AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kerowyn
avatarBeorc


Messages : 226
Localisation : Quelque part, à la recherche d'un but...
Autre Indication : Gaffe, je mords si on m'embête '-'
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Mer 6 Juil - 23:36

A vrai dire, Kerowyn était nerveuse. La pleine lune était passée, elle s'était remise de ses blessures (et elle en remerciait les potions de soin), et elle ne pouvait plus remettre à plus tard ce qu'elle avait a faire depuis près d'un mois à présent. Aller voir Kerorian pour s'assurer de son état, du fait qu'il n'était pas un danger pour sa famille. Une boule d'angoisse serrait son ventre. Elle avait réellement peur de revir sa famille, pour plusieurs raisons.

La première, elle craignait que Blaze n'ait eu raison. Si Kerorian n'était effectivement plus fiable, et qu'elle trouvait sa mère et Louka mortes dans la chaumière... Elle ne se le pardonnerait probablement jamais. Elle secoua la tête, désireuse de sortir de son esprit la vision des deux corps désarticulés baignant dans une flaque de sang. Et si ils étaient tous vivants... Et bien rencontrer son père n'était jamais une expérience très agréable pour la jeune femme, d'autant qu'elle était douloureusement consciente de la jalousie qu'elle ressentait lorsqu'elle voyait Liyu et Kerorian s'occuper de celle qu'elle aurait pu être, de celle qu'elle était quelque part...

Quelque part, elle était rassurée par le fait qu'elle n'était pas seule. Depuis l'incident qui était survenu quelques jours plus tôt, la chasse aux bandits qu'elle avait menée avec Camélia, cette dernière avait décidé de faire un bout de chemin avec elle et la suivait à présent puisque c'était, cette fois, Kerowyn qui savait par où il fallait aller pour rejoindre la chaumière. Elle ne savait pas précisément ce que sa compagne de voyage voulait faire ici, mais elle percevait la tension dans les épaules de la rôdeuse et elle se doutait que c'était quelque chose de particulièrement éprouvant pour elle. Aussi n'avait-elle pas insisté quand Kerowyn avait répondu "tu verras" lorsqu'elle lui avait demandé leur destination.

A présent, les deux jeunes femmes arrivaient en vue de la chaumière. Elle se découpait à peine dans l'ombre de la tombée de la nuit, et le sentier qui y menait ne semblait pas être l'objet d'un usage fréquent. Kerowyn sentit son cœur tomber comme une pierre dans sa poitrine Elle se figea un instant, paralysée par l'angoisse, cherchant la moindre trace d'une habitation régulière... Rien qui ne datât pas de deux bonnes semaines. Toute couleur déserta son visage.

- Non...
- Un problème ?

La guerrière rousse ne prit pas la peine de répondre. Sa main saisissait déjà la garde de sa lame tandis qu'elle se précipitait à travers l'herbe haute vers la maison. Elle n'était pas éclairée. Si Liyu y avait vécu, elle aurait allumée une chandelle à cette heure... Mais les fenêtres découpaient des puits d'obscurité dans la façade branlante de la cabane. Manifestement, la maison était inoccupée depuis un moment.

- Maman !

Alors qu'elle se jetait sur la porte pour l'ouvrir, Camélia fronça les sourcils derrière elle. Ils étaient donc chez la mère de Kerowyn ? une femme qui avait probablement éduqué des Marqués, si elle en croyait ce qu'avait dit Kerowyn lorsqu'elle avait découvert qu'elle était une marquée. La rouquine ne lui en avait pas dit beaucoup plus depuis, et Camélia avait hâte d'avoir le fin mot de l'histoire... Sauf que Kerowyn était visiblement au bord de la panique, et que la maison donc elle venait d'ouvrir la porte n'était manifestement plus habitée. La rôdeuse s'était d'ailleurs figée, visiblement en proie a un sentiment indéfinissable.

Et pour cause, la rôdeuse était en plein trouble. Elle n'était pas du tout en face de ce à quoi elle s'était attendu - à savoir le corps sans vie de sa mère et de sa version du passée - mais de deux personnes qu'elle connaissait très bien.

- Gaël..? Alan ? Mais qu'est-ce que vous faites là ? Où est Liyu ?



« Tu me dis que tu ne m'en veux pas, tu es heureux que je sois en vie...
Pas moi. »

Thème de Kerowyn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
8/20  (8/20)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Dim 10 Juil - 13:55

La nuit commençait à tomber. Alan observait les environs, finissant sa tranche de viande sur son trôle de pain de campagne, outre d'eau dans l'autre main. Depuis quelques temps, il a repris la route... pas trop le choix : s'il a pu assurer l'approvisionnement en nourriture de toute la famille jusque là, c'est parce que tout le monde contribuait. Liyu, Kerowyn, Kira, Gaël, Niall et lui-même... avec autant de main d'oeuvre, c'était facile de caler tous les estomacs convenablement. Lui avec son travaille de gardien pour le village, malgré sa paye peu reluisante, pouvait subvenir aux besoins de tous avec l'effort collectif... seulement voilà : Liyu était parti, Kerowyn battait la campagne, Niall se concentrait sur la restauration de son réseau, Kira était déprimée par le départ de son amant et errait ici ou là et Gaël comptait retrouver sa chère et tendre... restait que lui et il devait nourrir Kwendal et ses trois enfants marqués... toute cette famille avait un point commun : il leur fallait BEAUCOUP de nourriture... du coup, pas le choix... Alan a repris ses vieilles (et mauvaises?) habitudes de mercenaire...

Il officiait en Hatary et aux environs de Daein, faisant parvenir régulièrement de l'argent à Kwendal pour qu'elle puisse se nourrir ainsi que Kira, Gaël et Alleria. Pour le moment, le Gaël du futur voyageait avec lui car ils avaient une destination commune : Alan allait passer une nuit à la chaumière de Liyu et Kerorian et lui allait en profitait pour prendre des nouvelles de Kerowyn, savoir où elle s'est rendue.

Seulement... eh bien ils viennent d'apprendre que Liyu et Kerorian sont parti vers Nevassa, ce qui fait que la maison est innocupée. Alan a donc décidé d'y passer la nuit et Gaël... ne savait pas où trouver Kerowyn, du coup il allait passer cette nuit également et reprendre ses recherches le lendemain.

Il faisait maintenant nuit. Alan et Gaël dormaient par terre, chacun près de ses armes. On sait jamais si un bandit comptait se pointer...

Et tout à coup, CRAC ! La porte est ouverte avec la délicatesse d'un pachyderme en pleine charge dans une forêt dense. Ni une ni deux, Alan bondit sur ses jambes et dégaina Artamon, Gaël faisant exactement de même. Déja de sombres flammes crépitaient le long de sa lame, n'éclairant en rien la demeure. Seule la lune pouvait découper la silhouette massive qui se présentait à lui, armé d'une lourde épée un brin familière... il chassa cette pensée de sa tête et rafermit sa prise sur son épée.


« Qui que vous soyez, si vous n'avez pas une raison valable d'entrer par effraction dans cette maison, je vous somme de partir à moins de vouloir mourir !
- Gaël..? Alan ? Mais qu'est-ce que vous faites là ? Où est Liyu ?
- Kerow ! »

Gaël rangaina son arme et se jeta dans les bras de sa chère et tendre. Alan, constant l'absence définitive de danger, fit de même et ralluma le feu dans la cheminée pour enfin éclairer le visage et les cheveux de la rouquine massive... et indiquer la présence d'une autre personne derrière elle. Le mercenaire l'observa, intrigué... de même que Gaël par ailleurs, qui constata sa présence après avoir embrassé sa moitié.

« Eh bien... Liyu et Kerorian sont partis s'installer à Nevassa semble-il, mais...
- Qui est cette femme ? »

L'instinct paternel d'Alan l'aida à déceler une légère pointe de jalousie dans la voix de son fils... Kerowyn est partie si brusquement de la maison en pleine phase de pleine lune, sans dire grand chose, et voilà qu'il la retrouvait avec une nouvelle compagne de voyage... Le père de famille se sentait un peu mal à l'aise, il n'avait pas envie d'une scène de ménage. Heureusement que Kira n'était pas là, ceci dit, ça aurait pu définitivement ruiner ses espoirs de dormir cette nuit à coup de Kirapocalypse dont seule la mage avait le secrêt.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerowyn
avatarBeorc


Messages : 226
Localisation : Quelque part, à la recherche d'un but...
Autre Indication : Gaffe, je mords si on m'embête '-'
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Dim 10 Juil - 14:21


Passée la surprise de voir Gaël et Alan dans la chaumière où auraient dû se trouver sa famille, elle accueilli Gaël à bras ouverts, profondément heureuse de le retrouver. Elle le serra contre elle et lui rendit son baiser, le loup en elle grognant de contentement de retrouver son compagnon. Elle ne se rendait pas compte du regard que posait sur eux Camélia, un regard où l'on pouvait lire de la surprise mais aussi... une pointe de jalousie ? Un sentiment que la jeune marquée camoufla bien vite tandis que Gaël remarquait sa présence.

