AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Requiem for a cursed genius [CDC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kira
avatarMarqué


Messages : 118
Localisation : Ici ? Ou la ? Ou peut être là...
Autre Indication : Childish Genius <3
Groupe : Association des enfants du futur venus sauver le passé !

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Requiem for a cursed genius [CDC]   Lun 3 Avr - 15:02

Affalée sur un fauteuil tout ce qu'il y avait de plus rustique, Kira observait le plafond de bois en soupirant. La sonate familière de la demeure Otoko berçait ses oreilles. C'était le matin, et comme chaque matin son père préparait une tonne de viande dans la cuisine (quand il était là, son absence était régulière depuis qu'il a repris son métier de mercenaire). Sa mère dormait encore. En face d'elle, deux jeunes enfants jouaient avec des poupées de chiffon et des ustensiles en bois. L'un était son portrait craché, modèle réduit, l'autre, c'était Gaël... quand elle regardait mini-Gaël, une étrange sensation l'envahissait... une sensation de vide... elle associait ça à l'absence de son jumeau, qui était toujours dans les environs d'habitude, mais plus maintenant...

Il a suivi Kerowyn...

Kerowyn a été la première à partir, comme ça, sans rien dire... quelle idiote, celle-là. Kira travaillait d’arrache-pied pour trouver le moyen de réparer la gaffe qui lui a donné ces instincts bestiaux et elle, elle s'en allait comme ça ! Comment faire quand on n'a pas le sujet d'étude à portée de main ? L'imbécile...

Et Gaël s'est lancé à sa poursuite en accompagnant son père jusqu'à la demeure de Liyu et Kerorian... qui ont déménagé vers Nevassa. Ils ont croisé Kerowyn en chemin, selon son père, et Gaël a suivi sa belle... ne restait donc plus que la mage, toute seule dans ce salon... Niall venait de temps en temps, mais il était trop occupé à remonter un réseau d'informations... ce qui fait qu'elle était définitivement toute seule... sans vouloir offenser ses parents, elle se faisait chier, surtout qu'Alan partait régulièrement en mission, Kwendal s'occupait des enfants – quand elle ne dormait pas – et les petits... ben ils savaient parler maintenant, mais c’était pas vraiment des conversations intéressantes... et encore, Alleria en est encore au stade où elle tête le sein de sa mère et braille à des heures indues... bref, la joie...

Kira était déjà donc bien blasée comme ça... la question est donc la suivante : peut-on pourrir encore plus sa vie ? La réponse est oui.... ooooh que oui ! Elle ne souffre déjà pas assez par solitude alors remettons une couche.

Depuis longtemps, Kira n'a qu'une envie : avoir un enfant. Du coup, chaque nuit passée avec Niall est source de plaisir pour elle (et de bruit pour les autres). Elle nourrit cette envie depuis longtemps, mais toujours aucun résultat... et maintenant qu'elle n'a plus de Kerowyn pour s'occuper l'esprit avec l'énigme du loup, Kira est désœuvrée et prête un peu plus attention à des détails insignifiants, genre... Ca fait combien de temps que je me suis pas limé les ongles ? Et mes cheveux, ça remonte à quand la dernière fois que je me les suis coupé ? … et c'est quand la dernière fois que j'ai eu mes règles ? … bon, pour le dernier point, ç'aurait été bon signe si sa dernière fois ne remontait pas à quand elle vivait encore à son époque. Elle aurait pu penser que c'était bon signe mais bon, ça remonte à plus de neuf mois et elle n'a toujours pas de bébé...

La réponse à ces questions ? Elle est sous ses yeux, à jouer à la maman avec une poupée de chiffon... il y a déjà une Kira qui grandit dans ce monde. Elle a mené quelques études. Outre les besoins vitaux (manger, boire et faire ses besoins), le métabolisme de Kira est figé dans le temps, contrainte d'attendre que sa version miniature aie son âge. Traduction ? Elle ne vieillira pas et n'aura pas de mioche avant que son double du passé n'aie atteint son âge à la seconde près.

Déprimée à l'idée d'attendre 18 ans avant d'avoir un enfant, Kira était affalée sur ce fauteuil, bouteille à la main. Elle buvait, désespérée, personne pour lui remonter le moral... les autres avaient-ils fait attention à ce détail ? Kerowyn a-elle remarquée qu'elle n'avait plus ses ragnagnas depuis un an et demi, déjà ? Pourquoi personne ne lui a fait la remarque ? Désespérant... tellement chiant que l'alcool qu'elle ingurgitait lui semblait fade...

Vous voyez qu'on peut faire pire ! On en remet une couche ?

Le lendemain, un soldat se présenta à la porte de la maison. Il y en avait deux autres derrière lui, qui transportaient une civière. La personne transportée était invisible à cause d'un linge. Le soldat présenta ses condoléances à la famille : Gaël était tombé au combat. Ce même Gaël fut dévoilé... totalement calciné, les yeux blancs comme des perles de nacre, il fixait le ciel dans une expression de tristesse et de terreur.

