ancien duc prit route jusqu'au centre ville, non loin de la villa dans la banlieue de la capitale du duché de Persis, afin de s'offrir une sorte de bain de foule, si on peut dire. Il alla alors sur la place, en plein midi, pour se payer un verre en terrasse et un léger repas, comme un citoyen normal, tout en comptant bien se faire remarquer afin qu'il puisse communiquer certaines choses au plus de personnes colporteuses de nouvelles possibles.

" Finalement c'était peut-être une mauvaise idée de cacher mon identité depuis ces derniers mois... "
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Jeu 16 Déc - 13:07

Enfin il était parti... Rikter soupira de soulagement puis fit venir un serviteur.

<< Envoie un messager au Sénat, qu'il annonce que le chien de manchon est venu réclamer ses os... >>

Le serviteur inclina la tête puis se retira. Rikter se dirigea vers l'armoire à vitre et en sortit un vin ainsi qu'une verre en cristal afin de déguster le breuvage. Peut importait qu'il soit destitué du duché, tant que celui-ci restait sous le joug du sénat, non ce qui serait plus problématique, ce serait qu'il se retrouve dans le même état que Griffin : privé de tout pouvoir, devenir un faible. Il ne devait pas en être ainsi...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


<< Hé, le type la-bas, il te rappelle pas quelqu'un ?
- Qui ?
- Le mec avec les cheveux blancs, la-bas...
- Ah... il ressemble pas mal au Duc Addams...
- C'est ce que je me disais, oui. >>

Les deux clients observèrent ce curieux individu qui leur rappelait la belle époque qui avait encore lieu il y a quelques jours...


"Les Dieux jouent avec les Hommes.
Moi, je me joue des Dieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Ven 24 Déc - 3:37

Griffin but son verre nonchalamment, et lentement. Il sentit le doute commencer à frapper les badauds passant, et plus particulièrement le seul autre client de la taverne à cette heure-ci, les autres citadins devant sûrement s'affairer ailleurs en ce moment même. Il termina son maigre repas, et alla vers le tavernier pour payer la note. Il s'affaira lentement encore une fois, souriant aux deux hommes qui avaient cessé toute discussion en dévisageant bizarrement Griffin des pieds à la tête. Il était vrai qu'il était méconnaissable à la tenue, mais son air enjoué et sa marque sous l'œil étaient les témoins essentiels de sa personnalité. Il avait toujours paru ainsi pour les gens du peuple, calme et courtois en toute circonstance, ne perdant jamais son calme et d'une gentillesse improbable. Il posa plusieurs pièces sur le comptoir dans un tintement sonore, indiquant clairement que la somme était exagérément trop, avant de prononcer ces quelques mots.

" Tenez, en espérant que cela vous permettra de compenser vos déficits dus aux taxes abusées de notre cher intendant... Ah, si seulement tout était comme avant pour vous... "

Il fit volte-face en saluant d'une main tendue vers le plafond, tout simplement. Puis arrivé à la porte, il s'arrêta et se retourna lentement, avant de recommencer à fixer 'gentiment' les deux individus qui ne l'avaient pas lâcher d'une semelle des yeux. Apparemment le petit jeu avait commencé à faire son effet, de sorte à ce qu'il captivait du simple regard, certes interrogateur, les gens alentours, et il apposa sa main sous son menton, l'air de réfléchir doucement.

" Enfin peut-être qu'un jour, les gens de Persis feront comprendre à cet intendant que c'est censé être le peuple qui compose une nation et qu'il leur doit le respect dans ces conditions. Si vous êtes d'accord avec ça, est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait, messieurs ? "


============================================================


Griffin se mit à visiter divers établissements comme des auberges, boutiques, commerces en tout genre avec le même discours, promettant monts et merveilles à ceux qui se réuniront sur la place vers 19 heures ce soir sur la place publique de la capitale du duché. Le discours aux commerçants avait été bref et concis, tel quel.