- Eh bien... Liyu et Kerorian sont partis s'installer à Nevassa semble-il, mais...
- Qui est cette femme ?

La rôdeuse tourna la tête et fit signe à Camélia de s'avancer, sans vraiment se rendre compte de la jalousie dans le ton de Gaël. Il était tellement évident pour elle qu'elle aimait le jeune marqué, et que Camélia était simplement une amie, qu'il ne lui vint pas à l'esprit que son chéri puisse s'inquiéter de la voir voyager avec quelqu'un d'autre? Sans s'en faire donc, elle glissa ses doigts entre ceux du bretteur avec un léger sourire.

- Je te présente Camélia. C'est une marquée mercenaire qui m'a sauvée la vie il y a quelques jours...
- Enchantée euh...
- C'est Gaël. Je t'en ai parlé, nous avons étés élevés ensembles. C'est mon homme.
- Oh.

Au début, lorsque Kerowyn l'avait présentée comme une marquée, la manieuse de hache avait eu peur. Sa situation l'avait toujours mise mal à l'aise, et elle avait souvent dû affronter le racisme, mais si Gaël était un marqué lui aussi alors elle se sentait un peu rassurée... Elle esquissa un léger sourire en décrochant sa hache de son dos pour la déposer contre le chambranle, avant de poser les yeux sur Alan.

- Et lui ?
- C'est Alan, le père de Gaël.

La borgne haussa un sourcil. Le bretteur paraissait bien jeune pour être le père de Gaël... Et kerowyn ne lui avait pas parlé de son histoire de voyage dans le temps. La rôdeuse se tourna vers Alan, sans lâcher la main de Gaël à aucun moment, l'air soucieuse en repensant à sa mère.

- A Nevassa ? Mais comment ils se sont retrouvés à Nevassa ?



« Tu me dis que tu ne m'en veux pas, tu es heureux que je sois en vie...
Pas moi. »

Thème de Kerowyn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
8/20  (8/20)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Lun 11 Juil - 16:27

Eh ben, Alan ne s'attendait pas à ce que Kerowyn débarque ce soir... enfin, ce n'est pas lui qui allait s'en plaindre : Gaël avait retrouvé celle qu'il cherchait. Par contre, la présence de cette jeune inconnue demeurait une énigme pour père et fils.

« Je te présente Camélia. C'est une marquée mercenaire qui m'a sauvée la vie il y a quelques jours...
- Enchantée euh...
- C'est Gaël. Je t'en ai parlé, nous avons étés élevés ensembles. C'est mon homme.
- Oh. Et lui ?
- C'est Alan, le père de Gaël. »

Alan pouvait lire l'incompréhension dans les yeux de la dénommée Camelia... il y avait de quoi. Difficile de se dire qu'un homme de quoi... vingt six ans pouvait être père d'un jeune marqué de vingt ans et quelque. Visiblement, Kerowyn ne lui a pas tout expliqué et l'instinct du mercenaire lui disait que cet « oubli » risquait d'être rattrapé ce soir au train où vont les choses. Mais une autre question allait être abordée avant.

«  A Nevassa ? Mais comment ils se sont retrouvés à Nevassa ?
- Ca, j'en sais rien, va falloir voir directement avec tes parents. »

Bon, puisque tout le monde était debout, l'idée de dormir était à écarter pour un moment de la soirée. Gaël ne lâchait pas Kerowyn et quelque chose lui disait qu'ils avaient pas mal de choses à se dire. Soupirant, Alan jeta quelques buches dans le feu rallumé et se reposa par terre.

« Alors comme ça,cette charmante demoiselle t'a sauvé la vie. Qu'est-ce qui t'es arrivé ? »

Gaël serra la main de Kerowyn dans la sienne à l'évocation de cette histoire. Le jeune homme aurait voulu être là... il aurait DU être là ! Pourquoi Kerowyn l'a laissé derrière pour en plus revenir avec une inconnue ? Il ne comprenait pas vraiment... oui, ils allaient devoir en parler ce soir.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerowyn
avatarBeorc


Messages : 226
Localisation : Quelque part, à la recherche d'un but...
Autre Indication : Gaffe, je mords si on m'embête '-'
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Lun 11 Juil - 17:07

A la question d'Alan, la rôdeuse poussa un soupire. Tenant toujours la main de Gaël, elle vint s'asseoir près du feu, l'invitant à s'asseoir a coté d'elle. Elle désigna également un espace libre à Camélia pour qu'elle s'y installe, puis elle ouvrit son sac de voyage pour en sortir une pièce de viande séchée qu'elles avaient acheté avec le paiement de leur dernière mission, celle qui avait failli coûter la vie à la jeune femme.

Elle avait enfin capté la jalousie qui dansait dans le regard de son homme, et quelque chose lui disait qu'elle allait avoir du mal à le débarrasser de ce sentiment. Elle n'était pas sortie de l'auberge... Cela dit, elle ne se sentait pas dans l'obligation de se justifier. Elle n'avait après tout rien fait de mal.

- Nous combattions des bandits qui s'étaient installés dans la région, ils étaient quelque chose comme... sept ?
- Ouais, un truc du genre.


Kerowyn porta la viande à ses lèvres et en arracha un solide morceau, faisant sourire Camélia. La jeune marquée avait eu depuis leur rencontre beaucoup d'occasions de constater à quel point l’appétit de sa compagne de route était grand.

- J'ai pris un coup de hache dans l'épaule, attends...

Elle tendit le morceau de viande séchée à Camélia, qui en profita pour prélever son propre repas dessus, pour défaire les lanières de cuir qui retenaient son armure et retirer épaulière et plastron. L'opération lui prit une bonne minute, mais elle finit par tirer sur le col de sa tunique pour lui montrer la sévère cicatrice qu'elle conservait à l'épaule. La potion l'avait guérie, mais n'avait pas empêché la formation d'une marque. La blessure avait été très grave.

- D'après Camélia, la clavicule était cassée. C'est elle qui s'est débarrassés des deux ennemis qu'il nous restaient et qui m'a administrée la potion de soin. J'étais tombée dans les pommes.

Remontant le col de sa tunique sur son épaule, elle vint se glisser sous le bras de Gaël pour le serrer contre elle. Elle inspira à nouveau son odeur et sourit légèrement. Elle avait l'impression que son odorat s'affinait toujours plus... Elle identifiait l'odeur habituelle de Gaël, les épices et le cuir tanné, mais aussi une légère odeur en plus, proche de la cannelle, qu'elle n'avait pas sentie avant.

- Tu as changé de savon ?

La question lui était venue toute seule, mais elle ne la trouvait pas étrange. Elle se fiait de plus en plus à ce sens, qui ne la trompait plus que rarement. Camélia, elle sentait la rose et le citron pour elle. Depuis l'autre coté du feu, elle sentait Alan, qui sentait le bois de pin et la pluie. Mais il n'était pas question des odeurs pour l'instant...

- Je suis désolée de ne pas t'avoir prévenu que je partais, mais je me suis sentie... Enfermée, d'un coup. C'était vraiment violent. J'avais déjà très mal supporté la dernière pleine lune, mais là... J'avais besoin d'être seule, de ne dépendre que de moi-même et de n'avoir à veiller sur rien, c'était... puissant.

Elle plongea son regard dans le feu, se laissant un instant hypnotiser par les flammes qui dansaient. Elle s'était sentir comme ces flammes, enfermée dans un cercle de pierre avec l'envie furieuse de s'en échapper, de lécher le bois du monde entier... Elle s'était sentie comme un animal en cage, un loup piégé dans un corps d'humain.
Elle avait couru des heures durant, avait mangé ses réserves de viande à une vitesse effarante, et alors au bout d'un jour et demie, sa condition d'humaine l'avait rattrapée et elle s'était sentie malheureuse comme les pierres de ce foyer.