Kira poussa un hurlement tellement strident que Hatary tout entier a dû entendre. La détresse, le désespoir, le vide... le vide total... Gaël, son jumeau, celui qui l'a toujours accompagné, la conscience qu'elle était incapable d'avoir quand elle avait une idée de génie en tête, celui qui l'incitait à se rhabiller quand elle a trop bu, celui qui a toujours été là pour elle dans les pires moment... parti, le ventre arraché, le corps brûlé... Son frère était mort...

Et Kerowyn ? Mourante, aux dernières nouvelles. On l’a retrouvée dans un sale état. On lui a appliqué les premiers soins magiques et on l’a emmené en lieu sur. Où ? Ils ne savaient pas, Camelia le savait… Kira ne connaissait pas cette femme, son père lui a un peu parlé mais sans plus. Elle a aussi embarqué les armes de Gaël… bref,… Kira n’osait avoir l’espoir que sa petite sœur adoptive survive… elle se préparait déjà au prochain enterrement...

Voilà… elle se retrouvait définitivement seule pour pleurer un mort et peut-être encore Kerowyn après pour peu qu'elle ne survive pas à ses blessures... et Niall... où es-tu, Niall, quand Kira a tant besoin de toi ? Quand il n'y a personne pour la soutenir dans cette épreuve si difficile ? Depuis qu'elle est revenue dans le passé, tout allait de mal en pis... il n'y avait plus de Kerorian fou, sa mère était de retour, sa version du passé avait une petite sœur mais elle... Kira... elle était seule... et encore plus seule maintenant qu'elle savait qu'elle ne reverra plus son frère...

Gaël... mort... disparu à jamais...

Kira s'était enfermée dans sa chambre, roulée en boule sur son lit... si grand et vide... elle ne ressentait même plus le confort du matelas ni la douceur des couvertures en peau. Elle se serait roulée par terre, elle se serait sentie tout aussi à l'aise. Dans sa tête, elle cherchait des solutions... elle ne pouvait pas ramener Gaël à la vie, personne ne le pouvait, surtout qu'Artamon a du prendre son âme. A quoi servirait un corps dénué de conscience ? Ca serait un légume...

Remonter le passé ? Elle ne pouvait plus le faire, elle n'avait déjà pas assez récupéré de sa dernière (et première d'ailleurs) manipulation temporelle et le temps se remettait déjà douloureusement de cette altération. Trop risqué...

Non... rien... Kira ne pouvait rien faire pour ramener Gaël...

Elle était seule, désormais... toute seule... si seule... Pas même Niall pour la prendre contre lui, lui caresser les cheveux, lui dire que ça ira...

La solitude la rongeait...

Le temps s'écoulait, seconde après seconde, devenant des minutes, puis des heures, puis des jours... une nouvelle monotonie s'était installée dans la maison qui avait changée... pas un changement physique, rien de visible, mais... tout se percevait.

Le village était habitué à ce que cette demeure soit source d'agitations : des cris, des détonations, bref, la touche Kira. Ca faisait désormais un long moment que la maison était paisible, aussi animée que celle des voisins. Souvent on frappait à la porte pour prendre des nouvelles par inquiétude... et il y avait de quoi être inquiet : Kira ne sortait plus de sa chambre. Elle passait des heures allongée sur le lit à attendre. C'était avec grand peine qu'Alan et Kwendal parvenaient à suffisamment secouer la mage pour qu'elle mange, se lave et fasse un minimum pour son bien être, mais c'était comme prendre soin d'une personne en fin de vie : ses efforts s'arrêtaient là et elle avait autant de réaction et de conversation que si c'était elle qui avait perdu son âme. Elle les regardaient avec des yeux vides et cernés, parfois gonflés par les larmes... dans le fond, qui pouvait lui en vouloir ? Elle a perdu son frère et il n'y avait toujours aucune trace de Kerowyn... et Niall n'était toujours pas là. Ne pouvant supporter de rester passif alors que le monde s'effondrait autour de lui, Alan repartit pour de bon en chasse afin de venger Gaël, laissant Kira dans une solitude de plus en plus profonde...


Ce qui faisait donc que Kira était seule dans une grande maison bien vide désormais... déjà sans Liyu et mini-Niall, mais en plus sans le grand Niall, Kerowyn et Gaël, restait désormais plus qu'elle, trois bambins et leur mère... Kwendal qui avait d'ailleurs l'impression d'avoir trop à faire entre sa grande fille en dépression et ses trois bambins, quand bien-même les deux plus grands commençaient à s'éveiller aux arts de la parole et du contrôle de leurs corps en se tenant sur leurs deux jambes.

Comme chaque jour depuis le départ d'Alan, Kwendal apportait le repas à la chambre de Kira : un demi-steak... repas qui paraissait bien maigre pour qui connaissait la mage, mais cette dernière mangeait rarement plus que ça depuis le dernier grand choc dans sa vie.

Et le manège commença. Kwendal se posa à côté de Kira et commença à couper la viande.