" Très cher citoyen, je conçois que vous êtes harassés par cette histoire d'intendance, sur ce j'ai quelque chose à vous demander, moi, Griffin Adams, ancien duc de Persis. Si vous consentiez à venir plus tard pour m'écouter, j'en serais le premier heureux, croyez-moi... "
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Dim 26 Déc - 12:16

Il est environ dix-huit heures trente. La populace se dirige sur un seul et même point : la place publique. Ceux qui sont là par hasard se posent des questions, et écouter les brouhahas leur donne une réponse :

<< C'est vraiment lui ?
- Sait pas, mais t'as vu sa marque, sa richesse et sa façon de parler ?
- Ouais mais quand même, Sir Adams est censé avoir été destitué de ses fonctions !
- M'en moque ! S'il peut revenir, c'est tout bénef' pour nous !
- Pas faux... >>

La populace, appâtée par la perspective de revoir leur idole reprendre le pouvoir (ou simplement de se libérer des taxes abusives), se rameute donc en une masse toujours plus grande à la place publique.

<< Il est où ?
- Je sais pas !
- Tu crois vraiment qu'il peut nous aider ?
- J'en sais rien !
- C'est bizarre quand même
- Mais ta gueule ! >>

L'impatience gagne donc ces gens qui attendent Sir Addams, leur messie, et réclament libération et réparation (et pour certains : restitution de leurs biens)


"Les Dieux jouent avec les Hommes.
Moi, je me joue des Dieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Dim 26 Déc - 15:07

La journée s'était relativement bien passée, la petite propagande se faisait lentement mais sûrement. Griffin avait su prendre en considération les problèmes des gens et les écouter tout en faisant la promotion de son speech en fin de journée. Il observait en silence, sous sa cape et sa capuche la foule s'approcher de la place, et à en croire le nombre les problèmes engendrés par les taxes et autres n'étaient définitivement pas à prendre à la légère. Finalement l'heure vint, et le Marqué commença à contourner la place pour se placer en son extrémité près d'une statue d'un héros de guerre quelconque dont le nom n'était pas à citer ici. Il essaya de monter sur son piédestal et une fois dessus, retira ses apparats pour se révéler à la foule sous sa forme standard, faisant miroiter le coucher de Soleil dans ses cheveux d'argent. À peine remarqué, il fallut que le bruit se propage dans toute la foule pour qu'enfin, la populace se tourne entièrement vers lui dans une cohue excitée. Le brouhaha se fit de plus en plus fort, tandis que ce poseur de Griffin attendait patiemment son tour de parole, qu'il obtint en levant la main vers le ciel en guise de salut et de demande de calme. Le rôle ici du noble déchu était de faire dans la crédibilité envers une situation qui était déjà à son avantage. Rien de bien difficile en somme, mais même si la cause était déjà gagnée d'avance, il fallait faire preuve de tact face à un agacement général et réussir à s'octroyer les faveurs de la foule dans tous les sens du terme. Une fois le silence installé, il hésita cependant mais prit finalement la parole, à voix haute.

" Messieurs, mesdames, peuple de Persis, moi, Griffin Adams, ancien duc et successeur de Lord Sephiran... Je vous ai entendu...! "

Il laissa un léger blanc, comme pour que l'assemblée ne digère la révélation de son titre et de son nom, laissant aussi le temps à quelques badauds de lancer quelques phrases. Il reprit une fois de plus, après avoir levé la main pour demander le silence.

" Oui je vous ai entendu, j'ai entendu la plainte des gens au plus profond d'eux, leurs problèmes au quotidien et les soucis qui ont émergé depuis mon départ forcé du duché. Avant toute chose, je tenais à vous dire que j'étais désolé pour tout ça, vos peines et vos malheurs ont été causé par mon absence, et jamais je n'aurais accepté que cela ne se produise, cependant... C'est arrivé, et s'il devait y avoir un fautif, c'est bien à moi qu'il faut en vouloir pour le moment car c'est depuis que je je suis parti que ces problèmes ont commencé... Humblement je vous... demande pardon... Je suis désolé pour tout ça... "

Il baissa la tête vers le sol, plaçant sa main droite sur son cœur, le tout en fermant les yeux. Le jeu de l'humilité devait être présent, pour prouver ou du moins faire croire que toute cette misère l'affectait au plus haut point. Même si la vérité était toute autre, il préféra commencer sur une base de pseudo-sincérité envers la foule afin de l'émouvoir un brin.