- Camélia s'est jointe à moi au bout du deuxième jour. Elle était bientôt à court de provisions, et moi aussi, c'est la raison pour laquelle nous avons décidé de faire équipe pour cette chasse aux bandits.

Pendant qu'elle s'expliquait auprès de Gaël, Camélia mâchonnait le morceau de viande séchée qu'elle avait prélevé sur leurs réserves. Elle avait conscience d'être une étrangère dans ces retrouvailles, mais elle était curieuse tout de même... Elle tendit la viande séchée à Alan pour qu'il puisse y prendre de quoi se restaurer, prenant la parole.

- Et bien monsieur, vous ne faites pas votre âge... Seriez-vous marqué vous aussi ?



« Tu me dis que tu ne m'en veux pas, tu es heureux que je sois en vie...
Pas moi. »

Thème de Kerowyn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
8/20  (8/20)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Jeu 14 Juil - 21:37

Gaël se sentait un peu soulagé de revoir Kerowyn, la savoir en vie, mais... tout ce qu'elle a vécu... il aurait voulu être là pour l'aider... il AURAIT du être là quand elle était en danger, pas cette Camilla... pourquoi elle était là et pas lui ? Et ces dangers qu'elle a vécu... des bandits en surnombre... elle aurait pu mourir !

Elle retira en plus son armure et montra une belle balaffre sur l'épaule... elle a du tellement souffrir . Gaël serra le poing, rageur. Ca n'aruait jamais du arriver...


« D'après Camélia, la clavicule était cassée. C'est elle qui s'est débarrassés des deux ennemis qu'il nous restaient et qui m'a administrée la potion de soin. J'étais tombée dans les pommes. »

Kerowyn se calla ensuite sous le bras de Gaël et le serra contre elle.

« Tu as changé de savon ?
- Ouais, l'ancien était fini donc j'en ai racheté un autre dans un village à deux jours de marche. »

Alan observait la scène... depuis l'incident « Kira », Kerowyn était un peu plus...sauvage. Elle se fiait toujours plus à ses sens, surtout l'odorat.

« Je suis désolée de ne pas t'avoir prévenu que je partais, mais je me suis sentie... Enfermée, d'un coup. C'était vraiment violent. J'avais déjà très mal supporté la dernière pleine lune, mais là... J'avais besoin d'être seule, de ne dépendre que de moi-même et de n'avoir à veiller sur rien, c'était... puissant.
- Tu aurais pu au moins prévenir quelqu'un de ton départ. J'étais mort d'inquiétude ! Tu sais que j'ai hésité à demander à Kira de te téléporter de nouveau parmi nous ? Si j'avais pas peur que ça te change en caniche dans le procédé »

Alan roula des yeux... ç'aurait été la pire idée que Gaël puisse avoir... demander à Kira de faire quoi que ce soit présentait toujours de gros risques de faire exploser le monde au passage... surtout quand ça impliquait de la magie. Heureusement que Gaël a finalement préféré prendre la route.

« Camélia s'est jointe à moi au bout du deuxième jour. Elle était bientôt à court de provisions, et moi aussi, c'est la raison pour laquelle nous avons décidé de faire équipe pour cette chasse aux bandits.
- Et bien monsieur, vous ne faites pas votre âge... Seriez-vous marqué vous aussi ?
- Hein ? Heu... non, absolument pas.Gaël est marqué mais moi je suis Beorc. »

Alan lui jeta un regard interloqué... puis regarda Gaël puis Kerowyn... visiblement, la rousse ne lui a encore rien dit à son sujet.

« Kerowyn ne vous a encore rien dit sur la vérité concernant notre famille, hein... »

Il attrapa son outre d'eau et but une généreuse gorgée avant de reprendre.

« Gaël, Kerowyn, Niall – le frère adoptif de Kerowyn – et Kira, la jumelle de Gaël...ils viennent tous d'un futur apocalyptique. Ils ont fait un voyage dans le temps pour l'empêcher. C'est pour ça que Gaël a l'air aussi vieux que moi : celui auquel ma femme a donné naissance à deux ans à peine ici. »

Il guetta la réaction de Camilla. Elle n'allait probablement pas le croire.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerowyn
avatarBeorc


Messages : 226
Localisation : Quelque part, à la recherche d'un but...
Autre Indication : Gaffe, je mords si on m'embête '-'
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Jeu 14 Juil - 23:27

- Alan !

Quand le bretteur décidait de parler, il n'y allait pas de main morte... Camélia regardait tour à tour Gaël, Kerowyn et Alan, avec l'air sceptique de quelqu'un qui a du mal à croire ce qu'on lui dit. Ce qui était parfaitement compréhensible... C'était vrai que Kerowyn avait parfois des réactions un peu étranges quand elles arrivaient quelque part, mais de la à penser qu'elle venait du futur...

La louve poussa un léger soupire, restant calée contre son chéri. A nouveau, elle tendit la main vers la viande et Camélia, comprenant ce qu'elle voulait, la lui tendit de bonne grâce. La rôdeuse en arracha un bon morceau et mordit dedans, sans prendre la peine de la couper, puis elle en proposa à Gaël avant de se caler à nouveau.

- Mais il est sérieux quand il dit que vous venez du futur ? Parce-que je trouve ça... difficile à croire.
- Et pourtant...

La rôdeuse plongea son regard dans le feu. Elle n'aimait pas penser à son époque. Cela lui inspirait des sentiments mitigés. D'un coté, elle était contente que ce futur apocalyptique ne survienne, elle l'espérait, jamais. D'un autre coté, sa vie d'avant lui manquait parfois. Au moins, là-bas, elle n'avait pas l'impression de ne pas être à sa place... Ici, elle était une véritable anomalie. Elle ne connaissait personne, aucun lieux ne lui était familier... Elle avait réellement l'impression d'être en trop. La poitrine serrée, elle s mordit légèrement les lèvres avant de se redresser un peu pour poser ses lèvres sur celles de Gaël. Elle avait besoin d'être rassurée.

De l'autre coté du feu, Camélia détournait pudiquement les yeux. Vraisemblablement, elle se sentait gênée d'assister aux embrassades de Kerowyn et de Gaël, aussi se tourna-t-elle vers Alan, se faisant la réflexion que cela allait peut-être le gêner aussi. Il ne lui donnait pas l'impression d'être porté vers le sentimentalisme.

- C'est vrai que vous vous ressemblez beaucoup... et c'est vrai aussi que si vous êtes un Beorc, il n'y aurait pas beaucoup d'autres explications à une tel proximité d'âge.

Heureusement que Camélia était du genre posée... Elle n'avait pas sur-réagit, ne s'était pas emballée... La marquée finit par pousser un nouveau soupire en constatant que Kerowyn n'était visiblement pas décidée à lâcher les lèvres de son amoureux. Elle se leva, posant la main sur sa hache.

- Je vais sortir un peu...

Kerowyn détacha enfin ses lèvres de celles de Gaël pour se tourner vers la jeune femme. Elle avait visiblement, et de manière compréhensible, besoin de prendre l'air.

- Ca va aller ?
- Ouais, t'inquiet'. Je reviendrais un peu plus tard.

Kerowyn hésita à la suivre, inquiète, mais elle sentait Gaël tout proche d'elle, et c'était avec lui qu'elle avait besoin de renouer actuellement.

- Ok, à tout à l'heure alors.

Elle se concentra ensuite à nouveau sur Gaël alors que la porte grinçait derrière elle, contemplant ses traits. Il lui avait manqué pendant ces quelques jours... Elle tendit la main pour caresser sa joue, écartant quelques mèches folles de son visage. Il avait les traits tirés, et elle n'osait pas imaginer à quel point il s'était inquiété pour elle. Intérieurement, elle se jura de le prévenir la prochaine fois qu'elle aurait besoin d'un peu de solitude.

- Tu m'as manqué...

Dehors, Camélia soupira. Elle avait vaguement entendu les paroles de Kerowyn, et elle avait l'impression d'être... Jalouse. Mais c'était parfaitement ridicule.



« Tu me dis que tu ne m'en veux pas, tu es heureux que je sois en vie...
Pas moi. »

Thème de Kerowyn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
8/20  (8/20)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Dim 17 Juil - 21:32

C'était assez gênant comme situation... Alan devait passer pour un fou – et du coup Gaël et Kerowyn aussi – mais c'est la roussequi a dit à cette Camilla que le bretteur était le père du marqué alors forcément... comment expliquer ça en sachant que lui est Beorc, hein ? Du coup il a tout dit.