« Allez chérie, fais un effort. Mange tant que c'est chaud. »

La dragonne faisait des pieds et des mains pour la faire manger. Elle savait qu'à force d'insister, afin d'avoir la paix, sa fille allait finir par manger. Plus ça allait, plus la génie du futur montrait une image pitoyable d'elle. Le chagrin et la privation la rendaient bien maigre. Ses joues étaient creusées, ses orbites enfoncées et couvertes de cernes et ses cheveux... en pagaille, cassants comme de la paille, rêches...elle donnait vraiment l'impression de se laisser mourir et Kwendal ne pouvait rien y faire, peu importe les efforts qu'elle y mettait.

« Ah je te jure, tu fais peine à voir. Tu pourrais au moins te peigner un peu ! »

La déchue se pencha alors pour rajuster un peu la chevelure de sa fille. Sous son mouvement, le tome de magie noire – qu'elle gardait sur elle depuis le départ d'Alan en cas de mauvaise surprise- se balança sur sa sangle et heurta la main de Kira.

La Marquée sursauta alors comme si le livre lui avait donnée une décharge, bousculant sa mère sans le vouloir. Celle-ci tomba à la renverse. La jeune mage regardait autour d'elle, paniquée.


« Qu'est-ce qui se passe, Kira ?
- R... Rien... »

Sa voix était rauque, sans timbre. Ca faisait un moment qu'elle n'avait pas parlé et le manque de pratique de ses cordes vocales se faisait ressentir. Surprise que sa fille se décide enfin à parler, Kwendal repris espoir mais...

Kira s'était déjà à nouveau emmurée dans le silence.

Finissant par abandonner pour le moment, la dragonne repartit, laissant Kira seule...


« Tu vas chialer encore longtemps ? »

La mage regardait autour d'elle. La chambre avait disparue au profit d'un néant totalement sombre. Elle n'était plus dans son lit, elle était debout, face à un miroir.

Et son reflet avait bien meilleure mine qu'elle.


« Nan franchement, t'en as pas marre de passer ta journée au pieu ? Si encore t'étais avec Niall et que tu t'envoyais en l'air, je dirais rien, ça serait l'éclate, mais là nan, t'es toute seule et tu te touches même pas. Ca va, on a compris que t'es toute malheureuse que le frangin aie cassé sa pipe, mais il serait temps de te bouger ! C'est ton daron qui fait la chasse au grand méchant tueur alors que c'est TON taf en tant que super génie du futur de réparer ce bordel ! Tu vas pas laisser le papa risquer sa vie alors qu'il a 3 marmots à élever et une épouse ! Nan mais ho ! Allez, du nerf ! »

... un rêve...ouais, c'était forcément un rêve... même pas envie de tester les théories sur les rêves lucides... elle regarda juste son reflet, sans rien dire.

« Pfff... je le crois pas...dis, tu te souviens quand t'as touché le livre de maman tout à l'heure ? Ouais, le bouquin de magie noire. T'as eu l'impression de t'être brulé, hein ? Tu sais pourquoi ? Parce que tu refuses notre Héritage. »

L'Héritage... une théorie au sein des écoles de mage voulait que tout enfant de mage naisse naturellement avec l'affinité de son géniteur ou sa génitrice pour l'élément que le parent manie. Kwendal maniant les arts obscures, la théorie voudrait que Kira aie instinctivement une affinité pour la magie noire... et pourtant c'était la magie de lumière qu'elle manipulait. La raison pour laquelle elle avait choisi cet élément plutôt que suivre la voie de sa mère ne dépendait pas exclusivement d'une superstition quand au mal que représente l'art, non, c'était surtout parce que le seul professeur de magie qu'elle aie trouvé dans son village natal, durant sa trame temporelle, maniait cette magie également. Et effectivement, Kira rejetait la magie noire...c'était une puissance destructrice qui ouvrait les portes à des arts prohibés. On associait aux pratiquants des arts sombres une tendance à rechercher la puissance à tout prix, à asseoir sa domination et explorer des arcanes interdits pour leur propre plaisir. Nécromancie, transformations physiques, corruption de l'âme, pacte avec les esprits maléfiques... Évidemment, dire que la magie noire est mauvaise serait comme dire qu'un couteau est mauvais : ce n'est guère qu'un outil. Le vrai mal siège dans le cœur des gens, pas dans la magie. Mais l'épée tout comme la magie peut exalter la véritable facette du cœur humain et transformer une personne pétrie de bonnes intentions en monstre de cruauté.

« Ca serait plus simple, tu sais ? De mettre de côté tes principes pompeux de bonne fifille. Si on apprenait à maîtriser notre héritage, on serait plus fort. On aurait plus d'atouts pour venger le frangin. Et on pourra p'têt même enlever ses puces à Kerow. T'es grande, maintenant. Tu connais les dangers avec la magie... enfin, plus ou moins... mais chuis sure que t'auras pas de mauvais travers. En plus, ça sera tout simple, t'auras juste à emprunter le bouquin de maman pour t'exercer... »

Kira observa encore un moment son reflet bavard et secoua la tête...

