AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La traque commence [PV : Caliane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kira
avatarMarqué


Messages : 118
Localisation : Ici ? Ou la ? Ou peut être là...
Autre Indication : Childish Genius <3
Groupe : Association des enfants du futur venus sauver le passé !

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: La traque commence [PV : Caliane]   Mar 11 Avr - 11:52

En cette belle journée criméane, le calme régnait sur la plaine. Le soleil cognait fort, les animaux gambadaient et... bref, tout allait bien.

Jusqu'à ce qu'un cheval blanc traverse la plaine, suivi d'un autre. Sur le blanc se tenait une mage qui réfrénait son envie de pousser des cris comme un cow boy de mauvais western... surtout qu'elle ne savait pas ce qu'était un cow boy et encore moins un western... ou du moins il vaut mieux pour nous qu'elle ne le sache pas.


« Je maintiens que c'était une mauvaise idée, Kira ! On va avoir des ennuis !
- Je leur ai laissé de l'or, ils vont pas nous faire chier quand même.
- Je pense pas que 5 pièces d'or suffisent à acheter un cheval de guerre parfaitement entrainé... surtout quand c'est LEUR or que tu m'as fait voler... »

Niall était sur le cheval de derrière... bien moins éclatant celui-là : robe noire ternis, pas formé pour la guerre. Ils l'ont acheté à une ferme sur le chemin tandis que le cheval blanc, sobrement baptisé « Blancul » (bien que Kira sache que son vrai nom est « Flocon »)... la mage s'est entiché de lui alors qu'elle l'avait emprunté à un soldat à la base.

« Hé... on en a besoin de ce cheval oui ou merde ? Je croyais que t'avais un plan qui nécessitait qu'on soit rapidement au village !
- On était pas obligé de... raaah et pis merde. On arrive, ralentis l'allure. »

Effectivement, le fameux village se profilait à l'horizon. Le couple ralentis l'allure... enfin couple... sur le cheval de Niall se trouvait également un gamin qui s'agrippait à la ceinture de Niall bien maladroitement. Une fois arrivés, ils se dirigèrent naturellement vers l'auberge. Les cheveux furent installés à l'étable et les humains entrèrent et s'installèrent à une table avant de passer commande.

« Bon, c'est quoi ton plan ?
- On collecte les infos et on embauche un traqueur.
- On... embauche ? T'es malade ils vont nous coûter une blinde et ils vont se faire tuer ! Et puis j'ai pas envie d'impliquer qui que ce soit dans cette affaire !
- A nous deux on n'a aucune chance. Alors que si on rajoute un traqueur... tout ira bien, ne t'en fais pas. »

La moue qu'affichait Kira était clairement réprobatrice, mais elle a vu dans les yeux de son chéri cette lueur qui indiquait clairement qu'il avait un plan et ne le lâcherait pour rien au monde...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caliane
Laguz


Messages : 35

Feuille de personnage
Niveau:
18/20  (18/20)
Points d\'Expérience:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: La traque commence [PV : Caliane]   Mar 11 Avr - 18:27

Les circonstances selon lesquelles la fauconne se retrouvait tout d'un coup à Criméa se trouvaient plutôt hors du domaine de l'ordinaire ce jour-là. Une fois revenue de Phoenicis, où Jhad l'avait aidée à franchir une nouvelle étape de son deuil, Caliane avait continué plein nord, direction la chaîne de montagnes entre Daein et Criméa, en se disant que changer un peu d'air lui ferait le plus grand. C'est pendant une halte à l'un de ses nombreux vols en direction de la mer qu'on l'avait interpelée à la volée.
Un charretier, dont les chevaux suaient abondamment, avec une guérisseuse à l'arrière et ce qui ressemblait à une patrouille de gardes affolés. En quelques mots, ils lui expliquèrent la situation et lui demandèrent si elle était capable de retrouver les montures en suivant leurs traces depuis le ciel. Un laguz n'avait que faire de montures, aussi n'hésitèrent-ils pas à confier la tâche à une parfaite inconnue, tandis que les chevaux en question appartenaient à l'armée. Si on les surprenait à se faire ainsi dérober ces bêtes parfaitement dressées à la guerre simplement en voulant sauver quelques civils sur le chemin, ils en prendraient sévèrement pour leur grade.
Un sourire moqueur aux lèvres, l'oiselle négocia la "course" au prix d'une semaine de logement confortable et d'un repas offert. La nourriture beorc, bien que parfois étrange, lui épargnait de chasser durant des heures et lui faisait gagner du temps pour trouver de nouveaux contrats. La patrouille accepta sans rechigner. Cela valait cher, mais toujours moins que de perdre les deux chevaux en question.