" Jamais... Jamais je n'aurais cautionné une telle attitude, jamais je n'aurais demandé à ce que Persis se saigne pour remplir les caisses en prévision d'un conflit qui n'a aucun sens. Et si ça continue, vous autres citoyens seront enrôlés de force pour cette guerre infâme. À ce rythme, vos hommes partiront pour un carnage inexpliqué et ne reviendront peut-être pas en vie, tandis que destituées d'eux, vous ne pourrez subvenir à vos besoins et mourrez de faim dans vos maisons. Est-ce vraiment cela que mérite ce duché, ses habitants ?! Évidemment que non ! "

Brouhaha de nouveau, laissant à la foule le temps de digérer les propos du duc déchu, mais ce dernier n'avait pas encore fini son speech et tentait de reprendre à nouveau la parole.

" S'il vous plait...! Merci... Cependant la violence n'est pas une solution, mais l'intendant doit comprendre que le peuple est à prendre en considération et non demander des renforts armés pour calmer le jeu et se donner raison tout seul. Non, ce qu'il faut, c'est une manifestation pacifique pour qu'il comprenne... qu'il n'a pas sa place ici, qu'il doit partir et céder son rang à quelqu'un de plus qualifié pour cela. L'idéal serait qu'on rende au duc ce qui appartient au duc, pour qu'il puisse faire perdurer les anciens jours comme auparavant, c'est cela qu'il faut qu'il comprenne ! Préparez-vous mes amis, et faisons marche avec calme et parcimonie pour rendre visite à notre cher intendant siégeant grassement dans le manoir non loin de cette ville. Êtes-vous avec moi ?! "
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Jeu 6 Jan - 13:53

Finalement, pile à l’heure convenue, un homme se dressa au pied de la statue d’Arakan, dit « le brave », grand guerrier du village. Une fois qu’il eut le silence nécessaire à sa déclaration, Griffin se lança dans son discours.

<< Messieurs, mesdames, peuple de Persis, moi, Griffin Adams, ancien duc et successeur de Lord Sephiran... Je vous ai entendu...! Oui je vous ai entendu, j'ai entendu la plainte des gens au plus profond d'eux, leurs problèmes au quotidien et les soucis qui ont émergé depuis mon départ forcé du duché. Avant toute chose, je tenais à vous dire que j'étais désolé pour tout ça, vos peines et vos malheurs ont été causé par mon absence, et jamais je n'aurais accepté que cela ne se produise, cependant... C'est arrivé, et s'il devait y avoir un fautif, c'est bien à moi qu'il faut en vouloir pour le moment car c'est depuis que je je suis parti que ces problèmes ont commencé... Humblement je vous... demande pardon... Je suis désolé pour tout ça... >>

Joignant le geste à la parole, il baissa la tête en plaçant sa main sur le cœur, signe de soumission et d’acceptation de la faute.

<< Jamais... Jamais je n'aurais cautionné une telle attitude, jamais je n'aurais demandé à ce que Persis se saigne pour remplir les caisses en prévision d'un conflit qui n'a aucun sens. Et si ça continue, vous autres citoyens seront enrôlés de force pour cette guerre infâme. À ce rythme, vos hommes partiront pour un carnage inexpliqué et ne reviendront peut-être pas en vie, tandis que destituées d'eux, vous ne pourrez subvenir à vos besoins et mourrez de faim dans vos maisons. Est-ce vraiment cela que mérite ce duché, ses habitants ?! Évidemment que non ! >>

Et le peuple commença à discuter. Les quelques paroles qu’on put discerner étaient toutes favoables au duc Adams.

