AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 No victory is worth the blood of the innocent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Messages : 1

Feuille de personnage
Niveau:
10/60  (10/60)
Points d\'Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: No victory is worth the blood of the innocent   Dim 18 Juin - 17:58

Identité de votre Personnage.

    NOM : Ë-Kabaria
    PRÉNOM : Jim
    SURNOM : Y en a un, mais il est pas public...
    ÂGE : 21 ans
    SEXE : Masculin
    RACE : Beorc
    PEUPLE/CLASSE : Guérisseur à cheval
    PAYS D'ORIGINE : Crimea

Physique.

Un visage d’ange sur un corps parfait. C’est ce que vous diront toutes les filles qui l’ont côtoyé pendant son enfance. Il est vrai que ses traits fins et son sourire ravageur lui ont valu un certain succès, totalement involontaire. De même, ses yeux, tels deux émeraudes, brillent d’intelligence et de joie de vivre. Plus communs, ses cheveux châtains sont coupés un peu aléatoirement mais court, à l’exception d’une mèche à côté de son visage qui vient effleurer son épaule.

Descendons un peu, car le corps du jeune homme n’est pas en reste. Bien bâti, fin mais musclé, il ne peut toutefois prétendre à la perfection pour deux raisons. La première est une étrange tache brune dans son dos, d’un empan de haut environ. Au début, on croyait à une Marque, mais en l’absence de précédents dans la famille (et le petit ressemblant bien trop à son père pour qu’on ait le moindre doute), on est vite arrivé à la conclusion que c’était une simple tache de naissance. La deuxième raison pour laquelle Jim ne peut pas être qualifié de physiquement parfait, c’est le réalisme… Euh, ahem, pardon… La deuxième raison, donc, c’est la brûlure qui part de son épaule gauche et descend jusqu’à son coude. Rien d’hideux, mais c’est tout de même assez visible. Cette brûlure, outre l'aspect peu esthétique, rend son bras particulièrement sensible à tout : lumière, contact... Il l'enroule donc constamment dans un tissu, si possible humide, parce que rien que le frottement avec le vêtement lui est douloureux.

Rhabillons-le, et voyons un peu ce qu’il porte. Des vêtements assez simples en somme, qui contrastent un peu avec l’orgueil démesuré de sa lignée. Une simple chemise beige, sur laquelle il porte une tenue brune à bordures dorées. Il rajoute à cela un long manteau de la même gamme de couleurs, avec quelques pièces d’armure sur son torse et ses épaules, devant l’insistance de son père. Il n’aime pas s’alourdir de la sorte mais il fait avec. Et enfin, on termine sur des bottes de voyage renforcées de métal, pour éperonner sa monture…ou mettre des coups de pied au cul, selon l’humeur.


Mental.

Il fallait bien un point noir quelque part, ce pauvre garçon ne pouvait pas avoir un physique d’ange et s’en tirer comme ça ! Et de fait, son état psychologique comporte quelques points sombres qu’il s’efforce souvent de cacher.

Jim est globalement un garçon équilibré, bien élevé et serviable. Globalement. Il est gentil, beaucoup trop pour son propre bien. Jamais un mot plus haut que l’autre, il est parfaitement obéissant envers toute personne qu’il considère comme ayant de l’autorité à l’endroit où il se trouve. Il veut à tout prix faire plaisir à tout le monde et considère qu’une personne qui ne sourit pas après l’avoir croisé est une défaite personnelle. Il met un point d’honneur à régler ce genre de problème le plus vite possible, à savoir dans les cinq minutes, ou alors ça le rend fou pour la journée. En parlant d’honneur, après le quasi-lavage de cerveau effectué par sa famille pendant toute son enfance, il en a, ça ! On lui a répété depuis qu’il est en âge de le comprendre que l’honneur familial était plus important que tout. Et à vrai dire, il commence à en avoir marre…

La seule exception est ce que lui a dit son père quand sa crise d’adolescence avait commencé à se montrer : « Si à un moment tu veux nous envoyer promener et faire ta vie, vas-y. Si tu peux t’épanouir et être heureux dans une autre voie que nous, alors ne te gêne surtout pas. Ta vie et ton bonheur sont plus importants que la fierté familiale, car si tu es fier de toi-même, alors nous pourrons à notre tour être fiers de toi. » Tout ça pour dire qu’il pouvait faire ce qu’il voulait du moment qu’il ne revenait pas la queue entre les jambes. Et c’est bien ce qu’il a l’intention de faire !