« C'est trop tard...je peux apprendre toutes les magies que je veux, je pourrais pas faire revenir Gaël... et ça changera quoi ? J'aurais pas de gosses avant perpet', Niall restera pas plus souvent avec moi et Kerowyn, pour peu qu'elle soit encore en vie, va se terrer dans son coin malgré tout, la connaissant... je serais seule à jamais. »

Le reflet la regarda un moment, et soupira.

« Mouais... ben t'es beaucoup plus marrante quand t'es bourrée... »

Le verre se fractura puis explosa dans un crissement strident tandis que la mage se réveillait, allongée perpendiculairement au lit, sa tête ballotant dans le vide et ses pieds en dehors du matelas. La porte s'ouvrit alors et Niall entra, observant la mage se réveiller dans un état vraiment lamentable... Il se maudit trois fois d'avoir pris autant de temps à revenir et vint prendre sa chérie dans ses bras.

« Regarde toi, bon sang... regarde dans quel état tu es... »

Kira n'y croyait pas...Nial...Niall était là...il était revenu. Doucement, elle le pris dans ses bras, puis se laissa aller à pleurer

« Il est mort... il reviendra pas... Kerow reviendra pas non plus... ils sont partis, Niall... ils sont partis...
- Je sais... je sais ma chérie... »

Le voleur passa une main dans les cheveux de sa chérie, lui caressant le crâne.

« Tu t'es lassé aller... il va falloir remédier à tout ça... allez, sors de ce lit. Tu vas te laver et tu vas me faire le plaisir de manger une assiette... pleine de préférence. »

Il ne lâcha plus Kira depuis, s'assurant qu'elle se nourrisse bien et ne se laisse plus sombrer dans un état aussi lamentable. Si la joie de vivre de Kira semblait perdue, elle se montrait au moins un peu plus active, mais elle n'était clairement plus elle-même. Elle mangeait convenablement mais n'était plus le ventre sur pattes qu'elle fut jadis. Elle ne buvait plus, elle ne montrait plus autant de marques d'affections envers Niall au lit... bref, une grande partie d'elle était portée disparue...

Finalement, à leur tour, Kira et Niall quittèrent la maison dans le but de retrouver Kerowyn. Alan a avoué avoir rencontré Kerowyn et celle-ci n'allait pas bien, mais il ne pouvait dire où elle se trouvait à ce jour, avouant que ça faisait un moment qu'elle était partie. Du coup, ils décidèrent de procéder autrement et remonter jusqu'au lieu où Gaël a été abattu en supposant que Kerowyn suivait exactement la même voie.

Sur place, les traces du carnage étaient encore visibles. Le sang séché maculait le sol, les ruines des maisons témoignaient encore de la tragédie... tout ici respirait le chaos et la mort avec virulence. Kira se sentait extrêmement mal, bien que les cadavres aient été enterrés, le désastre la prenait aux tripes. Son cœur se serrait et elle raffermit sa prise sur le bras de Niall pour ne pas perdre pied.

De ce point de départ, ils rassemblèrent les indices et témoignages pour tenter de remonter la source, petit à petit. D'autres carnages ont eu lieu ici où là. A chaque découverte, ils remontaient un peu plus la source mais le tueur avait une avance considérable, personne n'avait vu Kerowyn et, finalement, la piste s'arrêta sur un cul de sac.

C'était un énième village ravagé depuis un moment déjà. Rien de plus que les précédents : du sang, des débris, des cadavres déjà inhumés... Pas d'autre piste à remonter à partir de là, pas d'information sur un nouveau carnage, pas de mec louche aperçu, pas de sac-à-puces roux... rien. Désabusés, ils décidèrent de faire route vers un village proche pour se poser un moment. Mais la nuit les pris par surprise et ils finirent par camper au pied d'un arbre plutôt que profiter de l'auberge.

Le couple était blotti l'un contre l'autre sous une couverture, près d'un feu de camp. Quelques pommes étaient mises à cuire. Kira somnolait tandis que Niall restait éveillé. Le voleur savait ô combien dormir pouvait être dangereux en pleine nature : les bandits couraient les rues et l'avenir s'annonçait bien sombre. Si Kerorian n'était plus une menace oppressante, il y avait visiblement des psychopathes aussi dangereux que lui qui faisaient sa part du travail. Une silhouette se découpa alors dans la pénombre et s'approchait du feu. Niall empoigna sa dague sous sa couverture, prêt à la sortir si le danger s'avérait réel. Quand elle fut assez proche du feu, la silhouette put être clairement identifiée.

Un enfant... un gamin d'à peine douze ans. Ses habits étaient déchirés par endroit, il était couvert de crasse et maigre comme un chat de gouttière. Sous les saletés, on pouvait aussi voir des coupures et ecchymoses. Et il était difficile de donner une couleur à ses cheveux... probablement noirs mais avec toute la saleté qui les prenait, ça pourrait bien être gris perle aussi... Niall observa un temps le gamin avant de finalement secouer doucement l'épaule de Kira qui se réveilla en grommelant, observant l'enfant.