<< S'il vous plait...! Merci... Cependant la violence n'est pas une solution, mais l'intendant doit comprendre que le peuple est à prendre en considération et non demander des renforts armés pour calmer le jeu et se donner raison tout seul. Non, ce qu'il faut, c'est une manifestation pacifique pour qu'il comprenne... qu'il n'a pas sa place ici, qu'il doit partir et céder son rang à quelqu'un de plus qualifié pour cela. L'idéal serait qu'on rende au duc ce qui appartient au duc, pour qu'il puisse faire perdurer les anciens jours comme auparavant, c'est cela qu'il faut qu'il comprenne ! Préparez-vous mes amis, et faisons marche avec calme et parcimonie pour rendre visite à notre cher intendant siégeant grassement dans le manoir non loin de cette ville. Êtes-vous avec moi ?! >>

A peine eut-il prononcé la dernière syllabe qu’une acclamation générale explosa en faveur de Griffin. Bien sur qu’ils étaient avec lui ! Bien sur qu’ils voulaient la restitution de leur duc à son duché ! Leurs tourments allaient enfin s’achever ! Ils allaient tous le suivre et bouter l’intendant hors de la villa du duc de Persis !

Dans l’ombre, un personnage encapuchonné se dirigeait vers ladite villa…



"Les Dieux jouent avec les Hommes.
Moi, je me joue des Dieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Mer 9 Fév - 16:01

La marche était en cours, et rien ne semblait l'arrêter à si bon chemin. Plus la foule marchait dans les rues de Persis pour se diriger vers la villa du maître des lieux, plus des gens rejoignaient la dite foule pour la grossir de plus en plus, petit à petit. Il fallut avec ce brouhaha et cette cohue, bien que presque calme, une bonne demi-heure pour rejoindre le bâtiment recherché, et le cortège, devancé par Griffin lui-même, s'arrêta devant les portes du jardin de la villa, à une centaine de mètres des premiers gardes. Griffin demanda à la foule de s'arrêter dès maintenant, tandis qu'il continuait à marcher droit devant jusqu'aux gardes de la villa.

" Messieurs, il est temps de conclure ce chapitre... Prévenez le chef de maison pour qu'il vienne lui-même s'expliquer devant son peuple, du moins s'il en a le courage. Mais qu'il se rassure du moins, il n'y aura aucune violence. "

Aucune violence, c'était la règle d'or pour que ce plan puisse se mettre en marche, pour que le duché s'en sorte sans souci, pour que l'intendant s'en aille sans avoir à appeler la garde impériale pour résoudre ces soucis. Le peuple devait être entendu, et son représentant le plus légal et le plus loyal en était l'origine de ce débordement. Néanmoins en attendant, le Marqué retourna devant la foule pour donner à nouveau et une dernière fois ses consignes.

" Je vous rappelle une fois pour toutes, pas de violence, pas de jurons, pas de méprise. Et surtout, si jamais tout devait dégénérer... Fuyez tous vers la ville. "

En effet, si jamais la violence était originaire de l'intendant à la base, et qu'au final la populace ne se défendait pas et se contentait de fuir, il suffirait juste d'un rapport pour que l'intendant soit renvoyé, voir même exécuté selon les pertes civiles... Mais ça, bien que tout rentrait dans les prévisions de Griffin, ne devait en aucun cas être connu de la foule pour des raisons stratégiques, dira-t-on... Mais il fallait se méfier, le Sénat était passé maître dans l'art de falsifier les informations dans tout le continent. Il serait dommage que tout cela puisse se dérouler de la sorte, mais tant que Griffin pouvait répondre devant l'impératrice elle-même, il se disait que rien ne pouvait aller contre lui aujourd'hui.


[toujours court, mais j'ai pas eu énormément de possibilités avec les posts MdJ >< ]
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Lun 14 Fév - 13:26

Rikter observa la foule qui se compactait devant les portes de la demeure. Griffin était en tête de gondole, toujours avec son air narquois.

<< Tu ne sais pas quand t’arrêter, Adams… soit, tant pis pour toi… >>

D’un geste nonchalant, il tripota le bouton doré, tendu par son embonpoint, qui siégeait au sommet de son ventre. Sous l’effet du soleil de midi, il refléta la lumière de la grande boule de feu.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les gardes virent arriver Griffin et commencèrent à stresser. Il ne fallait pas qu’il vienne ! Surtout pas !