« Alan ! »

Alan jeta un regard interrogateur à Kerowyn... pourquoi elle l'engueulait ? Il faisait que lui répondre ! Bon ok, il avait le tact d'un éléphant bourré dans un magasin de porcelaine mais bon... Et voilà Camilla qui semblait... perplexe ? Perdue ? Oui, ça fait ça quand on apprend que les personnes qui l'entourrent viennent du futur... elle devait vraiment les prendre pour des barges.

Kerowyn machonna un nouveau morceau de viande qu'elle partagea avec un Gaël plutot silencieux. Il était curieux de voir comment tout ça allait se terminer. A priori, il n'y allait pas avoir de Kirapocalypse donc c'était plutôt bon signe. Parfois, l'absence de sa sœur avait du bon.


«  Mais il est sérieux quand il dit que vous venez du futur ? Parce-que je trouve ça... difficile à croire.
- Et pourtant... »

Kerowyn semblait songeuse pendant un instant, puis elle embrassa Gaël qui sentait les tourments qui habitaient le cœur de son aimée. Il la serra contre elle, cherchant à la rassurer. Il savait qu'elle ne se sentait pas toujours bien dans ce monde, cette époque qui n'était pas la sienne. Ils représentaient un avenir révolu, un univers sombre et plongé dans la tourmente, ils ne devraient pas être là. Il y avait déjà un Kira, un Gaël, un Niall et une Kerowyn (pardon, une Louka) dans ce monde. Et pourtant... ils étaient là.

« C'est vrai que vous vous ressemblez beaucoup... et c'est vrai aussi que si vous êtes un Beorc, il n'y aurait pas beaucoup d'autres explications à une tel proximité d'âge.
- Au risque de te décevoir, je refuse de me mettre à poil pour étayer mes propos. Après, tu n'es pas forcée de me croire. »

La marquée finit alors par se lever et attraper sa hache. Visiblement, le fait que Kerowyn passe son temps à bécotter Gaël la gênait... Alan commençait à se demander si elle était pas lesbienne...

« Je vais sortir un peu...
- Ca va aller ?
- Ouais, t'inquiet'. Je reviendrais un peu plus tard.
- Ok, à tout à l'heure alors. »

Camelia sortit alors dehors, laissant Alan seul à regarder Gaël et Kerowyn s'embrasser.

« Tu m'as manqué...
- Tu m'as manquée toi aussi. »

Le Marqué l'embrassa à nouveau, sa main se perdant dans la crinière rousse dont il raffolait tant. Si elle devait sortir à chaque pleine lune, ça allait être compliqué mais il fera avec. Il comprenait parfaitement le besoin sauvage qui l'habitait depuis l'incident avec le laguz.

Alan décida finalement de se lever à son tour prendre l'air, retrouver cette Camilla et lui parler. Après tout, si elle était invitée, il serait inconvenant de la laisser seule. Il attrapa au passage une bouteille d'alcool qui trainait dans son sac. Il rejoignit la marquée, but une gorgée d'alcool et lui tendit la bouteille.


« Ca risque de durer un petit moment... ça va aller ? »


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerowyn
avatarBeorc


Messages : 226
Localisation : Quelque part, à la recherche d'un but...
Autre Indication : Gaffe, je mords si on m'embête '-'
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Ven 22 Juil - 11:37

Lorsqu'elle entendit Alan se lever pour rejoindre Camélia à l'extérieur, la sourire de la rôdeuse s'élargit. Elle poussa légèrement sur les épaules de Gaël pour le faire s'allonger et vint se lover sur lui, l'embrassant à nouveau. Elle avait envie d'être câlinée et chouchoutée, et Gaël n'aurait probablement rien contre des retrouvailles intenses n'est-ce pas ?

Bien, à présent laissons donc Gaël et Kerowyn dans la zone 18+ de ce rp, pour nous intéresser à quelque chose de moins particulier. Camélia s'était un peu éloignée de la cabane, étrangement déprimée. Elle en apprenait beaucoup sur sa compagne de voyage récente, qu'elle aurait préféré qu'elle lui dise elle-même plutôt que de l'apprendre au hasard. Elle était déjà au courant pour Gaël, mais il y avait quelque chose entre le savoir, et le voir. En revanche, elle aurait apprécié que la rôdeuse lui parle de son voyage dans le temps, même si elle comprenait tout à fait pourquoi elle ne l'avait pas fait. Tout simplement, Camélia ne l'aurais probablement pas cru sans une preuve solide comme celle que venaient de lui fournir Gaël et Alan.

Alan qui sortait maintenant de la bicoque d'ailleurs, visiblement pour venir la voir, ce qui voulait dire que Kerowyn et Gaël allaient s'en donner à cœur joie. Et bien qu'ils s'amusent tiens, il était normal qu'ils veuillent passer du temps ensembles après avoir été séparés ainsi...

- Je vais bien, juste un peu gênée.

Une légère brise souffla à travers les arbres, la rafraîchissant agréablement, et elle posa une main distraite sur les bandages qui cachaient son œil. Pas que cette blessure eut une quelconque importance pour elle, c'était simplement qu'elle en avait pris l'habitude. Elle était d'ailleurs toujours surprise que Kerowyn l'ai acceptée comme amie, et ce malgré sa condition de marquée, et encore plus avec une blessure qui la défigurait à ce point. Tiens, en parlant de marqués... Elle fourra ses pouces dans sa ceinture et se tourna vers Alan, à qui elle avait des choses à demander.

- Vous êtes le père de Gaël donc ? Peut-être pourrez-vous me renseigner sur quelque chose...

Elle repensait à un détail que Kerowyn lui avait dit, cette possibilité qu'il existe quelque part un village ou Laguz comme Beorcs pouvaient vivre, et où les Marqués étaient acceptés pour ce qu'ils étaient. Maintenant qu'elle savait que la rôdeuse venait d'un futur différent, elle se demandait si un tel lieux existait... maintenant aussi.

- Vous connaîtriez un village où les races ne sont pas un motif de discrimination ? Kerowyn m'en a parlé...

Distraitement, elle planta le tranchant de sa hache dans la terre meuble et se laissa lourdement tomber sur le sol. Quitte à parler, autant s'installer confortablement non ? Elle regrettait simplement d'avoir laissés les provisions à l'intérieur...



« Tu me dis que tu ne m'en veux pas, tu es heureux que je sois en vie...
Pas moi. »

Thème de Kerowyn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
8/20  (8/20)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Dim 24 Juil - 21:31

A peine Alan ferma-il la porte derrière lui que Gaël fut plaqué au sol et convié par sa chère et tendre à des câlins plus... torrides.

Ce qui fait donc que, en raison du fait que je ne puisse pas définitivement cacher la description d'un Gaël en pleines retrouvailles avec Kerowyn aux yeux des plus jeunes (pourtant ça m'aurait pas dérangé de détailler la scène, hein, au contraire), je vais vous narrer ce qui se passe entre Alan et Camelia... et oui, désolé messieurs, ça ne sera pas du même accabit.

Alan s'éloignait de la cabane alors que les premiers bruits, les moins evocateurs, mais evocateurs quand même, se faisaient entendre. Il n'était pas sur qu'une bouteille suffise : Kerowyn avait un appétit insatiable et Gaël une sacrée endurance... c'était pareil pour Kira et Niall ceci dit... brrrrref ! Alan vint tenir compagnie à Camelia le temps qu'ils se retrouvent.


« Je vais bien, juste un peu gênée. »

Gênée... ouais, Alan comprenait. C'est jamais agréable de tenir la chandelle. Elle pouvait comprendre que la dame soit gênée. Il fallait un peu de temps aux jeunes (qui ont pourtant presque le même âge que lui) pour se calmer et ça devrait aller mieux pour tout le monde.

« Vous êtes le père de Gaël donc ? Peut-être pourrez-vous me renseigner sur quelque chose...
- Je t'écoute.
- Vous connaîtriez un village où les races ne sont pas un motif de discrimination ? Kerowyn m'en a parlé... »

Alan plongea son regard dans celui de la jeune femme... Kerowyn leur a dit qu'elle était marquée, il ne pouvait que comprendre l'intérêt que cette femme pouvait avoir à chercher un tel endroit.