« Tu veux quoi ?
- J'aimerais profiter un peu du feu.
- Où sont tes parents ?
- ... morts... on les a enterré avec les autres après que le monstre aie attaqué le village. »

Le couple resta sans voix un moment. Niall finit par faire signe au gamin de s'installer et lui tendit une des pommes mises à cuire.

« Tu veux nous raconter ?
- C'était... il y a un mois je crois. Pendant la nuit, on a été réveillé par des cris. Papa est sorti pour aller voir et il est revenu en courant. Il nous a dit de partir au plus vite. J'ia pas eu le temps de prendre mes bottes. Avec maman on est sorti par la fenêtre et on s'est mis à courir. Papa a pris son épée et est resté dans la maison. Maman m'a caché dans un arbre, le grand saule où je jouais avec les autres enfants. Puis elle est reparti. Du sommet de l'arbre, je voyais le village en feu et ça continuait de crier. Ca a crié totue la nuit. Quand ça criait plus, j'ai attendu jusqu'au matin et je suis descendu... papa était mort coupé en deux et maman était à côté... morte aussi... »

Ils restèrent silencieux un moment... si le carnage a eu lieu il y a un mois, la piste a déjà été fouillée. Niall a pris soin de récolter autant d'informations que possible sur les récents génocides. Il posa toutefois une question simple :

« Tu as vu qui a fait ça ?
- Non...
- Rien à en tirer... »

Kira se rallongea sous la couverture et se mit en boule... Niall la regardait, moitié déçu, moitié peiné... celle qu'il aimait aurait jadis réconforté l'enfant... là, elle se montrait plutôt indifférente. Il reporta son attention sur l'enfant.

« Tu as de la famille qui peut te recueillir ? Un endroit où aller ?
- ... non...
- Il doit bien y avoir un orphelinat dans le coin où on pourra l'envoyer... »

L'enfant se figea alors, paniqué.

« Je veux pas aller à l'orphelinat !
- Je demande pas ton avis, morveux...
- J'm'appelle Killan !
- Ouais peu importe... je demande pas ton avis. Tu iras à l'orphelinat. C'est le mieux pour toi. »

Elle se redressa à nouveau pour faire face au dénommé Killan.

« Regarde toi, ça se voit que t'as du mal à survivre seul. Tu manges pas assez, t'es sale comme un porc et tes fringues sont tellement déchirés que t'es pas présentable. L'orphelinat est ta seule chance de survie. Et même encore, c'est ta seule chance d'avoir une vie convenable. A moins que tu comptes mal finir... voleur, bandit ou autre. C'est ça que tu veux être ? »

Le gamin ne répondit pas, cherchant un contre-argument à tout ce qui venait de lui être dit... à défaut de vrai débat, restait sa détermination.

« J'irais pas...
- Et t'as une meilleure idée ?
- ... on pourrait l'emmener avec nous ?
- PARDON ? »

Kira tourna la tête vers Niall, effarée. Le grand voleur observait l'enfant. Ce petit lui rappelait pas mal ses travers du passé,visiblement. C'était uniquement grâce à Liyu qu'il a pu trouver un tant soit peu une place correcte dans ce monde et le morveux risquait de mal finir si personne ne le prenait en main. Il le savait, un enfant déterminé sera parfaitement capable d'échapper à un orphelinat.

« Tu voulais un enfant, non ? Eh bien en voilà un. En plus il a déjà un minimum d'éducation et on aura pas à lui changer les couches.
- Tu te fiches de moi Niall ? C'est pas à ça que je pensais quand je parlais d'avoir un enfant ! Et puis c'est pas le moment ! Tu te rends pas compte ? On cours après un tueur, la route est dangereuse et c'est clairement pas un environnement pour élever un enfant, que ça soit un qu'on aie conçu ou un qu'on a ramassé sur le bord de la route !
- Vous cherchez le tueur ?
- Non... va te coucher toi, demain on a de la route et on sait même pas où est l'orphelinat.
- J'irais pas à ton orphelinat ! J'irais chercher le tueur avec vous !
- C'est mort !
- Ca sera pas si dangereux que ça. Je veillerais à ce qu'il ne lui arrive rien. Et puis s'il a réussi à survivre un mois tout seul, il n'est pas vraiment incapable.
- Niall tu... je... raaaah vous faites chier... »

Elle se roula en boule, énervée.

« Pas question que je torche le cul de ce morveux... tu t'en occuperas... »

Niall ne répondit pas. Jusque là, tout se déroulait relativement bien. Au fond, il espérait que la présence de l'enfant réveille un peu la Kira endormie en sa chérie.Premier signe positif, elle recommençait à parler comme avant. Restait plus qu'à lui faire retrouver son caractère de gamine impulsive et insouciante.