<< Messieurs, il est temps de conclure ce chapitre... Prévenez le chef de maison pour qu'il vienne lui-même s'expliquer devant son peuple, du moins s'il en a le courage. Mais qu'il se rassure du moins, il n'y aura aucune violence. >>

Les deux gardes regardaient leur ancien patron qu’ils respectaient tant alors qu’il se tournait vers la foule.

<< Je vous rappelle une fois pour toutes, pas de violence, pas de jurons, pas de méprise. Et surtout, si jamais tout devait dégénérer... Fuyez tous vers la ville.

- Messire Adams… nous ne pouvons pas.
- Fichez le camp ! Allez-vous en avant que ça ne tourne mal ! >>

Ils pointèrent leurs armes de façon menaçant, espérant, par cet acte de faux courage, renvoyer les habitants chez eux, à l’abri… en particulier Griffin.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un éclat lumineux vint troubler momentanément sa vue. Le fin trait qui séparait les deux tas de chaire roses se tordit de façon sadique. Un autre bout de chair sortit du trou et vint appliquer la salive de façon sournoise sur la pointe gris acier. La vue était superbe dans cet arbre.

Lentement, la main noire se saisit de l’arc en bandouillère et encocha la flèche sur la corde qui émettait un doux craquement alors qu’elle se tendait. Il n’a jamais raté une proie lors d’un assassinat de ce type, ce n’était pas Blanche-Neige qui allait échapper au doigt de la mort.

La pointe visait juste au dessus de l’oreille. Il n’y avait pas de vent… Un… deux… trois…

Tchac !


précision : le tir vient d'un archer lvl 20 classe I
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Mar 15 Fév - 17:25

" Voyons messieurs, mes amis, bien que vous soyez les gardes de ce cher intendant, vous savez très bien que tout cela ne rime à rien, nous sommes ici pacifiquement. Nos intentions ne sont pas belliqueuses, nous souhaitons juste faire comprendre à cet homme qu'il n'a pas sa place ici. "

" Partez m'sieur Griffin, je vous en conjure... "

C'était hélas trop tard. Griffin eut le mauvais réflexe de s'avancer vers les gardes quand ceux-ci sortirent leurs armes, laissant un champ libre énorme entre lui, les gardes et la foule. Tout était dégagé, les conditions étaient optimales, il ne suffisait plus qu'à décocher la flèche. Et elle partit, droit devant, vers le scellement de la destinée de l'homme prit pour cible.

" Écoutez, je... "

Ce furent les derniers mots qu'il put prononcer, le projectile tiré atterrit en pleine tempe, tuant net sur le coup l'homme aux cheveux blancs. Sous le choc, il fit un écart sur le côté avec l'élan de la flèche, et fit un ultime saut avant de s'écraser sur le sol, inerte, définitivement. C'en était fini de sa vie, tout comme avec cette action désespérée, c'en était fini du règne despotique de l'intendant sur les terres de Persis. L'évidence même était là, et bien que ce rustre ait réussi à l'abattre, et bien qu'il ne le réalisait pas encore, il avait perdu face à Griffin Adams. Ce meurtre gratuit fera office de début de la fin, car même le Sénat sera tout à fait incapable de couvrir un tel acte. Cependant, comment réagirait la foule ?

Celle-ci, premièrement choquée, vint ensuite s'amasser devant le cadavre de l'homme meurtri à la tête, tandis que d'autres allèrent débusquer l'archer directement de son perchoir. Il était évident qu'un lynchage en bonne et due forme allait avoir lieu. Cependant un homme, tout d'abord encapuchonné, retira cette dernière avant de crier à la foule, malgré les râles de celle-ci et les cris de hargne.