« C'est exact, un tel endroit existe. Ca se trouve en Hatary, à une demi-journée de marche de la frontière qui la sépare de Daein à peu près. Ils vivent de commerce avec les divers convois nomades et envoie régulièrement des caravanes pour s'approvisionner en eau ou récupérer des denrées des autres pays qu'ils ne peuvent pas trouver dans le désert. Beorcs, Laguz et Marqués y vivent en paix. Il y a d'autres colonies de ce style dans le désert. Il faut dire qu'Hatary a longtemps vécu sans lien avec les autres pays, donc ils n'ont jamais été marqués par l'intolérance qui reigne sur le reste du continent. »

Il se posa à son tour par terre, buvant une gorgée d'alcool en constatant que Camelia n'accepta pas sa proposition d'en boire.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerowyn
avatarBeorc


Messages : 226
Localisation : Quelque part, à la recherche d'un but...
Autre Indication : Gaffe, je mords si on m'embête '-'
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Dim 24 Juil - 21:58

Camélia écoutait avec attention ce que lui racontait Alan. C'était vrai qu'Hatary était longtemps resté un lieu fermé. Elle comprenait que le racisme puisse être moins marqué là-bas... Cela dit, elle ne savait pas trop si elle voulait réellement aller passer sa vie dans le sable. Elle avait toujours vécu dans des pays assez froids. Native de Daein, elle avait beau avoir énormément voyagé, elle n'avait jamais été friande du climat très sec et chaud du désert. Elle préférait les vastes forêts Criméanne, sans aucun doute le pays qu'elle avait préféré parmi tous ceux qu'elle avait découvert. Les gens y étaient plus doux, et le climat tempéré était idéale.

Elle sourit en voyant le Beorc s'asseoir non loin pour continuer à boire sa bouteille. Elle aurait préféré un jus, mais c'était le genre de choses que l'on ne trouvait que dans les auberges ou les tavernes... A défaut, elle attrapa sa gourde pendue à sa ceinture et but quelques gorgées d'eau. L'alcool était réservé aux occasions spéciales.

- Merci, j'irais voir de quoi il retourne...

Elle examina plus longuement l'homme qu'elle avait sous les yeux. Le père de Gaël donc... Mais de cette époque, pas celui du futur. Qu'était-il devenu, dans cette époque d'où venait son amie ? En y repensant, la marquée lui en voulait un peu de ne pas lui avoir parlé de ce voyage, mais elle comprenait pourquoi elle ne l'avait pas fait. Elle n'avait pas vraiment de preuve... Et même elle était bien obligée d'admettre qu'elle ne l'aurait pas cru sans cela.

Cela dit, elle ne savait plus trop quoi dire maintenant qu'elle avait posé sa question. A vrai dire, elle ne s'était pas attendue à une réponse aussi franche... Poussant un léger soupire, elle leva les yeux vers la voûte céleste qu'on pouvait voir à travers la trouée dans les feuillages des arbres offert par la clairière. Elle passa une main sur sa nuque, songeuse.

- Du coup, ils vous ont parlé de comment c'était à leur époque ?

Mine de rien, elle était curieuse de savoir pourquoi Kerowyn et Gaël étaient venus... maintenant.



« Tu me dis que tu ne m'en veux pas, tu es heureux que je sois en vie...
Pas moi. »

Thème de Kerowyn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
8/20  (8/20)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Ven 29 Juil - 20:43

L'alcool piquait la gorge d'Alan qui savourait le breuvage. Visiblement, c'était pas le truc de Camelia, la bibine. Tant pis, ça en fera plus pour lui, quoiqu'il ne comptait pas succomber à l'ivresse. C'était juste une ou deux gorgées pour tuer le temps que s'accordaient Kerowyn et Gaël. Camelia, elle, but ce que contenait sa propre gourde.

La Marquée lui a posé la question que toutes les personnes de sa catégorie devaient se poser : y avait-il un endroit où elle pourrait être en paix. Alan lui répondit donc en lui parlant du village d'Hatary où il vivait actuellement. Le paradis qu'il a pu déniger à force de voyager alors qu'il croyait sa femme perdue à jamais. Et encore, même la bas, ils n'étaient pas à l'abri du danger. En atteste la fois où Kerorian a failli le tuer. Mais au moins, c'était le meilleur en droit où pouvaient vivre Kira et
Gaël à sa connaissance. Bon après... fallait se faire au climat aride du désert. C'est pas tout le monde qui supportait ça.


« Merci, j'irais voir de quoi il retourne...
- De rien. »

Alan but une dernière gorgée et reboucha la bouteille. Le reste attendra une autre soirée. Pendant ce temps, Camelia passa un instant à l'observer... Alan avait du mal avec ces gens qui l'observaient comme ça. Il avait l'impression d'être... étrange... bon ok, il est le père de la plus grande calamité que ce monde aie porté mais sinon, lui il a rien fait ! Finalement, la marquée détourna le regard.

« Du coup, ils vous ont parlé de comment c'était à leur époque ?
- Vite fait... »

Il leval es yeux au cielen repensant à toutes ces histoires sordides que ce monde -il l'espérait- ne connaitra finalement pas.

« J'aurais du mourir il y a quelques temps... un peu plus d'un an en fait. Un homme aurait dû me tuer. Cet homme allait devenir le fléau de Tellius. Un être qui ne prenait plaisir qu'à tuer les gens à tour de bras. De ce qu'ils ont dit, il aurait réduit de moitié la population du monde. C'est pour ça qu'ils ont remonté le temps : pour me préserver de ce funeste destin et changer l'histoire. J'immagine que ça a réussi : je suis vivant et la personne qui était supposé me tuer n'a pas commencé le moindre carnage. Reste à voir si ce changement est pour le mieux. »

Après tout... il a eu echo de drôles de rumeurs ces derniers jours... mais ce n'était pas ce qui l'intéressait. Il avait une femme et trois enfants à nourrir, élever et protéger. Tant que le danger ne sera pas devant sa porte, il ne voyait pa intérêt à s'occuper de ce qui était à mille lieues de chez lui.

« Et toi alors, d'où tu viens ? »


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerowyn
avatarBeorc


Messages : 226
Localisation : Quelque part, à la recherche d'un but...
Autre Indication : Gaffe, je mords si on m'embête '-'
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Dim 21 Aoû - 15:52

Camélia ne s'était pas attendu à un récit aussi catastrophique... Savoir que l'on aurait du mourir, si les choses s'étaient passées normalement, devait être éprouvant pour cet homme, et elle s'étonnait du flegme avec lequel il prenait la chose. Elle n'était pas sur qu'elle aurait aussi bien réagit, et ce malgré les quelques années qu'elle avait probablement en plus du Beorc. Buvant une nouvelle gorgée d'eau, elle réfléchit à la manière de répondre à la question du bretteur.

Elle n'avait pas grand chose à cacher de son passé. Au contraire, elle aimait en parler, car elle appréciait beaucoup de se remémorer les bons souvenirs de sa vie avec ses parents. Elle entama donc son récit de la sorte :

- Je suis née à Daein. Ma mère était un faucon, et mon père un Beorc. Ils se sont rencontrés sur un champ de bataille. Ennemis tout d'abord, mon père remportait le combat, mais il était un peu fleur bleu et il a refusé d'achever une femme à terre. Il l'a trouvée séduisante, alors il a entreprit de lui faire la cour.

Elle poussa un léger soupire, ses yeux se perdant dans le vague alors qu'elle se souvenait de sa mère, souriante, qui déposait une fleur dans ses mains alors qu'elle lui racontait cette histoire. Elle ne savait pas si elle était exacte ou totalement romancée, mais elle l'aimait beaucoup.

- Chaque jour il lui rapportait une fleur différente, et parfois ma mère se demandait où il pouvait trouver une telle variété de plantes. Et finalement, elle a accepté d'apprendre à le connaitre. Il faut dire que quand mon père avait une idée en tête, c'était pas autre part.

Elle haussa légèrement les épaules avec un nouveau sourire.

- Quoi qu'il en soit, ma mère a finit par tomber enceinte. Elle a alors rompu tout contact avec les faucons et est partie habiter avec mon père. Son statut de déchue lui a permis de se fondre plus facilement parmi les humains, et j'ai été éduquée parmi eux... Je cachait plutôt bien ma marque, puisqu'elle était dans mon dos. Mais un jour, un des garçons du village m'a surprise alors que je me lavais à la rivière. Alors nous sommes partis.

Elle se rendait compte qu'elle était totalement en train de faire le récit de sa vie à cet homme inconnu. Cela dit, elle ne craignait pas d'être rejetée, puisqu'il était lui-même le père de deux marqués et par la même le mari d'une Laguz. Elle ne connaissait pas l'identité de ladite déchue, mais cela lui suffisait pour penser qu'Alan n'était pas une personne mauvaise. Et puis, si elle voulait voyager avec Kerowyn, connaitre ceux qui faisaient partis de sa vie était tout à fait normal, non ? Cela pouvait passer par une ouverture de soi-même...