Si le bonhomme tient en haute estime l’armée régulière (quel que soit le pays) et les voyageurs, solitaires ou non, il méprise en revanche les chasseurs de prime au plus haut point. Pour lui, ce ne sont « qu’une bande de vautours prêts à trahir leur mère pour arracher à leur père une pièce d’or ».

Dernière chose : il a peur du feu. Ce n’est pas une phobie, il est parfaitement capable de se faire un feu de camp ou de contempler un incendie (quoique, pour ce dernier cas…), mais il n’est vraiment pas à l’aise à proximité des flammes.


Biographie.

Il était une fois… Non, je plaisante. Tout commence… Non plus. L’histoire de Jim remonte à plusieurs générations. On ne sait pas combien, et on s’en fiche pas mal. Ce qu’on sait, c’est qu’il descend d’une longue, longue lignée de chevaliers. Plus précisément, les hommes sont Paladins, et les femmes Chevaliers Pégases. C’est comme ça, c’est immuable, et c’est tellement gravé dans le marbre que le nom de la famille en a été modifié pour bien marquer le coup (kabaria signifiant pégase dans un langage obscur complètement oublié de tous, et c’est tant mieux d’ailleurs).

Seulement… Jim est différent. Quand il fut en âge de se battre, on lui demanda de choisir entre les trois armes classiques : épée, lance et hache. Rechignant d’abord à faire ce choix, il finit par prendre l’épée, et c’est là que la catastrophe commença. Son père était un excellent instructeur, et les autres soldats qui s’entraînaient avec eux faisaient de leur mieux pour l’aider, mais rien n’y fit. Le pauvre garçon n’arrivait simplement à rien. Il savait de quel côté tenir son arme. Il savait comment on frappait. Mais ça s’arrêtait là. Il ne retenait en pratique rien, ni l’esquive, ni la parade, ni la moindre technique offensive. Il était…nul. Vraiment nul. À tel point qu’il gagna le surnom d’Angelot, tant il était incapable de se battre. Un surnom qu’il détestait et qui à son grand soulagement ne dépassa jamais les limites de la cour d’entraînement. Heureusement qu’il était au moins bon cavalier…

Vers ses 13 ans, un incendie se déclara dans l’écurie. Sitôt qu’il vit les flammes, le jeune homme accourut pour sauver le plus de chevaux possible. Comme le premier se montra particulièrement récalcitrant, il dut perdre du temps pour le calmer, et son bras prit feu. Qu’à cela ne tienne ! Jim savait que s’il paniquait ses efforts n’auraient servi à rien. Il prit donc sur lui, amena l’animal dehors, ainsi que deux autres qu’il put récupérer en chemin. La douleur se montra alors trop insupportable et il fut obligé de s’arrêter, mais grâce à lui, ces trois-là étaient sauvés. Les autres soldats purent s’occuper du reste, et quelqu’un s’occupa surtout d’éteindre son bras ! Mais depuis ce jour, Jim a du mal à regarder une flamme sans se souvenir de cette douleur atroce… Le bon point, c’est qu’il en devint prudent, et son bras ne perdit presque aucune capacité. Il pouvait toujours manier une arme, d'autant plus qu'il était globalement droitier.

Cependant, les années passèrent, et il commença à désespérer. Plus il s’entraînait avec son père, et plus il voyait les espoirs que ce dernier plaçait en lui s’amenuiser, jusqu’à ce qu’un jour il décide de laisser tomber. Il fit le mur plusieurs jours d'affilée, non pas pour aller se balader en forêt, mais pour se cacher à la bibliothèque, afin d'apprendre d'autres choses, voir s'il pouvait devenir fort dans un autre domaine. Il essaya la magie, mais après une semaine à réciter des incantations il se rendit compte qu'il n'y arrivait pas. Il ne se découragea pas pour autant, et s'essaya à l'art de la guérison. En plus, un bâton de soin, en cas de pépin, ça peut toujours servir de gourdin... Il se trouve que le jeune homme avait un talent avec ce style de magie, bien qu'encore très ténu. Mais nul doute que l'expérience aiderait.

Très rapidement, Jim annonçait à ses parents qu’il avait l’intention de devenir guérisseur. La mère s’étrangla avec son dîner, le père éclata de rire. Après une très, très longue conversation ils convinrent d’un accord : il pourrait apprendre l’art de la guérison, en autodidacte comme sa mère s’était orientée vers la branche mage de son ordre, et en échange il jura de les rendre plus fiers qu’ils ne l’auraient été s’il avait été Paladin.