" Arrêtez tout de suite ! Rappelez-vous des derniers dires de sieur Griffin, la violence ne résoudra rien ! Et il serait mort en vain. Ces actions ne le ramèneront pas à la vie, cependant ne laissons pas ce sacrifice perdre de sa valeur ! Amenez cet archer assassin aux autorités ! C'est fini de l'intendant, avec ses aveux et son commanditaire, Persis pourra revivre de ces exactions ! "

Bizarrement la voix porta très fort, de manière à calmer toute l'agitation, ce qui soulagea les gardes et ramena les habitants de Persis à la raison. La capture de l'embusqué ne fut pas bien difficile malgré quelques blessés, un homme bien costaud s'empara du corps du Marqué mort, et la foule repartit en direction de la ville, comme si rien ne s'était réellement passé. Le dernier à fermer la marche était l'homme au discours, qui remit sa capuche lentement, et prit le chemin de la ville, avant d'adresser un dernier coup d'œil à la villa du futur-ex intendant, en reprenant sa voix normale.

" Échec et mat, mon cher Rikter... "


=========================================================


C'était il y a exactement quatre heures avant cette scène, dans une auberge où Griffin discutait avec tout le monde pour les rallier à sa cause pour plus tard, ce dernier tomba sur un homme en piteux état, vêtements sales, et à l'allure peu glorieuse. En voilà un dont les misères de ce monde l'avaient touché plus que les autres. Du coup, Griffin se pencha sur son cas. Combattre le feu par le feu était son style de réplique, et généralement les individus comme Rikter était bien trop imbu d'eux-mêmes pour admettre leur défaite imminente. Il lui fallait donc un plan de secours.

" M'sieur Adams, c'est gentil de vous soucier du sort de Persis, mais en ce qui me concerne la faillite est déjà passé, je n'ai plus un sou pour nourrir ma famille, ma femme est sur le point de s'en aller et mes enfants sont actuellement en pension par manque d'argent pour les nourrir. Même si vous repreniez l'pouvoir, ça n'arriverait pas à redresser ma situation. Je crois que je n'ai plus qu'à mourir, sniff... "

" Hmm, je vois, c'est bien dommage. Dans ce cas, j'ai une proposition à vous faire. "

" Comment ça ? "

" Ça vous dirait de mourir pour moi ? "

" ...Heink !? "

L'approche avait été franche, mais ce n'était pas adapté à la situation. Cependant Reggie Mills, l'homme en question, écouta d'une oreille attentive les dires de Griffin. Ce dernier se doutait que l'intendant essayerait d'intenter à sa vie, c'est pourquoi il lui fallait un homme comme lui. Un homme capable de surpasser sa peur de mourir pour le bien commun, avec la promesse que s'il tenait son rôle à la perfection, qu'il meure effectivement ou pas, Griffin ferait tout son possible et dépenserait une somme d'argent conséquente, suffisante pour remettre sa famille sur les rails et lui permettre de vivre toute une vie sans souci. L'homme hésita d'abord, mais plutôt que de ne penser qu'à lui même, du haut de sa quarantaine d'années, il pouvait faire quelque chose pour sa famille, son peuple, son duc... Il accepta avec un peu de réticence.

" Parfait, mais dites-moi, connaissez-vous la sorcellerie ? "

" Comment ça ? "

" Oh rien, c'est juste que ça fera un peu mal au début, ne vous en faites pas... "

Peu après, Griffin s'isola dans une chambre de l'auberge avec l'homme, quise déshabilla et se mit en caleçon, allongé sur le lit, dos vers le sol, droit comme un i. Griffin, lui, sortit sa dague de cérémonial et commença à tracer des runes à même la peau et la chair de l'individu. Ce dernier étouffa un cri de douleur, puis se fit à la douleur au fur et à mesure que le Duc continuait son affaire, le plus délicatement du monde. Une fois son affaire finie et le sang épongé, l'homme se rhabilla et Griffin retira son haut de vêtement, pour faire quasiment de même avec lui, sur le visage et le corps lui-même.

"Asseyez-vous par terre en face de moi, et placez vos mains à l'horizontale en face de vous. "

Il ne comprenait pas vraiment ce qu'il se passait, mais il le fit, en fermant les yeux. Griffin commença son incantation en ancien langage, et ce fut comme si la chair de l'homme se distordait, bougeait, changeait sous de longs râles de souffrances, idem pour le Marqué qui subissait les mêmes caprices. Une fois la douleur partie, l'homme rouvrit les yeux, et avait en face de lui un inconnu.