La nuit se fit assez calme pour la suite : Niall donna une de ses couvertures à Killan pour qu'il dorme au chaud. Le lendemain, il l'emmena à la rivière pour qu'il fasse sa toilette, laissant une Kira seule avec ses sombres pensées. Elle était persuadée qu'embarquer se gosse était de loin la pire idée envisageable... et pourtant Niall insistait. Elle ne le comprenait pas... embarquer un enfant dans une traque au tueur ? Un qui a abattu Gaël en plus ! Gaël était un excellent guerrier, il fallait vraiment être un monstre pour le tuer et laisser Kerowyn pour morte en plus ! Kira n'était déjà pas sure d'être capable de mettre le tueur en déroute, elle ne pouvait pas en plus devoir surveiller un mioche !

La mage rangeait le campement, balançant dans un coin les trognons de pommes... l'un d'eux heurta le crâne d'une personne.


« Désolée... j'vous avais pas vu. »

Ce dernier la regardait, le regard vitreux... puis s'approchait. Ses habits étaient en lambeaux, maculés des sang...Kira recula alors, comprenant que quelque chose n'allait pas et ce pour bien des raisons.

La première : il y avait ce trou béant dans le torse.
Le deuxième : la créature titubait en trainant une hache.
La troisième : il était très clairement hostile à sa manière de la balancer.

L'acier fendit l'air dans un sifflement. La mage se recula et trébucha sur les restes du feu de camp. Titubante, elle attrapa fébrilement son tome. Une attaque ! Elle était attaquée ! Bordel pourquoi ça arrivait qu'à elle ces conneries? Enfin, elle parvint à ouvrir le livre malgré ses mains tremblantes et prononça l'incantation.


« Flash ! »

Paume tendue vers l'inconnu, elle matérialisa la lueur et la projeta sur son adversaire qui se fit aveugler. L'intensité des rayons attaquait la pigmentation de sa peau. Le but de ce sort était évidemment de l'aveugler et le sonner afin qu'elle puisse rapidement rejoindre Niall.

Une nouvelle fois, la hache fendit l'air et Kira vit son torse se faire lacérer. Elle poussa un cri et trébucha. Son adversaire n'a pas été le moins du monde gêné par son sort. Par chance, aucun organe n'a été touché dans l'attaque mais elle saignait quand même suffisamment pour qu'elle s'en préoccupe. Elle attrapa son 2e tome et lança le sort.


« Nosferatu ! »

Un lien se matérialisa entre Kira et l'adversaire. Le but était de drainer l'énergie vitale de l'agresseur pour se soigner...



Mais rien ne se produisit.


« C'est pas vrai ! »

C'est alors que la lumière se fit dans son esprit. Son ennemi n'était pas vivant. C'était un mort, une victime ranimée par une magie infâme. Un nécromancien se servait des victimes du tueur en série et elle faisait face à un de ses pantins de chair. Elle pouvait l'aveugler, lui bruler la peau ou tenter ce qu'elle voulait : elle était impuissante. Ses grenades à photons pourraient éventuellement servir à l'endommager mais elle avait cruellement besoin d'aide et vite car la créature était déjà sur elle, hache prête à la fendre en deux.

« Mange toi ça ! »

Dans un sursaut de désespoir, Kira modula son sort de flash et enfonça la grenade à photon dans la fente au milieu du torse de son ennemi avant de rouler sur le côté. L'explosion la propulsa toutefois au loin. Elle heurta violemment le tronc de l'arbre au pied duquel ils avaient passé la nuit et perdit connaissance.

Quand elle se réveilla, elle n'était plus au pied de l'arbre... ça tanguait... un bruit de sabots... ouais, elle devait être transportée. Elle était allongée droite donc elle était dans un chariot. Elle ouvrit les yeux et observa le ciel défiler. Lentement, elle tendait de se lever et poussa un cri en sentant la douleur dans son dos.


« Hep ! Te lève pas ! T'as le dos en vrac, va falloir passer un long moment au lit ! »

La mage tourna la tête vers l'origine de la voix. C'était une femme aux cheveux blonds qui avait parlé. Elle tenait un sceptre de soin dans les mains et sa lueur se déversait à travers le corps de la Marquée, apaisant sa souffrance.

« Côtes pétées, colonne fêlée et je te parle pas d'une partie de ton visage brûlé par l'explosion... enfin, tout ça est rattrapable si tu me laisses faire. En une semaine tu seras retapée. Vous avez de la chance qu'on était dans le coin. Le mioche nous a rapidement trouvé. »

Encore dans les choux, Kira regarda autour d'elle. Killan était endormi sur un banc du chariot. Il y avait quelques soldats portant les écussons de l'armée Criméane... la femme aussi à bien y regarder.

« Où est Niall... ?
- Le grand aux cheveux verts ? Parti chercher le nécromancien. On l'a aperçu en arrivant et il s'est enfui sur un cheval et... hé ! »

Kira agrippa alors le sceptre et l'arracha des mains de la prêtresse. Ca faisait longtemps qu'elle n'avait plus utilisé un bâton, le voyage dans le temps ayant grandement drainé ses forces et le sauvetage de son père ayant pompé le reste, mais elle était paniquée à l'idée que Niall soit seule face à un dompteur de zombies. Elle se focalisa sur le sceptre et se lança le sort de soin, vidant jusqu'à la moindre goutte d'énergie du bâton pour se retaper. Elle avait encore sacrément mal au dos mais elle pouvait se lever.