Il partit donc, enfourchant la jument noire qui lui avait été offerte, Éclipse, son bâton de Cure accroché à sa selle. Au moment de son départ sa mère, qui l’avait évité pendant une semaine entière, arriva avec un autre bâton : celui que sa propre mère, abattue en plein vol, voulait léguer à son héritière. Un bâton de Secours. Le cadeau s’accompagna d’un conseil moqueur : « Celui-là est plus fragile que Cure, tâche de ne pas te battre avec, si tu le casses je t’en fais avaler les morceaux à ton retour ! »

Cet avertissement subtil en poche, il alla rejoindre la ville où résidait son ami d'enfance, avec lequel il s'était entraîné sans relâche avant d'abandonner la voie des armes. Si la version officielle de la lettre qu'il remit au père de ce dernier stipulait qu'il allait loger chez eux quelques temps, loin de la pression familiale, en réalité les deux jeunes hommes fuguèrent dans la nuit et partirent sur les routes.


Le Joueur.

    PSEUDO : Andizia
    COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Les gars, c'est bon, vous me connaissez X)
    QUELQUE CHOSE À CORRIGER ? J'vois pas
    EXPÉRIENCE DU ROLE-PLAY : Un p'tit peu de temps sur un forum total nawak, mais je sais pas si ça compte
    TU AS DÉJÀ JOUÉ À FIRE EMBLEM ? SI OUI, LEQUEL/LESQUELS ? Awakening, Fates/Héritage et Path of Radiance


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarLaguz


Messages : 50

Feuille de personnage
Niveau:
17/20  (17/20)
Points d\'Expérience:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: No victory is worth the blood of the innocent   Jeu 22 Juin - 20:38

Bien, il est venu le temps des cathédrales de se pencher sur cette fiche !

Style 1,5/2.5
Le style se laisse lire, c'est simple... Trop simple en réalité. En lisant la fiche, je ne me suis pas sentie concernée par l'histoire du personnage, les descriptions ne m'ont pas particulièrement emballées... Ça fait le taf, mais c'est plat, c'est dommage.

Langue 2/2.5
Quelques petites erreurs, mais globalement c'est plutôt bien écrit. Une ou deux phrases m'ont interpellées, mais rien de grave encore ^^

Originalité 1/2
Tu joue un heal à cheval, on en a pas. Pour moi ça vaut un point. Le reste, on a un noble avec une vie normale, donc bon... '-'
Par contre, je trouve sympa que ton perso soit un cavalier de Criméa, pays spécialisé dans la cavalerie. C'est ben tourné.

Crédibilité 0,5/2
Plusieurs choses qui me paraissent un peu étranges, c'est d'abord l'histoire de la famille : Pour une famille ou traditionnellement, depuis des générations, les hommes deviennent Paladins et les femmes Chevalier Pégases, je trouve que le père de Jim est particulièrement accommodant. Les Paladins, c'est quand-même une doctrine extrêmement rigoureuse. Ensuite, une famille de tradition chevaliers-pégases j'aurais plus vu ça à Begnion qu'à Criméa.
Ensuite, je bloque toujours sur cette histoire de brulure qui ne retire presque aucune mobilité. C'est très évasif, techniquement je sais pas en quoi il pâtit de sa blessure, et vu la gravité qu'elle devrait avoir... Je trouve ça très léger, d'autant qu'on ne reparle plus DU TOUT de l'incendie par la suite.
Accessoirement, je trouve assez étrange aussi que dans ton mentale, tu dis qu'il est parfaitement obéissant envers les figures d'autorité des lieux où il se trouve, et à coté de ça... Il fugue deux fois quoi '-'
Pour finir, les pégases ne manient pas les bâtons. Donc, c'est vraiment peu crédible qu'on te lègue un bâton de secoure ayant appartenu à une cavalière pégase.

Physique 0,5/2
Ça fait le taf, c'est pas le problème. Cependant, je vois plusieurs GROS problèmes dans le physique de ton personnage.
Pour commencer :
Jim a écrit:
Un visage d’ange sur un corps parfait. C’est ce que vous diront toutes les filles qui l’ont côtoyé pendant son enfance.
Une description qui démarre comme ça... C'est dégueulasse. Parce-que ça nous dit deux choses : Ton personnage est d'une beauté parfaite et il fait craquer toutes les filles. C'est grosbill, et j'ai une sainte horreur de ça. Sans compter que tu dis plus tard qu'il ne peut pas prétendre à la perfection, ce qui rend la description incohérente.
Ensuite, j'ai un gros souci avec la "tache de naissance" dans son dos. Tu appuie beaucoup dessus, tu dis même que ça aurait pu passer pour une marque de marqué, ce qui implique que ce soit quand-même bien délimité, voir même un peu esthétique, et... C'est tout, tu ne reviens jamais dessus, tu n'explique pas la présence de ce signe distinctif dans ton histoire, c'est juste là. Alors que c'est quand-même un trait important du personnage... je trouve ça vraiment étrange tout de même.