" Euh, vous êtes...? Eh mais qu'est-ce qui est arrivé à ma voix ? "

" Je suis toujours sir Adams, et tout ceci est normal, j'ai procédé à une magie de changement d'apparence. Vous êtes devenu moi, tandis que je suis devenu quelqu'un d'autre, une personne standard. Du moins pour une demi-douzaine d'heures. "

" C'est stupéfiant, et... terrifiant à la fois. Maintenant je pense comprendre ce que vous attendez de moi. "

" Parfait, maintenant nous allons répéter vite fait ce que vous aller dire à la foule tout à l'heure, voulez-vous ? "

" Oui monsieur, mais... Vous promettez que ma famille n'aura plus de problème et ne manquera de rien, n'est-ce pas ? "

" Évidemment que je le promets, après tout vous allez sans doute être la personne qui va me sauver la vie, et sauver Persis. Vous allez être... un héros. "

Tout était en place, il suffisait juste que le destin s'enclenche, ce qui se fit. Il ne restait désormais qu'à attendre la réaction des forces impériales et du Sénat devant un tel acte de barbarie de la part de Rikter, avant de pouvoir reprendre le pouvoir gentiment. Un plan sans accroc, parfait en tout point.
Revenir en haut Aller en bas
avatarQuintessence de l'Absurde


Messages : 334
Localisation : Là au bon endroit. Au bon moment.
Autre Indication : Maître des Echecs.
Groupe : Lui-même.

Feuille de personnage
Niveau:
20/20  (20/20)
Points d\'Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   Dim 20 Fév - 0:37

Le temps s’égrena lentement dans le sablier de la vie. Deux heures passèrent et, dans la chambre miteuse d'une auberge, le grand baraqué observa un changement sur le cadavre qu'il nettoyait... un sacré changement...

<< ... Mitts, il avait raison. Va le prévenir.
- Ca roule ! >>

Plus discret qu'un rat, le gamin agile comme un chat descendit le long de la gouttière et piqua un sprint jusqu'à la villa et passa incognito dans les barrages de villageois en colère qui attendait la sortie de Rikter.



Dans la geôle miteuse de la prison, les coups résonnaient tandis que l'archer gardait ce sourire satisfait.


<< PARLE ! Qui t'as payé pour tuer messire Adams !
- Je vous l'ai déjà dit : je ne vois pas de quoi vous voulez parler...
- Menteur !
- Oh et pis vous avez perdu tout intérêt divertissant, je crois qu'on va en finir tout de suite. >>

Il passa sa langue dans le creux d'une dent et en sortit une microscopique boulette noire qu'il avala. L'instant d'après, son visage se fit blême, son corps tremblait et un rire poussé avec difficulté émanait de sa gorge, très vite noyé sous des flots d'écume... il mourrait empoisonné.



Bien vite, Danas le repéra. Rikter était quelqu'un de prudent qui s'était déjà renseigné sur les capacités de Griffin et la théorie d'un leurre était donc à prévoir. A présent que Grffin revêtait à nouveau son apparance normal, il n'y avait plus de doute possible.

Un espion par villageois... Rikter à embauché des mercenaires à prix fort pour payer tout ce beau monde ! Une cinquantaine environ vu la taille du patelin. Mais qu'importe, c'était lui, Danas, qui aura tout le pognon en rapportant la tête du Duc dans son sac en toile.

Le couteau fut tiré silencieusement. Il ne restait plus qu'à approcher doucement et l'écorcher vif sans que personne ne voie rien !


Danas est un voleur niveau dix. Vu que je sais pas où Griffin traine, je n'ai donné aucun détail sur l'environnement. Voilà voilà et désolé ,c'est court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: Reprise en main [Griffin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Reprise en main [Griffin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La main invisible
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...
» Comme les doigts de la main

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Personnel & Publicité :: 

Le Livre des Héros

-