Ainsi, devancée d'une paire d'heures qu'elle rattrapa sans trop de problèmes, n'ayant pas de forêts à contourner ou de relief à escalader, elle suivit les traces de sabots dans le sol, l'odeur que le vent lui portait parfois, les témoignages des quelques passants croisés sur le chemin. Elle survola un bâtiment qu'elle identifia comme une auberge, se posa sur le toit de façon à ne pas être vue des personnes déjà installées à l'intérieur. Dans l'enclos, elle reconnut sans mal les bêtes, parfaitement décrites par leurs véritables propriétaires et surtout exténuées d'avoir galopé sans s'arrêter. Son ouïe fit le reste du travail : elle identifia deux voix en pleines messes basses, accompagnées de la mastication grossière d'un enfant affamé. Exactement ce qu'on lui avait communiqué.

Renseignée suffisamment, elle descendit de son perchoir, s'épousseta tranquillement puis entra et se dirigea directement vers les trois compagnons attablés. L'aubergiste, peu habitué à voir entrer des laguz dans son établissement lui jeta un regard inquiet, mais tant qu'il n'y avait pas de grabuge, il laissait faire. Et les habitués de l'endroit adoptèrent la même attitude.

"Bonjour, bonjour. Je suis navrée de vous déranger et je vais faire assez court : vous avez volé deux chevaux appartenant à l'armée criméane, je suis là pour les récupérer, et de préférence avec les intérêts. Tout d'abord, selon mes sources, vous avez volé plusieurs bourses que vous allez gentiment me restituer. Ensuite, régler votre dette auprès de l'aubergiste pour les repas et les chevaux, et enfin je vais vous demander de me suivre pour vous remettre aux mains de ces mêmes gardes, qui se chargeront de... eh bien je suppose, tout ce que la justice demande aux voleurs ?"

Elle leur servit son plus beau sourire, s'assit au bord d'une table proche en profitant de la stupéfaction qui s'inscrirait sur leur visage juste après qu'ils auraient compris dans quoi ils venaient de se fourrer, puis attendit de voir si elle devrait employer la manière forte ou s'ils joueraient le jeu, en bons citoyens. Surtout devant un enfant. La justice se trouvait de son côté pour une fois, une sensation plutôt insolite, mais pas désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kira
avatarMarqué


Messages : 118
Localisation : Ici ? Ou la ? Ou peut être là...
Autre Indication : Childish Genius <3
Groupe : Association des enfants du futur venus sauver le passé !

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Re: La traque commence [PV : Caliane]   Jeu 13 Avr - 16:45

Le repas continuait tranquillement. Killian mangeait à sa faim, plus ou moins bruyemment. Kira mangeait aussi son repas et Niall écoutait les conversations discrêtement, en quête des derniers ragots.

Soudainement, une femme entra dans l'auberge. Rien de bien surprenant – si on oubliait le fait que c'était visiblement une laguz – mais cette dernière se dirigea directement vers la table de Kira, Niall et Killian. Visiblement, c'était directement eux qu'elle cherchait.


« Bonjour, bonjour. Je suis navrée de vous déranger et je vais faire assez court : vous avez volé deux chevaux appartenant à l'armée criméane, je suis là pour les récupérer, et de préférence avec les intérêts. Tout d'abord, selon mes sources, vous avez volé plusieurs bourses que vous allez gentiment me restituer. Ensuite, régler votre dette auprès de l'aubergiste pour les repas et les chevaux, et enfin je vais vous demander de me suivre pour vous remettre aux mains de ces mêmes gardes, qui se chargeront de... eh bien je suppose, tout ce que la justice demande aux voleurs ? »

S'en suivit un moment de silence alors que tout le monde les regardait... puis Niall prit la parole.

« D'une, nous ne sommes pas coupables d'avoir volé deux chevaux, sauf si vous avez une preuve. De deux, vous ne semblez avoir aucun pouvoir juridique visible. Pas d'uniforme de soldat, pas d'avis de recherche à nos noms ou avec nos descriptions et enfin... vous n'avez pas honte de nous accuser de vol devant notre gamin ? Nous sommes en plein repas et on a encore plein de routes à faire. Alors si vous n'avez aucune affaire sérieuse à nous imputer... bon appétit. »

Sur ce, Niall repris son repas. Kira fit de même et aussi Killian qui était curieux de voir comment la situation allait évoluer. La mage était prête à intervenir à sa façon au besoin... ça fait longtemps qu'elle n'a pas endormi quelqu'un par magie.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caliane
Laguz


Messages : 35

Feuille de personnage
Niveau:
18/20  (18/20)
Points d\'Expérience:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: La traque commence [PV : Caliane]   Lun 22 Mai - 15:00

"Évidemment, vous rendre gentiment n'était pas envisageable."