Mental 1,5/2
Globalement, ca fait le taf. Juste un ou deux trucs qui m'ont dérangé (l'amorce, c'est qu'il a des points noirs dans son caractère, et derrière c'est un mec tout gentil et très accommodant quoi '-') Et accessoirement, quand tu te prend une brulure aussi importante lors d'un incendie, il y a de quoi développer une phobie, et ça résume un peu le problème que j'ai avec ta fiche en faite : Tout est minimisé, rien n'a réellement d'impact sur ton personnage dans son histoire...

Histoire 3,5/7
Alors là, on attaque la GROSSE partie de la critique.
Je ne reviendrais pas sur les problèmes de cohérence, sur l'histoire de la brulure sans conséquence et la crédibilité franchement bancale de ton personnage. Par contre, j'ai d'autres trucs vraiment dérangeant dans ta fiche...
Pour commencer :
Jim a écrit:
C’est comme ça, c’est immuable, et c’est tellement gravé dans le marbre que le nom de la famille en a été modifié pour bien marquer le coup (kabaria signifiant pégase dans un langage obscur complètement oublié de tous, et c’est tant mieux d’ailleurs).
Un langage oublié de tous, mais qui sert à nommer la famille, on sait pas d'où sort ce langage, ça ne mène nulle part, d'autant que des langages oubliés, y'en a pas des masses... Y'a la langue des Hérons, mais ça n'a juste rien à voir, et en plus certaines personnes savent encore la parler. Bref, ça sert à rien, ça ne va nulle part en plus de créer des questions sans réponses et possiblement de créer des incohérences avec le lore (je rappelle que Criméa est une colonie à la base).
Je vais aussi rapidement passer sur le pote avec lequel Jim part à l'aventure à la fin. Un ami donc, avec lequel il s'entraine depuis son plus jeune âge... Qui n'a pas de nom, dont on ne sait rien, et qui n'apparait pas dans ta fiche avant le dernier paragraphe. C'est étrange, sachant que c'est censé être ton meilleur amis.
Plus globalement, le souci que j'ai avec ton histoire, c'est le fait que rien n'a d'importance. Son incapacité à se montrer doué avec une arme qui n'entraine pas de réelle réprobation de la part de ses parents, l'incendie qui ne laisse aucune séquelle, le surnom d'angelot qui ne sort pas du domaine de la famille et empêche d'en faire un évènement important pour ton personnage... C'est réellement dommage, il y avait beaucoup d'idées dans ta fiche. Franchement, j'aurais adoré que tu nous sorte un truc du genre l'incendie l'a rendu infirme, l'empêchant de devenir combattant et le poussant à se tourner vers la magie de soin, en plus le coup de l'incendie accidentel de l'écurie m'a fait penser à Excalibur (le dessin animé) et ça m'a plu, mais... Non, là c'est traité par dessus la jambe et c'est franchement dommage.
Bref, 3,5 parce-que ça fait le taf, ça raconte l'histoire, mais pour le reste... Ça casse pas trois pattes à un canard. Tu aurais pu faire bien mieux.

Ce qui nous ramène a un totale de 10,5/20. Je vais arrondir à l'inférieur, parce-que franchement... C'est très bof voir hors-sujet (les pégases, dans le contexte du forum, ne peuvent as être magiciens), et l'inconséquence de tous les éléments de la fiche m'empêche de l'apprécier.
Ta note définitive est donc 10/20. Tu aurais pu faire mieux, c'est dommage '-' Plus qu'à te rattraper avec des rps u_u
Tu pourras faire une réévaluation d'ici un mois, en attendant amuses-toi quand-même ^^'


Thème d'Oerdhall ~ Ma couleur : #99CCFF ~ Ma fiche ~ Ma fiche technique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

No victory is worth the blood of the innocent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes
» Liste Blood Ravens (BA) Cypher Table #3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Le Commencement :: 

Les Présentations

 :: Présentations en cours
-