- Quand j'ai pu me débrouiller seule, je suis partie de mon coté afin de gagner ma vie par mes propres moyens. Armée des connaissance de mon père dans le maniement de la hache, j'ai commencé le Mercenariat. Voilà d'où je viens.

Elle souriait toujours. Se souvenir de ses parents, et même de ce petit imbécile qui l'avait matée dans son bain, ramenait en elle des bouffées de nostalgie qui lui donnaient envie de rire et de sourire. Elle but une nouvelle gorgée de son outre d'eau, la gorge un peu asséchée d'avoir tant parlé. Une fois désaltéré, elle leva les bras pour s'étirer dans un long baillement, couvrant ainsi en partie les bruits qui commençaient à émaner de la cabane occupée par son amie et le fils d'Alan. A nouveau, elle sentit une pointe de jalousie percer dans sa voie lorsqu'elle reprit la parole.

- Et bien, ils ont l'air de s'amuser là dedans...



« Tu me dis que tu ne m'en veux pas, tu es heureux que je sois en vie...
Pas moi. »

Thème de Kerowyn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
8/20  (8/20)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Ven 26 Aoû - 10:36

Racconter une vie qu'il n'a pas vécu, c'était un peu bizarre mais bon... c'est Camelia qui a demandé à parler de ce monde du futur qui ne naîtra jamais, Alan lui a juste dit ce qu'il savait dessus. Oui, sur le coup, quand il a appris ça, Alan a eu du mal à le digérer mais... c'était il y a un an, maintenant, il a eu le temps de s'y faire, pas la peine d'en faire tout un plat maintenant.

Enfin, plutot que parler d'un futur qui n'existait pas, Alan proposa de parler d'un passé bien réel... celui de Camelia en l'occurence.


« Je suis née à Daein. Ma mère était un faucon, et mon père un Beorc. Ils se sont rencontrés sur un champ de bataille. Ennemis tout d'abord, mon père remportait le combat, mais il était un peu fleur bleu et il a refusé d'achever une femme à terre. Il l'a trouvée séduisante, alors il a entreprit de lui faire la cour. Chaque jour il lui rapportait une fleur différente, et parfois ma mère se demandait où il pouvait trouver une telle variété de plantes. Et finalement, elle a accepté d'apprendre à le connaitre. Il faut dire que quand mon père avait une idée en tête, c'était pas autre part. Quoi qu'il en soit, ma mère a finit par tomber enceinte. Elle a alors rompu tout contact avec les faucons et est partie habiter avec mon père. Son statut de déchue lui a permis de se fondre plus facilement parmi les humains, et j'ai été éduquée parmi eux... Je cachait plutôt bien ma marque, puisqu'elle était dans mon dos. Mais un jour, un des garçons du village m'a surprise alors que je me lavais à la rivière. Alors nous sommes partis. »

Alan ne put réprimer un sourire nostalgique... Ca lui rappelait des souvenirs... l'année d'errance à travers le monde, alors qu'il était encore si affaibli par la mort de Kwendal, à chercher un endroit où vivre avec ses enfants. Toujours à cacher leurs dos, à faire ce qu'il pouvait pour que personne ne comprenne qu'ils sont Marqués... Le bon vieux temps, si on otait le fait qu'il sombrait dans un désespoir infini à l'époque.

« Quand j'ai pu me débrouiller seule, je suis partie de mon coté afin de gagner ma vie par mes propres moyens. Armée des connaissance de mon père dans le maniement de la hache, j'ai commencé le Mercenariat. Voilà d'où je viens. »

Alors voilà tout le résumé de la ville de Camelia. Une belle petite histoire qui redonnait foi en la cohabitation entre Beorcs et Laguz en dehors des terres Hatariennes.

Un petit silence plana, rompu par des bruits suspects dans la cabane. Alan leva les yeux au ciel en se disant que ces retrouvailles entre Gaël et Kerowyn allaient durer un long moment... il était encore incapable de dire qui de ce couple-ci ou celui formé par Niall et Kira était le plus agité, la nuit... on pourrait croire qu'ils sont en pleine compétition.


« Et bien, ils ont l'air de s'amuser là dedans...
- Hmm... oui... »

Le bretteur a senti comme de la jalousie dans la voix de la Marquée... visiblement, Kerowyn ne la laissait pas indifférente... Alan était bien placé pour savoir que ce genre de sentiments était incontrôlable, mais il s'inquiétait un peu des conséquences que pourraient avoir Camelia sur la relation entre Kerowyn et Gaël si elle s'immiscait dedans. Il n'avait toutefois aucun pouvoir sur ça...

« Il faut leur laisser le temps d'en profiter. Ca fait un moment qu'ils ne se sont pas vu et Gaël était très inquiet pour Kerowyn... enfin, le pire ça sera quand sa sœur retrouvera son mec... »

Ce soir la, Alan envisagera sans doute d'inviter Kwendal au restaurant et d'emmener les petits... il y a des chances qu'il retrouve sa maison en ruine mais bon, il était habitué à la Kirapocalypse maintenant.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerowyn
avatarBeorc


Messages : 226
Localisation : Quelque part, à la recherche d'un but...
Autre Indication : Gaffe, je mords si on m'embête '-'
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Mar 30 Aoû - 19:40

Un léger rire secoua les épaules de la marquée tandis qu'elle écoutait les remarques d'Alan. Il avait l'air de se retrouver avec une famille pour le moins... particulière. Plus elle entendait les bruits parvenir de la bicoque à moitié en ruines, et plus elle avait envie de s'en éloigner pour retrouver un peu ses esprits. Mais elle préférait ne pas trop s'éloigner non plus, histoire d'être là quand ils auraient enfin finit de s'amuser et qu'ils pourraient reprendre une conversation civilisée. Camélia l'avait bien vu, son amie était heureuse de retrouver Gaël, et elle ne voulait pas briser ce moment par une crise de jalousie irréfléchie.

- Oh mais je comprend, t'en fais pas ! Je n'ai pas l'intention de les priver de leurs retrouvailles. En revanche, je commence à m'ennuyer un peu.

La jeune femme se releva en se secouant un peu, son attitude rappelant un peu la manière dont un oiseau aurait secoué ses plumes. Puis elle posa ses mains sur ses hanches et offrit un grand sourire à Alan en guise d'invitation à la détente.

- Du coup, je te propose qu'on trouve quelque chose pour s'occuper pendant que ces deux grands cons s'amusent.

Il n'y avait aucune malice dans ses mots, simplement un surnom affectueux qu'elle adressait aux deux jeunes gens. Si Gaël aimait Kerowyn, et vice-versa, il n'y avait pas de raison qu'elle ne parvienne pas à s'entendre avec le jeune homme... Du moment que tout le monde était heureux, c'était le principale. Alors elle écarta résolument son ressentiment et attrapa une sacoche qu'elle portait à la ceinture pour en sortir une paire de dés à six faces.

- Tu sais jouer aux dés ? On ne parieraient rien, ce serait simplement pour se distraire. Qu'en dis-tu ?

HRP:
 



« Tu me dis que tu ne m'en veux pas, tu es heureux que je sois en vie...
Pas moi. »

Thème de Kerowyn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
8/20  (8/20)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Sam 10 Sep - 19:33

Bon... ils étaient un peu bloqués, la. Les retrouvailles entre Gaël et Kerowyn, en plus d'être un peu bruyantes, promettaient de durer un moment. Alan ne savait pas trop combien de temps encore il pourra faire la causette avec Camelia. La pauvre semblait quand même ne pas demeurer indifférente vis à vis de Kerowyn... Oh, Alan n'avait rien contre l'homosexualité, chacun était comme il était, mais il ne savait pas trop comment il pourra gérer la Marquée et il craignait les conséquences qu'elle pourrait avoir sur la relation entre son fils et la rousse.

« Oh mais je comprend, t'en fais pas ! Je n'ai pas l'intention de les priver de leurs retrouvailles. En revanche, je commence à m'ennuyer un peu. Du coup, je te propose qu'on trouve quelque chose pour s'occuper pendant que ces deux grands cons s'amusent.
- Tu as une idée en tête ? »

L'idée en question, elle la sortit de son sac : une paire de dés à six faces et un gobelet. Alan releva le défi. Il n'était pa un adepte des jeux d'argent, mais vu qu'il ne misera que sa chance, il n'y avait pas de raison de refuser.