Pas déroutée pour deux sous, Caliane plongea la main dans une des rares poches discrètement dissimulées sous sa robe, pour en ressortir une feuille de papier brouillonne et un emblème que tout Criméan reconnaîtrait : celui de l'armée.

"Le contrat n'est pas très bien mis en forme, mais ce n'est pas étonnant étant donné que votre larcin date d'il y a environ deux heures à peine. La garde en question qui m'a engagée arrivera prochainement par ici, alors si vous n'êtes pas coupables, vous ne verrez aucun inconvénient à les attendre, n'est-ce pas ? De toute façon vous avez tellement exténué ces pauvres bêtes qu'elles ne voudront pas repartir avant d'être reposées. Et si besoin la description de leurs véritables propriétaires me permettra de les identifier sans problèmes. Maintenant si votre temps compte autant que vous l'affirmez, avouez, coopérez, et ces gens feront probablement preuve de clémence."

Elle darda un regard sur Killian, pénétrant sans être franchement hostile, comme si elle sondait son âme jusqu'aux tréfonds de ses entrailles.

"Il ne vous ressemble pas du tout. Dis-moi petit, tu sais que c'est très mal de mentir ? Tes "parents" pourraient aller en prison s'ils mentent aussi souvent qu'ils volent. Évite-leur des ennuis et avoue ce qu'ils ont fait, d'accord ?"

L'ancienne mère de famille sentit aussitôt une antipathie glaciale naître en elle envers les deux irresponsables voleurs qui osaient se servir de leur jeune compagnon -qu'il fût vraiment leur fils ou non- comme excuse pour éviter une arrestation. Avoir perdu l'intégralité de sa portée la rendait intolérante à toute tentative de compassion vis-à-vis de l'utilisation des enfants comme sujet de plainte ou de circonstances atténuantes dans ce genre de situations. Justement le devoir d'un parent consistait à donner l'exemple et assurer le meilleur avenir pour ses petits. Même sans être une beorc, Caliane savait que ces deux-là commençaient de la pire manière possible avec ce bout de chou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kira
avatarMarqué


Messages : 118
Localisation : Ici ? Ou la ? Ou peut être là...
Autre Indication : Childish Genius <3
Groupe : Association des enfants du futur venus sauver le passé !

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Re: La traque commence [PV : Caliane]   Lun 19 Juin - 13:50

Cette femme était vraiment tétue... Kira commençait à se sentir légèrement agacée par le fait que cette femme maintiennent ses accusations... sur la forme, elles étaient réelles, ils ont bien volé Blancul... mais pas l'autre cheval. Celui-là a été proprement acheté... avec l'argent des soldats, certes, mais d'un point de vue légal, le cheval a été acheté...

« Évidemment, vous rendre gentiment n'était pas envisageable. »

Et la dame de sortir un papier officiel...

« Le contrat n'est pas très bien mis en forme, mais ce n'est pas étonnant étant donné que votre larcin date d'il y a environ deux heures à peine. La garde en question qui m'a engagée arrivera prochainement par ici, alors si vous n'êtes pas coupables, vous ne verrez aucun inconvénient à les attendre, n'est-ce pas ? De toute façon vous avez tellement exténué ces pauvres bêtes qu'elles ne voudront pas repartir avant d'être reposées. Et si besoin la description de leurs véritables propriétaires me permettra de les identifier sans problèmes. Maintenant si votre temps compte autant que vous l'affirmez, avouez, coopérez, et ces gens feront probablement preuve de clémence. »

Ben tiens... un contrat signé avec un Laguz de passage... Genre l'armée faisait appel à des mercenaires maintenant. En temps de guerre, c'était pas impossible, ils ont bien fait appel aux mercenaires de Greil après tout, mais en temps de paix, non, ils le faisaient pas... ou alors la troupe de soldat était vraiment désespérée d'avoir perdu Blancul...

« Il ne vous ressemble pas du tout. Dis-moi petit, tu sais que c'est très mal de mentir ? Tes "parents" pourraient aller en prison s'ils mentent aussi souvent qu'ils volent. Évite-leur des ennuis et avoue ce qu'ils ont fait, d'accord ?
- Je sais que c'est un concept étranger chez les Laguz, mais figurez vous qu'on l'a adopté. »

Et Kira de se lever, définitivement agacée. Son assiette n'était pas terminée et pourtant elle déposa de l'argent sur la table, signe d'un départ imminent. Cette femme à pourri son repas avec ses accusations.