« Par où... ?
- On est pas loin du lieu de départ. Ils sont parti vers le sud, vers le dernier village attaqué par le fou mais...hé ! C'est mon cheval ! »

Kira venait de sauter de la charrette et a détaché le cheval qui le tirait. Il était blanc, totalement. Son harnais noir contrastait énormément avec son pelage... Bon, elle connaissait pas son nom du coup elle lui en inventa un rapidement... un cheval blanc comme un cul...

« Allez Blancul ! En avant !
- Il s'appelle Flocon ! Et vous avez jusqu'au crépuscule pour revenir avec sinon on vous considèrera comme criminels ! J'ai encore votre marmot je vous signale !
- C'est pas le mien ! Chuis trop jeune pour être sa daronne ! »

La conversation s'arrêta là alors que Kira poussait le cheval à aller aussi vite qu'il en était capable. Elle n'était pas bonne en équitation, surtout avec le dos en vrac, mais elle s'accrochait aux rênes comme une forcenée.

Fort heureusement, le village n'était pas loin... et surpeuplé de cadavres décapités.Niall était passé par là et faisait face à un homme encapuchonné qui tenait un tome de magie noire entre les mains. D'autres de ses pantins de chair l'entouraient et tenaient le voleur à distance. Trois pour être exacts, et il y avait encore des cadavres par terre, entiers.. Kira descendit du cheval et rejoignit son amant, serrant son tome entre les mains. Les deux vivants regardaient l'arrivante, l'un avec un sourire édenté, l'autre avec un air inquiet.


« Qu'est-ce que tu fiches ici ? Tu aurais du te laisser soigner.
- Et toi tu n'aurais pas du courir après un nécromancien. Qu'est-ce qui t'as pris ?
- Il a tenté de te tuer, je suis venu lui rendre la pareille.
- Comme c'est mignon... je vais pouvoir rajouter un joli couple à ma collection. Ca compensera les jouets que vous avez abimés. »

Trois cadavres se lancèrent à l'assaut. Niall s'interposa et les repoussa les uns après les autres. Kira, quand à elle, matérialisa sa grenade à photons. Charger le sort lui prit pas mal de temps. Elle était épuisée, blessée et a dépensé une bonne partie de son énergie pour utiliser le bâton.

« Je vais t'apprendre à profaner des cadavres ! »

La sphère fut jetée aux pieds du mage noir qui se jeta derrière ses pantins pour se protéger de la détonation. Quelques cadavres valdinguèrent mais se relevèrent après, tout comme leur maître qui s'épousseta.

Un long combat commençait. Étonnamment, Blancul restait sagement à sa place. Il a du être dressé pour la guerre. De toute façon, les morts en avaient après les humains à l'heure actuelle. A chaque fois qu'un mort-vivant était démembré et inutilisable, le mage en relevait un nouveau, visiblement avec peu d'efforts. Niall avait de plus en plus de mal à tenir les créatures à l'écart et Kira peinait à matérialiser ses sorts. Elle continuait de balancer des projectiles sur le mage qui se contentait d'esquiver en se protégeant derrière ses créatures. A un moment, il fit tomber son livre de sort mais était tellement confiant dans ses cadavres qu'il ne se donna pas la peine de le ramasser de suite. Kira en profita donc et s'empara du bouquin... elle avait l'impression de se bruler la main en le ramassant. Ce n'était qu'une impression générée par le dégout de ce qu'elle tenait en main, cela dit.


*Tu refuses encore notre héritage ? Pourtant il te serait plus aisé de vaincre si tu l'acceptais. Regarde autour de toi. Tu es encerclée. Toi et ton chéri vous allez mourir et gonfler les rangs de cette raclure si tu fais rien. Tes sorts sont inefficaces et le mage est impossible à atteindre avec tes grenades... Niall ne pourra pas l'atteindre mais toi si... allez fait un effort.*

Kira resta pensive un instant en regardant le livre, n'écoutant pas trop la voix qui envahissait sa tête. Elle savait que ce n'était guère qu'un délire provoqué par la fatigue et la douleur. Quand bien même une part d'elle avait envie de s'en servir, elle n'allait pas lui obéir, quand même ! Le shaman ne s'en faisait pas : pour lui, une utilisatrice de la lumière ne pourra en aucun cas utiliser sa magie noire. C'était tout à fait logique, évidemment. En plus il n'y avait qu'à regarder comment elle tenait l'ouvrage : d'une main crispée, dégoutée...  Les zombies les faisaient reculer vers un mur et Niall les repoussait avec de plus en plus de mal. Déjà les armes dansaient dangereusement autour d'eux et Kira n'avait plus d'espace où jeter ses projectiles efficacement.

« Tu avais raison... j'ai été idiot de venir ici. »

Niall abandonnait. Ses ripostes étaient moins énergiques... il était prêt à mourir, poussé au pied du mur. Un cadavre balança son bras de façon grotesque afin de frapper le voleur de sa lame.