Gaël était allongé au sol, serrant le corps de Kerowyn contre lui. Comme souvent après leurs ébats – et c'était d'autant plus vrai depuis qu'elle a eu un « accident » avec un certain loup mort – il aura tout donné dans ce moment torride pour la combler et il se retrouvait lessivé. S'il n'y avait pas son père et Camelia qui les attendait dehors, il se serait bien endormi mais... il faudra qu'il reste éveillé encore un peu.

En plus, ça doit faire un long moment qu'ils attendent les pauvres... Ca fait combien de temps qu'ils attendent ? Il ne sait plus. Il a perdu la notion du temps avec tout ça. Comme si le temps avait eu la moindre importance quand il avait l'opportunité d'être seul avec Kerowyn. Il s'accorda encore quelques minutes de quiétude avec elle avant de finalement lui embrasser le front, résigné à briser leur étreinte.


« On devrait les rejoindre. Ils vont finir par prendre froid, dehors. »

Il finit par se rhabiller de son côté et se leva pour ouvrir la porte à Alan et Camelia. Un gobelet et deux dés entre eux. A en juger par la moue dépitée de son père, Alan se serait retrouvé sur la paille s'il y avait eu de l'argent en jeu.

« Je commence à me demander si tu triches pas. Je suis peut-être un grand poissard mais la... »

Gaël observa la scène en attendant que Kerowyn le rejoigne.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerowyn
avatarBeorc


Messages : 226
Localisation : Quelque part, à la recherche d'un but...
Autre Indication : Gaffe, je mords si on m'embête '-'
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Sam 8 Oct - 17:27

La louve se roula en boule contre son chéri, un grognement sourd échappant à sa gorge. Elle se sentait bien, au chaud, son corps était détendu à la suite de leur activité, et elle n'avait plus qu'une envie : Un bon bain dans l'eau glacée d'une rivière et une course sous la lune. De quoi finit de se fatiguer et avoir une bonne excuse pour venir se réchauffer contre son chéri. Mais visiblement, ce dernier avait une autre idée en tête. Du genre faire rentrer Alan et Camélia. Moui, c'était une option aussi... Poussant un lourd soupire, la louve se redressa et tendit la main vers sa tunique pour l'enfiler. Elle n'avait pas spécialement besoin de plus, le vêtement tombait sur ses cuisses, et elle avait la flem d'en mettre plus. Elle laissa Gaël ouvrir la porte pour faire rentrer les deux autres.

Dehors, Camélia éclatait d'un grand rire devant la déconvenue de son partenaire de jeu. Sa main se referma sur la paire de dés en os et elle les fit glisser dans le gobelet avec un clin d’œil pour le pauvre bretteur.

- Qui sait, peut-être que je triche, ou peut-être pas. De toute manière, avec les jeux de "hasard", la triche fait presque partie des règles. Le tout est de ne pas se faire prendre, et comme tu peux le voir...

La marquée posa le gobelet sur sa main et le secoua, puis elle l'abattit sur le sol dans un mouvement vif, son regard souriant autant que ses lèvres.

- Tu ne m'a pas encore grillée.

Elle releva le gobelet, dévoilant la paire de six qu'elle venait de tirer de manière tout à fait fortuite. Elle ne trichait réellement pas, elle connaissait simplement ses dés comme si elle les avaient fait - ce qui était plus ou moins le cas... On a du temps à tuer quand on parcourt le monde seule. Et elle jouait avec depuis si longtemps qu'elle savait exactement comment ils fonctionnaient.

La jeune femme se détourna cela dit du jeu lorsque Gaël ouvrit la porte de la cabane pour les surprendre, arborant un sourire complice et gentiment moqueur tandis que la rôdeuse le rejoignait, toujours vêtue de sa seule tunique.

- Et bien, vous avez l'air de vous être amusés, on vous auraient entendus depuis l'autre coté de la colline si on y avaient étés !

Fronçant les sourcils, Kerowyn considéra le visage souriant de sa récente amie avant de sourire à son tour, sans s’embarrasser de rougir. Elle se contenta de passer ses bras autour de la taille de son amant tandis que la marquée rangeait les dés et le gobelet pour se lever et les rejoindre à l'intérieur.



« Tu me dis que tu ne m'en veux pas, tu es heureux que je sois en vie...
Pas moi. »

Thème de Kerowyn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
8/20  (8/20)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Dim 9 Oct - 22:21

Alan observait la paire de dés. Il avait les yeux rivés dessus, espérant intérieurement que la chance allait enfin tourner, qu'il allait remporter cette manche. Il ne pouvait pas rester sur une défaite ! Pas question !

« Qui sait, peut-être que je triche, ou peut-être pas. De toute manière, avec les jeux de "hasard", la triche fait presque partie des règles. Le tout est de ne pas se faire prendre, et comme tu peux le voir... Tu ne m'a pas encore grillée. »

Elle leva le gobelet, dévoilant la paire de six. Alan poussa un soupire dépité.

« Par les strings d'Ashera. Comment tu peux avoir une si longue suite de réussite sans avoir truqué les dés ? Ya forcément un truc ! »

Malheureusement, ça ne sera pas aujourd'hui qui découvrira ledit truc car la porte s'ouvrit enfin.

« Et bien, vous avez l'air de vous être amusés, on vous auraient entendus depuis l'autre coté de la colline si on y avaient étés !
- Boarf, ils sont pas pire que Kira et Niall. »

Alan se leva en s'étirant et suivit Camelia à l'intérieur, passant à côté de Kerowyn et Gaël. Il n'était pas faché de pouvoir enfin rentrer. La nuit continuait et il aspirait à un peu de sommeil, même si la compagnie soudaine des deux femme promettait de relancer la soirée pour encore un moment. Il se tourna alors vers le trio.

« Bon... tant que le feu est là... quelqu'un a faim ? J'ai encore un peu de viande à faire cuire. »

Gaël se demandait seulement si son père avait prévu de quoi sustenter Kerowyn... sans Kira et Kwendal à nourrir, le Beorc pouvait se permettre de diminuer l'apport en rations, mais maintenant que Kerowyn était là... la donne changeait un peu. Cela étant, il savait son père capable de dégoter dugibier. Alan avait l'habitude de survivre dans la nature.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerowyn
avatarBeorc


Messages : 226
Localisation : Quelque part, à la recherche d'un but...
Autre Indication : Gaffe, je mords si on m'embête '-'
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Dim 9 Oct - 23:13


A la perspective d'un repas après l'amour, Kerowyn se sentit saliver et oublia toute envie de courir et d'eau froide. Peut-être pour après... En attendant, le mot "viande" avait réveillé le monstre de la faim dans son ventre, et elle bondit presque de joie en venant s'asseoir a coté des flammes dansantes. Camélia vint s'installer à ses cotés tandis qu'elle attrapait le bras de Gaël pour le ramener contre elle et frotter sa joue contre son épaule. Les lèvres de la rôdeuse étaient étirées en un large sourire heureux. Elle retrouvait son chéri, ils venaient de s'amuser, et maintenant ils allaient manger... Un morceau de viande, saisit au feu, bien grillé en surface et bleu à l'intérieur, dégoulinant de graisse... Elle en avait l'eau à la bouche.

Après des jours à carburer à la viande séchée, un peu de chair fraîche lui ferait le plus grand bien. Alors que la viande grillait, elle se prit à penser qu'il serait peut-être une bonne idée qu'elle apprenne à chasser, pour de vrai. Ainsi, plus besoin de compter sur ses réserves, elle pourrait vivre au jour le jour et manger frais tout le temps. La perspective lui plaisait, genre beaucoup.

- Alors, vous avez fait quoi pendant ce temps vous deux ?

A la question, Camélia lança un regard amusé vers Alan. Le souvenir de ses victoires aux dés lui faisait plaisir, et elle se félicitait de ne pas avoir proposé au bretteur de parier de l'argent. Le but n'était pas de le dépouiller, mais bel et bien de s'amuser.

- Nous avons joué aux dés. C'était amusant.

Devant la mine satisfaite de la combattante, Kerowyn sentit son sourire s'élargir. La marquée appréciait les jeux de dés, et depuis leur altercation avec les brigands la louve avait pu constater à quel point elle était douée avec ses cubes d'os. Elle en avait d'ailleurs fait les frais, même si elles n'avaient jamais mis la moindre possession matérielle en jeu. Camélia n'aimait pas parier, et Kerowyn non plus. Cachant ses lèvres derrière sa bouche, la louve gloussa en imaginant la mine dépitée d'Alan alors que la marquée enchaînait les beaux scores.

