AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tarvaa, L'Illumination par la Lame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tarvaa


Messages : 1

MessageSujet: Tarvaa, L'Illumination par la Lame   Jeu 18 Aoû - 0:57

Prénom & Nom de votre Personnage.

    NOM :Kiyaysha
    PRÉNOM : Tarvaa
    SURNOM : [...]
    ÂGE : 30
    SEXE : Masculin
    RACE : Beorc
    CLASSE : Lancier
    PAYS D'ORIGINE : Crimea

Psychologie.

Il est difficile de comprendre la psychologie de Tarvaa et de prévoir ses réactions, mais il est évident que son éducation par la secte Hozoin a beaucoup joué sur sa mentalité actuelle.

Bercé par des principes philosophiques et théologiques depuis des années au sein des Hozoin, il est clair qu'il est un homme cultivé et raisonné. L'éducation de fer qu'il a reçu en a fait un individu implacable qui ne se laisse jamais prendre proie au doute. Il agit avec assurance, et chacune de ses décisions est empreinte de détermination. De plus, l'environnement stricte dans lequel il a évolué ne lui a pas laissé de place pour le loisir et le flânage. En conséquence, il est assidu et ne fait jamais le travail à moitié, on peut s'assurer que toute tâche qui lui sera confiée sera menée avec volonté jusqu'à son accomplissement. De plus, il a également été élevé dans la sensibilité de l'art, ainsi il respecte les bardes, les danseurs et les peintres, lui-même possédant une flute en bambou dont il sait jouer.
Tous ces traits pourraient faire de lui un saint, un homme éclairé et déterminé en cette période sombre d'incertitude. Et bien que la plupart des gens s'arrêteront immédiatement à l'aspect visible de sa personnalité, le voyant comme le moine qu'il est, il serait impertinent de penser que sa psychologie ne se limite qu'à ça.

Tarvaa était un enfant sauvage et brutal lorsqu'il fut recueilli par les Hozoin, et bien que cette nature aie été "dressée" et polie pour en faire un homme de foi, son aspect primaire sommeil toujours au cœur de son esprit. Ainsi, malgré son intelligence et sa sagesse, il demeure incapable de se trouver lui-même dans la Voie de la paix et de la réclusion. En effet, il est curieux et ne peut pas simplement rester sourd aux évènements du "reste du monde", c'est bien pour cela qu'il a quitté les montagnes pour vivre en vagabond. De plus, bien que l'art de la lance est considéré comme un moyen d'aiguiser et purifier l'esprit par les autres moines Hozoin, Tarvaa, lui ne satisfait pas uniquement de ça. Il éprouve du plaisir dans le fait de se battre, et, étant devenu le plus fort lancier de la secte, il a ressenti le besoin de rechercher des adversaires plus forts. Il désire repousser les limites de son corps et atteindre l'état de transe entre la vie et la mort, pour ressentir l'adrénaline couler en lui. Et par le fait de vouloir vaincre les ennemis les plus forts, il veut également se montrer lui-même être le plus fort. Or, ce désir de puissance va à l'encontre des principes de paix de la secte Hozoin, raison supplémentaire pour laquelle il a quitté les montagnes.

Mais c'est là qu'entre l'élément qui le désacralise définitivement en tant que saint. Les principes de réclusion au reste du monde de la secte Hozoin servent à atteindre la paix totale ainsi que l'harmonie suprême, loin de la bêtise humaine et des conflits incessants. Les membres de la secte recherche l'élévation spirituelle qui doit leur permettre de guider le reste des hommes, rustres et incultes, lorsque viendront les temps les plus sombres. Mais dans l'esprit de Tarvaa, ce principe d'élévation spirituelle lui a inculqué un sentiment de mépris pour le reste des hommes. Non pas qu'il méprise tous les autres Beorcs et Laguz, mais lui-même se juge supérieur aux "barbares" et aux incultes. Et il est surtout dégouté par ces "barbares" qui tentent de se faire un nom ou une vie en agitant leur épée. De ce fait, bien qu'il se montre bienveillant et altruiste envers les civils, il est bien plus réservé avec une grande partie des guerriers, et considère que massacrer les bandits ou les mercenaires de bas étages est une question de sauvegarde de la dignité humaine.