« Très bien... vous voulez tout savoir, hein ? Mon frère a été tué par un criminel en cavale et on lui court après. Les chevaux, on les a acheté. Le blanc sur la route, l'autre à une ferme, on a même le titre de propriété si vous voulez tant que ça le voir. Les soldats qui vous en embauché, je sais pas s'ils ont trois grains dans la caboche ou pas mais ils ne sont pas supposés déléguer leur taf à des civils sauf en temps de guerre, chose qui n'a pas lieu actuellement. Votre petite mascarade, que votre papier soit authentique ou non, je m'en tamponne le coquillard, mais vous me soulez à nous harceler pendant notre repas. Ce gamin, comme l'a dit Niall, on l'a adopté ya quelques jours de ça et il mentait et volait déjà de toute façons. Alors si vous voulez bien nous excuser, on a de la route à faire... mais au cas où... »

La mage agrippa le bâton qui reposait contre la table et une vive lueur en émana. Elle visait particulièrement la Laguz, évidemment. Qu'elle voie la lumière ou non ne changera rien puisque c'était son esprit qui était visé, c'était juste un sort de sommeil qui avait pour but de l'endormir quelques heures, le temps pour eux de s'éloigner avec les chevaux et trouver un autre coin tranquille pour se reposer. Ils auraient du passer deux/trois heures à cette auberge le temps qu'ils se reposent pleinement, du coup ils vont faire ça dans un coin sauvage.

« Encore désolée pour le dérangement, messieurs... bon appétit... »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caliane
Laguz


Messages : 35

Feuille de personnage
Niveau:
18/20  (18/20)
Points d\'Expérience:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: La traque commence [PV : Caliane]   Lun 19 Juin - 19:07

S'il y avait une chose que Caliane appréciait secrètement, c'était de voir les beorcs sortir de leurs gonds. La petite bande feignait l'indifférence totale, pourtant elle sentait la tension monter, une preuve s'il en fallait encore de leur culpabilité dans cette affaire.
La diva à mèche noire se leva, l'expression visiblement excédée, lança quelques pièces avec le plus grand mépris du monde puis commença un monologue. "Sa vie, son œuvre, sa quête." La laguz écouta, pas pressée plus que cela, balayant les propos d'un geste de la main. Elle pouvait bien poursuivre un assassin, son mari qui l'avait cocufiée ou son employeur, là n'était pas la question. Un détail attirant cependant son attention et un sourire se dessina sur ses lèvres fines.

"Il mentait et volait DÉJÀ. Voici donc un aveu que..."

Le temps de finir de sa phrase, la fauconne vit la mage -car c'en était bien une- s'emparer de son bâton. Elle avait suffisamment vu ce geste sur le champ de bataille pour deviner que cela n'augurait rien de bon pour elle, et amorça en conséquence un geste pour s'en saisir. Son temps de retard lui coûta toutefois de se sentir soudain très lourde, vacillante.

Sous le regard médusé des habitués et du tavernier, Caliane s'effondra au sol en renversant une chaise au passage : endormie par le sort. Le trio quitta les lieux, laissant l'assemblée stupéfaite, jusqu'à que les Criméans se ressaisissent.

"Aux voleurs !"

*

Quand la patrouille atteignit enfin les lieux en suivant les traces laissées par la mercenaire -plumes, marques indiquant une direction sur les arbres, témoignages de passants croisés sur la route-, Kira et sa troupe s'en étaient déjà allés depuis un moment, et l'aubergiste se fit un plaisir de décrire la scène, comment la laguz avait voulu remplir sans contrat sans faire preuve d'une violence autre que verbale, ainsi que leur échange.

"Le capitaine va nous tuer...
-On peut encore leur coller un avis de recherche sur la tête. Il y a un poste de garde à 1 km. On change les chevaux et on fait passer l'info.
-Et la fauconne ?
-Hum... elle dort par magie, on peut pas attendre qu'elle se réveille..."


*

A la fin du jour, la mercenaire émergea enfin, surprise de se trouver parfaitement reposée dans une auberge sans souvenir d'y avoir payé une chambre. Le maître des lieux lui expliqua rapidement la réaction des soldats et lui transmit une lettre indiquant que le contrat, à demi-rempli, prenait fin. Ils ne pouvaient se permettre d'attendre, surtout maintenant qu'ils savaient que la brigande possédait le pouvoir suffisant pour endormir en une fraction de seconde. Un dédommagement d'une nuit pour Caliane, et ils s'en étaient repartis.

"Ce monde est complètement fou..."

Au moins comme ça, elle allait pouvoir repartir en direction des mers plus au nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: La traque commence [PV : Caliane]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La traque commence [PV : Caliane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
» Chasse, traque et discussion. [PV Knurgaod]
» La traque des preneurs d'otages
» La Traque. (Quête)
» JOUR ET NUIT, JE TRAQUE LES ÉPIPHANIES.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Tellius :: 

Criméa

 :: Les villages de Criméa
-