- Tiens Alan, comment va Kwendall ?

Demander des nouvelles de la femme de son interlocuteur était une chose qui se faisait. Lorsque Kerowyn avait quitté Hatary, la dragonne déchue était à nouveau enceinte. Qui sait, peut-être que Kerorian et Liyu allaient avoir un autre enfant maintenant qu'ils vivaient ensembles, Kira et Gaël ne seraient peut-être pas les seuls à voir leur famille s'agrandir.

C'est bien de rêver hein ?



« Tu me dis que tu ne m'en veux pas, tu es heureux que je sois en vie...
Pas moi. »

Thème de Kerowyn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
8/20  (8/20)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Mar 11 Oct - 23:16

Alan savait les risques qu'il prenait à proposer de la viande aussi spontanément mais bon... il avait faim, il fallait bien compenser. Et puis il était parfaitement capable de récupérer de la viande en route. Durant la nuit, avant d'aller se coucher, il ira poser des collets et des pièges à gibier dans les environs. Tant pis s'il devra se nourrir de lapin jusqu'à la prochaine étape, au moins, ni lui ni Gaël ne mourront de faim... surtout que Gaël allait probablement rester avec Kerowyn maintenant, donc ça sera d'autant moins compliqué pour lui de se nourrir. Bref, ce soir, ça sera lui qui régale.

« Alors, vous avez fait quoi pendant ce temps vous deux ?
- Nous avons joué aux dés. C'était amusant.
- Parle pour toi... »

Ouaip, ça lui restait encore en travers de la gorge. Alan disposait les pièces de viande sur des pics qu'il câla au dessus du feu en se servant des interstices entre les pierres de la cheminée pour caler les bâtons et faire cuire la viande. C'est alors que Kerowyn posa sa question.

« Tiens Alan, comment va Kwendall ? »

Alan se releva alors et s'étira en se posant un peu à l'écart du feu, observant la viande cuire.

« Eh ben... elle va bien. Elle a accouchée quelques jours après ton départ. Alleria va bien elle aussi. Même si ça m'ennuie de m'éloigner autant d'elles, je sais que Kwendal ne sera pas seule. Il y a encore Kira et puis le village va veiller sur elle aussi. »

Ca l'embettait vraiment de reprendre ses vieux travers de mercenaire, mais Alan n'avaitp lus vraiment le choix pour nourrir sa famille... au moins, personne n'irait chercher des noises à un village en plein désert, peuplé majoritairement de personnes habitués à vivre à la dure et sachant presque tous se défendre. Même Kwendal était capable d'user de magie noire. Ouais, sa famille ira bien...et puis, il ne partait pas pour toujours. Une mission devrait suffir à les protéger du besoin un bon moment. Et puis il faisait exprès de se cantonner aux environs d'Hatary et de Daein, tant pour limiter les risques d'être reconnu comme un ancien criminel que pour rentrer au plus tôt à la maison... tout ira bien.

« Je m'éloigne le temps d'une ou deux missions puis je retournerais auprès d'elles. »


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerowyn
avatarBeorc


Messages : 226
Localisation : Quelque part, à la recherche d'un but...
Autre Indication : Gaffe, je mords si on m'embête '-'
Groupe : Beorc

Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Points d\'Expérience:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Ven 14 Oct - 21:40

Kerowyn et Camélia hochèrent la tête de concert, les yeux de la rouquine fixés sur la viande en train de cuir sur le feu. Elle était charmée par l'odeur de la viande en train de griller, les filets de graisse qui coulaient le long des fibres musculaires pour tomber en grésillant sur les braises et la pierre chaude qui encadraient le foyer. Elle salivait, et elle ne s'en rendit compte que lorsque Camélia lui administra une bourrade amicale pour le lui signaler. S'essuyant le coin des lèvres d'un revers de sa manche, la rôdeuse tendit plutôt la main vers celle de son amoureux pour la prendre entre ses doigts.

Elle trouvait la soirée agréable. Elle avait des nouvelles de sa famille, retrouvait son chéri, mangeait de la viande fraîche... Souriant, elle ferma les yeux pour simplement s'imprégner de l'odeurs de viande grillant au feu et de celle de Gaël, qu'elle préférait entre toutes - même si la viande n'était pas loin derrière.

Ainsi, les conversations se succédèrent autour du feu. Parlant de la famille, de leurs vies respectives, Camélia balança quelques vannes sur Kerowyn et Gaël, auxquelles la rôdeuse réagit par de grands éclats de rire. La viande était parfaitement grillée et fondait sur sa langue, elle pouvait se blottir tout contre son chéri... Finalement, après quelques heures, elle s'allongea sous ses couvertures de voyage, attirant Gaël contre elle. Ils n'étaient séparés que par la tunique qu'elle avait conservée pour dormir et les vêtements que lui-même avait préféré garder, mais cela n'empêcha pas la jeune femme de passer ses bras autour de la taille du bretteur pour le serrer fermement contre elle.

Après la chaleur artificielle du feu, celle du corps de Gaël, plus douce, lui plaisait. Elle ferma les yeux, venant déposer un baiser sur ses lèvres... Il n'était pas doux, il était empreint de toute sa sauvagerie et de tout son amour. Puis elle se contenta de se blottir contre lui.

- Bonne nuit...



« Tu me dis que tu ne m'en veux pas, tu es heureux que je sois en vie...
Pas moi. »

Thème de Kerowyn

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan
avatarBeorc


Messages : 1309
Age : 26
Localisation : En quête de mon passé
Autre Indication : Amnésique
Groupe : Peuple des saumons sauvages des torrents Criméens

Feuille de personnage
Niveau:
8/20  (8/20)
Points d\'Expérience:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   Sam 22 Oct - 11:03

Ce soir, les ennuis étaient loin d'eux. Ils ne ressentaient pas la pression des problèmes à venir, les tracas étaient oubliés au profit d'un instant de pure tranquilité. Le calme avant la tempête, diraient certains, et ils n'auraient pas tort au vu de l'aspect continuellement changeant de Tellius pour ce qui était de la paix et de la guerre.

Alan profitait de cette paix épéhmère. Son fils du futur allait le quitter pour partir avec Kerowyn, il le savait. Il n'y avait pas de secrêt ni d'instinct paternel derrière cette prémonition, ce n'était que pure logique. C'était pour la retrouver que Gaël a suivi Alan à la base. Ca lui fasait quand même un peu mal au cœur. Certes, il ne connaissait Gaël que depuis à peine plus d'un an, mais voir son grand garçon (qui fait quand même facilement son âge) quitter le foyer... ça lui faisait quelque chose. Il sentait que Kira allait également partir maintenant qu'elle était seule... ne restera plus que lui, Kwendal et ses trois garnements... dure vérité, mais cette paix la maison allait faire du bien. Et puis il savait que ses enfants du futur reviendront le voir de temps en temps... Liyu aussi, il l'espérait. Au pire, il savait où la trouver, il pourra lui envoyer du courrier de temps en temps.

Bref, ce soir, il allait profiter de ce moment de tranquilité.

Et Gaël aussi. Blotti contre Kerowyn, il profitait de la soirée, de la conversation, de la viande, de l'odeur et de la châleur de Kerowyn. C'était le genre de soirée qu'il appréciait tout particulièrement. Il ne savait pas combien de temps le monde sarrêtera de tourner, mais il en profitera un maximum car il savait ô combien la vie était capricieuse et changeante, à plus forte raison quand on était le frère de Kira et qu'on sortait avec la fille d'un tueur en série avec des gênes de louve incontrôllables. Il profitait de chaque instant comme jamais et il en était heureux.

Le soir venu, il s'endormit aux côtés de Kerowyn, bien heureux de l'avoir finalement retrouvée.


I'm nuclear


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞



MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans la joie et la bonne humeur [PV : Alan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Au début, j'étais de bonne humeur. ⎢ Crépuscule
» Des rires, de la joie et de la bonne humeur dans une époque troublée ( Thomas Percy & Margaret Fleming)
» Votre humeur en un gif
» Une nouvelle semaine dans la bonne humeur! [Terminé]
» Un smiley pour ton humeur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem - Dawn of Destiny :: Tellius :: 

Daein

 :: Lieux Divers
-