« NOOOOON ! »

Sa main cessait de brûler et l'énergie noire circula du tome jusqu'au cœur même de Kira, dansant avec sa lumière de façon erratique. Elle ouvrit le livre dans un mouvement désespéré et récita la formule à toute allure. L'ombre du cadavre se matérialisa alors et agrippa son bras, arrêtant l'épée à un demi-millimètre du bandit. Il y eut ensuite un craquement sinistre et l'articulation du monstre fut brisée et l'épée tomba au sol.

« C'est impossible ! Tu ne devrais pas pouvoir t'en servir ! »

Le shaman reculait et releva un zombie pour le mettre devant lui en rempart entre lui et le couple. Son ombre se matérialisa à son tour et passa son bras autour de sa gorge. Il suffoquait, incapable de bouger. Pourtant Kira n'avait pas mis énormément d'énergie dans son sort. Elle commençait à en comprendre le mécanisme : au plus on déverse d'énergie dans le sort, au plus l'ombre matérialisée sera forte. Ici, elle n'en avait mis que peu. Le mage commençait déjà à se dégager de la poigne. Toutefois, Niall était ragaillardi par la possibilité d'avoir une ouverture et bondit en prenant appui sur le cadavre désarticulé et lança son couteau qui se ficha entre les deux yeux du mage. Avec sa mort, ses poupées s'effondrèrent une par une.

Kira lâcha le tome noir et se tourna vers Niall qui lui adressait son sourire le plus envoutant...



Et elle le gifla.


« NON MAIS CA VA PAS BON SANG ? »

Le voleur se massa la joue, ne comprenant pas trop ce qui se passait.

« Je peux savoir ce qui t'a pris ? Me laisser en plan avec l'autre morveux et partir tout seul affronter un mage noir ? Tu te rends compte ? Tu as faillir mourir ! MOURIR ! Et j'aurais été toute seule pour toujours ! C'est ça que tu voulais ? Que je sois seule et malheureuse ?
- Non, je voulais juste... »

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que Kira le serra dans ses bras, en larmes, son nez dégoulinant de morve.

« Je veux plus être seule... Je veux plus jamais l'être... reste avec moi Niall... s'il te plait...
- ... »

Le voleur la prit également dans ses bras et l'embrassa. Ils restèrent un petit moment sur place, entourés de cadavres, pendant que Kira se remettait de ses émotions... elle venait de foutre en l'air ses convictions et s'est laissée investir par la magie noir pour sauver son amant. C'était quelque chose qu'il ne fallait pas prendre à la légère. Laisser les ténèbres envahir son cœur pouvait être synonyme de renouveau pour elle, mais aussi d'un risque de se laisser corrompre. La magie noire n'était pas mauvaise en soit... c'était surtout ceux qui les utilisaient qui l'étaient...

« Allez, faut récupérer le gamin et repartir.
- Tu tiens vraiment à ce qu'il vienne, hein ? »

Elle ne rajouta rien et se retournait vers le cheval, caressant son cou pour le calmer et grimper sur lui. Il était vraiment docile...

« ... Blancul est plutôt mignon... je peux le garder ?
- ... Hein ? »

Sur son cheval, Kira décochait son premier sourire depuis longtemps. Dans le fond, être seule avec Niall, ça lui avait terriblement manqué. Elle se sentait revivre après toutes ces sensations fortes. Peut-être que tout ira bien pour une fois.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlly
avatarLaguz


Messages : 200
Age : 20
Localisation : Dans les Cieux.
Autre Indication : War is Peace, Freedom is Slavery, Ignorance is Strength.

Feuille de personnage
Niveau:
2/20  (2/20)
Points d\'Expérience:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Requiem for a cursed genius [CDC]   Sam 8 Avr - 16:08

Validation validation !
Alors ce CdC est d'une longueur incroyable, mais il se passe toujours quelque chose, on ne s'ennuie pas ! C'était vraiment sympathique à lire, tu as inclus des changement dans tous les sens, du bordel en masse, des rebondissements ... Et un massacre de Kira + un massacre façon Kira ! J'approuve.
Par contre, je sais que le texte est long, mais il y a beaucoup de fautes de frappe (eh oui ! Very Happy) et pas mal de soucis dans la concordance des temps. Je comprends totalement, vu la taille du texte, mais des fois ça freine un peu la lecture, ce qui est vraiment dommage.

Quoi qu'il en soit !
Je suis ravie de te valider Érudit niveau 1 avec 9 points d'expérience !

Pense à modifier ta fiche technique en conséquence !
Amuse-toi bien ! \o


Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe ?
Au fond de l'Inconnu pour y trouver du nouveau !

Maë's theme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Requiem for a cursed genius [CDC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The requiem of death (Finisss)
» cursed treasure
» Cursed Moon; VS 2
» Requiem du Guerrier [Ombre]
» The Book. [Eva, Sonata, Requiem]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Personnel & Publicité :: 

Le Livre des Héros

-