En somme, l'on pourra dire que si Tarvaa possède la sagesse et la culture qui font de lui un moine ayant suivi la Voie de l'Harmonie et "l'élévation spirituelle", sa mentalité cache en réalité une deuxième facette perverse, qui au contraire de suivre les précepte de la Voie de la Paix, témoignent d'une affection pour le combat, ainsi qu'une absence de pitié envers les personnes qu'il juge comme des déchets.


Physiologie.

Tarvaa est un homme de grande taille, avec un bon mètre quatre-vingt huit et une peau matte. Cependant, bien que dominant par la hauteur, il n'est pas imposant par la carrure: son corps est bien musclé mais ses muscles sont fins et secs, afin de conserver une souplesse de corps dont les "grandes montagnes" ne peuvent se venter. On évitera tout de même de penser Tarvaa peut muscler, car sa force brute en aura surpris plus d'un qui s'étaient permis de le juger au premier regard.

Ce corps très bien sculpté et entretenu porte un visage charmant. Il possède des sourcils fins, portés par de magnifiques yeux vert olive, eux-mêmes très fins et rieurs. Son regard est redoutable et versatile: pouvant tout aussi bien charmer une donzelle qu'intimider un brigand. Son nez droit et peu élevé fend une figure dépourvue de pilosités, à l'exception d'une fine petite barbiche au centre de son menton, parfaitement entretenue. Mais en dehors de cette barbiche, on remarquera l'absence totale du moindre poil mal rasée, en effet Tarvaa soigne beaucoup son apparence, et par conséquent s'efforce de ne pas laisser paraître la moindre trace de "barbarisme".
En dessous de son nez, on remarquera des lèvres légèrement pulpeuse qui ne font qu'ajouter un élément à son charme. De ces lèvres sort souvent un léger sourire, pleins de sous-entendus. Mais ces sous-entendus ne sont jamais très clairs, et souvent très (trop?) libres à l’interprétation. Si certains y verront la marque de sa sympathie et son altruisme, d'autres y verront l'inquiétante menace de mort qui pèse au dessus de tous ceux qui ont la prétention de le défier. Car oui, Tarvaa sourit la plupart du temps lorsqu'il combat, ce qui est réellement déstabilisant pour tout homme sensé.
Ensuite, pour ce qui est des détails esthétiques de son visage, on notera un large tatouage autour de son œil gauche, preuve de son appartenance à la secte Hozoin, ainsi qu'une boucle d'oreille sur chaque oreille, chacune possédant deux petits ornements métalliques dorés qui s'entrechoquent en produisant un tintement lorsque Tarvaa se déplace rapidement.
Enfin, pour finir sur le visage, il est nécessaire de parler de sa coupe de cheveux. Tarvaa possède des longs cheveux noirs lisses, qu'il a attachés en une longue queue de cheval tressée qui lui descend jusqu'au bas du dos. Cette longue queue de cheval virevolte au vent lorsqu'il combat et produit un certain esthétisme.

Le visage ayant été détaillé, on peut passer à son style vestimentaire. Tarvaa se vêt conformément au style de la secte Hozoin, ce qui se traduit en un kimono blanc, au dessus duquel il porte un large haori noir. En plus de cela, il a également un large châle blanc qui lui recouvre les épaules, et qui peut également recouvrir le crâne à la manière d'une espèce de capuche en temps de pluie. Au dessus de celui il porte un grand collier de perles noires, chacune étant suffisamment large pour que le collier pèse un peu, le but étant de se rappeler la labeur humaine, et ne jamais oublier l'humilité. On notera également qu'il chausse toujours des sandales fines, qui ne nuisent pas à son agilité en combat.


Biographie.

L'histoire de votre personnage. 10 lignes pleines minimum.


Le Joueur.

    PSEUDO : Madao
    COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Recherche Google, puis ramené de force par un camarade
    QUELQUE CHOSE À CORRIGER ? jcrois pas non
    EXPÉRIENCE DU ROLE-PLAY : Plutot vétéran, plusieurs années
    TU AS DÉJÀ JOUÉ À FIRE EMBLEM ? SI OUI, LEQUEL/LESQUELS ? Awakening et Fates!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tarvaa, L'Illumination par la Lame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eske zafè Lame kapout, gade komandan Mario Andresol
» Lame d'epee
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge
» Retou lame dayiti boumboum ou byen se yon pwovokasyon
» lame D'épée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Le Commencement :: 

Les Présentations

 :: Présentations en cours
-